Les « Bandol » du matin 01/29/2010

.





4 Commentaires

  • Bandol Mag
    Bandol,OUI mais MAG ???
    à quand une vraie maquette ? actuellement cela est plus proche des feuillets des grands distributeurs (8à8,auchan, casino….)
    ce mois -ci la double centrale est un cas d’école de mauvais goût !
    Le feuilleton  » le coin de l’opposition » reste passionnant.
    Désolé mais quand on a passé sa vie dans la presse et la com,….
    même gratuit on n’a pas envie de l’acheter !

  • Jacques KAUFFMANN

    Un article surprenant sur le nouveau contrat de l’eau.
    C’est page 3.
    Ainsi donc, on a tous révé, et M. Barois le premier.
    En effet, si l’article fait bien mention du relevé radio des compteurs, il n’est question que de forfaits semestriels (30 m3). Pas du forfait journalier de 165 litres qui pénalisait tellement les habitants à l’année qui vivent en famille.
    Tout est beau. Il y a même un exemple pour montrer que, chaque années jusqu’en 2011, nous paierons un peu moins cher notre eau.
    Allez comprendre.
    Jacques

  • Je ne connais pas Bernard Coffy, le président de Bandol Chloro, mais je compatis car une amie bandolaise a vécu des moments difficiles avec son fils, qui a eu également un grave accident en compétition VVT fin octobre (fracture du bassin, du fémur. Le casque explosé). Actuellement il est en rééducation mais arrive à se déplacer avec des béquilles. Plus que quelques semaines et il pourra reprendre des activités normales. Je souhaite à M. Coffy beaucoup de courage et qu’il se rétablisse le plus rapidement possible.

  • @ james
    c’est vrai que c’est un brin ringard ,ce Bandol mag .
    beaucoup d’articles me rappelent mes lectures enfantines Bécassine a la plage , Bécassine a Paris , Bécassine prends le train , Bécassine au marché ; c’est entre la pub et le remplissage lénifiant  » je vais bien , tout va bien …. ». mais , bof , c’est un peu la meme prose illustrée dans d’autres communes ; la seule chose qui change ici , a Bandol , c’est l’absence d’une page , pardon , d’un coin de l’opposition , sans doute annihilée par un processus démocratique maitrisée .
    et , plus original encore , quand l’opposition peut s’exprimer sur une portion congrue contingentée a minima , il y a une réponse du maire en complément immédiat , ce qui a mon sens est totalement abusif , d’ou mon qualificatif de  » processus démocratique maitrisé  » , qui a un petit coté totalitaire et qui manque franchement d’ empathie
    si tout va si bien , pourquoi avoir si peur de laisser parler  » l’opposition « municipale comme cela se fait partout en France ?
    j’avoue que cela me dépasse . et c’est mesquin .tout simplement .