(par N. Caune) Bandol vu par Georges

Georges, c’est le pigeon qui vient taxer des cacahuètes quand on prend un coup au Narval. BAN_georges le pigeon inspecte1.jpg Et Georges il est plutôt content, il trouve qu’elle a de la gueule la place de l’église de Bandol avec son nouveau revêtement beige qui vient border d’un liseré le centre de pavé blanc. En plus on sera moins ébloui par la lumière. Comme quoi il y revêtement et revêtement ! Et il a croisé Max qui lui a dit (Max c’est le pigeon qui vient boire à la fontaine de la Boule et qui veille à ce que les visiteurs de la médiathèque ne se trompent pas d’entrée, vu qu’elle a changé!)… donc il lui a dit que les finitions de la rues de Ecoles prennent tournure et qu’on aurait peut-être même un joli parterre de pavés qui glissent pas quand il pleut, avec un raccord tout propre sur le bitume.

Nathalie CAUNE

BAN_georges le pigeon inspecte2.jpg BAN_georges le pigeon inspecte3.jpg

.





21 Commentaires

  • Jean-Pierre Chorel

    Que les pigeons soient contents ne me surprend pas trop, sinon ils ne seraient pas pigeons… A titre personnel, je réserve mon avis, préférant juger après « utilisation » et météo plus chaude ! De nombreuses traces noires ornent déjà ce nouveau revêtement…

  • Christian Viala

    Ainsi va la vie, quand une colombe nous ravi en relatant les aventures d’un pigeon en quête d’un peu de nouriture que nous, pauvres humains, nous aurons laissé échappée, et qu’un corbeau nous rappelle que notre chemin est tapissé de traces sombres que nous mêmes aurons fait.

  • Jean-Pierre Chorel

    Noël approche, le ravi est déjà parmi nous ! Li sian ben !

  • Le monde sera beau tant qu’il y aura sur terre, des hommes pour s’émerveiller.
    Bien heureux les simples d’esprit…

  • @Nathalie
    Vous avez de la chance d’être admise par Georges et Max qui vous font leurs confidences et je trouve très sympa de relayer leurs commentaires. Avec un peu d’objectivité on peut admettre que l’un et l’autre ont raison. Ce n’est pas parce que l’un pique des cacahuètes sur la table à Bruno et que l’autre teste l’eau de la fontaine à boule qui roule et qui n’amasse pas mousse, que nous devons réserver notre avis comme nous le conseille celui qui se fait baptiser de corbeau par celui qui tient à s’émerveiller… à juste titre ! Mais alors ! Dans cette fable qui prend corps nous allons, Diantre, mettre en scène une Colombe qui nous raconte l’histoire de Georges et Max les deux pigeons testeurs et narrateurs, le Corbeau à la plume patiente et le Justicier. « Ainsi va la vie » nous dit-on !
    Je viens de terminer un petit bouquin écrit avec mon Petit-Fils Julien, ce livre s’intitule : « L’Ile Nocloud ». Ce récit met en scène des mots pour un vagabondage de l’esprit qui entraîne notre jeune héros « Julien Pommedeter » vers un voyage de sept jours. Le dernier jour, Julien débarque sur une Île (qui rappelle celle que nous connaissons) habitée par une espèce en voie de disparition etc…
    Tout cela pour vous dire, Nathalie, Bravo ! Et continuez à nous donner des nouvelles de nos amis.
    Longue vie à Georges et Max.

  • UBU
    URBANISME à BANDOL UBUESQUE
    C’est la période des travaux, place de l’église, port, rue des écoles
    Il faut faire vite pour récupérer au plus tôt la TVA
    En résumé je fais 100€ de travaux et je récupérerai 20 € de TVA plus rapidement ; j’aurais quand même récupéré ma TVA mais en d’autres circonstances 9 mois plus tard
    C’est parfait sauf que cela suppose au préalable que je puisse disposer de 100€ pour financer ces travaux
    Difficile en ces temps ou nous sommes au bord de la faillite, ou nous avons échappé de peu à une mise sous tutelle, ou nos caisses sont vides et ou il a fallu faire un impôt médiathèque
    Je voudrais donc comprendre comment on arrive à financer tous ces travaux
    Au conseimmunicipal, dans la majorité il y a des chrefs d’entreprise provenant du privé, un expert comptable, un adjoint aux finances qui est censé connaître les comptes ; tous devraient être étonnés de l’écart entre le discours et les faits
    Passons sur les travaux réalisés sur le port, mais pour la rue des écoles et la place de l’église ces travaux sont récents
    En ce qui concerne la place de l’église beaucoup de dalles sont cassées mais ou sont les responsables de ce gâchis : choix des dalles, réception de l’ouvrage, garanties décennales
    Qui sont ces ingénieurs et cadres qui avalisent de tels travaux et qui continuent à toucher tous les mois des salaires non n négligeables même si cela coute des centaines de milliers d’euros à la collectivité dons au contribuable
    Imaginez un seul instant la même situation dans une Entreprise privée, pensez vous que ces soi disant responsables n’auraient aucune sanction
    La réponse est évidente, NON, ils auraient été virés pour faute grave sans aucune indemnité
    Quant au particulier, accepterait-il sans broncher de casser et refaire ce qui a été fait récemment
    CERISE SUR LE GATEAU
    ON POSE DES PARPAINGS AUTOUR DES ARBRES DE LA PLACE DE L’EGLISE
    8 JOURS APRES ON DEMOLIT CE QU’ON A FAIT
    QUAND JE VOUS DIT QUE C’EST UBUESQUE
    A QUAND UNE LIGUE DES CONTRIBUABLES

  • Jean-Pierre Chorel

    @ Janicot JC
    Allons JC, tu es beaucoup trop pragmatique, nos poètes de service s’enthousiasment et toi tu voles au ras du bitume, je ne sais de quel nom d’oiseau ils vont te baptiser !

  • @ Jean Pierre
    Dans notre système actuel,( je parle de système car je ne trouve pas de dénomination propre à la réalité) hélas! La seule façon de se faire entendre lorsque le jeu en vaut la chandelle, c’est de descendre dans la rue, déployer une banderolle et faire signer des pétitions à ceux qui partagent les mêmes idées et pour certains: tout casser. Ou alors en démocratie,(je veux parler de la vraie démocratie) celle dont nous rêvons tous et qui rappelle sans cesse à nos Élus un minimum de respect envers leurs engagements. Et, dans ce contexte existe une opposition qui doit se faire entendre et qui doit être entendue.Est-ce le cas? Lorsque la contradiction s’installe elle est traduite par les Ponce Pilate de se systématiser quel qu’en soit le sujet. Alors de temps en temps, faire de l’humour, même mineur, ou être le poète de service ne m’empêchera pas non plus de faire et dire ce que je pense. J’allais oublier! Nathalie comment vont Georges et Max?

  • Jean-Pierre Chorel

    @ Jean
    Je suis désolé si tu t’es senti visé par mes propos, mais tu n’es pas un personnage de la fable…
    Et je connais trop bien ton sens critique pour douter que tu puisses t’émerveiller des travaux actuels.
    J’allais oublier, nous avons les élus que nous méritons dans le système qui est le notre. Sont-ils le reflet de notre société ? On peut en douter au vu de la participation lors des différents scrutins. A titre personnel je suis partisan du vote obligatoire, d’autant plus si le travail du dimanche devient la norme. Et ce n’est pas la participation aux dernières élections européennes qui va infléchir ma position.
    Que les poètes me pardonnent de cette digression.

  • A tout les « Ravis »
    Question: De qui est cette citation ?
    Je m’éveille le matin avec une joie secrète, je vois la lumière avec une espèce de ravissement. Tout le reste du jour, je suis content.

  • Ca c’est de Montesquieu (merci Google), philosophe auteur de ma citation favorite:
    « une injustice faite à un seul est une menace faite à tous »… (mais c’est sans rapport avec nos débats actuels…)

  • @ Jean Pierre
    ça fait trés longtemps que les gens travaillent le dimanche à Bandol, alors même que cela n’était pas autorisé, sauf exception, et cela n’a jamais empéché les gens d’aller voter.
    Mais parfois on se demande à quoi ça sert de faire son devoir de citoyen.

  • @ tous et toutes
    au fait pour demain soir , j’ai délégué toutes mes questions a Georges , qui me fera un compte rendu fidéle
    comme il se doit ; comme c’est un pigeon , il le transmettra a tire d’ailes a Var machin , qui en fera bien ce qu’il voudra … comme il se doit .
    bonne soirée blogueuse !

  • C’est trés bon, vous savez, Muriel, je ne parle pas pigeon…
    Pour être un peu sérieux, dans un des commentaires, je ne sais plus où, je me demandais si vous de votre côté , avec l’expérience que vous avez de la vie politique, si vous n’aviez pas vu , déjà en place, ce que suggérait Fred à propos du site de la mairie de Bandol, pour qu’il y ai la possibilité d’interroger les élus (genre blog).
    Est-ce que ça existe déjà ailleurs ?

  • Tiens, c’est curieux de demander ça à Muriel (sans offense)… Je pourrais moi-même te répondre, mais il est si simple de taper dans Google une recherche comme « blog municipal » ou « blog mairie » ou une combinaison des deux…
    Oui Christian, ça existe, et dans plein d’endroits de tailles très différentes (comme la vidéo des conseils municipaux, etc.).

  • Christian Viala

    Ce n’est pas curieux, j’ai eu avec Muriel une conversation qui m’a laisé supposé qu’elle avait quelque expèrience sur le sujet.

  • Christian Viala

    Si tu en as trouvé un qui est intéréssant, dis le moi.

  • @ Christian:
    Faut chercher un peu, mais allez, je t’en donne un plutôt connu dans l’univers de la démocratie électronique:
    http://www.pau.fr/question/
    http://www.pau.fr/faq2/
    Après tu as tout un tas de petites communes qui ont soit un blog au lieu d’un site, qui autorisent ou pas les commentaires, qui diffusent leurs conseils municipaux en vidéo ou pas.
    Tu as beaucoup de Maires et Conseillers Municipaux qui ont un blog dans le cadre de leurs fonctions municipales (toujours avec des variantes sur la gestion des commentaires).
    A toi de te faire ton idée, mais en effet ça va te prendre du temps pour étudier les expériences des uns et des autres et retenir ce qui te paraît intéressant…
    Le Label ville internet va te donner des pistes utiles:
    http://www.villes-internet.net/UPLOAD/rubrique/pages/402/402_rubrique.php
    L’histoire de villes pionnières comme Parthenay mérite aussi d’être étudier. Mais je te laisse faire tes propres découvertes. Parce que je manque cruellement d’imagination, et que tout ce que je signale et réclame depuis deux ans existent déjà ailleurs (même que je m’étais fait engueuler par un adjoint de François Barois pour avoir donné des exemples basés à l’étranger)…

  • Christian Viala

    Merci pour les infos.
    Pau m’a l’air trés interessant.
    Ce serait bien d’avoir l’avis des Palois.
    3 arobazes, ça correspond à quoi exactement ?
    On en parle ce soir.

  • Et dire que je me trouve insomniaque en ce moment!
    Il est vrai que le soleil ne se couche jamais sur la petite planète (on dirait qu’il y a plus de sentinelles que sur les territoires de Charles Quint..)
    A ce soir

  • vous etes trompé de nom pour avoir donner le prenom de MAX a un pigeon -vous ne devez souvent regarder le cinéma dans les films MAX est toujours affecté a un Chien de berger ou de police –
    pour GEORGES c’est peut etre different ( c’est le gardien de l’outre manche )
    cordialement le pigeon