L’écoute des administrés

Vous savez qu’avec ce blog consacré à Bandol, je défends une certaine idée de la démocratie locale participative, loin de toute démagogie (je ne suis candidat à rien, je n’ai rien à gagner dans cet exercice, sauf peut-être des inimitiés), et sans entrer dans des concepts de comités citoyens ou comités de quartier (qui peuvent être une bonne idée si bien mis en oeuvre mais pas forcément et ce n’est pas l’objet de mon propos).

J’en ai redéfendu l’idée dans mon article consacré à mes envies d’évolution concernant Bandol Mag et plus généralement à la communication entre la Mairie et les habitants.

Web Citoyen-1Je n’imaginais pas que j’étais à ce point dans le vrai, que ma motivation pour ce blog répondait autant aux attentes de si nombreux bandolais.

Comment, pourquoi l’affirmer?

Parce que depuis 10 jours environ, les visites du site et les abonnements au flux de bandolais.fr ont pratiquement doublé mais surtout:

– des voisins viennent me parler de choses qu’ils veulent que je dise à la Mairie?!…

– des lecteurs viennent m’attendre chez mes clients (dont ils sont amis et appris que je devais passer les voir) pour me suggérer des thèmes d’articles?!…

– je suis régulièrement interpellé dans la rue par des gens qui me connaissent, ou me reconnaissent (les photos prises avec
Bogi et Delaud) pour parler d’articles parus ou d’idées pour bandolais.fr…

Je me sens un peu dépassé par le phénomène, mais j’en tire plusieurs recommandations et leçons:…/…

…/…

– les gens qui m’interpellent ainsi ont l’impression (et je leur donne raison), que mon blog (et d’autres) peu(ven)t fonctionner comme un porte-voix.

– ils ont le sentiment que je suis peut-être plus accessible que l’institution (les institutions) qu’ils ont en face d’eux et qui doivent les représenter.

– ils me perçoivent comme un petit « robin des bois », capables de mettre les pieds dans le plat et de faire sortir des sujets qu’ils pensent étouffés (à tort ou à raison).

– ils aspirent à un dialogue continu avec les responsables politiques mais n’en ont pas trouvé jusqu’ici de moyens aussi efficaces et transparents (de leur point de vue), que ce blog.

– il y a l’attrait de la nouveauté (technologique?) qui joue en ma faveur également.

– il y a un petit phénomène dans le microcosme qui suit la campagne, lié aux circonstances de son apparition, et au contexte d’élection.

– je veux croire aussi qu’un certain souci d’objectivisation auquel je m’astreins (je peux être parfois naïf et/ou affirmer des trucs tangents que je m’efforce de corriger lorsqu’il n’y a pas discussion), donne un sentiment de transparence et inspire une certaine confiance dans ce rôle que personne ne m’a confié, dont je me suis emparé, SEUL.

– le fait que je ne censure pour l’instant rien d’autre que le pur spam (commentaires publicitaires), et que je propose la parole dans des conditions très libres à tous, accrédite mon ouverture et mon effort d’impartialité.

– etc.

Je ne veux pas faire un nouvel article fleuve, mais je pense que dans les points que je viens d’énumérer, il y a de quoi inspirer réflexion sur la considération que les élus portent à leurs administrés, et la façon dont elle est perçue. Comment la prochaine équipe municipale répondra-t-elle à ce qui semble une aspiration flagrante? Il faudra en tenir compte, et j’invite les candidats à intégrer ce point dans leurs programmes et projets…





Article suivant : Serge Gervais s’explique

3 Commentaires

  • Salut Fred,
     » PARTICIPATION CITOYENNE : La municipalité que nous comptons diriger sera toujours en prise avec les réalités de chacun de nos concitoyens.
    Nous avons la très forte volonté que les bandolaises et bandolais soient actifs dans la vie de notre commune, tout au long de notre mandat, ceci par souci de transparence et de concertation.
    La municipalité mettra donc en place des commissions extra municipales qui seront de véritables forums où les associations, les comités d’intérêts locaux, les particuliers pourront s’exprimer sur des sujets bien précis. La décision politique reviendra bien évidemment au conseil municipal mais, l’implication citoyenne de tous, amènera un éclairage judicieux sur les sujets traités. »
    Cet engagement est extrait du programme de la liste menée par Christian Delaud en 2001 ! Il sera bien évidemment repris dans celui de 2008, avec une adaptation évidente liée au développement des nouvelles technologies…
    L’équipe Bandol Avenir veut en finir avec l’opacité des orientations prises par la majorité actuelle, et rétablir le lien essentiel entre décideurs et administrés. L’annonce par le maire du déménagement de son cabinet et de divers services vers la médiathèque/salle polyvalente est le dernier exemple en date de ces décisions n’ayant fait l’objet d’aucune communication préalable ; et la question du devenir de l’actuelle mairie interpelle les bandolais, suite au lapsus, ou éclair de sincérité, du maire l’ayant baptisée « ancienne mairie » lors du conseil municipal du 21 décembre !

  • tout d’abord bonjour à tous ,et merci à fred (que je ne connais que par son blog) pour cette tribune indépendante ouverte.
    (je prends un pseudo volontairement car c’est le sujet de mon commentaire),je prends la plume pour la première fois et me pose et vous pose la question: »comment c e fait il qu’il y ait aussi peu de commentateurs différents sur ce blog alors que le taux de fréquentation de lecteurs ne fait qu’augmenter ? », en effet vous pouvez le vérifier,on retrouve souvent les mêmes participants et sans les citer, sont assez impliques dans la vie politique bandolaise.
    j’ai lu dans des articles précedents qu’il valait mieux se dévoiler pour pouvoir mieux être accepté et aussi pour déjouer les petits malins qui l’utilisent à des stratégies politiques.
    alors pourquoi ne pas garder l’anonymat?(même si la technologie arrive à remonter le fil internet jusqu’à votre ordinateur parait il ?)
    un exemple parmi tant d’autres : les employés municipaux (que je ne suis pas)ont surement pas mal de choses à dire vu de l’intérieur de la mairie et redoutent les foudres du pouvoir et la chasse aux sorcières en cas de découverte de leur identité.
    un sujet interessant à traiter
    à suivre ……

  • @netsirck: plusieurs points pour te répondre.
    1) Les employés de la Mairie sont semble-t-il tenu à un devoir de réserve qui les empêche de s’exprimer autrement qu’anonymement (ce fût peut-être le cas de Goob).
    2) la passivité naturelle de l’électeur lambda. Sinon Bandol aurait déjà plein de blogs…
    3) certains décident de jouer le jeu du débat: les équipiers de Delaud, ou Serge Gervais en son temps chez Sauzet, ont pris ce parti. Je suis très lu à la Mairie et dans l’entourage de Barois, mais celui-ci m’ignore et c’est son droit, voire sa stratégie. Idem pour Palix et Bogi, dont je suis sans nouvelles depuis ma rencontre avec le n°2 de la liste…
    4) j’ai demandé de l’aide à plusieurs reprises aux bandolais non impliqués dans une liste en campagne: résultat, pas de vidéaste volontaire pour m’aider à filmer et podcaster, 2 articles de bandolais qui ont décidé de donner ici leur point de vue. Mon blog peut plaire à la lecture, pas comme support d’expression. D’autres ne veulent peut-être pas m’aider à m’enrichir avec les pubs dont je serai seul bénéficiaire (0,42$ à ce jour). Va savoir.
    5) méfiance ou prudence.
    Et beaucoup préfèrent effectivement un anonymat que je freine très fort ici. Si on doit parler politique, je tiens en effet à le faire entre adultes responsables capables d’assumer leurs propos (et donc probablement de devoir les soupeser avant de les lancer en public). Ca c’est mon choix, et comme je suis chez moi, je m’y tiens, mais rien n’empêche qui le veut de monter son propre blog anonyme et de se lancer dans des débats enflammés mais que je crains stériles…
    Je ne veux me fâcher avec personne, mais j’ai des opinions que je suis plus en moins en mesure d’argumenter, et dont je suis prêt à discuter à visage découvert avec qui veut faire de même pour faire progresser l’état des choses.
    Mais tu vois que toi-même tu viens de rajouter bien tard, une nouvelle ligne à la liste des commentateurs de ce blog. Et je t’en remercie…