Les « Bandol » du matin 03/08/2010

  • En écho à mon billet sur le relooking du Delos parallèle aux travaux de l'île Rousse

  • François BAROIS a trouvé la preuve que sa gestion n'a mené Bandol ni à la ruine, ni à la mise sous tutelle. Il l'affiche fièrement sur le blog de son groupe municipal d'opposition. Sans qu'il puisse pour autant faire de triomphalisme considérant son bilan et la sanction des électeurs, on peut comprendre son soulagement, que ce soit pour son honneur comme pour la fin probable de la campagne de dénigrement abusive dont il a été l'objet.
    Et on peut enfin espérer que le débat à Bandol se fasse sans les artifices de propagande entendus jusqu'ici…

.





2 Commentaires