Manifestation à Bandol mercredi 28 juillet

Deux dates possibles m’étaient parvenues aux oreilles concernant le conseil municipal extraordinaire la semaine prochaine pour trancher sur le statut du premier adjoint.
La première confirmation publique vient du site des Amis de Marcel BOGI lui-même: ce sera mercredi 28 juillet à 9H.
Si certains se demandent pourquoi la Mairie envisage le huis-clos, une première réponse figure sur la même page. L’AMB appelle en effet ses membres à se rassembler à 8H30 le même jour pour manifester leur soutien à leur ami Marcel « dans le calme et la dignité » devant le centre culturel.
Moi je dis que quand on fait appel à un rassemblement de foule dans ce contexte, appeler au calme et à la dignité est un voeu pieux (euphémisme), surtout si dans la même phrase on stimule la même foule en parlant de « complot »…

Ca promet…! Je ne sais pas pourquoi, quelque chose fait que je ne suis même pas surpris.
M’enfin on sait que les lieux de pouvoir sont plutôt chargés en testostérone, et je ne parierai pas que la raison contiendra les effets de cette hormone mercredi prochain. Pas sûr d’avoir envie d’assister à ça. Après tout, nos élus étant (a priori) des exemples pour la société, on peut encore espérer qu’un peu de sens responsable se manifeste d’ici là.

Frédéric METEY
www.bandolais.fr

.





7 Commentaires

  • Un conseil ce n’est pas une morale du resultat que peut donner le corps humain doté du “son de la voix” qui peut avoir plusieurs répercussions : le moyen de s’exprimer et de se comprendre _ de charmer par le bel canto etc. Sans oublier ()Dans des virulentes élocutions verbales, envers une autre personne, tu le blesses par tes paroles – la blessure morale que tu lui as affligée, font que tes relations, ne seront jamais plus comme avant.
    Lorsque tu te disputes avec quelqu’un que tu lui dis des méchancetés, tu laisses en lui une blessure morale.
    Tu pourras te congratuler en excuses maintes fois, les expressions formulées resteront à jamais car la blessure verbale fait aussi mal en lui que la blessure physique avec le temps se cicatrise, alors que les paroles prononcées se graveront en lui.
    Donne aux gens plus, que se qu’ils attendaient, et fais le avec goût et te rappelant la doctrine des trois « R » :
    Respect envers toi-même ! Respect envers les autres ! Responsabilité tes actions !
    Ne juge pas les autres aux travers leurs reproches.
    Ne permets pas qu’un petit différent abime une amitié. Max

  • @ Pierre LERAT:
    entièrement d’accord avec vous.
    Mais là je prédis qu’on se dirige vers une séance du Conseil qui ne respectera pas les conditions fixées par la loi: un public qui ne manifeste (n’influence) pas le déroulement de la séance.
    Quand on mobilise ses troupes et qu’on les « chauffe » en parlant de complot et d’injustice, je pense qu’on est dans une stratégie d’intimidation physique.
    D’autre part je pense que la diffusion vidéo peut parfaitement assurer la publicité des débats, et que toutes les parties auront le loisir de donner leurs arguments au sein du Conseil, au vu et au su du public.
    On en reparlera mercredi après-midi, et j’espère juste me tromper.

  • « La liberté d’expression vaut non seulement pour les « informations » ou « idées » accueillies avec faveur ou considérées comme inoffensives ou indifférentes, mais aussi pour celles qui heurtent, choquent ou inquiètent : ainsi le veulent le pluralisme, la tolérance et l’esprit d’ouverture sans lesquels, il n’est pas de « société démocratique ». »
    Cour européenne des droits de l’homme, 21 janvier 1999
    J’ajoute que, la peur n’évite pas le danger.

  • c’est la premiere fois que je vois affiché comme premiere délibération a un CM le huis clos ; normalement , il est demandé oralement en début de conseil et voté .
    la , c’est vraiment la radicalisation du pouvoir .
    et je crains fort qu’il n’y ai pas la moindre video .
    qu’est ce que le 7 adjoint a a voir avec coup de sang de  » Marcel , mon ex grand ami des urnes , mais pas plus  » …?
    c’est un conseil municipal karcherisé dans la plus grande opacité , en période de vacances , navrant .
    @ fred , je pense que les personnes qui ont soutenu par leur vote le tandem Palix-Bogi sont en droit de raler ouvertement et pensent sans nul doute avoir été utilisées et trompées , ça ne me choque pas plus que ça qu’elles manifestent leur mécontentement .
    et comme le dit fort justement monsieur Lerat ,  » la peur n’évite pas le danger  » .

  • A partir du moment ou le Maire souhaite enlever les délégations qu’il a confiées à Monsieur BOGGI , il faut aussi assumer ces décisions jusqu’au bout
    Alors pourquoi un huis clos surtout que tout est déja prévu
    Alors circulez y a rien à voir , bel exemple de démocratie
    Et peut etre meme que la vidéo si il y en a une tombera en panne ce jour là

  • Allez chiche, on la fait publique cette séance!
    Mais je propose qu’on invite tout le Conseil Municipal des Jeunes à y assister, histoire qu’ils comprennent bien ce qu’ils peuvent faire ou ne pas faire (en imitant leurs exemplaires aînés, élus de Bandol, oncles tantes ou parents dans le public, etc.). S’il faut les éduquer civiquement, je suis sûr qu’on aura là le parfait exemple de la démocratie en marche, du respect de l’autre, de la sagesse des politiques et des adultes, du respect du cadre légal, etc.
    Toujours partants? Faudra juste voir à assumer les explications à nos chers ados…
    Ben oui, pour moi, la politique c’est d’abord et toujours l’exemplarité, et ça commence par le comportement.
    Pour moi, la vidéo d’une séance à huis-clos me suffira, mais ne vous gênez pas pour moi (de toutes façons la vidéo est prévue).

  • Il faut 2 maires pour frustrer les démocrates bandolais

    Après une journée folle où se sont entremêlés de multiples messages (sms, mail, téléphone), deux articles à mettre en ligne dans l’urgence d’une situation où vous vous êtes jetés* sur les blogs pour suivre l’info, et accessoirement avec une journée de …