(par J.J. Gérardin) La maison des vins de Bandol

Lorsque des étrangers entrent dans une commune qu’ils ne connaissent pas et qu’ils veulent visiter ils s’adressent au Syndicat d’Initiative ou à l’Office du tourisme.
Sur l’une des façades de l’immeuble consacré aux vins de BANDOL figurait « OFFICE DU TOURISME », ce qui permettait à tout étranger pénétrant dans la commune, dès son entrée, de s’arrêter et de de se renseigner, avec d’autant plus de facilité que des parkings sont à proximité. Le maire a, parait-il, décidé que l’Office du tourisme resterait à sa place actuelle, dans le centre de la Cité où l’on stationne difficilement et ceci, parait-il, à la demande du personnel.
Si l’ancien Maire n’avait cure de l’avis de ses administrés il ne faudrait pas tomber dans l’excès inverse.
Jean-Jacques GERARDIN





Article précédent : Les anglaises ont la côte!

2 Commentaires

  • JANICOT Jean charles

    si parait il est bien exact , depuis quand demande t’on au personnel son avis sur un déménagement qui en tout état de cause se trouve à 800m de l’ancien office du tourisme avec un parking encore plus près.
    On aurait pu valablement utiliser les locaux de cet office pour par exemple les loueurs,vendeurs de bateaux et tout ce qui touhe le port
    le bail avec la SOGEBA a t’il été signé? que va t’on faire de cette superficie libérée à la Maison des vins

  • Je n’ai aucune info sur cette éventuelle décision ni sur les circonstances qui l’entoureraient.
    Et pour une fois, je n’ai pas d’avis tranché sur la question. Mais l’article de J.J. Gérardin comme la réaction de J.C. Janicot exposent bien les arguments qui plaident pour le transfert au nouveau bâtiment (maintenant qu’il est là, il faut bien considérer son utilisation). Et de fait, j’ai entendu dans différents milieux bandolais des idées intéressantes pour la reconversion de l’actuel office du tourisme… Des arguments existent pour le maintien. Mais je préfère vous laisser le débat.