(par S. Gervais) CR du Conseil Municipal (passation de pouvoir du Maire)

Compte rendu du conseil municipal qui a vu l’élection du Maire de Bandol pour 6 ans.
LES ELECTEURS BANDOLAIS ONT ETE ABUSES
Ouverture de la séance à 10 heures par François Barois, Maire sortant, devant une assemblée importante.

Il a en premier annoncé les résultats définitifs de l’élection, soit:

C.Palix 2720 voix, F.Barois 1767 voix, M.Sauzet 843 voix.

Il a annoncé ensuite les démissions des conseillers élus, soit: …/…

…/…

  • Alexandre Doriol-Kasmadjian (liste Palix)
  • Marc Poincelin (liste Barois)
  • Christiane Gaudin (liste Barois)
  • Yvonne Bonifay

Il a ensuite installé le nouveau conseil municipal en désignant Mme Athéna Christodoulos (au bénéfice de l’age) présidente de séance.

Vote pour le Maire:

C.Palix 22 voix

M.bogi 6 voix

1 bulletin blanc.

Remise de l’écharpe à C.Palix Maire de Bandol

Conformement à la loi, il y aura 8 adjoints au Maire soit:

1er M. Bogi

2ème Sylvie Redercher-Logeais

3ème Lucien Rodriguez

4ème Elisabeth Reig

5ème Yannick Champion

6ème Athéna Christodoulos

7ème Jean Marie Sagniez

8ème Danièle Canevari.

L’élection du nombre s’est faite à l’unanimité, pour les noms des adjoints, 22 votes pour, 5 blancs et 2 nuls le nom de Canevari a été rayé sur les deux et celui de Redercher-Logeais sur un.

Il s’en est suivi d’une déclaration de notre Maire, qui a souhaiter diriger la commune dans la rigueur, la tolérance et l’ouverture et respecter la loi. Il a envoyé quelques attaques vers le Maire sortant. Il s’engage à consulter les citoyens avant d’entreprendre de gros travaux ou se diriger vers une orientation importante pour les Bandolais.

Les démissionnaires sont remplacés:

Doriol par Henri Maccario chez Palix

Poincelin par Gérard Blanc et Gaudin par Laeticia Quilici chez Barois et Bonifay par Christian Delaud.

Si je comprends et respecte la démission d’Yvonne Bonifay au profit de sa tête de liste C.Delaud ( déjà conseiller d’opposition), je comprends moins les trois autres. Je peux encore admettre qu’un maire sortant qui battu va arrêter sa carrière politique (S. Pardon au Beausset) démissionne, je trouve que les électeurs ont étés abusés par des personnes qui se trouvant en position d’adjoint en cas d’élection, démissionnent car ils sont battus. Même si une de ces démission nous permet d’avoir comme conseillère d’opposition une jeune et talentueuse personne qu’est Laetitia Quilici. Je ne comprends pas la démission d’Alexandre Doriol (7ème sur la liste Palix) en position d’être adjoint, même si cette démission est liée à un éventuel poste de directeur de cabinet?????

Enfin, je ne comprends pas que les adjoints ne soient pas pris dans la descente logique de la liste. Nous avons une personne 15ème sur la liste qui est adjointe, tout comme la 12ème (Madame Canevari)!!!

C’est pour ces raisons que tout en souhaitant beaucoup de réussite à l’équipe majoritaire et aux conseillers d’opposition, je pense que les électeurs Bandolais ont été trompés!!

Serge GERVAIS





Article précédent : Mon regret démocratique

6 Commentaires

  • Complément sur le nouveau Conseil Municipal de Bandol

    En complément de l’article de Serge Gervais sur le déroulement de la séance du conseil ce matin, auquel il a assisté pour nous, quelques points complémen…

  • historique sur la communication
    dans la précédente municipalité j’ai signalé plusieurs fois des erreurs dans les textes relatant l’histoire de bandol.
    je n’ai jamais recu de reponse et les erreurs sont restées –
    Au cours du mandat electoral precédant 2001 2008 il m’a été difficile d’apporter une vérité historique .
    exemple : sur le blason de bandol qui est faux (l’ecu est sinople (vert) et non (bleu azur)- monsieur le maire a recu un courrier de ma part et un de la famille BOYER – comme il n’a jamais repondu – j’ai fais venir la derniere descendante des BOYER a bandol ou nous avons été recu par le maire – mais cela n’a rien changé ce n’est qu’un exemple sur la communication sur l’historique – qui etait négatif –
    de meme que l’on a fait un article d’une quinzaine de lignes sur la revue municipale sur «  »un conteur de rue » » venant de Cassis faire la visite commentée de bandol et exactement deux lignes pour moi , mais me donnant pas l’autorisation de deposé mes publicités a O M T –
    actuellemnt avec la création de nouveaux sites internet suivant leur texte je continurai a retablir la vérité.
    je reste ouvert a toute personne qui souhaiterait connaitre le passé de bandol.
    nous avons depuis un siecle au cours des mandats précedants pas protégé notre patrimoine historique immobilier le juste contraire de notre mère commune de La Cadière ou le maire a su gardé un cachet de village provencal, ce que nous aurions pu faire en gardant le style d’une ville provencale.
    il serait souhaitable que dans ce 21ème siecle nous préservons un peu notre urbanisme de ce qui reste de provencal.
    les personnes qui souhaiteraient connaitre ou donné des documents historiques je suis preneur – d’avance merci –
    Max – historien communal

  • @ Max
    En lisant ton commentaire, je me suis replongé dans le Bandol de mon enfance, les années 50.
    C’est vrai que depuis la guerre 39/45, Bandol a beaucoup changé, le port n’est plus un port de pêcheurs, il n’y a plus d’horticulteurs qui cultivaient les narcisses et les immortelles. Les terrains ont été vendus et des villas pas toujours de style régional ont été contruites. La population migratoire est venue plus que doubler la population d’origine apportant avec elle les coutumes de sa région et de ses racines. L’ile de Bendor était beaucoup plus attirantes avant d’être bétonnée. Et la verrue qu’est Athéna-port!!
    Et puis les années passent et l’oeil s’habitue, on ne voit plus cette barre blanche qui enlaidie la côte face à l’ile Rousse, on ne fait plus attention à la pyramide de verre qui se trouve au milieu de batiments anciens.
    Nous reparlerons dans quelques années de la médiathèque et de la maison des vins. Aujourd’hui, cette architecture ne me plait pas mieux que la pyramide du Louvre. Mais ces batiments sont là et il faudra faire avec en les utilisant le mieux possible.
    Comparer Bandol à La Cadière, me semble impossible. comparer La Cadière au Castellet OK, mais pas à Bandol. On ne compare pas Strasbourg à Bordeaux, Lyon à Marseille, ni même Toulon à Nice.
    Pour l’histoire, c’est un patrimoine des civilisations anciennes et il faut en conserver le devoir de mémoire, mais il faut aussi avancer, car je ne pense pas que nous soyons disposés à vivre comme vivaient mes grands parents dans les années 50. Ma grand mère descendait tous les jours de Pierreplane au village à pieds, elle cuisinait dans une marmite en fonte ou en metal émaillé sur un feu de bois et lavait son linge à la main avec du savon de Marseille. Le retour en arrière est impossible. Améliorons ce qui peut l’être, protégeons notre planète en utilisant les énergies propres, économisons l’eau…. car on peut tout faire en conservant le confort.
    Serge

  • solitude01@hotmail.com

    Je viens de surfer sur votre site et, je vous avouerais que je ne comprends pas certaines choses…
    J’entends dire que Monsieur Alexandre Doriol détient une gestion de cabinet, alors qu’il a présenté sa démission en date du 21.03.08 ! Je vous avouerai que je n’y comprends plus rien !
    Est-il toujours au conseil ou est-il définitivement inconnu au sein de la commune ?
    Merci d’avance pour votre réponse et très cordialement à vous.

  • @ solitude01: les subtilités de la vie politique… Mr Doriol était sur la liste du Dr Palix en position d’être élu comme conseiller municipal (voire adjoint?). Il a démissionné de ces éventuelles responsabilités électives au profit d’un poste que j’imagine salarié comme directeur de cabinet… Enfin comme je n’ai rien vérifié en personne, le plus simple est peut-être de s’adresser à la Mairie pour avoir des infos précises.

  • @Solitude01
    M.Doriol était effectivement sur la liste du Docteur Palix, il a été élu et en position pour être adjoint, bien que la position sur la liste ne voulait pas dire grand chose puisque les numéros 12 et 15 se sont vus attribuer une place d’adjoint!!
    Comme trois élus de l’opposition, M. Doriol a présenté sa démission au lendemain de l’élection et il a été embauché à la Mairie en qualité de directeur de cabinet en remplacement du directeur de cabinet de M. Barois. Donc M.Doriol est bien à la Mairie de Bandol, mais en tant que salarié et non en tant qu’élu. M. Maccario 23ème sur la liste ayant pris sa place comme élu.