L’UMP, un blog imparfait, et des fans pas fanatiques

Je sors d’une très intéressante conversation par mail avec un de mes « fans » bandolais (disons plutôt un bandolais membre du groupe Facebook des « fans » de ce blog citoyen). Comme très souvent, il m’écrivait suite à un désaccord sur un article récent. Ca me conduit à un double sujet:
– enrichir l’article sur lequel il me complète par son point du vue (qu’il n’a pas eu le temps de mettre en forme pour en faire un commentaire public, et que je vais donc tâcher de respecter dans la retranscription).
– vous expliquer qu’on peut être « fan » de Bandolais.fr sur Facebook, et pas souvent d’accord sur le contenu de mon blog citoyen.
1) Mon contradicteur trouvait ma présentation de la prise de carte UMP de Marcel BOGI (relatée par Var Matin) tendancieuse. Lui qui connaît mieux que moi le passé de Bandol trouve …/…


…/… moral, humain et logique que le parcours de Marcel BOGI le ramène au sein de son parti historique, qu’il avait quitté notamment parce que celui-ci ne l’avait pas forcément beaucoup soutenu dans les épreuves (des rivalités de personnes expliqueraient ce lâchage dans un contexte politique particulièrement saignant à l’époque).
Mon correspondant a parfaitement raison, et il souligne pour plusieurs ténors bandolais la constance dans l’affirmation de leurs engagements:
– un Delaud indéfectiblement attaché à son identité socialiste.
– un Palix (ayant pratiqué l’ouverture dans la construction de son parcours) qui est à droite mais s’engage sous une bannière « Nouveau Centre » qui revendique un positionnement moins fortement marqué que l’UMP.
– un BOGI qui réintègre le parti héritier de son appartenance RPR de « toujours » une fois purgés les conflits de personnes qui l’en ont éloigné. J’avais largement oublié ce point dans la rédaction de mon article. Mea Culpa.
– etc.

Résumé par celui qui me faisait ces remarques en privé, ça se synthétise ainsi:

« Tu as écrit sur aujourd’hui en craignant le mal pour le futur,

je te reponds que vis-à-vis du passé c’est pas si mal. »
Reste que si Var Matin prend la peine de faire un papier sur l’encartement du premier adjoint, c’est parce qu’il ne s’agit vraisemblablement pas d’un simple militant, mais bien plutôt d’une toujours potentielle tête de liste pour le futur. Je crains que le silence observé (48H avec ZERO commentaires sur ce premier article) valide implicitement que tout le monde a bien cela en tête. J’ai certainement fait trop court, mais ne me suis probablement pas trop planté non plus, et les deux lectures de cet « événement » peuvent coexister. Mais mon titre était bien senti car il y a pléthore de clans UMP (et alliés) à Bandol: les passionnés d’élections se souviendront que Michel SAUZET revendiquait aussi un groupe UMP tout à fait significatif au sein de sa liste « sans étiquette » lors du dernier scrutin municipal. Ca commence à faire du monde sous ces couleurs.
A moins que votre absence de réactions (publiques, parce que j’ai quand même eu quelques mails) démontre que globalement, tout le monde s’en fout.
2) Ceux qui parlent un français d’avant l’internet s’étonneront que quelqu’un qui est régulièrement en désaccord avec moi se déclare publiquement « fan » de mon blog citoyen sur le réseau social à la mode (Facebook). Je ne veux pas parler pour celui-là en particulier, mais d’une façon générale, j’observe que ce groupe de fans rassemble des gens partageant des opinions très diverses sur mes écrits bandolais (certains sont tout simplement là pour surveiller ce qui pourrait se passer de subversif dans l’espace de discussion propre à cette page « fans »).
En fait, sur Facebook, il n’y a pas de nuance, même pas de contraire: on est fan, ou on n’est pas: indifférent, opposant, simple lecteur assidu et dépassionné, c’est pareil. Si vous appréciez, vous pouvez vous déclarer « Fan », mais pas « un peu », ni « beaucoup », ni « à la folie »: juste « Fan ». Alors comme je ne détiens aucune vérité, et que personne ne me prend pour un gourou, de quoi est-on bien « fan » concernant « Bandolais.fr »?
J’en comprends que les 116 qui ont franchi ce pas sur Facebook sont simplement attachés à ce rendez-vous quasi quotidien et à sa forme. D’accord ou pas avec moi, c’est l’espace d’échange que ce blog citoyen constitue qui les intéresse, et j’aime à croire qu’ils y trouvent assez de liberté démocratique pour assumer de se déclarer fan.
Mais on ne peut pas exclure que certains aient juste cliqué par erreur (Internet n’est pas toujours simple à maîtriser et Facebook n’est pas le plus limpide des sites web connus). Quant aux plus jeunes, ils ont tendance à se déclarer « fan » d’un peu tout et n’importe quoi pourvu que les copains aient déjà cliqué sur le même truc. Les « d’jeun’z » sont grégaires: si vous en attrapez un, même par erreur, vous risquez de vous coltiner toute la tribu, des cousines aux copains du lycée (je le sais, j’ai été d’jeun’z moi-même).

Bref, vous pouvez sans rougir cliquer sur Fan de Bandolais.fr: personne ne vous reprochera de cautionner tout ce que je dis! Vous témoignerez juste de votre intérêt pour la vie locale, et devrez juste assumer que vous trouvez plutôt acceptable la façon dont je tâche d’animer en ligne le paysage bandolais. M’enfin faudrait déjà être inscrit sur Facebook, et ça non plus ce n’est pas indispensable pour profiter d’Internet.
Frédéric METEY
www.bandolais.fr

PS: je rappelle aux aspirants « fans » une autre façon de manifester votre soutien, en m’aidant à assumer les quelques coûts liés à cette activité étant donné que je ne suis pas Rockefeller (Marta ne m’aime pas pour mon argent). Vous êtes nombreux à mesurer que ce blog s’apparente parfois à un deuxième boulot (bénévole) et quelques-uns ont remarqué la disparition des pubs Google que j’avais un temps placées pour financer les frais techniques (mais c’est beaucoup de pollution dans votre lecture pour une dizaine d’euros par mois, donc j’ai renoncé). Merci à ceux qui ont déjà fait ou répété ce geste et à ceux qui le feront, marque de confiance et de soutien qui me touche toujours.
.





2 Commentaires

  • si Delaud est incontestablement socialiste , Sauzet  » de droite  » et « Mon ami Marcel  » itou , je n’ai pas la meme  » vision  » de Palix que toi Fred ; son langage et ses propos sont apparentés socialistes a mon sens , quand a son encartage , c’est peut etre opportuniste , peut etre réel , peut etre appelé a etre fluctuant , bref , c’est pas des plus clairs …en tout cas pour moi .

  • l'employé solitaire

    bonjour,
    Question à 1 € : est ce vrai que M PALIX a pris récemment la carte à l’UMP?
    Merci de vos recherches
    (ps Max: tu devrai te renseigner à la DDE)