(par le Dr Lieutaud) Exposé – Débat : Nutrition et maladies cardio-vasculaires – Atelier de nutrition en cuisine

Mise à jour le 12 mai à 16H15:
effectivement, comme le devine Muriel Anguenot-Harroué en commentaire, le document et l’information m’ont été transmis par un membre de la famille du Dr Lieutaud qui lui a réalisé cette affichette destinée à son cabinet, croyant bien faire en partageant l’information. N’étant pas moi-même soumis aux obligations ordinales, j’ai publié sans sourciller… Nous sommes désolés d’avoir contrevenu aux règles.
.





Article précédent : Ca coûte cher une plaque ?

5 Commentaires

  • muriel anguenot-harroué

    attention au caractére publicitaire de cet  » affichage  » , ce docteur
    surfe sur la légalité ordinale en indiquant l’adresse de son cabinet
    en plus …..en fait , c’est de la publicité .

  • Ce qui suit n’est pas une publicité mais un relais d’information.
    Vous avez peut être vu à la télévision un reportage sur une enquête relative aux habitudes nutritionnelle de nos compatriotes. Les professionnels de santé recherchent 500000 volontaires pour répondre anonymement, mais honnêtement, à divers questionnaires sur votre comportement alimentaire. Si cela vous intéresse, vous trouverez ci-dessous le lien vers le site « NutriNet-Santé »
    http://www.etude-nutrinet-sante.fr

  • Disons que c’était limite.
    Il n’y a rien qui puisse empêcher un Médecin d’organiser un atelier… d’ailleurs, tout est bien géré côté assurances pro etc… et même d’en parler aux personnes durant la consultation (pas après par courrier, mais durant ou en terminant la consult’)
    L’unique problème içi est la proximité entre l’organisatrice (qui est médecin), et le cabinet médical où oeuvre le dit médecin… conflit d’intérêt ?
    Bref, on va pas prendre de risques, on zappe, et on passe à autre chose…
    Tenez: vote solennel sur l’HADOPI en ce moment même…
    et et ??? 529 votes…. 296 pour 233 contre.
    Pleurons ensemble…

  • vote solennel sur l’HADOPI.
    Julien je ne savais pas ta passion pour les débats à l’assemblée nationale, contents ou mécontants du vote sur l’interdiction du téléchargement; je pense que nos politiques restent très en retard sur ce sujet. Comme toi, les débats à l’assemblée nationale m’ont captivé, et j’admirais particulièrement Raymont Barre, qui en général après quelques minutes sur le banc faisait un petit roupillon. J’ai été très influencé et même subjugé, c’est ça y croire ! maintenant, je n’allume même plus la télévision, je m’endors directement.

  • @ Roland: la remarque de Julien n’a rien à voir avec une passion pour les débats à l’Assemblée, mais sur une question sur laquelle nous sommes en pointe.
    Je n’en ai pas parlé sur Bandolais.fr (pas le sujet), mais sur mon blog professionnel (http://blog.var21.fr/2009/04/la-loi-hadopi-va-être-représentée-stop.html) et Julien sur son blog aussi…
    La loi Hadopi est une bourde qui va coûter très cher à mettre en oeuvre tout en étant finalement inapplicable, ce qui sera en plus découvert après de nombreuses bavures (car les pirates savent déjà remplacer ce qui permettrait de les identifier, par les identifiants d’autres internautes pris au hasard…
    Un beau merdier très coûteux va nous faire perdre du temps à tous dans la mise en oeuvre des vraies solutions que les « majors » du disque et du cinéma s’acharnent à ne pas intégrer depuis près d’une décennie.