(par N. Caune) Pollution sonore au Canet

Sur le site Web de la ville de Bandol, on peut lire que « Les bruits d’activité peuvent être sanctionnés dès lors qu’ils troublent de manière anormale le voisinage. » Dans ce cas, « vous devez vous adresser à la mairie ou à la préfecture qui pourra mettre en demeure le responsable de faire cesser le bruit ou décider la suspension temporaire de l’activité. L’auteur d’un bruit d’activité s’expose à une contravention d’un montant de 1500€, en théorie !

En vrai, il faut comprendre que si les jeux de ballons sur la place de la mairie sont interdits, que la fête de la musique a pu connaître des limitations pour pas gêner, les brises-roches, eux, peuvent commencer à 7h00 du matin, tant que ce n’est pas pendant la période estivale qui démarre le 1er Juillet et s’achève le 31 Août.
C’est ainsi que le littoral du Canet, jouxtant le centre aéré et la halte-garderie subit depuis le 12 juin une importante pollution sonore due au redémarrage tonitruant des travaux des Perles Marines. Cette résidence de 4 logements de standing doit s’érigée à quelques mètres de la plage d’Eden Roc. Initialement prévue pour fin 2012, la livraison du chantier a été délayée, les travaux ayant été interrompus pendant 2 ans. Peut-être la mauvaise surprise d’avoir trouver d’énormes blocs de pierre là où le permis prévoit de creuser caves et parking souterrain à 8,50m de profondeur, sur cette parcelle dénommée… « Le Rocher »… D’où la reprise remarquée des travaux avec un brise-roche.

Aucunes mesures n’ont été prises pour minimiser les nuisances sonores du chantier pour les riverains et les structures péri-scolaires voisines.
Le bruit peut se mesurer en décibel (dB) qui représente l’intensité du bruit à un moment donné. Pour l’oreille humaine, le seuil de perception est de 0 dB et le seuil de douleur est de 120 dB. L’impact sonore d’un brise-roche est généralement mesuré de 85 à 120 dB, parait-il. Je n’ai pas encore mesuré celui du chantier mais les travaux s’entendent de Pierreplane aux écoles Maurel. Et sur place, ça fait mal ! La mairie, qui effectue régulièrement une surveillance de ce genre de nuisance avec les balises environnementales, un sonomètre a même été installé devant les terrains du tennis-club, et qui est fort attentive au bien-être des enfants et des touristes pourrait légitimement initier une vérification du niveau sonore. Dans certaines villes cela se fait : lorsqu’un chantier est situé à proximité de résidences ou d’établissement sensibles (écoles, hôpitaux), un programme de gestion du bruit peut être élaboré. Mais malgré les grognements des riverains, seul s’oppose ici la régularité du chantier. Le fait est que légalement, il n’y a rien à dire, l’arrêté préfectoral relatif au bruit dans le département du Var, art. 7, stipulant que « les travaux bruyants sur la voie publique ainsi que les chantiers proches des habitations devront être interrompus entre 20h et 7h, et toute la journée des dimanches et jours fériés, sauf en cas d’intervention urgente pour le maintien de la sécurité des personnes et des biens ».

L’administratif étant en règle, il faudra donc attendre le début officiel de la haute saison, pour entendre à nouveau les cigales et profiter du calme de la plage…

Nathalie CAUNE
riveraine du parc du Canet





25 Commentaires

  • […] le site bandolais.fr: (par N. Caune) Pollution sonore au Canet Partager :FacebookPlusEmailGoogle +1RedditTwitterTumblrPinterestLinkedInWordPress:J’aime […]

  • Á moins, à moins que la mairie ne change les règles et n’autorise la reprise des travaux plus tôt comme cela s’était produit l’année dernière à Buffon!

  • Près de chez moi ça débute à 7h jusqu’à 17h non stop pas de répit pour le brise roche et fini les siestes

  • Ce serait tellement plus simple d’attaquer tout ça à la dynamite. Plus rapide, quasiment pas de bruit. Mais il y aura toujours des bien-pensants pour pousser des cris dont le niveau sonore est largement équivalent à leur incompétence, sitôt qu’on prononce des mots qui font peur : araignée, rat, serpent, acide, dynamite, . . . ). J’imagine que du côté des « professionnels » on encourage le brise roche dès l’instant qu’on ne connait que ça. Et qu’on en a un qu’il faut amortir. Du côté de la préfecture . . . Les décisionnaires ont en poche plus de parapluie que de diplômes (je parle de vraies de vrais métiers, avec de véritables connaissances scientifiques).
    Autrefois les carrières on les entendaient à 15 km à la ronde aujourd’hui on ne les entend plus : pourquoi ? parce qu’ils ont appris à se faire discret, à travailler de façon chirurgicale, comme lorsqu’on fait tomber les vieux immeubles. On pourrait facilement découper la roche par hauteur de 50 cm ou moins sans aucun bruit. En montagne les pisteurs manipulent des explosifs toute la journée. ça pose un problème à quelqu’un ?
    On peut dire que la France souffre de sclérose en plaques. En plaques et en couches tellement il y a accumulation de freins à toute avancée technologiques ou comportementales.
    On a les nuisances qu’on mérite. (gras italique souligné).

  • Au delà de cette pollution sonore qui est nuisante pour les riverains, ce qu’il faut voir c’est que le bétonnage de Bandol continue, continue, continue, ….. et que le « Village de Bandol » perd de son authenticité provençale chaque jour un peu plus.

  • Au Pradet, nous avons plusieurs cas.
    C’est au maire de faire le nécessaire, c’est sa responsabilité.

  • La delivrance de ce PC est critiquable :
    – le premier PC etait delivré a une fausse adresse ( si , si … )
    – le lieudit  » les rochers  » n a interpelé personne ( 8,50 m a creuser , tout de meme )
    – etudes geologiques prealables ?
    – 4 appartements , evidemment pas 5 , pour echapper a l obligation LS ( partout dans Bandol on fait 4 appart’ et pas 5 , voire 11 fois 4 appartements dans un PC ! )
    – brise roche fin juin pres du parc du Canet ,qui brise les oreilles ( et LES TYMPANS ) des minots ! au secours !
    c est du n importe quoi .

  • Il n’y a eu qu’un seul permis de construire. On m’a dit en mairie que l’adresse erronée n’avait pas d’importance ; l’adresse est juste là à titre indicatif sur un PC.

  • au service de l urbanisme bandolais on t as dit que l adresse d’un PC n a pas d importance ?
    en clair , je peux afficher devant chez moi un PC avec l adresse de mon voisin au bout de la rue ? sans qu’il soit au courant , bien sur .
    c est sympa ça .
    et personne ne verifie que l adresse est erronée ?
    donc c est mon voisin du bout de la rue qui va recevoir l accord du PC a son adresse ? il ne va pas se poser des questions ? bon , j arrete …

  • j’avais ouvert une piste en direction de l’interdiction des brise roche mais fort heureusement le débat s’est orienté vers une histoire de permis de construire beaucoup plus constructive.
    Conclusion le brise roche a un avenir assuré.
    C’est bien Continuez.
    On a les chefs qu’on mérite.

  • danielle RASTOIN-REVOLON

    @ tous, ….. comme je vous comprends !!! le bruit peut rendre « fou » !!!!

    Je vous souhaite @ tous bien du courage pour supporter toutes ces nuisances sonores !!!

    Dans mon quartier…. quelque chose de similaire semble se profiler à l’horizon!!

    Je l’ai signalé à Fred qui a pris en photo le « panneau » annonceur….

    @ voir !!! tous les voisins et moi-même avons déjà signé une pétition contre ….on a

    d’abord annoncé la construction de 2 villas et bien….non….il s’agirait d’un immeuble

    avec « vue mer « ‘ ( et train!!! au ras des pâquerettes…..)

    @ bientôt!!

  • Celui qui délivre les permis de construire, on le surnomme « Le Bétonneur ». Il n’y a jamais autant eu de bétonnage à Bandol depuis qu’il est en poste…. plus on délivre de permis de construire, plus on bétonne et plus on fait de bruit.

    De temps en temps, on agite des projets « écologiques » style la cabane de jardinage « HQE » dont on ne connaît pas encore le prix exorbitant et dont il faudra plusieurs décennies pour la rentabiliser et à côté, on délivre des dizaines de permis de construire pour des immeubles d’une hauteur démesurée qui dénaturent Bandol.

    On appelle ça, « ENFUMER » les Bandolais !!!!!

  • La juridiction a été amenée à se prononcer sur des adresses erronées ou fausses quant à des constructions concernées par un permis de construire:

    http://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriAdmin.do?oldAction=rechJuriAdmin&idTexte=CETATEXT000007480589&fastReqId=1305762306&fastPos=2

    … En clair les délais de recours ne sont pas forclos et la validité du permis peut être contestée.

    Quant à l’utilisation d’explosifs au lieu du brise roche, tout dépend de l’environnement et des lieux concernés… et aussi de la technicité de l’entreprise qui réalise les travaux (encore qu’elle peut « sous traiter » à un spécialiste le recours à l’explosif). Cet usage est soumis à autorisation administrative (selon la quantité d’explosif utilisée)

    @ Danielle RASTOIN-REVOLON … je suppose qu’il s’agit d’un projet bd De Lattre de Tassigny… Celui ci fait l’objet d’un recours gracieux auprés de monsieur le maire et d’un signalement auprès de la préfecture (contrôle de légalité), ne respectant pas les dispositions en matière de hauteur et de limites séparatives (et de surcroît la mairie a cru bon de délivrer deux permis identiques à des noms différents pour un seul et même bâtiment !); Les pétitions c’est bien, c’est nécessaire mais il faut aussi agir en utilisant la législation applicable et les voies de droit de recours… sinon le temps passe, la pression baisse…. et rien ne se fait et les « fraudeurs  » ont finalement gain de cause…..

    (voir bandolais.fr:http://www.bandolais.fr/2013/06/les-nouveaux-immeubles-de-bandol.html )

  • danielle RASTOIN-REVOLON

    Bien dit « prinz »karl…

  • En dépit d’une autorisation de travaux qui prenait fin le 28, donc hier, les travaux ont continué ce samedi 29. La police municipale venue sur place appelé par un riverain, n’avait apparemment pas cette Info et s’en tient à l’arrêté préfectoral par défaut ! Le chantier qui a pris du retard, sous peine d’indemnités, se poursuit donc sous l’œil bienveillant des autorités… Mesdames les cigales, patience…. Votre tour viendra de mettre l’ambiance !

  • Salut à tous. En ce début Juillet je suis en vacance à Lacrouzette capitale du granit du Tarn qui fourni 100% du granit Français des cimetières. On note au passage que les marbriers n’ont jamais vendu de marbre : c’est du granit ! ! !
    Je suis donc logé inévitablement chez des spécialistes artificiers. Ils confirment que l’utilisation du brise roche est totalement incompréhensible. Le forage s’effectue avec des forêts en (sur votre perceuse) et on perce les trous sans bruit. Ensuite pour des fondations d’immeuble ou une piscine, etc le bruit ne dépasse pas 60 ou 80 m selon la charge. L’impact sismique ne dépasse pas les limites des zones à dynamiter. On peut faire péter à 10 m de sa villa pour construire sa piscine sans aucun soucis. On se règle à partir de charges trop faibles et en 4 coups on connait la dose. Ensuite on fore tous les 50 cm de façon que les résidus de roches soient faciles à extraire et facile à réemployer ailleurs. Egalement pour réduire le bruit. Le travail s’effectue à la carte.

    L’opposition à cette méthode est purement psychologique. C’est dans la tête des gens que ça se passe.
    Je confirme : on a les nuisances qu’on mérite.

  • Pollution sonore quartier du Canet, bientot la reprise.

    Après avoir été à plusieurs reprises et à juste titre interpellé par certains habitants de ce quartier, Concernant les travaux de la future résidence « les Perles Marine », qui reprennent apparemment au 1 er septembre, en tant que délégué de quartier d’une part, et d’autre part candidat aux élections Municipales, me suis penché sur le sujet à polémique, et, je tenais à vous apporter quelques informations, conformément à mes promesses, tout en étant complémentaire à l’article de Nathalie CAUNE, riveraine du parc du Canet sur Bandolais .fr.

    Mon colistier (spécialiste en ingénierie civile) a souhaité apporter un éclaircissement aux habitants du Canet, mais bien entendu il est valable pour les autres quartiers.

    Destruction par BRH :
    Concernant la destruction de roche par BRH (brise roche hydraulique) comme cela a été fait au mois de juin, cette méthode est souvent utilisée, car elle n’est pas soumise à autorisation ou déclaration (sauf bien sur le permis de construire) !
    Elle n’est pas agréable pour l’environnement car les percussions permanentes sont une gêne pour le voisinage et pour leurs vibrations, peuvent entrainer des impacts sur l’environnement.
    S’agissant des bruits de chantiers, la loi considère qu’un chantier est par nature bruyant. Par conséquent, elle ne reconnait aucun seuil acoustique à respecter. Toutefois, l’infraction peut être caractérisée des lors que les conditions de réalisation de travaux (par exemple, respect des horaires) ou d’utilisations des équipements ne sont pas respectées ;(voir l’arrêté préfectoral relatif au bruit dans le département du Var, art. 7)
    En dehors de ce cas, vous devez vous adresser à la Mairie, ou à la préfecture qui pourra mettre en demeure le responsable de faire cesser le bruit, ou décider de la suspension temporaire de l’activité.
    L’auteur d’un bruit d’activité s’expose à une contravention d’un montant de 1500 euros ;

    Destruction à l’explosif :
    En ce qui concerne l’autre possibilité ,c’est-à-dire, la destruction de la roche par explosif,, certes cette méthode est moins dégradante, pour l’environnement car avec les techniques actuelles et le fait que les tirs sont obligatoirement effectués par des personnes qualifiés et diplômés qui doivent suivre une formation annuelle font que l’on peut faire exploser une roche sur le périmètre précis que l’on prévoit .
    Mais les contraintes sont importantes (Décret du 27 mars 1987 Is fixe)
    Déposer un dossier à la DREAL
    Lorsqu’il est fait usage d’explosifs sur un chantier, le chef d’établissement doit tenir à jour un dossier comprenant :
    1. L’ensemble des notes de prescriptions indiquant et commentant les règles de sécurité à observer.
    2. Les copies de permis de tir délivrés.
    3. S’assurer des agréments ou de certifications des produits et matériels employés.
    4. Les plans de tirs établis.
    5. Le relevé des ratés et des incidents.
    6. Le relevé des accidents graves et des enseignements qui ont étés tirés.
    Ce dossier doit être tenu à la disposition des services de l’inspection du travail comme il se doit dans ce cas, de la CARSAT, et de l’OPPBTP, ainsi qu’aux membres du CHSCT.
    Enfin, le Maire de la commune est informé.

    De plus, s’il y a transport ou stockage d’explosif, la police ou la gendarmerie doit être informée.

    Il va de soi que toutes ces formalités prennent plusieurs semaines, cela coute cher car il faut faire appel à une entreprise spécialisée, voilà une des raisons pour laquelle les entreprises préfèrent se servir du BRH.

    Voilà quelques informations envers nos résidents du quartier du Canet qui vont devoir supporter les désagréments, malheureusement, dans toutes les villes et communes c’est le cas lorsqu’on doit s’attaquer aux roches.
    Je tenais à apporter des précisions utiles à nos concitoyens, sans pour autant rentrer dans les polémiques, mais juste à titre d’information.

    Bien cordialement

    Philippe PONGE
    Front National Bandol

  • Bonjour,

    Travaillant à Bandol et fréquentant souvent ce lieu paradisiaque, j’ai effectivement subi les nuisances sonores énormes courant juin.
    Merci à l’auteur de cet article pour les précisions concernant cette pollution sonore. Il est dommage que nous ne puissions profiter de cet endroit qu’un jour par semaine, le dimanche à partir du 1er septembre.

  • et avec le PLU que monsieur PALIX vient de faire voter au dernier conseil municipal sans aucune concertation et discussion avec les bandolais et les élus de tout bord, ces nuisances sonores ne sont pas prêtes de s’arrêter. Le bétonnage de Bandol va s’amplifier les prochaines années …. ce sera l’héritage Palix !!!! mais sur ce point le candidat du FN reste muet !!!

  • Front national bandol

    Posez aussi la question aux autres candidats, Mme Quilicci et ceux sont les elus actuels.
    Pour ce qui me concerne, je m’exprimerai.
    Ph Ponge

  • Front national bandol

    Mon message est parti trop vite de mon telephone.
    Je pense qu’il faut d’abord poser la question aux elus actuels. Eux ont dit oui pour ce plu. Meme si ils ont fait un faux depart…. Pourquoi ne pas leur poser a eux cette question!?
    Les elus actuels ce sont eux les responsables de ce PLU, ce n’est pas moi.
    Mme Quilicci a ouvert sa permanence, c.’est une elue. Posez lui la question.
    Pour mon programme, il sera diffuse. Soyez sans crainte.

  • Pour ma part, la position de Madame QUILICCI est claire et sans ambiguïté. Elle a refusé de participer au vote et est sortie de la salle au moment où le maire mettait en délibéré cette proposition, ce qui est signe de sa ferme opposition à ce PLU.

    Quand le candidat FN écrit « les élus actuels ce sont les responsables de ce PLU » ….. moi j’ajouterai que ce sont les élus de la majorité de Monsieur Palix qui ont voté ce PLU et pas les autres. Il n’y a aucune ambiguïté sur ce point comme le laisse sous entendre monsieur PONGE.

    Nous avons actuellement 2 candidats aux municipales de 2014 :

    – une candidate qui a montré son mécontentement en refusant de voter ce PLU
    – un candidat (FN) qui ne s’exprime pas sur la question.

  • Front National bandol

    pour reprendre, je parle de MMe Quilicci puisque elle est déclarée candidate ,bien sur, mais nous avons aussi les élus actuels, et futurs candidats..
    posez leur la question aussi.
    en ce qui concerne cette candidate, je pense que sa position n’est pas si claire que ca, j’aimerai la voir s’exprimer sur ce point, elle est élue et candidate.

    En ce qui me concerne, nous établirons un programme, une charte , elle sera claire, comportera tous les points de notre programme , et elle sera en ligne, laissez nous le temps.
    Avez vous entendu les élus actuels? non, chaque chose en son temps

    Bien cordialement

  • Monsieur PONGE,

    Vous avez le don de ne jamais répondre aux questions qu’on vous pose mais toujours d’écrire « posez la question aux autres candidats ». Les autres candidats on les questionne et ils répondent, vous jamais quand il s’agit d’aller contre les décisions de Monsieur Palix.

    Soit vous ne comprenez pas les bandolais lorsqu’ils vous écrivent et vous ne comprenez pas ce qu’on vous dit, soit vous n’êtes pas à la hauteur des enjeux politiques de notre commune.

    Arrêtez de jouer à l’anguille et montrez nous ce que vous valez réellement et quelles sont vos ambitions pour Bandol.

    Vous me rappelez un homme politique qui lorsqu’on lui a posé la question s’il était « pour » ou « contre » ….. il a répondu : « je ne suis ni pour, ni contre, bien au contraire ».

    Donc la question qu’on vous pose est la suivante : Approuvez-vous le PLU qui a été voté au Conseil Municipal du mois d’août 2013 ?

  • Philippe Ponge (Candidat Front National)

    je comprends les Bandolais lorsque qu’ils m’écrivent, je ne pense pas que vous soyez a meme de juger si je suis a la hauteur ou non.

    Dites moi quels candidats se sont exprimés sur le PLU? je n’en ai pas entendu un, donc pourquoi me questionner,alors que je ne suis pas un élu,ce sont eux qui ont voté.

    je l’ai dit je donnerai un programme clair ,détaillé, sur notre ambition pour Bandol, j’invite d’ailleurs toutes personnes même d’un autre parti, (y compris vous), puisque c’est pour le bien de Bandol, a venir préparer ensemble le programme.Au lieu d’apporter une critique négative pour essayer de faire un Buzz,Monsieur, venez, et discutons ensemble des projets,je vous garantis que si cela est réalisable nous l’ajouterons.
    Bandol c’est vous, c’est moi, ce n’est pas un parti qui mènera Bandol, ce sont les Bandolais.

    En ce qui concerne le PLU, je n’ approuve pas la facon dont il a été présenté, je pense que les Bandolais n’ont pas été assez informés.

    Ceci dit je n’ai pas pu le lire entierement,je reléve certains points positifs, plus de verdure, deux arbres pour 100m2,au lieu d’un auparavant…
    et aussi des points négatifs, ce qui me semble normal.(nous finissons de l’étudier)

    j’estime que nous devrions sur des sujets importants comme celui ci en débattre avec les Bandolais , il aurait mérité une consultation citoyenne.

    en tant que candidat,je proposerai dans mon programme celle ci sur tous les points importants

    Pour le reste attendez un peu, venez discuter avec nous de l’ambition pour Bandol, améliorer son tourisme,sa culture, les richesses que nous avons qui ne sont pas assez exploitées, et enfin meme si cela vous déplait puisque cela va en faveur du Maire, j’ai approuvé le commencement du festival lyrique et j’espere que la prochaine équipe le continuera, comme il faut continuer le festival de jazz, etc, cela nous attire du monde..
    Le reste suivra en temps voulu.
    Je suis ouvert a toutes discussions
    Bonne journée