Mardi soir, c’est à nouveau Michel Sauzet en réunion publique

Pour tous ceux qui veulent suivre les candidats à l’élection municipale de Bandol en « live », et en profiter pour leur poser des questions, mardi soir Michel Sauzet tient sa deuxième réunion publique au centre culturel.

Je ne pourrai pas y assister pour causes d’obligations professionnelles, mais n’hésitez pas à laisser vos impressions ici en commentaires…





Article précédent : Le port… et le refus du débat

2 Commentaires

  • Grosse ambiance et foule disciplinée( ≅ 170 personnes ) pour cette réunion publique de ce mardi soir. Le soutien de Diana KRALL déposant « the Look of Love » au pied de l’estrade en préambule épatait, mais l’arrivée surgissante après une légère et altière course d’élan du candidat Sauzet, joliment présenté par James Daian féru de citation,fut sans aucun doute la plus spectaculaire entrée en scène de cette dernière décennie, pour notre canton.
    L’ovation qui la saluait n’était pas usurpée et Michel SAUZET put s’exprimer à l’envie. Avec l’humour qui le caractérise il n’omit pas de réclamer la compassion pour certain candidat d’une gauche qui semble se chercher et d’autres tiraillés à une certaine époque par un choix cornélien sur le sens à privilégier pour enfiler leurS vesteS.
    Puis furent abordées les différentes lignes définissants son programme pour lesquels il confirma les détails ébauchés durant la précédente réunion, ceux-là mêmes qui servirent d’idées tremplins à ses concurrents et détracteurs( sans rebonds significatifs d’ailleurs ).
    A l’avancement de ses propos il permit à deux des colistiers de défendre leur projet, pour l’une l’environnement social servi par Maryse LANFRANCHI, pour l’autre le développement durable à la charge de Gérard MACCHI, futur premier adjoint.
    Il semble que l’idée majeure de faire appel aux meilleurs compétences perdurent et que l’élan pour la sauvegarde de l’esprit Bandolais tel que les « naturels » le conçoivent soit le motif de rassemblement vers et autour de Michel SAUZET candidat-maire et maire-candidat.
    La conclusion de ce rassemblement de bonnes volontés servies par un orateur emprunt de solides convictions est à l’attente d’un premier tour renversant le 9 mars.
    Toutes et tous furent conviés à l’apéritif dînatoire durant lequel les questions au candidat et ses colistiers furent autorisées.
    La température au sol stabilisée à 13°C sans avis de grand frais.

  • Daniel Lsecondegré

    Relativement à mon commentaire du 26/02/08 23h10.
    Amis(es) lecteurs(trices) vous seriez bien inspirés(ées) de rajouter les GUILLEMETS où bon vous semblerait si vous étiez moins partisan que je puis vous le paraître!