Les jeunes de Bandol au temps de Max

  • Publié le 4 Mai 2011
  • Commentaires fermés sur Les jeunes de Bandol au temps de Max
  • HumeurPolitique

jeunes bandolNDLR : Lors des dernières rencontres du web bandolais, Max MOUTTE m’a montré un document faisant écho aux revendications des jeunes, du temps où c’est lui qui était en position de revendication. Il a bien voulu nous le scanner, et me l’a transmis accompagné du petit texte qui suit. Eh oui, déjà les infrastructures sportives…

par Max MOUTTE

Fred.

Tu m’as sollicité pour exprimer ce que je publiais a l’époque ou j’ai commencé a m’intéresser a faire des revendications sur les problèmes communaux.

je me suis intéressé aux formations politiques de l’époque du fait que mon père était élu a Sanary et c’est arrêté en 1965, et j’ai voulu lui succéder a Bandol.

Ce document est de 1967, voici ce que je revendiquai sur la commune et pourtant j’étais un ami du maire de ce mandat car en 1971 j’ai refusé de me mettre sur sa liste : nous étions élu aux nombre de voix. je me suis rendu compte que il vaut mieux etre élu donc 1977 candidat élu CM.

C’était une époque différente sans rivalités personnelles – en 1974 sur ma demande nous sommes réunis dans ma salle de la rue tonneliers : pour former un comité de coordination associatif : DEFERRARI André (USB) – VIGIER Jean (Tennis) TAMISIER Claude (Rugby) MOUTTE Max (ACBB – UAB/ACW) : ce qui devenu en 1977 O M S.

j’ai continué de 1965 à nos jours 2011 mes convictions sur les associations – a bientôt Max.