Les « Bandol » du matin 08/23/2009

.





Un commentaire

  • Bar de la marine, Bandol 1930, photo fournie par Isabelle Sitter;
    Qu’il est loin le temps où le respect du domaine public, voire du domaine maritime, dans certains cas, existe aujourd’hui; les propriétaires de maisons font leurs choux gras, ainsi que les propriétaires de fonds de commerces qui vendent le produit du domaine public sans que celui-ci en tire un véritable profit et c’est bien dommage car peut être cela nous éviterait, nous citoyens bandolais, des augmentations de taxe d’habitation et foncières trop conséquentes!