(par N. Caune) La recharge éco plus chère que le bidon!

bidons.jpgPetite scène classique (j’y étais!): une consommatrice passe devant le rayon lessive du « Super U » de Bandol, saisit la recharge pour minimiser l’impact des emballages sur l’environnement et pour soulager ses finances, puis elle se rend compte que la recharge est plus chère (10,56 contre 10€40 le bidon de même contenance !!), et aussitôt elle repose la recharge et prend le bidon.
bidons recharges.jpgPas de doute, pour sauver la planète il y a encore du boulot !!… mais là on ne sait plus qui il faut éduquer!
Nathalie CAUNE
  
.





4 Commentaires

  • Jean-Pierre Chorel

    Un exemple parmi tant d’autres (bouteille ou bidon de 2 litres plus cher que 2 de 1 litre) ! Le summum étant atteint lorsque ces produits sont vendus sous le label bio ou éco machin !
    Je ne suis pas certain que le développement durable soit une matière à fort coefficient dans les écoles de commerce… Si c’est un des enseignements…

  • @ Jean-Pierre:
    pour avoir fréquenté non pas une mais deux écoles de commerce, et pas des moindres, je te confirme que jusqu’au début des années 2000, le développement durable ne faisait pas forcément partie des programmes.
    En revanche, savoir extirper la rentabilité, c’est bien enseigné (mais c’est pas le savoir dont j’ai le mieux profité, handicapé que je suis par mes préoccupations éthiques)!

  • Jean-Pierre Chorel

    J’étais certain que tu réagirais Fred, la perche était bien tendue !
    Eh oui, vendre à tout prix ne relève pas de la bioéthique en particulier.
    La chaleur semble endormir les commentateurs depuis quelques jours…

  • @ Jean-Pierre:
    pourtant les stats de ce début juillet sont dans la moyenne d’un second trimestre qui est pratiquement record à tous niveaux: visites, visiteurs, pages vues… Mais c’est vrai que les commentaires sont un peu mou en ce moment: c’est vrai aussi qu’on a plein de trucs à profiter ces jours-ci (la mer à température idéale, nos familles en vacances par chez nous, une météo estivale au possible,…).
    Je serai pas surpris de voir une baisse de fréquentation entre le 15 juillet et le 15 août.