L’exigence du lecteur, les possibilités de l’auteur…

  • Publié le 30 Juin 2008
  • Commentaires fermés sur L’exigence du lecteur, les possibilités de l’auteur…
  • Vie de ce blog

C’est étonnant un blog à succès*: ça devient une sorte d’institution… qui échappe un peu à son auteur.
Cette semaine j’ai encore eu le plaisir de recevoir des encouragements, félicitations, remerciements, avec parfois une pointe de reproche pour mon manque d’assiduité. Eh oui, je ne publie pas tous les jours. Je donne régulièrement la priorité à mon boulot, à ma vie perso, à mes amis ou famille parfois venus me voir de loin.
Un autre reproche qui m’est parfois adressé, est de ne pas publier des éléments que l’on me transmet, ou pas assez vite. Je ne conteste pas, car c’est particulièrement vrai quand on me transmet des infos oralement ou sur papier. Ben oui, derrière faut encore que je me farcisse la frappe du texte, voire sa rédaction, éventuellement la recherche d’illustrations ou la numérisation d’images.
Vos attentes ou exigences sont une forme de reconnaissance, de votre attachement à Bandolais.fr, et je me réjouis de les recevoir comme tels. Mais j’espère que vous pouvez aussi tenir compte de quelques réalités: …/…


…/…
– si c’est plaisant de servir de « média » local, ça se rajoute à tout ce qui fait ma vie, à commencer par un boulot qui fait plus que plein temps (je suis « à mon compte » avec tout ce que cela implique).
– je ne tire aucun profit de cette activité, et avec 70 dollars (50€ à peine) de revenus publicitaires depuis janvier, je ne couvre même pas les frais liés à mes choix techniques de fonctionnement pour ce blog.
– suivant l’incitation de mon entourage, j’ai placé un bouton de « soutien » à ce blog dans la colonne de droite. On m’a suggéré de réfléchir à une forme d’abonnement payant (je n’y suis pas favorable pour un tas de raisons – on pourra en débattre en commentaires). Malgré les promesses de soutien financier que j’ai parfois reçues, à ce jour je totalise un seul don de 20€ comme contribution incitative… Si vous voulez me voir agir comme un « journaliste » à plein temps, il faudrait que chacun des 500 lecteurs bandolais réguliers de ce blog verse 10 euros par mois pour payer l’URSSAF, mes moyens de production et autres charges plus un petit salaire. On en est loin, et comme certains ne me lisent que pour me surveiller, ils ne verseront jamais d’obole à ce blog (donc les autres devraient verser plus). Certains dépensent bien 33 euros par mois pour un Var Matin que nous sommes nombreux à juger sévèrement…
– depuis la mise en ligne de ce blog j’ai publié plus de 300 articles et une vingtaine seulement qui m’ont été fournis par des rédacteurs se joignant à mes efforts.
– même si je tape vite au clavier, je ne peux pas sous ce prétexte devoir retaper ce que d’autres ont écrit: nous nous rencontrons autour d’un média électronique, et ce que vous voulez me voir traiter ou publier doit pouvoir me parvenir sous cette forme électronique pour devenir une véritable contribution, une aide et non une charge.
Alors merci de votre attachement, merci pour votre fidélité, mais quand vous êtes témoin ou auteur d’un événement dans Bandol, envoyez-moi une bafouille et une photo (vous avez tous un appareil photo numérique ou au moins un téléphone capable de shooter). Ca ne vous coûtera pas un centime, et vous m’aiderez à faire vivre ce blog apprécié par plusieurs centaines de bandolais. Ca m’ira au coeur, autant qu’une subvention. Enfin si vous êtes commerçants, pensez aux possibilités de communication (y compris publicitaires) sur ce blog: ce sera efficacement ciblé, et une manifestation de soutien à une initiative citoyenne…
* blog à succès: j’entends par là que ce blog répond à un critère de mesure de succès communément admis (beaucoup plus de commentaires que d’articles publiés)