Mardi 16 septembre sera le 3ème mardi du mois

… la belle affaire!
Ben oui, mais c’est mardi prochain l’occasion, haute saison achevée, de reprendre nos RV mensuels entre bandolais internautes assidus, pour prendre un verre entre lecteurs de ce blog, bloggers, commentateurs plus ou moins réguliers, passionnés d’internet local et de ses possibilités.
Comme lors de notre édition du mois de juin, on se retrouvera donc mardi soir prochain à 21H au bar l’Escale (face au manège situé entre le coin du port réservé aux pêcheurs et le parking central.
Chacun paye sa conso comme d’habitude, apporte son ordi s’il en a envie (le wifi nous est gracieusement mis à disposition par la direction de l’Escale), peut découvrir Linux sur les 2 PC disponibles dans le bar, et même réfléchir à des questions à soumettre à notre très informelle assemblée. Et si rien de tout ça ne vous passionne, c’est l’occasion de venir faire un premier bilan de l’été entre nous, bavarder des changements survenus dans Bandol, etc.
Je vous rappellerai tout ça dimanche soir ou lundi, mais les rencontres du web bandolais sont de retour.





5 Commentaires

  • Désolée Fred mais ma sœur et moi ne pourrons pas être présentes le 16/09. Nous reviendrons dès le mois d’octobre.

  • A mardi, j’ai d’énormes révélations à vous faire!!!!! (pas sur Bandol)

  • Jean-Pierre Chorel

    Tu vas voir Fred, Serge va nous dire qu’il va faire preuve d’impartialité, de neutralité, et que si c’était à refaire il ne voterait pas pour Sarko ! LOL

  • @ Jp
    Impartialité, neutralité, ce ne sont pas des scoops, sur le blog de Fred, même si en fin je donne mon avis, j’ai toujours fait des CR neutres et objectifs.
    Pour ce qui est de mon vote, si c’était à refaire, je voterai plutôt deux fois qu’une pour notre Président actuel (Nicolas Sarkozy)
    Mes révélations sont de tout autre nature….
    A mardi Serge

  • @ « Jean Valjean »: désolé, mais j’ai censuré votre commentaire.
    Quand on écrit ici, des lignes qui n’apportent rien au débat, mais qui ne servent qu’à s’en prendre directement à quelqu’un (« opportuniste »), il faut au moins la décence de le faire sans anonymat pour ne pas encourir la censure…