(par M. Anguenot) Conseil municipal sous haute tension

L’augmentation de 10 euros du coût du transport scolaire (conseil général) a, dès le début, mis sous haute tension le niveau des échanges de ce Conseil Municipal de Bandol.
Et puis les évenements se sont succédés à un rythme soutenu: des mises au point aigre douces sur le dossier « Caravelle« , une alerte au feu au domicile de monsieur Sauzet (bien réelle), une expulsion (« sortez monsieur »…) d’une personne du public qui aurait eu un geste déplacé à l’encontre de monsieur le maire qui décidément …/…


…/… contrôle tout (j’avais un photographe à coté de moi qui s’est jeté sur le fait divers), et puis un « mon ami Marcel » muet et renfrogné, qui a fait dire à mon autre voisin: « tiens, on dirait que le torchon brûle ».
Pour le reste: déclassement du terrain communal au profit du casinotier « Partouche », sans enquête publique, ce que je déplore, remise sur le tapis du plan local d’urbanisme, avec des arguments intéressants et tout à fait recevables à mon sens, mais un coût non négligeable (30 000 euros annoncés en réponse à une question à ce sujet), un accord unanime pour l’augmentation de la surface dédiée à la SNB, et une subvention à l’association des commerçants bandolais pour faire une pub pour la braderie d’août via un ULM équipé d’une banderole.
Là-dessus le maire a souhaité à tous de bonnes vacances et a précisé que le prochain conseil aurait lieu la deuxième quinzaine de septembre. Et voilà !
Ah si, un élément important pour les bandolais: pas d’augmentation des impots locaux l’année prochaine ; engagement formel de monsieur le maire, à suivre sur le mode du « il l’a dit, l’a-t-il fait? » … bonne soirée !
Muriel ANGUENOT-HARROUE
.





Un commentaire

  • Les « Bandol » du matin 08/03/2009

    Conseil municipal du 31/07 : la version de VAR MATIN – varmatin.com en complément du CR que nous en avait fait Muriel ANGUENOT-HARROUE