(par C. Goux) Lettre ouverte, sur une dérive dangereuse

NDLR: l’ancien Maire de Bandol (mandat 1977-1983) a fait parvenir ce courrier aux conseillers municipaux de Bandol. Il m’a proposé de le rendre public via ce blog. Comme pour sa précédente intervention, j’ai évidemment accepté. Son texte suit (et l’image de l’original signé est également ci-dessous):

vous etes un criminel.jpgMadame, Monsieur le conseiller municipal de Bandol
J’apprends par des témoins oculaires que, lors de la dernière séance du conseil du Vendredi 7 mai 2010, le Maire Monsieur Palix a dit à son prédécesseur Monsieur Barois « vous êtes un criminel ».
Ancien maire de Bandol, arrivé au terme d’une longue vie publique, mais continuant à suivre la vie de la commune, je me déconsidérerais aux yeux de nos concitoyens en laissant passer cette attaque inadmissible qui met en cause l’honneur d’un ancien maire.
J’espère des excuses publiques qui atténueraient le mauvais effet produit. Je suis sûr aussi que vous comprendrez que notre silence, devant des propos aussi déshonorants les cautionnerait et nuirait à l’image de Bandol.
Vous conviendrez enfin, je l’espère qu’il faut mettre un terme à une dérive dont chacun perçoit tous les dangers.
Christian GOUX
.





2 Commentaires