(par P. Lacaze) Signalisation routière: accès SNB, chantier naval et capitainerie de Bandol

Durant tout l’été et chaque week-end hors saison un très grand nombre d’automobilistes, visiteurs étrangers à notre ville, qui rentrent dans Bandol à la recherche de l’entrée du parking central, s’engagent dans l’impasse qui aboutit au chantier naval et à la société Nautique. Au bout il ne leur reste plus qu’à faire demi-tour.

semi-remorqueEn dehors du fait que ça n’est pas très élégant de laisser ces braves gens qui nous font l’honneur de nous visiter, se perdre dans une impasse, il faut savoir que d’envoyer des voitures « buter » contre la porte du chantier naval ne peut qu’inciter des « petits malins » à chercher des solutions gratuites en particulier lorsque les portillons électriques du chantier et de la SNB sont en panne. Egalement ces braves gens bouchonnent les accès … à l’insu de leur plein gré, jusqu’à parfois se trouver nez à nez avec un semi remorque livrant un bateau.

En saison cela représente bon an mal an entre 30 et 200 véhicules par jour. J’ai personnellement compté 17 véhicules en ½ heure. Il y avait même des immatriculations 83 !

A qui la faute : à eux bien sur car comme chacun sait ce n’est pas la porte qui est trop basse ce sont les gens qui sont trop grands. panneau trompeurCependant sur la photo ci-contre, on remarquera que le panneau indiquant l’entrée du parking est agrémenté d’une flèche à gauche! Donc si on tourne à gauche… CQFD

Le premier acte de bravoure et de respect serait de placer un autocollant masquant la flèche actuelle, comportant une flèche demi-tour sur le panneau de signalisation. Je suis prêt à aller voir mon ami Richard Lotta pour lui « extorquer » un bout d’autocollant et à procéder moi-même à la modification pour peut que la mairie m’en donne le feu vert.

On peut aussi par un deuxième acte de bravoure envisager de dissuader toute sorte de « petits malins » de s’engager dans cette impasse par un panneautage musclé. Rappelons que cette impasse est un des points chauds de la ville en terme d’accès services et sécurité. (C’est la raison pour laquelle on a mis des plots au milieu et des bittes en fonte sur les trottoirs et qu’on a supprimé le trottoir côté parking).

C’est quoi un panneautage musclé ? : Un, voire deux, magnifiques panneaux de sens interdit avec en complément la mention « accès règlementé » ou autre du même esprit. absence de signialisationLes automobilistes sont maintenant très habitués à ces panneaux de sens interdit que l’on voit à l’entrée de presque toutes les voies privées du pays et qui signalent un accès restreint et non pas une interdiction pure et dure. Par le bouche à oreille, les Bandolaises pratiques de l’école de voile s’informeront mutuellement que tout le monde peut passer à condition d’avoir quelque chose à y faire de précis. De même pour le chantier et les diverses administrations. Les policiers municipaux qui savent parfaitement gérer leur ville sans confondre autorité et autoritarisme sauront trier le bon grain de l’ivraie. Hors nécessité évidente, un panneau ne doit pas nécessairement être le prétexte à opérations punitives.

Accessoirement (ou préalablement) un panneau parking placé sur le même poteau (par exemple du côté du petit carrousel), pourra réorienter les distraits (et les faux distraits) dans le droit chemin.

Sans tomber dans l’angélisme et croire qu’il n’y aura pas quelques « tricheurs invétérés » de temps à autre, nous aurons réglé ce problème immensément récurant dans une proportion proche de 100% même en cas de panne des portails électriques. Pour connaître l’efficacité de ces propositions, la seule manière est d’essayer en prenant en compte que la vertu d’après Socrate et Platon s’obtient par l’éducation et donc par l’information.

Salut à tous

Patrick LACAZE





Un commentaire