Les chiffres toujours les chiffres…

Si j’en crois (pour une fois) Var Matin du jour (on m’a signalé qu’il me fallait lire ce numéro), et en l’absence de compte-rendu de la part du public (l’échange de commentaires entre Serge et Pierre n’est pas ce qu’on peut appeler un compte-rendu), le dernier conseil municipal a vu monter la tension entre ancien et nouveau maire.

Et c’est encore une fois les chiffres qui nous rappellent les combats de la campagne des élections municipales… Les chiffres cités par le journal étant un peu sans détails, j’ai du mal à tirer des conclusions, mais il semble que des surcoûts liés à la médiathèque aient été récemment découverts: au point qu’on nous prépare à faire des efforts financiers… Parce que l’unité de compte utilisée pour chiffrer ces dépassements, ce n’est pas l’euro, mais le million d’euros…

Si on avait pu avoir la vidéo du conseil municipal, je serais peut-être un peu moins dans le brouillard (désolé de ne pas avoir pu y assister encore une fois, mais j’étais en déplacement dans la capitale jusqu’à hier). Faudra probablement patienter jusqu’à la publication du Compte-Rendu officiel (qui si je me souviens bien doit être validé par le conseil, donc ça nous renvoie à dans un mois avant de le voir sur le site de la Mairie)…





Article suivant : Année à méduses?

5 Commentaires

  • @ Fred
    Il n’y a pas spécialement d’échanges entre Pierre et moi, mais si Pierre assistait pour la première fois au CM et que vu sa position lors des élections il peut être satisfait, pour ma part, ce n’est pas le premier CM et entendre les joutes entre M. Barois et M. Le Maire ne m’intéresse pas. Malheureusement, le CM de lundi, mis à part quelques décisions sur les séjours pour ados, la vente de certains véhicules de la mairie, la stérilisation de quelques chats et le maintien de la tarification du port, tout le reste n’a été qu’attaques et contre attaques entre M. Le Maire et M. Barois. Je n’ai donc pas jugé utile de faire un compte rendu d’un CM qui ne m’a rien appris. Entre M. Barois qui défend son bilan et trouve en la médiathèque une réalisation nécéssaire pour les Bandolais et M. Le Maire qui pense le contraire, je n’ai pas en main les éléments pour porter un jugement personnel. Très peu d’interventions de C.Delaud et quelques réflexions peu réfléchies de M.Sauzet.
    Je pense qu’il faudrait aujourd’hui parler avenir et non plus entretenir les querelles qui ne nous apporteront rien. Les élections sont passées depuis deux mois et demi, j’espère que nous n’allons pas assister pendant presque six ans à ce genre de débat improductif. La médiathèque est là, maintenant il faut la finir, la maison des vins est là, même pas belle, il faut l’accepter, l’avenue du 11 novembre est là avec ses réussites et ses imperfections, à quoi nous sert d’entendre en permanence les récriminations sur ces édifices, il vaut mieux penser aux futures réalisations et peut être éviter les erreurs passées.
    A+ Serge

  • JANICOT JEAN CHARLES

    Il faut en revenir aux fondamentaux à savoir quel était le cout originel de cette médiathèque et comment a t’on pu arriver à de tels dépassements
    On ne connait toujours pas le cout final et que dire de son entretien
    Enfin passons sur l’esthétique qui là est affaire de gout mais quand meme
    Aucun particulier ne pourrait se permettre de tels dépassements comment se fait il alors que des politiques puissent le faire ?
    Enfin meme si une partie est payée par l’Etat+ le conseil général in fine ce sont quand meme les contribuables qui paient .
    C’est quand meme un peu facile de dire regardons l’avenir et oublions le passé mais l’équipe en place est ben obligée d’en assumer la charge
    quand nos hommes politiques seront t’ils responsables sur leurs deniers de telles disparités entre devis et cout final ( eux + tous ceux qui ont participé au projet)

  • @ Jean Charles
    Dans mes propos, il n’y avait aucune intention de déclencher une polémique. Tout simplement et il est vrai, la municipalité en place à la lourde tache de payer la facture et doit faire avec l’héritage laissé par la municipalité précédente, mais j’aurais préféré entendrere M. Le Maire et ses adjoints me dire comment il vont faire pour régler et assénir les compte (c’est eux qui dénoncent la gestion précédente) plutôt que de continuer les attaques et contre attaques peu contructives. Voilà pourquoi je ne suis pas satisfait de ce CM.
    Serge

  • Pour le moment aux dernières nouvelles ils trouvent le temps quand même de rentrer les gens qu’ils veulent dans les services sans l’avis de personnes. Je veux bien donner des noms si on me l’autorise sur le blog.
    Apparemment j’ai très mal voté ainsi que les personnes et qui m’on suivi mais je vais essayé de rattraper mon erreur.
    J’ai du temps !!!!!!!

  • @ « bandol83 »: je n’ai pas d’autorisation à donner… Les commentaires ici ne sont pas contrôlés a priori. Mais j’ai une page de mentions légales qui rappelle quelques principes auxquels sont soumis ceux qui déposent des commentaires et ceux qui pourraient éventuellement s’en plaindre auprès de moi ou de mon fournisseur de blog.
    http://www.bandolais.fr/mentions-legales.html
    La loi impose aussi un cadre juridique, et l’insulte comme la diffamation sont des cas d’infraction à la loi: attention à ce qu’on veut dénoncer…
    D’autre part, comme je l’ai fait par le passé, si des gens sont mis en cause de façon insuffisamment factuelle ou argumentée par des anonymes, et s’en plaignent auprès de moi, j’accède sans problème à leurs demandes de suppression de commentaires… Tes commentaires s’ils se font sous l’anonymat que tu utilises pourraient donc sauter assez rapidement. Parce que bandolais.fr n’est pas un théâtre pour règlements de compte, juste un blog citoyen ouvert aux autres tant que le débat est honnête, loyal, et si possible argumenté… Pour critiquer, mieux vaut tomber le masque, et s’appuyer sur des faits…