(par S. Gervais) CHAMPIONNAT DU VAR DE PETANQUE FEMININ

pétanque
Le mardi 8 mai 2007 à Brignoles trois joueuses de pétanque licenciées à Bandol sont devenus pour la troisième fois championnes du Var.
Cette victoire a attribué, à la Boule de Bandol, l’organisation du Championnat du Var féminin en triplettes qui se déroulera le jeudi 8 mai 2008 sur les allées Vivien.

Ce concours se déroulera à partir de 8h30 pour se terminer en fin d’après midi après la finale qui aura décerné le titre 2008.
Quelques points techniques : …/…


…/…
Les inscriptions se font jusqu’au mercredi 7 mai 2008 à 20h00 au siège de la Boule de Bandol ou par téléphone, par équipe de trois joueuses appartenant à un même club.
Le début de la compétition se fait par poules: il y a quatre équipes par poule qui se rencontrent deux par deux. A l’issue de la première partie, les deux équipes gagnantes se rencontrent en seconde partie, ainsi que les deux équipes perdantes.
A l’issue de la deuxième partie, les gagnantes des vainqueurs sont qualifiées pour la suite de la compétition, les perdantes rencontrent les gagnantes des perdantes. L’équipe qui a perdu les deux parties est éliminée. En troisième partie (le barrage), il ne reste donc que l’équipe perdante des gagnants et l’équipe gagnante des perdants. L’équipe vainqueur est qualifiée, la perdante est éliminée. Il faut donc gagner deux parties dans les poules pour être qualifié. A l’issue des poules la moitié des équipes engagées est éliminée.
La suite du concours se fait par élimination directe, s’il est nécessaire, il est organisé un cadrage pour amener le nombre d’équipes restantes à 8, 16, 32 ou 64.
Ce concours étant un championnat, les parties se déroulent sur un terrain tracé de 4m de large sur 12 m de long (réglementation des nationaux 4×15) attribué aux équipes avant le début de la compétition. Chaque joueuse porte le maillot de son club. Un arbitre et un élu du comité du Var FFPJP (ma pomme !!) sont là pour diriger administrativement et sportivement le concours.
Les meilleures joueuses du département seront présentes, les juniors étant admises la tranche d’age est de 15 ans à………. !!!
L’équipe championne du Var est qualifiée pour les championnats de France qui se dérouleront cette année à Guissan (11) les 13 et 14 septembre.
Je vous invite à venir voir ce championnat, car vous y verrez d’excellentes joueuses et vous découvrirez que le « sexe faible » est capable de vous surprendre!!! Si vous avez des questions, n’hésitez pas à venir me voir le 8 mai, je serai là pour tenter de vous renseigner.
Serge GERVAIS





7 Commentaires

  • Temps super, bonne ambiance et beaucoup de spectateurs.
    Le championnat du Var féminin de pétanque 3×3 a débuté sur les allées Viviens à 8h30. 34 équipes féminines de 3 joueuses étaient inscrites: 3 de Bandol, 1 de la Moutonne, 1 de Hyères, 3 du Pradet, 2 de l’ASPTT Toulon, 3 de Fr&jus, 3 de Bormes, 3 de Brignoles, 3 de la Londe, 10 des Arcs, 1 de St Cyr et 1 de Rians.
    Les poules ont ét(é finies à midi et à la reprise à 14h, nous avons assisté à une partie pleine, suivie d’un quadrage avant de suivre les quarts de finale, demie finale et finale qui s’est terminées à 20h15. C’est une équipe de Bormes qui a été sacrée championne du Var et qui représentera notre departement au championnat de France les 13 et 14 septembre à Guissan (11).
    A noter la présence d’une équipe de Bandol présente en quart de finale.
    Nous avons eu le plaisir de recevoir la visite de Mme Sylvie Redercher Logeais (Adjointe au sports) en fin de matinée et dans le courrant de l’après midi, ainsi que celle de Monsieur le Maire et son premier adjoint au moment des quarts de finale.
    A bientôt pour une autre manifestation.
    Sergez

  • CHAMPIONES???C EST VRAIE MAIS QUELLE FINALE A NE PAS LEUR ENVIER..CAR PLUS MINABLE QUE CA JE E CROIS PAS QUE CA EXISTE????AUCUNE BOULES CORRECTE DE JOUEE,LE PROBLEME C EST QUE LES AUTRES JOUEUSES EN FACE,,N Y ETAIS PLUS ET ON JOUEE ENCORE PLUS MAL QUELLES…QUEL HORREUR???????

  • @ COCO
    Il me semble que tu es un peu dur(e), les filles ont commencé le concours à 8h30, ont fait 2 ou 3 parties dans les poules, puis une partie pleine, éventuellement le cadrage avant les quarts, demis et la finale. Le concours s’est terminé à 20h15. Comme souvent, une équipe arrivant en finale craque, soit par la fatigue soit par la peur de gagner!!! Même si la finale n’a pas été de grande qualité, tout au long de la journée, nous avons vu de belles équipes disputant des parties relevées, la présence d’un nombreux public nous incite à renouveler ce genre de compétition.

  • Eh oui Serge, ce commentateur est un peu dur, et évidemment courageusement anonyme (et en plus il se permet de crier – écrire en majuscules sur Internet revient à crier).
    Mais ton rappel des réalités du sport est bienvenu.

  • a mr metey…1er je ne savais pas qu ecrire en gros etait crier? 2eme c est un bien c est sur que le championat feminin se soit derouler a bandol..ce qui a fait ,,je pense beaucoup de bein a la boule de bandol.mais part contre je pensais que sur votre site on pouvais dire ce qu on pensait des evenememts qui s y produise ?sije l ai fait anonymement cest que je veux pas avoir de problemes et non par lachetèe.pour proteger justement l ambiance qui va beaucoup mieux depuis quelque temps a bintot peux etre…coco

  • @ Coco:
    1) Je profite de toutes les occasions pour faire de l’enseignement. Vos « cris » (majuscules) étaient une opportunité rêvée de passer ce message… Merci à vous pour ce cas illustré, que j’ai pu balancer sans attenter à l’honneur de personne puisque ça reste anonyme.
    2) Vous pouvez dire beaucoup de choses sur mon site: la preuve, vous l’avez fait, et je n’ai pas censuré (même si j’ai trouvé un peu fort de café votre jugement) en espérant que d’autres témoins se chargeraient d’équilibrer les choses. Je suis heureux que Serge ait rendu à ces dames leurs mérites en rappelant les lois du sport.
    Moi non plus je ne veux pas avoir de problème, mais j’assume à visage découvert tout ce que j’écris, ce qui m’oblige à ne pas trop m’écarter ni de la vérité, ni de la bonne foi, et parfois à m’excuser. Je suis certain que sous votre nom, vous auriez été moins virulent dans votre jugement de cette finale, car cela vous aurait obligé à un effort de justesse, et donc à soupeser avant en intégrant plus d’éléments à votre réflexion que votre seule frustration (certainement légitime si le spectacle était moins bon) de spectateur.
    Là encore je vous remercie de cet exemple qui me permet encore une fois d’expliquer ma démarche ainsi que le pourquoi et le comment de ce qui se pratique sur le web, dans les blogs, les commentaires, etc.
    Vous êtes bienvenu quand vous voulez dans mes commentaires, et je suis certain qu’à l’avenir vous intégrerez les points que nous venons de partager dans votre écriture. Anonyme ou pas, virulent ou pas, après c’est votre choix et vous savez que je respecte assez largement les propos de ceux qui viennent ici. Mais si vous tapez fort, vous verrez des réponses fortes, surtout si vous n’êtes pas dans le « juste ». Et d’expérience, l’anonymat n’a jamais protégé l’ambiance dans les débats sur Internet…

  • je suis restè,jusqua 20h15 pour encouragèe justement toutes ces joueuses que je respecte et justement auquelles je trouve beaucoup de merite mais si je suie rester c est pour voir une belle finale??hors je n ai rien vu ????elle etait nulle je voulait simplement le signaler..ce qui n enleve en rien la qualitèe de l organisation…