(par J. Kauffmann) Trophée SNSM au départ de Bandol

100 voiliers pour trois jours de régates instructives


La « Route du Jasmin« , association présidée par Jo Minitti, organise pour la 11ème fois le Trophée SNSM au départ de Bandol le jeudi de l’ascension. Pour cette édition, l’objectif de dépasser les 100 voiliers au départ a été atteint, selon les organisateurs croisés il y a quelques jours au salon du bateau d’occasion des Lecques.trophee snsm 2010.jpg
Le Trophée SNSM est une régate familiale. Pour beaucoup, comme moi, c’est d’ailleurs souvent la seule régate de l’année. L’ambiance est sympa, et si les compétiteurs ont la gniaque, cela reste dans un bon esprit. Le parcours nous mènera, cette année, de Bandol à Porquerolles, puis de Porquerolles à Hyères en virant Port Cros, puis de Hyères à la Seyne. Trois longues manches, donc. Espérons que nous éviterons le mistral et que, comme ces deux dernières années, c’est un vent d’est qui soufflera la dernière manche.

trophee snsm 2009.jpgLa flottille est très hétéroclite. A coté des quelques cadors locaux avec leurs bêtes de courses, se trouve aussi des équipages familiaux ou amicaux, et qui ne sont pas les derniers à vouloir en découdre. Un regret, je suis toujours le seul multicoque (enfin, ça avait des avantages). La première fois, j’ai gagné comme cela la coupe de la classe multicoques… L’année dernière, j’étais dans la classe des voiliers de régate avec une histoire de temps compensé. En tout cas, des grands souvenirs avec des départs mémorables (une centaine de bateaux, cela fait du monde sur la ligne), et de belles bagarres amicales.
A chaque étape, outre les traditionnels apéros et petits déjs pris ensemble, les équipages des vedettes de la SNSM locale nous accueillent pour des démonstrations de matériel de sécurité et aussi des exposés très intéressants sur des cas vécus d’intervention de sauvetage.
C’est sans aucun doute l’aspect le plus marquant de cet événement. Quand on entend un patron de vedette expliquer comment ils ont cherchés dans la nuit des gars qui avaient perdu leurs scooters de mer et expliquer que ceux qui n’avaient pas de bons gilets étaient invisibles parce que trop bas sur l’eau, cela marque. Quand l’Amiral Meheut, délégué du Var, nous raconte concrétement les dangers encourus par les enfants qui se mettent à l’étrave des bateaux dans les vagues, on l’entend.
Les frais d’inscriptions sont intégralement reversés à la SNSM (d’ailleurs, les chèques sont directement libellés à l’ordre de la SNSM).
Cette volonté de rapprocher les plaisanciers des équipages de sauveteurs est une initiative remarquable.
Qui sera sur la ligne de départ à Bandol le 13 mai prochain?
Jacques KAUFFMANN
PS : pour le fun, une petite vidéo d’une arrivée mouvementée devant Hyères lors du Trophée SNSM 2009
SDC10392
envoyé par erendil. – Plus de vidéos de sport professionnelle et amateur..





4 Commentaires

  • Claude SEUX-BOS

    Joli refus de tribord de la part du monocoque, avec méchant empannage à la clé. C’est le jury qui va être content,avec une telle vidéo. A leur décharge, lorsque l’on est en mono, c’est difficile d’évaluer la vitesse du multi.
    Bonne course à tous les bandolais.

  • Tiens il faudrait que je mette la vidéo ou on tape un 15.9 nœuds sous spi sur la même étape mais en 2008 !
    Régate géniale ambiance magnifique et tout ca en l’honneur de sauveteurs grandioses… bref les superlatifs sont à l’honneur !
    Enfin comme chaque année depuis sa création Achille sera au départ !
    Seb

  • Jacques Kauffmann

    Seb,
    On n’avait pas le spi en 2008 (enfin, il y en avait un a bord, mais tellement vieux qu’il aurait explosé avant même de sortir du sac), donc on est descendu sous gennaker. Qui a explosé quelques minutes avant l’arrivée…
    J’espère cette année le même vent pour aller à la Seyne…
    Jacques

  • 100 voiliers devant Bandol

    Les membres du groupe Facebook consacré à Bandolais.fr ont déjà découvert en avant première la galerie photo que Nathalie CAUNE a consacré au départ du Trophée SNSM 2010.
    Bandolais.fr a en effet mouillé la chemise (au propre comme au figuré) en allant…