Mauvaises pratiques: résultat lamentable…

shadok.jpgNos politiques bandolais ont décidé de faire passer le respect et l’intelligence après leurs querelles de pouvoir.
Vous avez remarqué dans le dernier Bandol Mag? Un an après les élections, on est revenu à la situation d’antan: le coin de l’opposition (déjà tout riquiqui) est déserté pour le second numéro d’affilée… Je suppose que le magazine municipal est reparti pour un mandat quasi intégral de propagande unilatérale.

Quand chacun fait en sorte que ça rate – les shadocks l’ont prouvé – ça rate brillamment. Désolant.
Frédéric METEY
www.bandolais.fr
.





3 Commentaires

  • c’est à l’opposition à s’exprimer , meme si les règles et procédures ne sont pas simples pour elle rien ne l’empechait de rédiger un article
    il faut en conclure que l’opposition n’avait rien à dire

  • @Fred
    L’expression par l’opposition de son existence et de son action dans le magazine de la Ville est frappée d’un mal mystérieux!Durant la mandature Barois j’ai été le seul à me battre pour obtenir notre place dans le magazine, sous l’indifférence totale des responsables de groupe. J’ai même écrit à l’époque au Préfet qui est intervenu dans le sens que je réclamai. Satisfaction mal récompensée car JAMAIS un groupe de l’opposition ne s’est exprimé. Avec un de mes co-listiers nous avons même essayé,compte tenu de l’indifférence des responsables de groupe, de passer un article dans le magazine.Le seigneur des anneaux de l’époque argumentant son refus par l’obligation de n’accepter que les articles signés par un responsable de groupe. C’est pourquoi, pendant 7 années nous n’avons jamais informé la population de toute l’action, que nous menions dans l’opposition, dans la défense de dossiers qui maintenant brûlent les mains de tous ceux qui les touchent. Lorsqu’il m’arrive d’assister au Conseil Municipal je ne peux pas m’empêcher de repenser à tout ça en observant et en écoutant les réactions de tous ceux qui ont été témoins de ce que je viens de dire plus haut. Alors quoi dire de plus: l’actuelle opposition (ancienne majorité) n’a que ce qu’elle mérite ? L’actuelle majorité (ex opposition) devrait se souvenir de ses difficultés de communication dans le magazine? Ou alors n’avouerait-elle pas le peu d’intérêt qu’elle manifesta à l’époque (par son absence)pour le Bandol Magazine devenu Bandol couleur Provence?

  • bon rappel de la part de Monsieur SARRAT
    en effet précedemment il n’y avait aucun article de l’opposition
    Alors que l’opposition actuelle, ancienne majorité précédente soit contente de pouvoir écrire dans le magazine , ce qu’elle avait autrefois empeché
    La maladie la plus répandue chez les hommes politiques est l’amnésie.
    Citations de André Frossard