Moins de cigales, des fourmis, mais pas encore de dauphins

Moi les cigales, ça me plaît, même si parfois il faut pour téléphoner, fermer la fenêtre à cause du bruit, les premiers pins étant à 20m de mon bureau. Reste que pas mal de gens (notamment chez les locaux) ne supportent pas leur vacarme omniprésent en été. Mais cette année, depuis plus de 15 jours, on est étonnamment tranquille de ce point de vue: on entend vaguement une cigale par-ci par-là de temps à autre, mais apparemment août les a épuisées précocement.
fourmis.jpgEn revanche, comme chaque année à cette saison, on commence à subir les fourmis. Y’a dû y avoir des fuites d’informations, car on n’a pas encore eu le temps de faire une crémaillère pour notre nouvelle cuisine, mais ces hyménoptères en ont déjà visité tous les recoins. Et ça peut durer quelques mois, à vérifier l’étanchéité de tous les récipients qui contiennent de la nourriture, pour éviter leurs raids.
En revanche, on a tenté de voir passer les dauphins comme à la même période l’an passé, mais en deux sorties à une semaine d’intervalle, on n’a pas trouvé leur trace.
Frédéric METEY
www.bandolais.fr
.





2 Commentaires