Les « Bandol du matin » du 5 juin 2013

 La réglementation de l’emploi du feu dans le Var – Préfecture du Var
Publié dans la lettre Var @ction – La lettre de l’Etat dans le Var

Bandol Bleu Marine 2014 – bbm2014
Le candidat FN aux municipales 2014 a son site web opérationnel
Et toujours le petit discours destiné aux « rapatriés » qui figure en première place dans les promesses affichées… Et on se demande toujours ce que ce point typique d’un discours national du FN vient foutre dans les préoccupation strictement municipales des bandolais.

Bandol toute la semaine prochaine sur France3 – Bandol.fr
L’émission de Laurent Boyer (Midi en France) sera bandolaise pendant 2 jours de tournage (diffusée sur 5 jours)

Bandol News cède la place à Bandol Expression Jeunes – BandolNews
Bruno Corbani explique qu’il va suspendre ses activités personnelles sur la page Facebook « Bandol News » pour se lancer dans l’aventure collective d’une « Association de jeunes Bandolais pour réanimer Bandol via des soirées, événements, … ! » et sa page Facebook « Bandol Expression Jeunes »

 Anticor Var était en réunion publique à St Maximin – Anticor83
C’était vendredi 31 mai – petit compte-rendu





Article précédent : Bandol change (enfin) de saison

52 Commentaires

  • […] qui lisent les commentaires de ce blog et pas seulement les articles, auront suivi la semaine dernière la sortie de l’affaire de la casquette de la médiathèque. Interpellée par mail, la mairie a fini par rendre publique ce dossier sous forme d’un […]

  • Front national bandol

    Messieurs
    Si j’ai mis cette phrase concernant les rapatriés c’est tout simplement après avoir eu un entretien avec eux. Que je renouvelle d’ailleurs cette semaine.

    Ne devrait t’ont pas s’intéresser sur des sujets bien plus important pour tous les Bandolais et dont personne ne parle….. La mediatheque et son permis jugé paraît t’il non conforme, du à l’ancienne Municipalité. De ça qui en Parle ???

    la détruire d’un mètre 4 au ! Lieu de 5. Cela n’est pas plus intéressant
    Pour les Bandolais ????
    Je n’ai entendu personne de l.’Ancienne majorité. Qui seront t peut être des ex futurs candidats . pour les municipales 2014
    Il serait intéressant que l’on connaisse la raison.. Que pour le moment seul le Front National dénonce .

    Je profite de ce texte pour informer nos Bandolais que courant juin nous diffuserons s aux Bandolais et dans tous les quartiers un grand sondage sur Bandol

    Cordialement

  • les rapat. c’était en 1962 . . .ça fait 51 ans . . . et quoi ?

    Spécifier un sous-groupe comme les rapat. par rapport au reste du monde je ne vois pas où est la philosophie humaniste, sociale, sociétale, derrière ça.
    C pas plutôt du clientélisme primaire ?

    OAS FLN :
    On A Soif Faites Le Nécessaire.

    Un grand sondage sur Bandol . . . pour trouver du gaz de schiste ?
    c’est curieux ça : Pour élaborer des projets je n’ai jamais eu besoin de faire des sondages . . . c’est peut-être parce que je suis en symbiose avec ma ville .

    Saint Biose priez pour nous.

  • Fred,
    C’est vrai que le mot : Rapatriés doit être précédé et suivi par des guillemets car il comprend dans son sens 2 catégories: les Expatriés et les Rapatriés. Les cendres de mon Arrière Grand-père pouvaient être rapatriées, moi je fus expatrié, la petite nuance est vérifiable dans  » Le Petit Robert ». Tiens Paul ROBERT son créateur encore un Pied Noir!
    Alors si Monsieur PONGE, dans ses intentions, s’adresse à notre Communauté par cet engagement très symbolique, c’est que d’abord il a conscience de l’importance en nombre de cette Communauté, ici à Bandol et c’est bien. Point de discours National dans cela ou alors il faudrait assimiler toutes les approches des candidats, à des instructions Nationales en partant du PS jusqu’à l’UMP.
    Mais en dehors de cette marque d’attention « ciblée » qui m’a immédiatement incitée à la lecture de son blog, je lis quand même la décision du Tribunal sur la Médiathèque. L’information est-elle officielle ? Si oui, qui en parle? Et pourquoi ce silence assourdissant?
    Réduire la Médiatoc d’1 mètre, c’est quand-même pas rien non! Qui va payer,
    J’aimerais tant lire ici même des lignes rassurantes prouvant le non fondé de cette affirmation.

  • Front national bandol

    Monsieur Sarrat en effet après s discussions aï vu l’importance de cette communauté.
    Quand je parle de la mediatheque je dit paraît t’il car personne ne parle de ce sujet si important
    Aimerai connaître la vérité dont personne ne parle

  • Front National Bandol

    Monsieur lacaze

    Je pense à tous les Bandolais, cette communauté , n’est surement pas  » un sous groupe » (la communauté appréciera le caractère péjoratif pour ne pas dire plus,d la façon dont vous les qualifiez )
    Elle est importante dans Bandol, vous ne le pensez pas ? n’est t’il pas normal de penser aussi a eux ? faut t’il exclure de mon programme ces gens la ?? oublier leur histoire ?

    Vous savez si je parle d’eux c’est suite à une rencontre que j’ai eu avec des représentants de cette communauté, en aurai une autre en fin de semaine sur leur demande.

    Pour le reste Monsieur Lacaze, Vous semblez bien content de m’adresser de nombreux mails et vous en remercie,,sur vos projets sur Bandol, accompagnés de beaux croquis, dont je tiens compte aussi., donc voyez être à l’écoute, c’est être à l’écoute de tous.

    Cela veut t’il dire que je ne pense pas à améliorer notre tourisme, nos animations culturelles qui sont à développer sur l’année, aux problèmes que rencontrent les jeunes pour se loger, et j’en passe….

    Mais sachez que je souhaite aussi consulter les Bandolais , l’UMPS mène notre pays sur la voie du déclin sans jamais demander leur opinion aux Francais.

    Ma démarche est inverse: Notre projet Municipal sera celui des Bandolaises et des Bandolais.

    Et pour finir un petit mot a Mr Sarrat, j ‘aimerais aussi entendre un démenti sur cette Médhiatèque , je dévoile le sujet depuis une semaine, (qui concerne bien sur l’ancienne Municipalité )
    je suis surpris qu’on polémique sur diverses choses et pas sur des sujets importants ,mais, peut être obtiendra t’on une explication des principaux concernés

    Sachez pour tous, que je ne souhaite pas rentrer dans les polémiques inutiles qui ne font pas avancer notre commune, ne comptez donc pas sur moi pour ça.
    certains le font très bien.
    Bien cordialement

    Philippe PONGE
    Candidat front National
    http://bbm2014.eklablog.com

  • monsieur  » front national Bandol  » , tout le monde n est pas aussi proche que vous de monsieur Palix en mairie de Bandol du fait de votre implication dans les comités de quartiers et donc tout le monde n a pas acces facilement a ce type d information.
    on peut s étonner effectivement du silence municipal au sujet de ce jugement sur la médiatheque . il serai inconvenant d ‘attendre l automne pour informer les bandolais a ce sujet , voire de s’en servir a des fins …électorales , par exemple .
    je vous remercie donc de poser cette question a qui de droit , et suis vivement interessée par la réponse que l on vous fera sans nul doute et que vous aurez l obligeance de nous communiquer ?

  • Front National Bandol

    je vous remercie Madame, de préciser mon implication comme délégué de quartier, je profite d’ailleurs de dire que tout Bandolais intéressé par sa commune à le droit de se mettre au service des Bandolais ,cela est apolitique, juste un geste citoyen, comme beaucoup d’autres !!
    je ne suis pas plus proche de vous ,que de Mr Le Maire., que les choses soient claire.

    Pour la Médiathèque ,je suis plus étonné du silence de l’ancienne majorité, ou des futurs ex candidats!!!
    Car je le signale, cette médiathèque a été construite par l’ancienne majorité, dont Mr Palix n’est pas responsable de ces faits.

    Un procès a été demandé à juste titre par les riverains, concernant le permis, dont le bâtiment à parait t’il été dépassé de 1 m. je me pose donc la question de cette » réalité, que personne ne confirme, et surtout quel en serait le coût si cela s’avère vrai, pour les Bandolais.

    Je pense que vous aimeriez comme moi savoir ce qui en est. je pensais que les blogs pouvaient aussi nous apporter des précisions !!!!

    Attendons donc la réponse des personnes concernés !

    Cordialement
    Philippe PONGE

  • J’avais en effet noté avec un peu de déception cette traduction « On a soif » ! Étonnant quand même alors que nous même n’avions jamais traduit FLN par « Faites le nécessaire » ! C’est encore des raccourcis de jugements qui perdurent, hélas pour ceux qui y tiennent !
    Ceci dit cette Médiathèque, alors ? Qui va nous dire si oui ou non y a le merdier ! Merdier et gros merdier, car s’il faut démolir un mètre de hauteur, c’est carrément un étage qui passe à la trappe et cet étage là, y a des gens qui y sont et ces gens là, on va les mettre où?
    Après l’accès unique à son parking souterrain voilà notre Médiatoc privée de son étage, et pendant ce temps…silence total !! Silence par qui ? Le Maire ? Il n’est pas le seul a pouvoir en parler …

  • monsieur Ponge , je me permets de vous rappeler qu’etre maire ( puisque vous y prétendez ) , ce n est pas dire : avant moi , c est pas moi , apres moi , ils feront ce qu’il voudrons . ce n est pas porter l écharpe tricolore et inaugurer des entourages de fontaine . c est prendre ses responsabilités et les assumer avec , comment dire , élégance et fermeté .
    c ‘est informer de ses actions , de ses devoirs , de ce que cela va couter aux contribuables ou de ce que cela va rapporter a ces administrés ( ça arrive … ) .
    vous défendez monsieur Palix avec beaucoup d enthousiasme et c est , bien sur, votre droit .
    mais sur ce point , nous sommes en total désaccord .

  • Front National Bandol

    je trouve Monsieur Sarrat tout comme vous, les propos de Mr lacaze semblent irrespectueux envers cette communauté, voir injuriante même.
    savez vous Mr Lacaze l’importante communauté que nous avons sur Bandol,?et vous osez parler à ces gens ainsi?

    Je défend ces gens Bandolais, comme je défendrai d’autres, mais un peu de respect envers ces gens la serait appréciable., j’ose espérer qu’il s’agit d’un égarement de langage de votre part !!! avec vos jeux de mots très,très  » douteux » !!!

    Pour cette fameuse médiathèque ,suite au jugement gagné à juste titre par les riverains, en effet, la, nous avons un silence radio, des bloggeurs, mais aussi des intéressés, que nous retrouverons (peut être) candidats de l’ex majorité en 2014 !!!.

    En effet je relève sur mon site les problèmes que nous avions eu a l’époque avec le parking souterrain, toujours pour cette médiathèque au coût faramineux pour les Bandolais !!

    j’ai lu dernièrement une lettre de l’ancien Maire adressée a la cour des comptes en 2009 ou ce monsieur semble, et c’est une bonne chose, se soucier des économies de la ville, voila une bonne chose ,louable , il serait donc utile de se faire expliquer ou nous allons avec cette nouvelle affaire ? que faites vous ? vous démentez ? est ce une erreur de ma part ?

    Les Bandolais sont soucieux eux aussi de leurs impôts, et méritent de connaitre la vérité des faits, je précise que depuis une petite semaine, je suis le seul (candidat Front National) a demander des explications sur cette future affaire ?

    ou tout au moins démentir mes propos !

    Philippe PONGE
    Candidat front National

  • Front National Bandol

    Madame, je ne défends pas plus Mr Palix qu’un autre, je suis un des délégués de facon bénevole et en toute intelligence avec le Maire ,et bien plus en contact étroit avec notre coordinatrice.
    je suis respectueux de tous

    .j’ai la prétention comme vous le dites Madame de me présenter en effet à la Mairie., aussi afin de représenter les 1710 électeurs FN lors des Législatives. et ne suis responsable de rien d’autres pour le moment.

    Je ne porte pas encore l’écharpe tricolore ,ca viendra en temps voulu ,les électeurs décideront au moment venu !

    Je n’ai nullement l’intention Madame de critiquer quiconque .

    Je ne pense pas que les Bandolais cherchent la critique, je dénonce un fait qui  » apparemment « semble réel et dont nous aimerions avoir des précisions justement pour les finances des Bandolais. et vous le dites très justement Madame, de ce que cela va couter aux contribuables !!!

    Bien cordialement

  • Monsieur Ponge,

    Vous nous martelez à longueur de mail que les comités de quartier sont apolitiques.
    Et bien non Mr Ponge! les comités de quartier sont devenus une officine electorale de Mr Palix, c’est un CAP bis.
    En 2010 il a débarqué tous les délégués qui n’étaient pas dans sa ligne poltique et je faisais partie de la charette avec 6 autres personnes.
    En ce qui concerne la méditahèque si vous êtes le seul à en parler c’est que vous êtes le seul à être informé. Vu votre appartenace aux comités de quartier vous devriez obtenir facilement les informations sur ce jugement, ne serait ce que pour charger un peu plus Mr Barois dans cette période pré electorale.

  • Monsieur Ponge et tous les autres.

    Arrêtez vos discussions stériles sur la médiathèque, tout d’abord appelez cet ensemble »pole administratif et salle « jules verne ».
    Ensuite, petit rappel : Monsieur Palix était conseiller municipal sous le précédent mandat, et comme en atteste les compte-rendus du conseil municipal, il a voté pour ce projet.
    Il faut remettre les choses en place et le batiment ne sera jamais raboté d’un mètre, vous pouvez en être convaincus.
    H.B

  • Bonsoir Monsieur,
    Dans cette période « pré-électorale », je pense à être le seul lancé officiellement.

    Pour les comités de quartier, Je n’ai pas eu l’occasion de vous connaitre en 2010 !! Je l’explique plus haut, en tant délégué de quartier (bénévole), vous le savez comme moi, j’ai des contacts fréquents avec notre coordinatrice de quartier. Soyons clair, je n’ai pas plus d’appartenance, ou de contacts, avec le Maire, qu’avec ses adjoints.

    Je vous laisse donc la responsabilité de vos dires !! Je n’en rajouterai pas !

    Je vais répondre une dernière fois, les polémiques ne sont pas pour moi.

    Pour la Médiathèque Monsieur, je remarque en effet être le seul à en parler. C’est inquiétant !

    Si mes propos sont infondés, il serait judicieux que les personnes concernées apportent un démenti !

    Je suis candidat Front National, mon devoir est d’obtenir une confirmation ou un démenti.
    J’entends çà et là des propos, Vous savez beaucoup de gens sont heureux d’avoir gagné le procès, je pense à juste titre.

    Si on ne dément pas rapidement mes propos, En tant que candidat déclaré, j’enverrai une lettre officielle en Mairie afin d’obtenir des éclaircissements sur ce jugement, pour connaitre les responsabilités de chacun.

    Mon devoir de candidat est de poser ces questions, connaitre le coût financier suite à cette condamnation, (si elle s’avère réelle), et le devenir de ce bâtiment.

    Je ne cherche nullement à charger ou aider qui que ce soit Monsieur, d’autant que, qui peut me dire qui sera mon adversaire en 2014 ?

    Que ce soit Mr Barois, Mr Palix, ou autres futurs ex candidats de la majorité actuelle, aucun d’eux ne se sont encore déclarés à ce que je sache.

    La campagne pré-électorale ne peut se faire que face à des candidats déclarés.

    Malheureusement Monsieur, je ne suis pas le seul à en être informé, mais vous avez raison, je suis le seul à en parler.

    Cordialement.
    Ph PONGE

  • Concernant le silence des blogs, si j’entends ce bruit depuis environ un mois, je ne publie que quand j’ai un minimum de billes. Et là rien de plus que dans le cas d’une rumeur.

    Par exemple, il y a quelques années, je n’ai pas publié une rumeur qui annonçait que la mairie avait décidé sous pression de riverains de retirer le terrain de beach-volley. Mais rien, pas l’ombre d’un début d’info. Quelques années plus tard, le terrain de volley n’a pas bougé de sa place sur la plage du Casino. J’ai bien fait de m’abstenir sur ce qui était au pire une rumeur, au mieux une simple hypothèse de travail mais qu’on m’annonçait comme une décision acquise.
    Et je ne dérange pas la mairie non plus à chaque fois que je n’ai entre les mains (oreilles) que des bruits qui ne dépassent pas le stade de la simple rumeur. Quand je publie, ou que j’interroge la mairie, c’est que j’ai déjà des éléments qui me donnent au moins la conviction qu’il y a un sujet…

    Pour le toit de la médiathèque, rien : pas une date, pas un document, pas une association de riverains qui m’ait contacté pour en parler. Rien que des affirmations trop imprécises pour me permettre d’écrire sur le sujet.
    Je rappelle que je ne suis ni élu ni candidat (ni désigné aux comités de quartier). Que je ne suis pas journaliste et encore moins payé pour tenir mon blog. J’ai bien proposé à mes lecteurs de soutenir ce blog par des dons, aux commerçants de le sponsoriser par de la publicité payante, mais les bandolais ne l’ont pas souhaité (à quelques exceptions près), et conséquemment, j’ai remis ce blog à une place plus raisonnable dans ma vie et n’y consacre plus qu’un temps limité. Il n’évoluera pas vers une forme de journal local plus proche du modèle médiatique classique. Il peut y ressembler dans la forme, mais ne l’est pas.
    C’est le rôle des opposants que de dénicher et creuser ces dossiers, et c’est aux citoyens qui savent d’informer un blog comme le mien en profitant de la visibilité de ce support, pour les infos auxquelles ils ont accès avant moi (citoyen lambda solitaire et sans dons d’omniprésence ou d’ubiquité).

    Maintenant puisque vous avez pris la liberté d’en parler publiquement, apparemment sans plus d’information que moi, puisque vous avez pris la liberté d’y mêler ce blog en venant évoquer ce dossier dans les commentaires ci-dessus, j’ai fini par prendre le temps de faire ce que personne n’avait fait. J’ai contacté la mairie par mail aujourd’hui, et ai obtenu une promesse de réponse ces jours-ci, a priori dès ce jeudi.
    Je tâcherai d’en faire un article lundi.

    Mr Ponge se fait un devoir de candidat d’obtenir la vérité. Fort bien. Son devoir de blogueur aurait pu être d’être un plus sûr de son info qu’il ne semble l’être avant de la publier (sans aller jusqu’au travail journalistique de recoupement, investigation, etc.). Ce n’est pas que bloguer nous transforme en journaliste. Mais un juge appréciera notre intervention dans la prise de parole publique selon des critères qui ne sont pas très différents. Et il ne s’agit pas de publier toutes les rumeurs en attendant un éventuel démenti, mais de ne publier que des infos qu’on a suffisamment solidifiées pour les soumettre au débat public. C’était peut être son cas en ayant suffisamment de sources, nombreuses, variées, habituellement fiables, concordantes: je me contente parfois de ça s’il est impossible d’avoir accès à des preuves.

    En tous cas Mr Ponge devra admettre que les blogs qui n’ont pas eu le loisir d’atteindre un degré de conviction suffisant sur un sujet s’abstiennent d’en parler. Et je peux déjà vous dire que d’ici aux élections de 2014, il y aura beaucoup plus de sujets dont je ne parlerai pas que de sujets dont je parlerai (ne serait-ce que parce qu’il est inenvisageable que je consacre aux prochaines élections municipales le temps que j’ai consacré au scrutin de 2008 – pour cela il aurait fallu que mon lectorat décide globalement d’un soutien tangible à cet effort, et c’est dit sans aucun regret ou amertume, simple constat).

  • Monsieur Mettey
    Merci de toutes ces précisions bien importantes, vous me forcez encore à réagir !

    Vous entendez des bruits comme beaucoup de Bandolais, depuis environ un mois, nous sommes d’accord sur ce point, et quand je dis que je suis étonné que les blogueurs n’en parlent pas, je visais bien sur les candidats de l’ex majorité, qui semblent ne pas êtres informés.
    Sachez Monsieur Mettey si j’en parle c’est avec un minimum de soupçons je suis maintenant candidat, beaucoup de gens viennent me parler, si je me permets de lancer cette information j’en ai mes raisons, nous ne sommes plus dans la rumeur, sinon vous ne m’auriez pas entendu.

    On dit que je suis « très proche du Maire » malheureusement, là je confirme, nous sommes dans la rumeur pure. pas assez pour avoir cette information , je me suis expliqué sur mon précédent message, sans démenti des intéressés, je ferai comme vous, en adressant une lettre a Monsieur le Maire, afin de connaitre la réalité de cette affaire et ses aboutissement

    Vous le dites très justement c’est au rôle des opposants de chiner de creuser ces dossiers, d’où je m’inquiète que personnes ne parle de ces rumeurs parmi eux, ce qui m’a mis la puce à l’oreille. J’aurai bien aimé que les intéressés, et les opposants apportent eux aussi leurs explications, le feront t’ils ?

    Vous comprendrez bien que en 2009 le Maire annonçait une augmentation des taxes locales attribuées au surcout de la médiathèque .En tant que candidat front National déclaré il me semble normal de m’inquiéter du futur cout des travaux à venir.

    En ai fini sur cette médiathèque, attendons donc les courriers officielles nous verrons si mes propos ne sont que des « rumeurs »,je vous en laisserai juge avec vos auditeurs !et je m’en excuserai si mes propos n’étaient que des « rumeurs » !!!!

    J’ai réagi avant tout sur votre blog Monsieur Mettey au début pour une raison, qui m’a un peu fait bondir sur vos propos, et en fait, tout est parti de la.

    Peut-être avec une intention pas mauvaise de relancer un débat, vous apportez les propos suivants « Et toujours le petit discours destiné aux « rapatriés » qui figure en première place dans les promesses affichées… Et on se demande toujours ce que ce point typique d’un discours national du FN vient foutre dans les préoccupations strictement municipales des Bandolais
    Pensez-vous que je puisse accepter ca sans réagir Monsieur ?

    Premièrement, les « rapatriés » sans rentrer dans le détail, ont une communauté forte dans notre commune, ce sont des gens que j’ai rencontrés, avec qui j’ai eu un entretien, et doit en avoir un autre très prochainement. Nous ne sommes pas là comme vous le dites dans le discours National, je suis dans mon role de candidat pour les Municipales, ces gens-là je pense ont besoin d’un peu plus de respects de la part de tous. Ce sont des Bandolais,des gens qui ont souffert du passé. Et même encore leurs enfants.

    Quand j’entends un de vos interlocuteurs parler de « sous-groupe des rapatriés » Bandolais, je suis désolé Monsieur, je ne peux pas accepter ce terme méprisant .j’ose espérer que ces propos ont dépassés ses pensées !!

    donc voilà Monsieur pourquoi je parle de ca sur la lettre de façon respectueuse envers eux, par ce que ils sont parmi nous, nombreux, vous vous posiez donc cette question de ce que venez « foutre »ce discours dans les préoccupation strictement municipales des Bandolais, vous l’avez.

    Bandol est composé de divers communautés, n’oublions pas les harkis envers qui nous devons avoir une reconnaissance aux services rendus . et envers leurs familles ont beaucoup souffert, respectons nous.

    Bien cordialement et bonne journée à tous
    Philippe PONGE

  • muriel anguenot

    monsieur Ponge , le communautarisme est diviseur . l attiser est dangereux .tres dangereux.
    Bandol est  » une  » ville , et non un assemblage de communautés .
    et c est avec cette notion d unité que l on peut tous et toutes bien vivre  » ensemble  » ….

  • Front national bandol

    Madame
    Arretez d’apporter des critiques constantes sans prendre le temps de lire mes messages alors que je dit tout le contraire.
    Je vous invite à relire
    Cordialement

  • Le Communautarisme lorsqu’il est respecté et qu’il respecte n’est pas diviseur, le Communautarisme lorsqu’il est méprisé, gommé, galvaudé, critiqué, détesté devient alors là diviseur mais il n’en porte pas la responsabilité. Le Communautarisme qui a rendu le respect à ceux qui le lui ont témoigné, est assimilable pour un jour n’être plus que le souvenir d’un passé. Alors entendre ou lire de telles….absurdités de la part de personnes qui dans la Société ont un rôle de leader, de guide, par la formation intellectuelle qu’ils ont reçu de la Nation grâce aux efforts financiers de ceux qui n’ont pas eu cette chance, est d’une tristesse à en mourir. Pourquoi diable avoir encore ce type de réaction de jugements ! Merde! Vous n’avez autre chose à dire que de baver en permanence!

  • Je suis heureux de lire ce soir un article officiel de la Mairie à propos de ce que je dévoile depuis quelques jours, en ce qui concerne le jugement du 28.03.2013 sur le permis non conforme

    ttp://www.bandol.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=2661:casquette-de-la-mediatheque&catid=291:actualites-diverses

    Il est dommage que les vrais politiques concernés ne se soient pas exprimés sur mes questions posées, et pour cause !!

    On m’a reproché de n’apporter que des rumeurs, en voici la preuve maintenant !!

    Grâce à Mr le Maire, la confirmation est faite, je regrette juste de ne pas avoir entendu l’ex majorité, et le responsable de la construction de la médiathèque, répondre à mes questions sur ce problème. et pour cause !!!

    L’essentiel, après quatre jours d’errance, vous voici informé de la réalité des faits, je vous en laisse juge !!!!

    On m’a reproché de lancer cette « rumeur » vu que nous étions en période pré-électorale, je réponds pour cela,
    il faudrait savoir qui va se présenter, qui sera mon adversaire ?

    Si j’ai tenu à poser cette question en tant que candidat, j’avais reçu des informations de Bandolais qui sont venus me voir, je ne me serais pas permis de lancer cette « information » sans être sur de mes sources.

    Merci à Monsieur le maire d’en informer les Bandolais, contrairement à d’autres qui n’ont pas eu ce courage, malheureusement !!!

    Le devoir d’un candidat est d’informer les Bandolais, sur des dossiers sensibles que nous allons rencontrer
    Cordialement
    Philippe PONGE

  • Mr Ponge : vous étiez sûr de vos sources, mais utilisiez cependant des prudences rédactionnelles qui laissaient penser que l’information n’était pas d’une solidité folle (et c’est moi qui suis allé chercher la confirmation). Votre intime conviction (et vos sources) vous a (ont) cependant permis d’en parler sans avoir le sentiment de prendre un risque sur ce qui n’aurait été qu’une rumeur, et le dossier est enfin public. Merci pour votre rôle dans la sortie de ce dossier dont personnellement je me demandais quand j’aurais enfin un début d’élément tangible suffisant pour étaler la question ou interroger la municipalité.

    Médiathèque de BandolEt en effet, la mairie a répondu à mon mail d’hier en me signalant que la réponse était mise en ligne sur le site officiel de la ville.

    —————-
    Pour la partie « Rapatriés », on va tâcher de la faire courte (façon Fred):
    Mon père était conscrit, « sous-off » en Algérie, où il a connu ma mère. Eh oui, comme ma grand-mère et les parents de celle-ci, elle est pied-noir, et moi donc fils, petit-fils, arrière petit-fils de pieds-noirs. Mais dans ma famille, il semble que la digestion de l’Histoire se soit faite sans transmission d’un problème aux générations suivantes (problème qui ne semble jamais avoir d’ailleurs existé pour ma mère – ou mes grands-parents que j’ai pourtant intensément fréquenté pendant presque 40 ans). Même si je comprends que certains puissent avoir vécu suffisamment douloureusement ces événements il y a plus de 50 ans pour n’avoir toujours pas fait le processus de deuil et d’acceptation d’une réalité du monde, au point que la France ne peut toujours pas regarder froidement cette époque de son histoire : il faudra attendre 20 ans pour que tous les témoins en âge de raison (adultes au moment du retour en France), la génération de mes parents, aient disparu, 30 ans au maximum, afin de réduire numériquement l’hypersensibilité d’une « communauté » sur cette question savamment exploitée politiquement, alors que l’avenir de cette question… est derrière elle.
    C’est bien un problème national, et les élections bandolaises qui auront bien des objets de débat à traiter, devraient s’épargner ce thème que seul le temps permettra aux historiens d’aborder sereinement, et à l’échelle d’un pays, ou deux.
    Bref, moi ou mes ascendants pourrions tout à fait entrer dans les critères de la « communauté » que vous « draguez » municipalement, mais il se trouve que ni moi ni mes (grands-)parents n’avons jamais mis cette appartenance au rang de nos préoccupations, ni même ne pensons appartenir à une « communauté » au sens où vous l’entendez. Voir surgir cette question dans un scrutin municipal qui n’y peut mais en est d’autant plus irritant, tant (quand on est froid sur le sujet sans pour autant y être étranger), l’exploitation politique de tensions communautaristes est patent, et stérile pour l’avenir de Bandol.

    Issu de 3 générations d’ascendants « rapatriés », je ne me sens au passage pas insulté quand on me parle de « sous-groupe ». Je l’entends comme subdivision numérique, pas comme du mépris pour la valeur d’une partie de la population.
    J’avais repris un jour l’expression d’un bandolais bien natif d’ici et qui me parlait de la (sa) « sous-culture provençale ». J’avais fait hurlé certains commentateurs, qui avaient réagi épidermiquement à ce qu’ils prenaient comme une insulte là où sous mes doigts et dans la bouche dudit bandolais auteur de cette « formule », il n’y avait qu’une approche socio-ethnologique reconnaissant au contraire la particularité d’une subdivision d’une population.
    Dans les deux cas, on surréagit par hypersensibilité un peu… excessive, et il se trouve toujours quelqu’un pour exploiter cette hypersensibilité… jusque dans des élections qui en sont pourtant fort éloignées.

    ———————–
    Et au sujet de la réunion publique d’Anticor83, l’article de Var Matin ainsi que le diaporama qui a été présenté au public:
    http://anticor83.over-blog.com/anticor-c-est-quoi-c-est-qui

  • Christian Viala

    Monsieur Ponge,
    Celui qui a manqué de courage c’est celui qui connaissait l’information avant qu’elle ne soit diffusée sur les blogs!
    Mais me direz-vous, ce n’est pas nouveau et il y a certainement de nombreux problèmes dont nous n’avons pas connaissance.
    Ce que je peux remarquer, c’est que vous approuvez la façon de communiquer de notre municipalité et que vous adopterez certainement la même lorsque vous serez élu maire!
    Bonne journée.

  • Monsieur Viala,

    les faits ont été les suivants, en tant que candidat, des gens viennent me voir.
    Ces gens concernés par l’affaire, qui m’ont apporté ces informations, m’ont permis de prendre divers autres renseignements ,qui m’ont confirmé ces propos, de ce fait, j’ai lancé par l’intermédiaire des blogs une « information » afin de connaitre la réalité de ces faits.
    Aurais aimé entendre les candidats de l’ex majorité, notamment la personne concernée par cette construction, malheureusement en effet ceux qui ont manqué de courage comme vous dites si justement son ceux qui connaissaient l’information, je pense que Mr Palix a dû en informer son conseil municipal, j’aurais aimé qu’ils s’expriment eux aussi pour nous apporter des précisions.
    Quand a votre remarque Mr Viala, sur mon mode de fonctionnement si je suis élu, je peux vous confirmer que tout sera transparent, nous avons maintenant assez de moyens d’informer les habitants rapidement, je remercie néanmoins Mr Palix d’avoir apporté cette confirmation afin que les Bandolais prennent connaissance des faits

    pour moi ,ne soyons plus dans la critique, l’essentiel est que grâce à vos blogs nous ayons pu obtenir ces confirmations, le reste ne me concerne plus, mais nous demanderons en temps voulu des explications, car je pense que cette médiathèque est un sujet sensible.

    Bien cordialement et bon week end, et merci de votre collaboration

  • Cher monsieur Ponge,
    il n’est pas nécessaire de monter en épingle artificiellement une fine plaisanterie : OASFLN : On a soif faites le nécessaire. C’est une blague éculée vieille de 50 ans environ. Une manière de détendre l’atmosphère et de relever le côté désuet du fameux sous-groupe.
    Lorsque j’écris sous-groupe il faut lire sous-groupe, pas sous-hommes. Un sous groupe est un sous ensemble d’un groupe et donc les pieds noirs constituent un sous-groupe… Qu’ensuite vous en déduisiez une pensée péjorative de ma part c’est votre affaire.
    Si j’osais je dirais « à moi quoi mon papa il a une montre en bois ». Çà c’est du pied noir Oranais ». je le tiens de la copine du chanteur du groupe les charlots de Biarritz (bien avant qu’ils ne deviennent célèbre). Juste pour dire que ma culture pied noir ne date pas d’hier. Mon premier employeur répondait au doux nom d’Hildebert Lopez. Dans la plus pure tradition pied noir je lui enseignais la voile et en fait de voile on passait beaucoup de temps côté merguez. L’hiver il me logeait à Huez dans son appart.. . . avec sa fille bien sûr 🙂 mais ça il ne l’a su que plus tard. Mon autre patron (associés) se nommait Brunier, du cabinet d’architecture Brunier d’Alger. Cet immense cabinet Brunier que les Algérois s’il en reste, ne peuvent pas ignorer. A eux deux, après être rentrés à la nage en 62 ils sont repartis de zéro avec une seule imprimante et une tireuse de plan et sont devenus une des imprimeries les plus importantes de Grenoble. Après que Mr Brunier ait dessiné une tour de 14 étages et une piscine scolaire (travail offert en compensation . . . après : plus rien ).

    Je note que vous avez traduit sous-groupe par communauté. Chacun son vocabulaire. pour ma pârt je fais un distingo entre rapat et pieds noirs. Le terme rapatrié est pour moi un terme administratif technique qui catégorise des personnes ayant droit à des subventions/compensation et dont l’organisation de tutelle était l’Anfanoma si ma mémoire est bonne.
    Les pieds noirs c’est tout à fait autre chose (même si ce sont les mêmes). C’est une réalité de l’histoire de France avec les souffrances et les déchirements. Dans le camp d’en face ils en ont autant à raconter. Et comme je le disais c’était en 62 donc la page est largement tournée même s’il reste la mémoire. J’ajoute qu’un pied noir qui se souvient pour de vrai devait avoir 10 ans donc à minima 61 ans aujourd’hui. Les adultes de l’époque commencent peu à peu à nous quitter, comme mes anciens employeurs.

    Mon sentiment est que vouloir stigmatiser les pieds noirs comme communauté ne me parait pas sain lorsqu’on veut être le maire de TOUS les Bandolais. D’autant qu’un bon nombre de pieds noirs, les vrais, pas les enfants, ont fait de gros efforts pour perdre leur accent (qui ne revient que lorsqu’ils éprouvent une forte émotion) pour se fondre dans la « communauté française », si possible côté winners par opposition aux nostalgiques.

    De ce que je vois, ceux qui cultivent l’aspect communautaire, devenu totalement artificiel, ont d’autres motivations. Motivations folkloriques bien sympathiques, tant qu’elles restent effectivement folkloriques et de mémoire, sans autres résonances « communautaires ».

    Si vous me le permettez monsieur Ponge : quel âge aviez vous en 1962 ?

  • Monsieur Mettey
    J’ai lancé par l’intermédiaire de votre blog une « information » afin de connaitre la réalité de ces faits.
    Aurais aimé entendre de façon rapide un démenti ou une confirmation de la part des personnes concernées. Peut-être que les Bandolais ne doivent pas être informés de ce qui se passe sur ce sujet sensible qu’est la médiathèque ?
    Mais j’avoue moi aussi me poser la question de ce silence de tous bords…. bref.

    Grâce à ma question sur votre blog, nous avons enfin pu débloquer la situation, vous remarquez en même temps, que je ne suis pas si proche du Maire qu’on le prétend, car sans réponse de cette ex majorité, aurai attendu le début de semaine pour écrire, vous m’avez devancé c’est une bonne chose.

    Pour les rapatriés, je ne vais pas m’étendre, vous avez votre point de vue respectable, je ne reviendrai pas dessus, ai eu des remarques par rapport à cette « expression »
    Pour le reste sachez que ma préoccupation principale est Bandol, d’apporter un renouveau, faire revenir le tourisme, apporter des activités culturelles a l’année afin de faire revivre Bandol et bien d’autres choses encore.

    Monsieur Mettey, je vous remercie de votre collaboration pour ces diffusions qui vont je pense intéresser nos Bandolais
    Bien cordialement
    Ph PONGE

  • Monsieur Lacaze
    Un très court et dernier message de ma part, je ne reviendrai pas sur ces « plaisanteries » j’en laisse le soin aux personnes concernées.
    • Arrêtez de dire que je créé des sous-groupes? Je vous laisse vos propos :Patrick Lacaze 05/06/2013 à 9 h 38 min
    Qui en parle Monsieur vous ou moi ???
    Ne m’entrainez pas sur ce sujet Monsieur, Pour moi les Bandolais sont tous des Bandolais, pieds noirs, harkis, arméniens, ce sont des Bandolais. Je pense être clair ?
    Si ai eu des entretiens avec les  » rapatriés ou pieds noirs», ce n’est pas pour ça qui en fait une communauté, je suis candidat ils ont souhaité me rencontrer
    Rester sans cesse Monsieur sur des critiques stériles, inutiles, ne mènent à rien.

    Je préfère perdre mon temps à dénicher des informations qui puissent intéresser des Bandolais.

    Ne comptez plus sur moi sur polémiquer je laisse ca a certains qui le font très bien

    Merci encore aux blogs qui nous ont permis de prendre le relai.
    Bon week end à vous

  • Il faut peut être arréter de prendre les Bandolais en particulier et les électeurs en général pour des couillons à grands coups de langue de bois.

    – 1 Ayez l’honnetété intelectuelle, M. Ponge, d’admettre que votre mention, sur votre site annonçant votre candidature au municipale, sur les rapatriés et votre référence au 5 décembre, relève du clientélisme le plus primaire. Comme d’ailleurs le rappel que vous venez de faire sur les Arméniens, qui n’ont pas grand chose à faire dans cette histoire.

    – 2 Il faut être particulièrement gonflé pour imputer à M. Barois la responsabilité de ne pas avoir communiqué sur un jugement signifié en mairie il y a deux mois.

    Alors avant de sortir votre grand rateau, exposez nous plutôt un programme qui ne se limiterait pas à « je fais un questionnaire pour annoncer comme programme ce que vous voulez entendre », ce qui est aussi une belle démonstration de clientélisme.

    Jacques

  • Monsieur,
    Après ce message, je ne répondrai plus à de telles polémiques
    Juste un point Monsieur,
    1/ je discute avec tous les Bandolais, je suis candidat, je pense en avoir le droit.
    2/j’ai diffusé une information, j’aurais aimé une confirmation ou un démenti de cette affaire ce qui me semble logique, la personne qui a fait construire la médiathèque sauf erreur, cela vient bien de l’ancienne municipalité ?

    Après mon râteau Monsieur vous aurez mon programme.

    Qui d’autre est déclaré candidat? Je suis le seul, qui sera mon adversaire ? Je ne sais pas encore.

    J’ai donc le temps, je consulte les Bandolais, je suis dans mon rôle d’adresser un questionnaire en tant que candidat, et je serai dans mon rôle, d’annoncer un programme en tenant compte de remarques, des attentes et en y ajoutant mes propositions.

    Je suis candidat et contrairement à d’autres partis Monsieur, je m’adresse avant tout aux Bandolais dans l’ensemble et dans tous les quartiers, si vous appelez ca du clientélisme Monsieur, nous ne parlons pas le même langage.

    Cordialement
    Candidat Front National Bandol

  • @ monsieur Ponge : quel age aviez vous en 1962 ?

  • Monsieur Mettey

    J’apprécie beaucoup votre blog, tout comme celui de Mr Viala.

    En tant que Candidat Front National mon rôle se limite à préparer un programme pour notre commune, a informer les Bandolais sur des affaires délicates, comme nous l’avons fait ensemble, au sujet de la Médiathèque

    Je continuerai si vous le permettez, a diffuser ce genre d’informations, utiles à tous, mais j’informe vos lecteurs que je ne rentrerai plus dans des polémiques inutiles, qui n’intéressent pas les Bandolais.

    Merci de votre compréhension
    Bien cordialement

  • @ Mr Ponge :
    je crois que vous venez pour la 9ème ou 10ème fois de préciser dans les commentaires de mon blog, que vous refusiez de participer aux polémiques.

    Je note cependant que nous en sommes à 32 commentaires sous le présent article, dont 16 signés de vous…

  • Front national bandol

    Mais vous n’en aurez pas d’autres. Ce n’est rien contre vous, je regrette juste que les lecteurs ne s’intéressent pas aux vrais problèmes de Bandol…..

  • Monsieur Ponge, vous ne nous avez toujours pas dit votre âge.

    C’est probablement parce que vous êtes pied noir comme moi je suis évêque. Ce qui prouvera . . . tôt ou tard . . . que vous faites du racolage en flattant quelques références identitaires qui ne peuvent sur le long terme qu’aboutir à diviser les Bandolais et plus généralement toutes sortes de français en mal d’identité et de reconnaissance. Ce n’est pas ainsi qu’on uni les individus. C’est même la stratégie du diviser pour régner. Comme je l’ai dit plus haut, les vrais pieds noirs ne se préoccupent pas de se « différencier » bruyamment et démonstrativement. Ils ont la pudeur qui semble vous faire défaut. Ils ont intelligemment « tourné la page » sachant qu’il n’y a que du venin dans ces cultes.

    je vous cite :
    « Parvenus aux affaires de la commune », (rien que ça !) nous célébrerons le 05 Décembre, date si importante pour nos chers rapatriés de toutes confessions, par un lancer de gerbes face à la mer .
    (la communauté appréciera le caractère péjoratif pour ne pas dire plus,d la façon dont vous les qualifiez )
    je traduit : C’est un peu comme si chaque fois que je serre la main à quelqu’un vous m’accusez de brutalités policières. C’est très étrange cette façon de déformer les propos des gens et de leur donner systématiquement une coloration négative qu’ils n’ont jamais eu. C’est très agressif comme comportement vous ne trouvez pas ? Vous prenez des cours ou c’est naturel chez vous ?

    Je repose ma question : vous aviez quel âge en 1962 ?
    Vous avez cotisé à l’Anfanoma de quand à quand ?
    N’oubliez pas le 26 Mars dans vos commémorations.

  • Je me pose une question: si la proposition de jet d’une couronne de fleurs à la mer le 5 Décembre avait été faite par quelqu’un d’autre que Philippe PONGE, qu’elles en auraient été les réactions?
    Je me pose une 2ième question à la lecture ici même d’une réaction d’un ex colistier de l’ex liste qui prétend « Il faut remettre les choses en place et le batiment ne sera jamais raboté d’un mètre, vous pouvez en être convaincus. » alors pourquoi vouloir à tout prix faire porter le chapeau au Maire actuel qui n’a pas encore prévenu la population , mais au fait, n’a t-il pas communiqué en Conseil Municipal?
    Et la der des der demande à celles et ceux qui trouvent que 1962 c’est loin, c’est du passé, qu’il faut ceci, faire son deuil etc…je leur répondrai: humanisme, indulgence ou alors interdisez la commémoration de Dien Bien Phu, celle du 8 Mai et la bêtise pourrait aller jusqu’à la célébration du 14 Juillet. Laissez le droit à celles et ceux qui pour LEURS PROPRES RAISONS ont besoin d’une commémoration, le 5 Décembre n’est pas la date anniversaire ni du 13 Mai 1958, ni des barricades du 24 Janvier 1960, ni du Putch des Généraux d’Avril 1961. Au risque de surprendre beaucoup, le 19 Mars même si physiquement je ne me joins pas à cette cérémonie, j’ai toujours une pensée, profonde, pour tous ces jeunes qui se sont fait tués pour rien mais pour beaucoup pour nous Pieds Noirs.
    Alors Messieurs, le 5 Décembre, Front National ou pas, c’est à nous et à personne d’autres, et ce que nous en faisons, NOUS, ne regarde que nous.

  • @ Jean SARRAT :
    ton hypersensibilité t’empêche à ce point de voir que FN ou autre candidat, cette promesse, en tête de site, de discours, de propagande, avant tout programme, est simplement hors sujet dans une élection municipale, à tout le moins si décalée par rapport à ce que devraient être les préoccupations premières d’un électeur municipal, qu’on est effectivement juste dans le clientélisme et l’attisement de réflexes émotionnels?

    Bien sûr que les rapatriés font ce qu’ils veulent le 5 dec. Mais tu rappelles qu’il y a déjà une date le 19 mars, qui fait polémique (ça corrobore juste le fait que j’énonçais : ce thème est intouchable avant 20 à 30 ans). Que chacun fasse ce qu’il veut le 5 dec ou le 19 mars, mais qu’on nous épargne un sujet racolage qui promet juste de belles insultes à l’intelligence au lieu de parler des enjeux communaux.

    Ta réaction prouve à la limite juste une chose : le FN a peut-être raison d’appuyer sur ce bouton. Ca semble fonctionner, et c’est dramatique. Tu regardes avec indulgence et même sympathie une pratique qui est au plus bas niveau de l’éthique politique.

  • je cite FRED :
    Ta réaction prouve à la limite juste une chose : le FN a peut-être raison d’appuyer sur ce bouton. Ça semble fonctionner, et c’est dramatique. Tu regardes avec indulgence et même sympathie une pratique qui est au plus bas niveau de l’éthique politique.

    c’est exactement ça !

    à coup sûr ce n’est pas une question autour d’un jet de fleurs. Il ne faut surtout pas détourner ni le propos ni le fond du sujet qui est la manipulation de la sensibilité des individus tel que FRED vient parfaitement de le dire aussi dans sa précédent intervention.
    Non plus que de créer artificiellement une discorde entre Bandolais alors que tous nous chérissons notre ville et souffrons par les mauvais résultats que nous constatons . . . Sans pour autant nous régaler d’une quelconque chasse aux sorcières.
    L’important c’est de se choisir un chef qui ne soit pas le roi des grenouilles (La Fontaine). Ou le chef des bons et des mauvais troglodytes : Montesquieu les lettres Persanes.

    Les personnes qui lisent régulièrement ce blog ne sont pas dupes de certaines faiblesses idéologiques. . . enfin j’espère.

  • Ça part dans tous les sens cette discussion!!

    1) si vous vous reportez aux années passées, toutes les organisations politiques nationales(sauf peut être le Parti communiste) ont ratisse large dans l électorat « rapatrié » n hésitant pas a voter des textes de loi insensés comme par exemple une immunité totale des rapatriés commerçants ayant dépose le bilan…même 30 ou 40 ans après s être réinstalles en France. Il aura fallu une intervention de la Cour de Justice Européenne pour revenir a une normalité qui n aurait jamais du être ainsi dévoyée pour de simples interets de basse cuisine électorale dans laquelle UMP et PS ont rivalisé en initiative et imagination.

    2) Concernant le jugement du tribunal administratif. Il est intervenu le lendemain de la dernière réunion du Conseil Municipal…donc le maire, légalement, n avait qu attendre le prochain CM pour l en informer. Rien n empêchait toutefois de donner l information a tous les conseillers…simple conception quant aux relations entre majorité et opposition, voire au sein de sa propre majorité…

    3) quand monsieur Ponge a eu l information, je suppose que d autres éléments ont du lui être donnés ( date du jugement par exemple). Il suffit de contacter ou se rendre au Tribunal et d avoir le contenu du jugement. J allais le faire…quand l information est sortie sur le site de la mairie…

    4) Au risque de faire hurler certains, les non conformités relevées par le TA me semblent plutôt mettre en relief l incompétence de l architecte et de l entreprise (excroissance du Conseil Général) chargés de monter et suivre le dossier. Pour quelles raisons une erreur aussi grossière? Au niveau du service urbanisme de Bandol et de celui de l’exDDE qui a instruit ce dossier? Autant de questions sans réponse?
    Enfin, pour y voir plus clair et ne pas en rester a un communiqué… qui n est qu un communiqué… il serait souhaitable que la mairie diffuse l intégralité du jugement.

  • Monsieur Ponge,

    A passer votre temps à caresser dans le sens du poil Monsieur Palix et à taper sur d’éventuels ex-futurs candidats va ramener l’électorat FN des dernières législatives de 1710 sympathisants à 1,710 … A chaque vous que vous écrivez sur ce blog, vous révélez un peu plus votre proximité avec le maire actuelle que nombreux ne veulent plus.

    Plutôt que de dénoncer le silence de l’ancienne municipalité, vous devriez certainement vous interroger de celui de la municipalité actuelle qui me semble t-il est la seule à avoir eu connaissance de la décision judiciaire. On comprend évidemment que le Maire actuel a certainement l’intention de se servir de cette décision pour justifier de la forte augmentation d’impôt qu’il imposera aux bandolais s’il est réélu afin de combler le trou financier qu’il est en train de creuser avec toutes les dépenses qu’il engage en cette dernière année de mandat pour se faire réélire.

    Lorsque vous vous interrogez sur ce que ça va coûter aux contribuables bandolais, vous devriez commencer à interroger le Maire actuelle sur ce que ça va coûter aux bandolais toutes les dépenses inutiles et pharaoniques qu’il réalise …. mais on comprend bien votre silence à ce sujet. On ne peut pas être adhérant du CAP et représentant d’un comité de quartier (deux organes au service du Maire) et poser les questions qui fâchent à un de ses proches……

    Quand il s’agit de sujets qui touchent l’ancienne municipalité, vous êtes sur le pont !!!
    Quand il s’agit d’évoquer les nombreuses et interminables « cagades » de la majorité actuelle, vous êtes dans la cale. On ne vous a jamais entendu vous exprimer et donner votre avis sur :

    -le sondage téléphonique réalisé à des fins électorales,
    -les travaux du port interminables pendant les vacances qui ont pénalisé l’activité économique de la ville,
    -l’entrée du parking central qui va poser problème,
    -la vidéosurveillance inutiles car aucun agent derrière qui regarde les écrans,
    -le bétonnage de Bandol depuis l’arrivée de la majorité actuelle,
    -la délivrance de permis de construire non conforme,
    -l’augmentation de +24% des impôts par monsieur Palix,
    -les dépenses inutiles (comme les écrans tactiles qui ne fonctionnent jamais, les bornes bluetooth qui ne servent à rien, …),
    -le coût du festival Photomed (les 3 photos installées sur le port qui ne ressemblent à rien et qui ne servent à rien)
    -le contrat signé par monsieur Palix avec la SEM (société des eaux de Marseille) qui a entraîné une augmentation considérable du m3 de l’eau pour les bandolais),
    -l’affaire de la crèche,
    -l’augmentation des indemnités du maire et des adjoints lors d’un premier CM de monsieur Palix,
    -la valse des chefs de service sous la mandature Palix,
    -le coût des diverses réceptions (vernissages, repas, …) organisées par la mairie où seuls les élus de la majorité de monsieur Palix sont invités (les élus de l’opposition sont systématiquement écartés)… à moins que vous soyez sur la liste des invités ?,
    -le rond point de la moquette,
    -l’absence de politique touristiques qui fait fuir les touristes vers le communes voisines,
    -la perte d’authenticité provençale de notre commune,
    -l’absence de concertation entre la majorité actuelle et les bandolais (ex : réforme des rythmes scolaires, …..),
    -l’affaire de la rue Laennec,
    -les privilèges accordés au CAP (lire le blog de Bandol 2014-2020),
    -le PLU,
    ……. etc, etc, ……

    Votre silence sur tous ces points vous trahit …..

    et quand, vous martelez que vous êtes le premier à dénoncer la décision judiciaire de la médiathèque, on se demande comment vous avez pu obtenir une telle information si ce n’est de faire parti des quelques privilégiés à qui le maire donne les informations avant tous les autres bandolais.

    Je ne suis pas convaincu que vous soyez le bon candidat FN pour Bandol. Un candidat neutre moins dans l’intimité du maire actuel aurait plus de chance que vous pour se faire élire.

    Cordialement

  • Christian Viala

    @Monsieur Rahier
    Justement, j’y pense tout d’un coup!
    J’ai été contacté il y peu de temps par un dénommé « Lulu » qui écrit parfois sur BB et qui me demandait si j’étais au courant de cette « Histoire de médiathèque dont allait couper la tête ».
    Je lui disais que non et il me répondait:
    -si tu faisais partie du CAP, tu serais au courant.
    Bien.
    Je lui disais:
    -mais pourquoi n’en parles tu pas toi même sur ton site?
    (Il faut dire que ce monsieur à un site bien connu à Bandol »)
    Il me répondait:
    – je ne fais pas de politique sur mon site!
    Bien.
    Et sur le fait que ce monsieur écrit anonymement vous en penserez ce que vous voulez!
    Bonne journée.

  • Comme les lignes de PK sont pleines de bon sens et de vérité! Merci Monsieur d’apporter par des mots, brefs, l’éclairage qui manquent à beaucoup.

  • Merci à monsieur Rahier qui vient de faire un travail de listage précis et circonstancié, donc profitable pour tous. C’est la bonne méthode. Bravo !

    Merci à monsieur PK qui nous montre, avec Fred, que de cirer les pompes des Rapats. c’est un truc qui marche toujours. Comment s’étonner ensuite que la France se subdivise en clivages communautaires, qui sont avant tout des affaires de prébende (avantages particuliers) qui montrent à quel point la France souffre de dérives bananière de type France Afrique et France à Fric.
    Rien à voir avec les valeurs fondamentales de la démocratie, de l’étique, de l’équité, en un mot de l’humanisme.

    Merci à monsieur Ponge qui nous parle de la médiathèque et de sa toiture ce qui devrait disqualifier le maire Barois responsable de ce trou posé au milieu d’un quartier déjà hyper saturé. Je ne peux m’empêcher de rigoler à propos de ce trou. J’en avais fait un bon sujet de Gag vu que mon magasin était au bord du gouffre 🙂 j’invitais les amis à se hisser sur une borne en plastic rouge et blanche que j’avais mis là pour la circonstance et a regarder derrière les planches pour admirer les travaux. Je te dis pas les hurlement de terreur quand ils se retrouvaient suspendu dans le vide. 30 m de trou ça fait peur crois moi ! Quand tu ne t’y attend pas !
    J’en ai tiré bizarrement une leçon : les bandolais ne sont jamais venus voir les travaux Jamais ! C’est du type : j’en sais rien mais j’en cause et ensuite je vote avec »conviction » .
    lorsque ensuite on considère ce trou en fonctionnement ou plutôt en dysfonctionnement on reste perplexe sur les incompétences ou comme dirait Jean d’Ormesson l’inaptocratie. Combien de Bandolais sont descendus à pied dans ce trou pour se « rendre compte sur place et de visu gendarme ».

    Qu’on ne me dise pas ensuite qu’on ne peut pas cuveler les parkings au bord de l’eau pour placer au dessus des activités touristiques normalement et logiquement consacrées à la mer (SSSS : sea sex sun and sand). Je vous invite à aller vous garer en sous sol sous le port de Cannes, dans la banlieue de Sanary 🙂 pour comprendre de quoi je parle.

    L’imagination au pouvoir ça vous dit ?
    Une tour parking à la poste ça vous dit ? Un projet Paecht : c’était il y a 20 ans (avant les 3 x 6 ans d’inaptocratie).

  • @ Jean SARRAT :
    avons-nous lu la même chose dans les lignes de PK?

    Tu te demandais si la réaction aurait été la même si le candidat porteur de cette promesse d’une date officielle de cérémonie différente (et plus en phase avec les souhaits d’une partie d’une « communauté ») avait été autre que Philippe PONGE…
    Sous-entendu « on n’aurait pas fait le même procès à un candidat qui n’aurait pas été FN »?

    Ma lecture du point numéro 1 de Prinz Karl (et j’espère parler sous son contrôle) semble plaider que les pratiques de drague d’un électorat précis allant jusqu’au dévoiement sont choquantes dans tous les cas. Et qu’on est parfaitement en droit de critiquer ces pratiques dans tous les cas (et pour les raisons que j’ai expliquées, il me semble qu’il y a ici clientélisme, racolage émotionnel, hors-sujet sur un scrutin local, et à tout le moins bouleversement des priorités de l’ordre du jour des élections de 2014).

    Pratiques critiquables quelle que soit l’étiquette. A fortiori sur ce blog et j’espérais que tu en étais convaincu.

    – – – – – – – – – – –
    Précision utile : les 2 dates (5 déc. et 19 mars) coexistent au calendrier officiel des commémorations nationales (et font l’objet d’un intense débat). Les élus peuvent donc organiser des manifestations sans contrevenir à quoi que ce soit sur ces dates Il était donc hautement important et urgent de commencer une campagne sur l’avenir de Bandol par ce point, avant même que ne soit traité quelque autre élément de programme que ce soit. Et hors de toute considération clientéliste évidemment… et en ne voulant surtout pas entrer dans de quelconques polémiques (s’il y en avait une sur ce sujet, ça se saurait).

  • Fred,
    Ne mélangeons pas tout, la précipitation dictée par le besoin de vouloir à tout prix faire passer sa perception des choses- respectable pour chacun- ne doit pas fondre plusieurs de mes interventions pour en faire un amalgame qui nous éloigne de toute logique.
    Tu fais référence à ce que j’ai dit le:
    « Jean SARRAT
    07/06/2013 à 17 h 20 min
    Je me pose une question: si la proposition de jet d’une couronne de fleurs à la mer le 5 Décembre avait été faite par quelqu’un d’autre que Philippe PONGE, qu’elles en auraient été les réactions? »

    -Pour amalgamer avec mon commentaire:
    « Jean SARRAT
    08/06/2013 à 8 h 40 min
    Comme les lignes de PK sont pleines de bon sens et de vérité! Merci Monsieur d’apporter par des mots, brefs, l’éclairage qui manque à beaucoup. »

    -Qui évoquent des lignes de Mr PK qui n’ont rien à voir au particularisme de mon texte évoqué plus haut.
    Point final sur le sujet .

    ———————————
    NDLR : Jean, je me suis interrogé sur ce que tu voulais dire dans ton intervention. N’hésite pas à être précis, à citer, plutôt qu’à lancer une phrase qui te soulage, mais perd le lecteur : dans des commentaires entrecroisés, il est facile de se tromper si on n’a pas l’indication claire des références aux points et interventions auxquels on répond.

  • Commentaire censuré par le modérateur du blog

  • @ Patrick LACAZE :
    ton dernier commentaire est censuré pour cause de hors sujet et d’extension de la polémique.

    Je reproche à Mr Ponge d’avoir introduit une polémique non bandolaise en tout premier point de sa campagne.
    Le point qu’il amène dans le débat est la date de cérémonie du souvenir consacrée aux morts de tous bords du conflit franco-algérien.

    Tu l’étends au rôle de la colonisation française. Même si tu résumes efficacement l’un des points de vue sur le sujet, il est clair ici qu’on a déjà du mal à contenir la polémique sur un sujet qui n’est pas celui de ce blog, sans en rajouter un autre puissance 10…
    Je veux bien qu’on réagisse autour du discours d’un candidat bandolais, pas qu’on fasse ce que les historiens ne sont pas en mesure de faire. En tous cas pas sous ma responsabilité.

    ATTENTION : cet article et ses commentaires passent en mode de surveillance accrue (avant fermeture des commentaires?).

  • danielle RASTOIN-REVOLON

    BON COURAGE FRED…!

  • Quel est l’objectif de monsieur Ponge ? Car jusqu’à présent tous les commentaires que je peux lire sur les deux principaux blogs de la ville vont tous dans le même sens :

    – pointer du doigt l’opposition
    – se mettre à dos les opposants au maire
    – louer la politique de monsieur Palix

    Dans quel camp est monsieur Ponge ?

    Quel est le projet de monsieur Ponge pour notre Ville ?

    Quel est le but de sa candidature ?

    Si l’objectif de monsieur Ponge est de soutenir la politique de monsieur Palix, sa candidature n’a pas lieu d’être. Autant qu’il rejoigne la future liste de monsieur Palix ça évitera une dispersion des voix.

    Monsieur Ponge qui dénonce aussi la politique UMPS devrait savoir que monsieur Palix, élu maire de Bandol sans étiquette, est devenu adhérent de l’UMP en 2010 (http://www.vvbandol.fr/2012/01/04/la-gestion-palix-un-puits-sans-fond-dincoherence/) et depuis mars 2013 garde une pseudo-majorité à la mairie grâce au candidat PS qui le soutient.

    Vers quoi s’oriente t-on donc ? vers une politique UMPSFN ?

  • Janine Sauter-Gilli

    Je lis avec un certain effarement les propos tenus sur le blog à propos de la Communauté des rapatriés (avec un C majuscule, s’il vous plaît).
    Etant personnellement concernée, je m’étonne de n’en avoir jamais entendu parler, de cette communauté ! Car ce terme implique regroupement organisé, réunions (festives ou autres), expression publique, etc…
    Il faut regarder la réalité : rien de tel n’existe à Bandol.
    Il y a bien des personnes, de moins en moins nombreuses au fil des ans, qui ont en commun la nostalgie d’une autre vie, d’un autre pays, et rien de plus. Alors, supposer qu’elles aient les mêmes préoccupations, les mêmes options politiques…c’est une chimère.
    Aussi je m’étonne quand je lis que le candidat FN a rencontré des « représentants des rapatriés ».
    Qui sont ces personnes ? D’où tiendraient-elles leur légitimité ?
    De toute évidence, elles n’en ont aucune.
    C’est bien mal connaître notre ville que de l’appréhender comme un agglomérat de communautés, dans lesquelles on irait pêcher des voix en promettant à chacune ce qui est censé lui plaire.
    Pour ma part, je dénie à quiconque le droit de penser à ma place, et de s’exprimer en mon nom, sous prétexte que lui et moi sommes nés et avons vécu un temps de l’autre côté de la Méditerranée

  • Bonsoir Janine,
    Bien dit!
    Et si tous les peuples qui vivent autour de la méditerranée ne formaient qu.une seule et même communauté?
    C’est comme un rêve !

  • @ Fred.
    tu as raison. mille excuse…….. Il y a des hôtels pour ça 🙂
    enfin j’veux dire d’autres supports.
    @ janine Sauter-Gilli
    merci de nous apporter une mise en lumière de la réalité concrète des Bandolais par rapport à des clivages que des personne débordantes d’activité cherchent à créer de façon totalement factice.