Problème de fiabilité?

Ce n’est pas la première fois que je le remarque, mais cette fois j’ai fait une photo.
Dans l’héritage laissé par François Barois au nouveau Maire de Bandol, celui-ci devra gérer des équipements neufs mais pas toujours fiables.

Au prix des joujous c’est dommage: car une place vide marquée d’une lumière rouge infamante qui signale le dépassement des 30 minutes autorisées, c’est la promesse d’un PV non mérité.
Dommage car je ne suis pas a priori opposé au système, mais c’est bien évidemment à la condition que la technique suive (d’ailleurs pourquoi n’a-t-on pas repris les bornes 20 minutes vertes qui préexistaient rue des écoles ou Bd Victor Hugo ? – homogénéité du 11 novembre dans les tons gris plutôt qu’homogénéité du mobilier urbain de la ville dans son ensemble?)…
DSC00018





3 Commentaires

  • Il faut peut être chercher du côté de la plaque FT qui est bien près de la boucle magnétique.

  • @ Fred
    Encore mieux que les bornes de la rue des écoles, il y a le disque qui existe déjà à St Cyr et peut être ailleurs et qui ne coute presque rien. Après nous nous en tenons aux civisme des automobilistes et au passage de la police municipale pour dresser les PV en cas de dépassement. Avec le disque, il serait même plus facile de contrôler le temps de dépassement et dans certains cas de pouvoir être un peu tolérant.
    Car même les bornes de la rue des écoles, outre le prix, il faut compter la maintenance qui ne doit pas être donnée.
    Serge

  • @ Serge: tu as raison, le disque est une alternative économique (qui avait pratiquement disparu de France d’après moi – les derniers automobilistes que j’ai vu avec cet équipement dans leurs véhicules étaient mes parents, dans les années 70 – mais c’est bien que certaines villes en réhabilitent l’usage).
    Cela dit, ces bornes (si elles marchent et deviennent fiables) ont un impact visuel immédiat, qui dans une petite ville peut vite ternir une réputation pour ceux qui abuseraient (et dont les autos sont connues). Je ne compte pas sur le civisme des automobilistes: je n’alimente pas l’album des incivilités dans ma colonne de gauche, mais les bagnoles pourraient le remplir un peu plus chaque jour. En revanche, une fois fiabilisées, que la police municipale joue son rôle d’ncitation au respect du civisme, ça semble logique. Mais pour l’instant j’observe que j’ai trouvé une place rue des écoles, avenue du 11 novembre et bd Victor Hugo, chaque fois que j’en ai eu besoin. Il y a bien quelques voitures « ventouses » comme les appelait François Barois, mais je pense qu’une majorité de bandolais jouent le jeu du délai à respecter, à peu près.
    Pour le disque, il faudrait vraiment que la police municipale soit missionnée en permanence sur les quelques emplacements concernés. Avec ces bornes, même en passant devant avec une autre mission, il est facile à ces agents de repérer les abus et au besoin, prendre les quelques instants nécessaires au rappel à la règle… C’est cher comme gadget, mais puisque c’est là et que le centre ville connaît un vrai souci de stationnement, ça peut être efficace.