(par N. Caune) Bandol découvre ses nouvelles « allées Vivien »

NDLR : pardon à Nathalie CAUNE qui m’avait envoyé ce message et ces photos dès samedi sous la pluie, info que j’avais enterrée sous d’autres urgences…

Les travaux touchent à leur fin. Les allées Vivien sont bientôt prêtes pour accueillir de nouveaux passants, riverains, visiteurs et autres habitués du port. Un dernier coup de peinture au sol, un dernier rivet pour fixer les rambardes chromées, et tous les Bandolais vont pouvoir tester la nouvelle circulation qui peut déconcerter quelques secondes les véhicules.

Rien de vraiment différent sauf que le retour du stade se fait côté mer, à droite des pins, là où était le parking. De compromis en compromis, le double sens a été maintenu, le parking aussi et les 2 se combinent dans une astucieuse chicane qui réussit en plus à réduire la vitesse déjà limitée par les dos d’ânes situés devant les bars/restaurants. Le mur du château a été mis en valeur par une promenade bordée de jardinières qui promet un ombrage agréable en plein été. Les pins centenaires sont toujours là et se sont vus rejoints par palmiers, oliviers et lavandes. L’usage dira si le pari est gagné mais les riverains se réjouissent déjà de ce nouvel agencement de l’espace urbain : « c’était vraiment le souk! ».

 texte et photos de Nathalie CAUNE





9 Commentaires

  • […] rénovation des allées Vivien ne m’a donné à entendre que des commentaires satisfaits : le tronçon entre l’office du […]

  • Parking des loueurs

    Si on considère strictement le lieu qui vient d’être réaménagé : c’est du bon boulot. Il semble que beaucoup de matière grise ait été utilisé et tant mieux.
    – Au premier abord on s’étonne que le retour vers le centre ville traverse un parking. Réflexe de vieux Bandolais car si on considère les milliers de rues à sens unique à travers la France, bordées de voitures en stationnement il n’y a rien de différent. D’autant que les concepteurs ont continué dans la voie des parkings en oblique ce qui améliore considérablement la rapidité de manœuvre, soulage les cervicales et fluidifie d’autant le trafic.
    – Le travail paysager va dans le sens de l’attente que le touriste peut avoir d’une station balnéaire. J’avais en son temps critiqué le « linéaire balnéaire » façon Arthur Peacht et Rudy Riccioti dont les seuls mérites étaient la simplicité et le moindre coùt … quoi que … Ici le résultat parle de lui-même. Les designers ont pris le temps de faire beau, intelligent, fonctionnel. Pour les emi remorque on verra à l’usage.
    – On remarque également que la chicane se renforce de bordures qui autorisent que les poids lourd roulent dessus sans dommages. Un net progrès lorsqu’on a connu le « magnificient » rond point devant la maison des vins, régulièrement dévasté par des semi-remorque dont les chauffeurs adoptaient une attitude résignée sur le mode « de toutes façons on ne pense jamais à ceux qui bossent.
    – Penser à ceux qui bossent. Peut-être que les grands perdants de ces travaux sont les intervenants au nautisme. Quid d’accès pour eux comme à Cannes, à Antibes, à La Ciotat, mais aussi à Barcelone ou à Zarzis en Tunisie, etc… Sans parler du golf persique : il y a longtemps que ces gens ne travaillent plus « comme des arabes ». Ils laissent ça aux petits français.
    Il faudrait y songer dans une France qui continue sa dégringolade financière. Souvenez vous la pub à la télé : l’artisanat la première entreprise de France. Je sais bien que les retraités et les rentiers sont les principaux contributeurs financiers de Bandol mais d’où vient l’argent qui leur permet de bien vivre et de bien se faire soigner ?
    Conclusion : un seul reproche mais il est récurent dans mon esprit : où est le schéma directeur qui permettrait de faire rentrer à peu près tout le monde dans « l’organigramme » de la commune. Un schéma directeur multi forme, complet, qui partirait des consommateurs vers les décideurs et non pas l’inverse comme il est de tradition. Parce que là comme ailleurs, on aménage à grands frais donc « on fige un paysage » pour plusieurs décennies sans avoir conçu préalablement un schéma d’urbanisme « POUR TOUS ». C’est une manière de gâcher le peu d’argent qu’il va bientôt nous rester même si le résultat est ponctuellement excellent ce que je reconnais volontiers.

  • Patrick
    Ton analyse est juste.
    Bien que cet aménagement soit le résultat de décisions fortuites, je crois plus au bon sens du meneur de travaux que nos décideurs institutionnels; néanmoins , c’est le résultat qui compte.
    Si cet équipement est respecté d’un suivi d’entretien, du civisme citoyen et d’une bonne coordination administrative des services, alors là, le pari sera gagné!.
    Il reste quand même quelques verrues sur ces allées Vivien :

    – Un office du tourisme sans stationnement des visiteurs ( n° 1 de notre économie locale )
    – Un bureau de l’emploi vétuste, bientôt remplacé par la maison du développement durable.
    – Un local de pécheurs plaisanciers, sans représentation réelle.
    – Un local de la SOGEBA vétuste, sans utilisation.
    – Une base ‘ bureau D.D.E, ‘ sans utilité à Bandol.
    – Du stationnement réservé à des véhicules qui ne bougent pas pendant plusieurs mois et sur cale pour certains.

    Ces quelques verrues suffisent à effacer le côté positif des réalisations comme tu le sous entends; le schéma directeur est inadapté et l’effet positif de ces équipements nouveaux reste éphémère.

  • mr Lacaze,

    bien amers vos propos, vous croyez pas que les professionnels du nautisme sont à plaindre à Bandol.Avec les prix qu’ils pratiquent, ils gagnent plus de fric que les retraités et les rentiers que vous dénigrez……….Quant_à. Mr Reverdy, je le mets dans le meme sac que vous……qu’entends-il par « un local plaisanciers pecheurs , sans représentation réelle « . Il me semble qu’il est adhérent à ce club……..ou ancien adhérent !!!

    h.burillard.

  • @ monsieur Burillard,
    Il me semble que vous n’avez aucune idée de la réalité de la masse phénoménale d’argent qu’il faut à un artisan pour survivre en 2012 compte tenue de l’effrayante quantité d’organismes que nous devons entretenir (j’en ai dénombré 19 en tout).
    Pour info lorsque je travail pour des fabricants, le taux horaire qui m’est alloué est du double de celui que je pratique à Bandol pour les particuliers.
    L’état français le sait et il a inventé la micro entreprise qui est une sorte de « ponction à 20 % pour solde de tout compte ». Une méthode pour parvenir à maintenir des travailleurs dans l’univers français de « production » tout en ponctionnant quand même ce sous artisantat sachant que sans ça on multiplierait par deux le nombre de chômeurs.

    Je ne dénigre pas les rentiers et les retraités pour plusieurs raisons:
    1 / Ces catégories ne représentent pas une masse uniforme bien au contraire.
    2 / On ne dénigre pas un fait on le constate et on l’analyse.
    3 / je vous invite à vous renseigner sur les immatriculations des voitures neuves qui montrent que ce sont les retraités qui achêtent la quasi totalité des véhicules neufs si on ne compte pas les véhicules société. Si ça n’est pas un signe !
    4 / si on ajoute qu’ils n’achête pas volontier des véhicules français vu les reculs des constructeurs français sur le marché français (- 30 %) on peut même affirmer qu’ils mordent les mains qui les nourissent. Ce n’est pas moi qui le dit : ce sont les chiffres.

    Je retiendrais que vous voyez juste ; bien amer en effet. En France nous avons tous les atouts pour bien vivre et tout ce que nous trouvons c’est une population de travailleurs de l’économie réelle (TER de l’artisanat + PME + PMI ) financièrement étranglée au profit d’une populations de TES et de CES qui ne soucis pas le moins du monde des 8 milliards (environ) empruntés tous les mois pour faire perdurer le déséquilibre entre les créateurs des richesses et les bénéficiaires de ces richesse.
    Il n’est pas besoin de dénigrer, il suffit de lire les comptes des communes, ceux des régions, ceux des chambres de commerce et ceux de la nation : c’est pire que ce que l’on nous expose ! Bien pire ! Quand on met tout bout à bout.
    Et en face de cette réalité nous trouvons des chefs de l’UMP comme par exemple Hubert Falco qui mettent 20 ans pour construire un tunnel sous Toulon là ou 2 ans auraient du suffir à un groupe comme Eiffage. En tout cas lorsqu’il travail hors la mère patrie dans le marché conccurentiel mondial, preuve que lorsqu’on veut on peut. Preuve donc qu’on ne veut pas. Comprenne qui veut.
    Oui je suis amer et même plus que ça. Je suis révolté !

  • merci monsieur Burillard pour votre réponse à M. Reverdy , merci à Nathale Caune qui est souvent objective dans ses critiques; malgré certains qui ne sont jamais contents, je pense quand même que la majorité des bandolais appprécient ces Allées Vivien qui permettront de faire vivre cette partie de Bandol un peu délaissée , par rapport au coté Est de la ville, jusqu’à présent…

  • Mr Lacaze, pas besoin de m’en dire plus, j’ai compris la couleur de votre bulletin de vote……

    H.Burillard

  • cher monsieur Burillard, j’admire votre capacité à développer des certitudes à mon égard.

    Ce site est consacré à Bandol et il n’est pas question que je m’écarte de la ligne prévue par l’éditorialiste en dérivant vers des histoires de couleur de bulletin, d’autant que l’essentiel est à venir et peu importe la couleur d’un instant présent.
    Je disais simplement qu’en 30 ans je n’ai jamais vu une mairie englober dans ses réflexions et ses réalisations les besoins des intervenants au nautisme et de leurs clients, souvent même au mépris de la règlementation. Alors si ça devait être spontanément et par respect pour eux ….. on n’en est que plus éloigné encore.

    C’est ce qui apparait comme une évidence de plus lorsqu’on examine cette incontestablement magnifique réalisation. (relisez moi à tête reposée, il y a plein de mots que vous avez occulté dans mes textes). Je pleure l’absence d’un schéma directeur complet, mais pour ça il faut travailler à plus que 5 ans ce qui suppose à la fois conviction et abnégation. Je me souviens d’un certain maire qui a achevé et récolté les mérites des dossiers de Paecht. Ensuite le temps des visions à long terme a été remplacé par le temps de la satisfaction immédiate du plaisir personnel, le temps des combats de coqs entre hobereaux de province, le temps des lobbies … et d’autres choses encore.

    D’ailleurs vous même tenez des propos qui démontrent que vous n’avez aucune perception dans le sens que j’essaie d’exposer. Pour celà il faut avoir la volonté de douter et de chercher le plus grand nombre possible de sources d’inspiration.
    Ma grand’mère disait toujours « chacun voit midi à sa porte ».

    J’ai rédigé une réponse spécifiquement pour vous que vous connaîterez en me contactant sur j.lacaze@sfr.fr. Ainsi vous saurez avec exactitude pour qui je vote au premier et au second tour. Ainsi vous passerez du stade de vérité révélée au stade de vérité tout court.

  • Mr Lacaze, je reviens sur votre article précédent pour vous rappeler que vous ne respectez pas la charte du Blog, car vous citiez  » Hubert Falco chef de l’ump  » .
    Fred, ne vous a pas rappelé à l’ordre ??
    Quel dommage!!!

    HB