Pourquoi ce blog ?

Mon blog perso, comme mon blog professionnel, m’amènent régulièrement à traiter de sujets locaux. Loin de la vie d’une grande ville (je reste parisien d’origine, et ai vécu aussi bien à Madrid, que Londres, Dakar, et autres séjours dans des villes comme Ottawa, Singapour ou Vancouver), la vie à Bandol (qui me paraît avoir la dimension d’un village) est plus impliquante : ici tout me concerne, en tous cas beaucoup de choses, sur lesquelles je me sens plus légitime pour m’exprimer et plus à même d’influer.

Avec moins de 10.000 habitants, au milieu desquels je vis et travaille, mon réseau personnel est assez dense, et nos conversations, nos échanges, trouvent vite un écho, des relais. Ca peut paraître pesant pour certains. Je le vis bien, et ai envie de le vivre plus complètement.

La perspective d’élections municipales à un horizon de 6 mois (j’écris ces lignes en octobre 2007), me donne aussi envie de pouvoir jouer pleinement mon rôle de citoyen. Passionné par les technologies de l’information, c’est naturellement que j’utilise Internet, les blogs, et pense que cet outil augmentera un tout petit peu mon influence d’électeur. Ce blog, par les suggestions et commentaires qu’il recueillera est aussi un espace de débat public. En tous cas, je souhaite également offrir cette possibilité à mes lecteurs. Je publierai ainsi les articles qui me parviendront en mentionnant le nom de leur auteur, sous réserve du respect de toutes les dispositions légales et réglementaires, et d’un minimum de cohérence de mon blog : n’hésitez pas à me contacter

Et si je me retiens souvent de traiter du sujet « Bandol » dans mes 2 autres blogs, je pense que je me « lâcherai » plus facilement sur ce thème à cette adresse (www.bandolais.fr), qui trouvera je l’espère son lectorat propre. Il est probable que certains articles figureront sur plusieurs de mes blogs, mais je n’imposerai plus ce qui n’intéresse que les bandolais et voisins, à ma famille, mes amis et autres lecteurs géographiquement éloignés…

17 octobre 2007

Frédéric METEY
www.bandolais.fr