(par M. Siffre) Sur les hauteurs de Bandol

Je voulais juste dire que j’apprécie tous les jours, en prenant la route de « POINT P » à BANDOL, de ne plus avoir à supporter les nombreux panneaux publicitaires qui l’égayaient. J’espère qu’ils ne réapparaîtront jamais, même sous la pression (il en reste encore 2 ou 3 mais c’est supportable).

Par ailleurs, je lance un appel solennel !!

Il n’y a plus de médecins à BANDOL au dessus de la voie ferrée. Aussi, si un jeune médecin (ou moins jeune) lit ce BLOG et cherche à s’installer, il y a la place ! Au dessus de la voie ferrée à BANDOL (hé oui! BANDOL va même au delà de la gare…), on peut se garer facilement. C’est un plus non négligeable.

Michel SIFFRE

A VENDRE à Bandol: 4×4 Nissan PATROL 3.3L de 1983 pickup court hardtop.





Article précédent : Savoir lire ne suffit pas

6 Commentaires

  • OUI sauf que sur Bandol il y a pas mal de médecins alors la ou ailleurs
    Enfin la présence d’un médecin à coté d’une pharmacie permet toujours de drainer une partie de la clientèle

  • Philippe Rocheteau

    Monsieur Janicot : le maillage des médecins sur une ville est important : le secteur de la Peyrière et des hauts de Bandol a une population composée en partie importante de personnes âgées, et pour elles, aller dans le centre de Bandol où les médecins sont regroupés n’est pas des plus faciles…
    C’est aussi le cas pour les habitants véhiculés (dont je fais partie) qui doivent se rendre dans le centre obligatoirement pour trouver un médecin, avec les problèmes de parking que cela pose…

  • muriel anguenot-harroué

    j’ai eu le projet il y a une dizaine d’années de  » poser ma plaque  » a la Peyriere , vos échanges re-titille mon envie….je vais y réfléchir a nouveau…..

  • @Muriel Anguenot-Harroué
    Je pense qu’un Médecin dans ce périmètre a sa place. Je pense également qu’un Médecin dans ce périmètre et qui s’implique (comme vous le faites)a sa place. Alors…Qu’attendez-vous?

  • Jean-Pierre Chorel

    Je profite de cet appel à médecin par un de nos pharmaciens pour évoquer la problématique des pharmacies de garde sur Bandol. J’entends bien l’argument du centre ville imposant des déplacements véhiculés et les difficultés de stationnement ; mais alors que penser lorsque nous devons nous rendre à La Cadière ou Saint-Cyr pour chercher des médicaments hors heures ouvrables ? Il me semble pourtant que les quatre pharmacies bandolaises pourraient assurer une permanence à tour de rôle…

  • @ JEAN PIERRE CHOREL
    difficile de faire mieux car le secteur de garde, établi par la DASS en accord avec le syndicat des pharmaciens et sous couvert du PREFET , est fixe.(notre secteur comprend saint cyr, bandol, le castellet, le beausset, ste anne d’évenos, la cadière)
    sachant que du 14 juillet au 15 aout, les gardes sont doublées et il y a obligatoirement une pharmacie de garde sur BANDOL.
    par ailleurs, malgré l’étendue du secteur, les gardes sont extrêmement calmes et je me vois mal mobiliser une équipe nuit et jour une semaine sur 4 même si c’est une équipe restreinte)!
    par contre et pour aller dans votre sens, rappelons que le 32.37 (résogardes) vous donne le choix entre les 3 pharmacies de gardes les plus proches.Ce qui veut dire que si, par exemple, vous souhaitez aller plutôt à Sanary (qui est sur le secteur de garde voisin) qu’ a La Cadière, vous le pouvez.