Les restaurants de Bandol : mieux que je ne pensais

Invité deux fois au restaurant cette semaine, dans deux établissements de Bandol que je ne connaissais pas, je commence à être obligé de réviser ma position a priori sur les tables de notre station touristique: par principe, comme dans toute autre station balnéaire, ou ville qui vit du tourisme, je me méfie des terrasses destinées à harponner le gogo de passage et à lui faire payer au prix fort une prestation et des plats qui ne méritent pas toujours les additions présentées après le café.
C’est peut-être favorisé par mes tests hors-saison, mais globalement je suis satisfait par la cohérence qualité/prix (et les bonnes surprises) de beaucoup de restaurants de Bandol qui doit en compter une cinquantaine environ.
Je vous épargne en général mes mauvaises expériences, pour ne pas flinguer injustement …/…


…/… un établissement pour lequel j’aurais manqué de chance en tombant un jour « sans » ou avec un problème ponctuel (employé, approvisionnement, toute autre cause temporaire): il y a quand même quelques endroits où les chances de me (re)voir prochainement tendent vers epsilon (pour ceux fâchés avec les maths, epsilon c’est vraiment pas lourd). On connaît même des cas où la compétence en cuisine est remarquable, mais où le/la conjoint(e) en salle est un épouvantail à clients… Ce n’est pas parce qu’on vit avec quelqu’un qu’il faut forcément travailler avec (c’est une généralité, pas un conseil ciblé, encore que…).
Jusqu’ici j’estimais que mon choix pour inviter des amis de passage à profiter d’un repas dans l’un des restaurants de Bandol, était très restreint. Au fur et à mesure des découvertes, je me dis que l’éventail s’élargit, et que finalement, pour une station touristique, Bandol s’en tire plutôt bien, avec beaucoup d’établissements qui ont une pratique professionnelle de leur activité tout à fait décente et souvent mieux.
Allez, je vous parlerai des deux derniers testés dans les jours prochains.
Frédéric METEY
www.bandolais.fr
.





Un commentaire