Nouveau flop internet à Bandol

On avait connu Bandol-forum en 2008, un blog collectif né peu avant les élections municipales, et mort presque aussitôt, faute d’appliquer les recettes qui permettent l’implication: beaucoup de contrôle, et peu de contenu (pour faire très court), malgré la présence d’une équipe de plusieurs personnes à la naissance du projet.

Bandol vient de vivre un deuxième flop internet, aussi rapide que l’éclair, pour des raisons peut-être opposées.

Jeudi dernier Nathalie CAUNE me signale un nouveau site/forum bandolais destiné aux parents de l’école Octave Maurel, que je n’ai pas le temps d’examiner dans l’instant.
Quelques heures plus tard des messages me signalent le « piratage d’un blog bandolais » sur lequel on aurait diffamé une directrice d’école. Rien d’anormal sur le mien (ouf!), rien dans mes outils de surveillance automatique non plus… Je vais visiter ce nouveau forum pour préparer la publication de l’article de Nathalie, mais il est, hélas, suspendu pour maintenance (ça arrive souvent lors du lancement d’un site, que quelques cafouillages obligent à revoir la copie rapidement pour des points de détails oubliés, en particulier lorsque ce sont des amateurs qui se lancent – mais pas seulement).
Je devais être fatigué: je n’ai pas établi de lien entre les infos.

abandon forum ecoleQuelques heures plus tard, la relation est faite. Point de piratage d’un blog, il semblerait que ce soit sur le nouveau forum scolaire que des bandolais se soient « lâchés », un en particulier, allant jusqu’à dégoûter le responsable du forum qui choisira de fermer ce nouvel outil de communication locale dans les 24H qui auront suivi son lancement, définitivement!!!
Je ne sais pas qui est à l’origine de ce forum éphémère, ni ce qui s’y est passé précisément, mais le formateur et vulgarisateur d’internet que je reste ne peut s’empêcher d’en tirer quelques réflexions:

  • monter un blog site ou forum demande un peu de temps investi dans sa création, et jeter l’éponge dans la foulée est dommage, probablement excessif.
  • une bonne préparation devrait permettre d’anticiper un peu les déconvenues trop violentes conduisant de l’enthousiasme créateur à l’abandon dans la panique.
  • se préparer c’est d’abord apprendre, et sur Internet, c’est plutôt accessible: comparer les expériences similaires, ailleurs (d’autres forums d’écoles, d’autres forums tout court, d’autres sites participatifs, etc.). Repérer les pratiques des autres (les bonnes, les moins bonnes, les excès et comment ils sont gérés – la littérature ne manque pas sur la façon de maîtriser les situations tendues ou « trollesques » pour reprendre le jargon idoine).
  • donc se donner du temps. Il en faut pour créer le site, mais il faut en prendre pour comprendre AVANT dans quelle aventure on se lance, et apprendre des expériences des autres, encore une fois, largement documentées sur Internet.
  • ceux qui pensent que Bandolais.fr a été monté du jour au lendemain, ou par un professionnel de l’informatique sont dans l’erreur: ce ne sont pas mes compétences techniques qui ont été utiles pour construire mon blog (c’est à la portée de la plupart des internautes). C’était mon troisième blog après des apprentissages prudents avec un blog personnel, puis un blog professionnel, puis enfin ce blog engagé dans mon rôle de citoyen. Mais surtout, avant même le premier, que de temps passé à lire ce qui se faisait ailleurs, à repérer les problèmes chez les autres, et à chercher les solutions qu’ils y avaient apporté!!! C’est finalement bien ma formation de spécialiste du marketing qui aura été la plus utile pour décoder non pas de l’informatique, mais une activité de communication, bien humaine.
  • un forum est un outil participatif, qui va souvent d’abord recueillir ce qui s’exprime le plus spontanément et volontiers: le mécontentement, éventuellement de mauvaise foi, ou parfois très agressif. Ca suppose une surveillance initiale particulière à l’amorçage. Peut-être un contrôle des premières inscriptions et billets, contrôle dont on supprimera la lourdeur en s’imposant d’être particulièrement présent et réactif pour ne pas décourager les premiers participants. Quitte à organiser un roulement de permanence avec un ou deux équipiers volontaires pour garantir un bon démarrage sous surveillance bienveillante. Si vous n’êtes pas prêts à cet effort, et à affronter les perturbateurs ou les plus agressifs, ce n’est même pas la peine d’envisager de monter un forum.
  • la base d’un forum, c’est la modération, indissociable des outils participatifs en ligne. Par modération, j’entends bien la « surveillance » légitime responsable et facilitatrice qu’effectura un (des) « modérateur(s) ». Le but est de vérifier que le dialogue respectera une certaine mesure indispensable à l’échange ou proportionnelle aux sujets et circonstances entourant les sujets abordés. Ne pas se préparer à ce rôle, ne pas anticiper sa nécessité, c’est partir à la guerre la fleur au fusil, toutes proportions gardées.

Sans enfants je ne suis pas concerné par ce forum spécifique, mais comme citoyen engagé dans le dialogue local, et prosélyte de ces techniques, je suis évidemment déçu de voir une nouvelle expérience avorter. Peut-être un organisateur modérateur trop seul? Peut-être une participation initiale trop forte, mal anticipée, et qui aura débordé les attentes et espérances dans son fond ou sa forme? Peut-être quelqu’un qui a cru qu’une fois les aspects techniques surmontés, monter un blog ou un forum était un truc qui roule tout seul, ça s’est déjà vu (hélas les aspects techniques sont le moindre des soucis sur un site de communication)?
En trois ans de construction du P.I.B.*, on aura déjà tout vu comme chausses-trappes:

  • du blog collectif sans collectif véritable
  • de l’insulte et/ou diffamation
  • de la captation de notoriété
  • de la manipulation politique
  • de la diffusion de hoax (rumeurs)
  • du pillage de contenu
  • du contenu supprimé (faute de l’assumer)
  • de la modération excessive
  • de la modération insuffisante
  • des empoignades allant jusqu’au point Godwin
  • etc.

Il faut distinguer ce qui relève de la faute volontaire (insulte, pillage, loi de Godwin, etc.), de ce qui n’est pas volontaire: et pour ce dernier cas, la plupart du temps, les erreurs commises relèvent d’un manque de préparation.
Internet met les outils de communication les plus puissants et les plus modernes à la portée de tout individu, quand c’était réservé aux plus grosses entreprises ou institutions il n’y a encore que quelques années. Cette puissance doit être maîtrisée. Et cela passe par un minimum d’apprentissage et de préparation, et encore une fois, ce n’est pas d’informatique dont je parle, mais bien de communication. Bandolais.fr n’est certainement pas l’exemple parfait, mais s’il a survécu sur mes épaules solitaires au rythme soutenu depuis octobre 2007, c’est parce que j’ai pris le temps avant de le lancer. Il faut tomber pour apprendre, et comme je suis tombé, vous tomberez. Mais on n’est pas obligé de se mettre en situation de tomber fort et mal à coup sûr (ça ça n’apprend pas forcément, ça apporte surtout des déconvenues).

Continuez à construire, continuer à créer vos outils, continuez à participer et à favoriser la communication et les échanges locaux, mais ne partez pas bille en tête: vous jetterez l’éponge sur un même coup de tête, ou atteindrez un résultat dont l’intérêt sera très discutable (et en passant par des épreuves laborieuses). Préparez-vous!

F.M. – Bandolais.fr

* Paysage Internet Bandolais





2 Commentaires

  • Oui c’est dommage !

    Au départ une initiative pleine de bonne volonté, les raisons de ce capotage sont brumeuses tout autant que la communication hermétique de la délégation de parents d’ailleurs. Ca aurait été bien qu’il y ait un lieu où les parents puissent échanger globalement commentaires et informations. Je pense notamment à ceux qui ne font pas les sorties d’école et n’ont aucun contact avec ce qui se passe dans l’établissement.

    Et non ! le paysage Web Bandolais n’aura encore pas de Forum où s’exprimer… La communication, même à l’ère de l’internet, est encore souvent un mirage !

  • @ Nathalie:
    Euh, c’est l’école et les parents d’élève qui n’auront pas de forum dédié.

    Le paysage web bandolais a déjà un forum : celui de la ville (http://www.villedebandol.fr), sans compter les différents forums propres à des associations diverses… Ce forum officiel accueille déjà une rubrique affaires scolaires qui pourra peut-être servir de palliatif en attendant une nouvelle initiative.