(par S. Gervais) La Pétanque à Bandol

A la demande du groupe de Bandolais désirant gérer la pétanque à Bandol, je vous transmets ce petit article.
Suite à l’assemblée générale de « La Boule de Bandol » le mardi 4 novembre 2008 dirigée par le Président André Gigli et en présence de Mr Calcagno représentant la fédération FFPJP, Monsieur Christian Palix Maire de Bandol et son premier Adjoint Monsieur Marcel Bogi, Assemblée Générale très houleuse au cours de laquelle aucun vote n’a pu être réalisé, Monsieur le Maire a pris les dispositions suivantes:
…/…


…/…
– Ne plus renouveler la convention d’utilisation du bureau et du terrain à « La Boule de Bandol »
– Signer cette convention avec une nouvelle équipe dont le Président est Emmanuel Galéro dit « Manu » époux de l’adjointe au tourisme de la commune de Bandol. Le nouveau club s’appelle « Bandol Pétanque »
Cette nouvelle équipe composée en majorité de Bandolais (l’équipe Gigli était composée de 6 membres ne résidant pas à Bandol) dont le Président et le trésorier, commencera ses concours le samedi 13 décembre à 13h30.
En attendant la construction d’un nouveau bureau (l’Algéco sera enlevé en fin novembre, il coûtait cher à la commune), les inscriptions se feront en sous-sol du kiosque à musique.
Il y aura 3 concours par semaine : Samedi et lundi à la mêlée et dimanche par équipes choisies.
Pendant le temps de fermeture des clubs du Beausset et St Cyr il y aura aussi concours les mercredis et jeudis sous la forme des trois parties.
A noter que la nouvelle équipe s’engage à partager ses locaux avec l’école de boules municipale.
Contrairement à tout ce qui se dit, Monsieur le Maire n’a jamais dit qu’il ne voulait que des Bandolais sur le terrain de boules, mais qu’il souhaitait que le Président et le trésorier soient Bandolais ainsi qu’une majorité du bureau.
Monsieur le Maire garant des intérêts de la commune et de ses administrés a pris la décision la plus juste et la plus conforme à ce qu’attendent nos concitoyens.
Merci Monsieur le Maire de votre intervention lors de l’AG et d’avoir permis à la nouvelle équipe de gérer la Pétanque à Bandol afin que nos retraités puissent de nouveau participer au concours sur les allées Vivien.
Il faut rappeler que dès le 13 décembre le concours est ouvert à tous Bandolais et non Bandolais.
Le mardi 18 novembre la nouvelle équipe sera reçue par le Président de la Fédération pour recevoir l’agrément fédéral.
Je souhaite une longue vie à « Bandol Pétanque » et serai toujours là pour aider la nouvelle équipe.
Serge GERVAIS
.





5 Commentaires

  • Je savais que la pétanque était un sport. Je ne savais pas que la vie des clubs était aussi sportive…

  • Nous voilà en pleine « dictature »!! Depuis quand les membres d’un bureau sont ils proclamés en place par un élu municipal??? C’est de l’abus de pouvoir Monsieur le maire!!
    Voilà plusieurs années que Mr et mme Gigli sont en place au bureau de la boule de Bandol et qu’ils se démènent pour faire tourner le club et voilà qu’on les vire comme des malpropres. Peut-être n’ont ils pas toujours été au top mais, mesdames et messieurs de la future équipe, on vous verra à l’oeuvre et on vous attend de pied ferme!!! Croyez bien que ce ne sont pas les jeunes joueurs les plus difficiles à satisfaire et vous apprendrez à vos dépends que quoi qu’il soit fait, ça ne va jamais… vous allez étouffer le club de Bandol en n’organisant des concours que pour les anciens. Tous les joueurs de boules et amateurs de pétanque ne résident pas forcément à Bandol Messieurs les élus…

  • @ boulenoire83
    J’aurais bien aimé que le commentaire soit signé d’un nom et pas d’un pseudonime. Mais enfin je ne polémiquerai pas sur ce fait même si je considère qu’il est facile de s’exprimer derrière un masque!!!
    Je ne critique pas la présence de Mr et Mme Gigli 6 jours sur 7 pendant 4 ans, mais j’approuve la position de Monsieur le Maire qui est le garant des finances et de l’ordre dans la commune.
    Pourquoi fin 2004 à la prise de la présidence par le couple Gigli, sur environ 100 licenciers il y avait 70 résidents de Bandol et aujourd’hui il n’en reste qu’une vingtaine?
    Pourquoi crier haut et fort sur le terrain que les Bandolais « on les emmerde »
    La subvention municipale étant de plus de 3000 euros et la location de l’algéco étant chère mensuellement, ce sont les impots des Bandolais qui financent ces deux dépenses.
    Pourquoi garder plus de 20 000 Euros en caisse alors que l’on ne fait rien pour Bandol: pas de concours fédéraux, pas de concours de Noël, pas de contrat CES (avec une personne nécessiteuse de Bandol….)
    Pour toutes ces raisons, je remercie Monsieur le Maire d’avoir choisi une équipe dirigée par des Bandolais plutôt qu’une équipe de 6 personnes dont aucun n’est résident à Bandol.
    La direction du club étant Bandolaise, rien n’empèchera les habitants des autres commune de venir jouer sur les allées Vivien. La nouvelle équipe souhaite organiser des concours pour tous, jeunes et personnes plus agées et souhaite aider l’école de boules municipale.
    En attendant une réponse si possible non anonyme.
    Cordialement
    Serge Gervais

  • A Serge Gervais
    Bonjour,
    J’ai eu des mots avec toi lors d’une assemblée générale « Boule de Bandol »
    Je ne te connaissais pas très bien, sauf comme joueur. Je viens de voir sur ce blog que tu n’es pas l’homme que je croyais.
    Je te fais d’humbles excuses, car ta prise de position sur les oubliés de la vie m’ont très touché.
    Je te souhaite beaucoup de succès dans l’association ou tu milite.
    Cordialement
    Gilbert

  • @ Gilbert
    Même si quelques fois, je n’ai pas toujours été cool ou patient et je le regrète, j’ai toujours tenté de faire pour le mieux. Je pense qu’il en est de même pour toi et je ne t’en ai jamais voulu de l’accrochage que nous avons eu.
    Je profite de ton commentaire pour te remercier pour ce que tu as fait pour la boule de Bandol en aidant Leone.
    Il est regrètable que le couple Gigli n’ai pas accepté ta proposition de les aider en organisant les 3 parties comme ils s’en étaient engagés.
    Cordialement Serge