Les « brise-vitesse » de Bandol en vidéo et en accéléré





25 Commentaires

  • Un investissement important qui va réduire considérablement le nombre de morts sur cette portion de chaussée.
    De plus l’ensemble donne une impression générale accueuillante pour les visiteurs.
    Les chauffeurs-livreurs également sont impressionnés par la part qui leur a été faite dans ces travaux dont l’aspect conceptuel novateur n’aura échappé à personne, en même temps que le respect qu’ils traduisent pour une profession difficile, ingrate, mal rémunérée. (TER)
    Ainsi que les chauffeurs de bus (TES) qui verront leurs manoeuvres facilités notamment sur leur point de stationnement au centre névralgique de la ville. (à la fontaine quoi !)
    Et la sécurité de leurs passagers renforcée.
    On notera que le panneautage rendant plus limpide l’accès au parking central a été renforcé ainsi plus personne n’ira se perdre devant l’entrée du chantier naval. Parce qu’une fois là bas le cross over c’est game over.
    De même les barrières municipales dans l’angle du parking du casino pour « expliquer » aux gens qu’ils ne doivent pas « spontanément » passer par là mais faire demi tour par la plage (quels cons ces visiteurs ! ). Bientôt ils vont escalader le muret et ce sera « encore » de notre faute.
    On apprécie la hauteur à 1,90 m tandis que la loi de la république donne une hauteur maxi de 2,00 m pour les véhicules légers (les bagnoles quoi !). Encore un indice de progrès visant à participer à fluidifier les accès parking. De même le balisage en épi du parking central : merci pour nos cervicales usagée et pour nos carrosseries qui ne le sont pas.

    En somme un « refondation » coûteuse » certes mais un projet ambitieux dont le résultat pertinent, malgrès quelques déboirs biens naturels vu la dimension novatrice, expérimentale même du projet, ne pourra plus jamais être remis en question.
    Cet été tout sera enfin différent. Voilà un parangon d’argent bien dépensé suite à une analyse fine des besoins et des fonctionalités d’un urbanisme en « flux tendu ».

    Il restera à notre belle police d’effectuer des actions d’une vigilance extrème en direction des véhicules de livraison et des bus en double file . . . après tout ce qu’on aura fait pour eux et le pognon que ça nous a coùté.
    . . . Sans blaaaague ! meeeeeeerde ! (si ça peut aider à se rembourser j’veux dire).

    Une suggestion concernant la « vaste esplanade » à l’angle du parking central : est-ce qu’on ne pourrait pas mettre à profit ce site ainsi libéré pour installer un écusson de la ville en céramique (passage haute densité) comme cela a été fait en face de la mairie. Comment ? vous ne l’aviez pas vu ? Alors c’est que vous n’avez pas de chien ! Hé oui, ça fait partie des fonctionalités ;o-))
    . . . . . . pour une ville harmonieuse j’veux dire.

  • et combien ça a coûté aux contribuables bandolais ? et on les a endetté pour combien d’année ?

  • Bonjour,
    C’était une très bonne idée de filmer le cheminement routier de l’entrée de BANDOL au quai du port.
    Je me permettrai d’ajouter que les 6 premiers plateaux transversants sont réglementaires Toutefois, les 4 suivants sur le port ne peuvent même pas avoir l’appellation de plateaux transversants car ils n’en sont pas.
    En effet pour etre considere comme des plateaux les normes CERTU de juillet 2010 nous impose:
    – une presignalisation avec panneau B14 30Km et ainsi qu’un A2b ralentisseur installe entré 10 et 50m avant le dispositif.

    pour la création du plateau vous devez vous conformez à la réglementation suivante:

    – 2m de rampe de par et d’autre du plateau et 10m mini de plateau pour permettre aux essieux d’un bus d’être stable les pentes des rampes devront être compris entre 5 et 10%
    avec une limite de 7% si fréquentation de bus.

    – la hauteur du dispositif ne devra pas excéder 15cm au point haut(centre) soit 11cm en bordure

    Je ne suis pas sûre que la construction des 4 derniers dispositifs de ralentissement est été conçu suivant ces normes de réglementation routière a confirmer?

  • à Carine,
    Bien vu : Si l’on considère les essais catastrophique ces ralentisseurs ont étés construits dans l’énorme plutôt que dans les normes 🙂
    Ce qui m’épate Pat c’est que les ouvriers ont fait le travail et les contremaîtres ont applaudi, entériné, sanctifié, etc . . . jusqu’au passage de l’ambulance des pompiers et ensuite des bus.
    Rien que de très banal au pays des Bisounours.

    En provençal on appelle ce genre d’individus des « paste merde ». (le même radical que pastis) comme ceux qui ont posé un écusson de la ville à même le trottoir. Sauf que là ce sont des officiels intouchables qui nous coûtent très cher au mépris de toutes les règles élémentaires de la conscience professionnelle.

    Et pendant ce temps là les chinois nous bouffent les c…….
    (compétences j’veux dire).
    Pas de doute la spirale descendante (maelstrom) est bien en route et elle ira jusqu’au fond du trou. . . On pari ? Demandez à Cahuzac et à tous les oligarques. Et on voudrait supprimer le cumul des mandats . . . pour augmenter le nombre d’oligarques . . . et le peuple qui applaudi au profit des fausses bonnes analyses issues de faux bons sentiments. . . . Bisounours . . . Bisounours.

  • @ Patrick
    Je pense que l’entreprise de VRD a du signaler la non conformité des dispositifs (puisqu’elles doivent suivre les règles du CERTU 2010) mais elle n’a fait qu’appliquer le cahier des charges (CCAP et CCTP)impose par le maître d’ouvrage en l’occurrence la commune
    Bref que d’ignorance

  • ah bon !
    ça se dit ignorance maintenant ?

  • et que d’amateurisme !!!!!!

  • Non respect des normes…. Ouaouh…. Ca promet en cas d’accident… Mise en cause de la commune… et comme le risque d’accident est assez sérieux dans le coin avec les piétons qui traversent… attendons la suite….

  • Electra la rebelle

    Et pourquoi …. ces « traversant » hors normes, au plus grand mépris de la réglementation et des usagers qui, comme moi, vont « bousiller leur véhicules », ne sont pas installer devant la mairie et avant d’ailleurs ?

    1km d’enrobé = 2 km de dérobés … no comment !

  • Pour ceux qui voudraient examiner ces réalisations d’un oeil normatif, on m’a communiqué ce document fort bien fait et clair de 2009 avec références au guide de mise en oeuvre de 2010, très instructif.
    http://www.cotita.fr/IMG/pdf_z30_cete_lyon2_v3.pdf

    Où l’on constate que des villes ayant choisi de passer intégralement en zone 30 (ex.: Lorient) ont quand même excepté les « artères » : qu’est donc l’avenue de la Libération à Bandol?
    Les zones 30 sont destinées à des aires urbaines servant à 50/50 au trafic et à la vie urbaine locale (commerces, détente, etc.). Une artère comme l’avenue de la Libération correspond-elle?

    Je rappelle que la distance filmée fait 1,23km, et que du premier au dixième « plateau traversant », la distance ne doit guère excéder 1000m.
    Enfin les nôtres sont-ils conformes?
    – longueur du plateau entre 10 et 30m
    – hauteur maximale 15cm
    – pente (rampant) maximum 7% si le transport en commun comprend des lignes de bus à trafic significatif…

    Bonne lecture (c’est rapide).

    P.S.: quelqu’un a-t-il vu le panneau obligatoire de fin de zone 30 quelque part dans Bandol?

  • Pas aux normes, amateurisme, mépris de la réglementation, …… visiblement ces plateaux font l’unanimité parmi les bandolais.

    Je me répète mais combien ça a coûté aux contribuables bandolais ces machins qui sont fait en dépit, encore une fois, du bon sens et qui ne sont pas aux normes ? et on est endetté encore pour combien d’année ?

  • enfin,je croyais étre le seul que cela derangeais ,d’habitude dès la fin des travaux on a droit aux critiques et doleances de chacun mais là ça etait un peu long….pour en rajouter une couche ,bravo à celui qui à fait l’entrée du parking central directement sur la route(en effet comme tous les bandolais le savent l’été les touriste font, pardon faisaient ,la queue devant les barrieres maintenant se sera sur la route.Disons que c’est le meme » ingenieur » qui à dessiné le nouveau quai,que celui qui a fait la décheterie ..3 portails,pas d’acces pietons d’ un niveau à l’autre,il faut ressortir sur la route faire un demi-tour pour aller en bas et encore si on pas de remorque parce là..mais bon les employes sont sympas.

  • moi je peut vous dire que depuis que j en ai devant la maison nous n avons plus d accident et ceci est une bonne chose

  • Et moi je peux ajouter aussi que le Boulevard des Graviers qui était devenu le slalom du piéton qui esquive l’automobiliste se comportant comme dans une fête foraine à la recherche de sa cible et de sa quille à dégommer: c’est fini ! Et j’en redemande encore; car il y a toujours des frustrés du choc contre piéton qui méritent des coups de pieds au cul. Quelques voitures et motos de Bandolais sont concernés par mon commentaire et méritent d’être badigeonnés à la peinture rouge pour les calmer, comme cela ils seront servis puisque c’est ce qu’ils cherchent.

  • Evidemment qu’on peut y trouver une utilité. Evidemment, que ça permet de réduire les accidents sur des routes où la vitesse limitée n’est pas respectée par les automobilistes. Mais y avait-il beaucoup d’excès de vitesse sur le port ? Y avait-il beaucoup d’accidents sur port ? Etait-il utile d’en mettre un tous les 10 m, aussi haut afin de décourager les voitures de sport qui font la fierté de notre village de venir s’aventurer sur le port, de décourager ceux qui voudraient venir avec une remorque et un bateau, ….. et surtout pourquoi mettre 5 plateaux consécutifs entre le rond point du Casino et l’angle de la rue Didier Daurat ? et après ? et devant la Mairie ? et la rue des Ecoles qui est fréquentée par de nombreux écoliers ? et l’Avenue du 11 novembre ? …..

    Ou est la logique dans tout cela ?

  • Comme d’autres, je constate que 2 dos d’ânes dans mon avenue ont limité les excès de certains.
    Ca n’empêche pas de garder un esprit critique devant certaines réalisations. Et l’artère qui va de l’entrée Est de Bandol au centre ville montre des particularités qui m’interrogent… au point que j’ai eu envie de sortir la caméra.

  • Dans le sens est-ouest, càd le long des jardinières bordant l’avenue, non les véhicules n’allaient pas, me semble-t-il, à une vitesse excessive. La situation était par contre un peu différente dans le sens ouest-est même si la visibilité y est bien meilleure.
    Le problème principal, dans le sens est-ouest est l’absence quasi totale de visibilité qu’ont les conducteurs par rapport aux piétons « surgissant » de derrière les jardinières et les végétaux qui les surmontent. Pire quand il s’agit un enfant ou d’un animal. La situation a été « améliorée » sous l’angle visibilité avec certains des nouveaux passages, mais il en reste encore au moins un ou deux où la visibilité est encore quasi nulle… or même à 30 km/h un piéton peut être sérieusement touché.

    Autres points dangereux:

    quand vous venez de la route de Marseille-rue Jean Loste en véhicule,et êtes passés sous le pont de chemin de fer, arrivé à la hauteur de la rue de la gare, si vous souhaitez tourner à gauche, il y a certes un petit îlot central, mais les véhicules arrivent du centre ville à une telle vitesse, que la manœuvre doit être effectuée trés rapidement et avec une certaine « hantise »

    de même, lorsque vous êtes piéton, que vous souhaitez emprunter un passage piéton pour traverser au début du boulevard de Marseille, les véhicules arrivant du centre ville par la rue Jean Loste sont en général à une telle vitesse (pourtant limitée à 30 km avec deux dos d’âne au niveau de la gare), et de surcroît sans visibilité puisque virage à droite avec des constructions…. qu’il convient de traverser trés rapidement là aussi en regardant bien si un « bolide  » (moto notamment) n’arrive pas du centre ville…..

    Dans ces deux cas faut-il des dos d’âne ??? et est ce possible ???

  • chuttttt,on va se mettre à dos,l’ane avec ses histoires de …….ralentisseurs.

  • @marc
    Vous avez entièrement raison pour l’entrée du parking mais l’ingénieur ou l’entreprise qui ont réalisés les travaux n’ont suivi que le projet valide par le maître d’ouvrage en l’occurrence la mairie
    C’est idem pour les plateaux comme je le disais plus haut les professionnels n’ont fait que suivre le cahier des charges et s’était une commande de la mairie
    C’est un fait reconnu les plateaux ou ralentisseurs casse la vitesse tout comme les rond point mais en faire tout les 10m s’est largement abusé et sa ne sert a rien car comme le faisait remarqué prinz Karl la vitesse est plus importante côté mer que côté boutique
    Bref la note a du être salée

  • ….. » validé par le maître d’ouvrage en l’occurrence la mairie » ……… (@-Carine)

    donc les mêmes amateurs qui prennent depuis 2008 des décisions incohérentes et en dépit du bon sens ?

  • @ Rahier
    Monsieur, lorsque vous utilisez le mot amateur pour qualifier un ensemble mal défini, vous amalgamez « tout le monde et son père » (la Fontaine) sans discernement et je pense que vous êtes une nouvelle fois contre-productif.
    uestion : Votre remarque acerbe . . . Quel profit pour Bandol et les Bandolais ?
    Comme Cyrano de Bergerac, voici ce que vous eussiez pu dire :
    – Les bosses sont elles de nature à offrir un visage accueillant à nos nourriciers visiteurs ?
    – Le format de ces bosses est-il maintenant correct ?
    – Qui va payer la refonte de ces bosses qui dans un premier temps étaient de dimensions délirantes.
    – A part ces bosses qu-est ce qui a évolué positivement sur cette artère ?
    – l’embouteillage des bus autour de la fontaine a t-il était résolu par des modifications substantielles.
    – Le parc moto au centre ville qui a montré son utilité grandissante a t-il était amélioré ? (juste après l’arrêt des bus).
    – l’entrée du parking central a t-il était fluidifié ou contrarié.
    – un VL mesure selon les lois de notre belle république jusqu’à 2,00 m pourquoi des barrières à 1,90m ?
    – Quid des places d’arrêt minutes pour les chauffeurs livreurs à l’angle de l’impasse du chantier. Doit-on liquider les livreurs comme on liquide leurs places. Doit-on encore et toujours « user » les TER jusqu’à leur mort ?
    – Quid du festival de cécité auquel les policiers seront contraints de se livrer dans leur grande sagesse afin que la cité puisse continuer à fonctionner malgré les mal conceptions, les oublis de fonctionnalité. Ont – ils étaient consultés ?
    – quid de la circulation piéton depuis le parking du casino, tant à l’angle de ce parking que pour se rendre en face vers le « déambulatoir / magasinnage » de Bandol. C’est quand même le poumon économico touristique de Bandol et depuis que ce parking du casino a été gagné sur la mer il semble que personne jamais n’en ait pris conscience .. . . formidable non ?

    Vous voyez je n’ai dénigré aucun groupe, ni le votre ni aucun autre et pourtant j’ai le sentiment d’avoir suggéré, dans une attitude positive, un assez grand nombre de pistes de réflexion (les dossiers de Paecht ) pour tous ceux qui brigueront le poste suprême à Bandol en 2014.

    Attitude que vous pourriez adopter à votre tour, bien différente de votre actuelle posture de dénigrement systématique qui à coup sûr ne pourra jamais profiter aux Bandolais, ni au groupe que vous croyez promotionner de cette façon.

    Vous avez raison sur un point : il m’arrive de me positionner en donneur de leçon, d’autant mieux que je ne crains pas la contradiction dès lors qu’elle est circonstanciée : comme à l’école pour passer son BEPC : thèse, anti-thèse, conclusion. C’est je crois la méthode anti-discursive enseignée par les grec il y a 3000 ans et magnifiée par Descartes (avoir un esprit cartésien) et ça fonctionne toujours aujourd’hui. . . j’espère.

  • @rahier
    Oui oui c’est tout a fait ça

  • @-Lacaze,

    Je suis entièrement d’accord avec vos vous. Mes écrits ne sont pas constructifs puisque je ne propose rien face à une politique incohérentes et aux décisions prises en dépit du bon sens depuis 2008 par la majorité de monsieur Palix. Toutefois, lorsque je lis toutes les questions que vous posez, je ne peux malheureusement m’empêcher de penser immédiatement aux mots « amateurisme », « incompétence », et tous les synonymes qui s’y associent et que depuis 2008, nous (je) subissons une politique qui ne tient pas compte des besoins quotidiens des bandolais et surtout une politique conduite sans concertation (contrairement à ce que l’on peut nous faire croire) et unilatérale puisque les remarques qui sont faîtes quotidiennement sur les blogs de la ville ne sont pas prises en compte (simple exemple : l’entrée du parking central qui a fait couler beaucoup d’encre « clavier »).

    Enfin, pour finir, et pour répondre à vos interrogations, je ne suis pour le moment partisan d’aucun groupe, ni de personne. Je ne fais donc la promotion de personne (ou peut-être de tous les challengers). Cependant, j’aspire à une seule chose (comme de nombreux bandolais) c’est que le Maire et ses 12 fidèles restants, ne soient pas réélus en 2014. Les bandolais méritent mieux que ce que nous connaissons depuis 2008.

    Dans mon rôle de simple citoyen, comme je ne suis ni partisan d’un groupe d’opposition, ni candidat ou prétendant à un quelconque trône, je laisse donc le soin aux groupes d’opposition de faire des propositions constructives (c’est leur rôle) et en ce qui me concerne, comme tout citoyen lambda, je continuerai à râler et à penser à chaque fois que je franchirai les dos d’ânes du port que celui qui a autorisé la réalisation de ça est un vrai imbécile…(je le pense aussi pour de nombreuses autres choses que nous avons évoquées sur ce blog). A l’avenir, j’amenderai toutefois mes critiques justifiés de quelques questions comme vous le faites si bien.

  • merci mr Rahier, vos éclaircissements sont très utiles. Mes remarques ne vous visaient pas spécifiquement mais vous étiez le candidat idéal pour me permettre de développer le propos que je vous adressais sans aucune malignité. Ca vaut pour tous, et ça vaut pour moi aussi
    Encore une proposition :
    Pour répondre à Mr Karl : il eut fallut que les plateaux rehaussés soient inversés 🙂 de cette façon les automobilistes auraient une vue plongeante pour voir les chiens et éventuellement les enfants par dessus les jardinières. On pouvait aussi creuser un peu et surélever la chaussée pour avoir un passage de 10 ou 20 m de large sous les véhicules. Un peu d’ambition que diable ! Allez à Cannes sur le bord de mer ! ! !
    En vérité ce que vous soulevez fait partie d’un reproche qu’on peut faire aux élus qui se succèdent à la mairie : chacun y va de son petit pot de peinture mais aucun n’a un projet global prenant en compte toutes les fonctionnalités de la ville. Tout ça vole au raz des pâquerettes avec la médiocrité comme seul horizon. Aussi bien pour le progrès dans le confort et la sanitation du port, que pour une zone artisanale, que pour un regroupement des services municipaux, que pour un amphithéâtre de loisir, que pour un aménagement en étage des parkings avec vue mer pour des commerces de plage, des gradins nautiques, etc . . .
    Sans un plan ambitieux et large il est impossible de progresser pour le bien-être de tous. On ne fait que mécontenter tout le monde. Cela dit la refonte de l’avenue c’est une vaste fumisterie dont on se demande quelle en a été la véritable raison d’être. Il me semble qu’à la mairie on a été bien joueur sur ce coup là !
    La ronde des chauffeurs-livreurs devant l’entrée du pa

  • zut et re zut toujours la touche tab collée à la touche A.
    je faisait une prédiction d’embouteillage pour illustrer la nécessité de prendre en compte toutes les fonctionnalités de la ville. Je propose deux possibilité pour les chauffeurs livreurs qui stationnent « de longue » dans l’angle en face du carrousel :
    1 / déplacer les premières quilles en inox pour qu’ils puissent mettre deux roues sur le trottoir, avec un petit filet de contrefort en goudron pour leurs pneus.
    2 / tout casser et faire un vrai parking livraison. Il faut savoir que s’ils se mettent là c’est que c’est le moins mauvais endroit pour la ville et qu’ils acceptent de tout traverser allé retour au péril de leur vie pour « se faire le moins dérangeant possible ». Vous pouvez y aller voir pour vérifier mes dires et les remercier pour leur abnégation.
    Je sais je suis un peu pompeux mais depuis le temps qu’on chante les louanges de ceux qui leur suce le sang.
    3 / dans ce cas l’entrée du parking serait telle quelle mais je passe avec mon trafic Renault donc …. hein ! C’est pas pire que le parking à Antibes centre ville et pourtant tout le monde s’y presse.
    4 / Y’a pas la hauteur pour rentrer avec un traffic mais la loi est la loi ! et la loi c’est 2,00 m et toc ! ! ! Demandez chez Escota à La Ciotat, là où on prend les abonnements à 2,00 € par mois ils vont vous le dire. Eux aussi ils ont remonté deux rangs de chaînettes aux T.
    Là aussi : qu’est ce qu’ils attendent pour repeindre en épi ? Ça a été fait devant chez Jeanneau/Bénéteau avec succès alors ? C’est une obligation d’être stupide ?
    Et la sortie bis qui est à l’envers . . . j’vous jure ! Depuis le temps !