Le port… et le refus du débat

Suite à mon annonce de l’article sur le port de Bandol paru sur Bandol-Forum, j’ai reçu un appel de Mr Joseph Robert, actuellement adjoint au Maire, son co-listier pour les prochaines élections municipales, et appelé en cas de réélection de François Barois à remplacer Mr Leblanc au poste de PDG de la Sogeba qui gère notamment le port.

Il voulait me faire part de son émotion devant mon article, pourtant court (puisqu’en fait il ne fait qu’en annoncer un autre ailleurs), où j’ai cependant réussi à écrire des « énormités » (les propos que m’ont tenu ceux qui refusent de s’exprimer sur le port par crainte de difficultés qui pourraient leur être faites). Mr Robert m’a enjoint de systématiquement vérifier mes sources et les infos avant d’écrire ce type d’âneries, puisque selon lui, la gestion du port est parfaitement claire, les attributions de places ou tout ce qui concerne les conditions de travail des professionnels étant réglé dans la plus parfaite transparence…

Je le prie aussitôt de m’excuser si j’ai écrit des bêtises, et lui propose donc de procéder à un correctif de l’article incriminé, de corriger en usant de la fonction « commentaires », et mieux, un article sous son nom comme droit de suite ou de réponse mais il a décliné l’offre: il m’indique que l’équipe Barois s’est réunie et a décidé de ne répondre à aucune des mises en cause sur mon site, notamment suite à l’affaire du club de tennis au conseil municipal. C’est pour lui une perte de temps, d’énergie, et d’autres choses que de se lancer dans ce genre de discussions (et c’est vrai que c’est assez pénible à suivre, mais instructif)…

Je lui demande s’il a lu l’article publié par Bandol-Forum et qui est le véritable article sur le port… En effet, s’il s’est ému de ce que j’écrivais, il risque un choc en lisant ce qui est publié sur ce nouveau blog citoyen ET collectif, qui allonge gravement la liste des points qui appellent des éclaircissements et un débat public. Il me répond que non, ce que je l’engage à faire, tout en me demandant comment il a pu lire mon papier sans se pencher sur le véritable article que j’indique clairement…

Avant de terminer, il m’explique que beaucoup d’autres bruits courent sur la gestion du port, sans fondements. Si le système de vidéosurveillance est inachevé (suite à un dépôt de bilan de prestataire si j’ai bien compris), ce dossier sera bouclé sous 3 semaines puisque déjà aux mains d’une autre entreprise. Et quant à la surveillance humaine qui ne serait pas assurée toute l’année, selon Mr Robert il s’agit aussi d’une rumeur puisque le budget surveillance annuelle atteint 180.000 euros, et permet selon les périodes de l’année, d’avoir 2 à 3 personnes minimum toutes les nuits y compris entre 1H et 5H du matin (1 à la capitainerie, l’autre en ronde sur l’ensemble du port). Dont acte.

Cependant, cet échange illustre plusieurs points, touchant notamment à l’incompréhension de mon rôle, des outils ici utilisés, et un refus du débat très préjudiciable à la démocratie… Pourquoi? Parce que…/…

– en me demandant de vérifier les infos, les sources, de faire oeuvre de journalisme, il confond les genres. Je ne le peux pas. Même s’il me propose de rencontrer toute la hiérarchie du port pour aller vérifier les « on dit » que je rapporte (et qui m’ont paru suffisamment nombreux et concordants pour que je m’y risque), je n’en ai pas le temps, pas la formation ou l’expérience pour tout contrôler seul, et surtout pas l’autorité. Qui suis-je pour aller enquêter dans les bureaux de la capitainerie, de la Sogeba, etc., qui auront raison de me répondre qu’il y a un conseil du port pour représenter les usagers…

– en me demandant d’agir en journaliste, ou en m’imaginant manipulé par l’opposition, il y a méprise totale sur mon rôle. Je ne suis pas ennemi ni opposant, je ne suis pas journaliste, JE SUIS ELECTEUR, et je pose des questions sur des sujets qui me troublent, qui m’intéressent, et pour lesquels j’appelle des réponses. Je soulève ces points publiquement, en autorisant les commentaires et en appelant chacun à contribuer parce que je ne peux rien seul. Je compte sur notre intelligence et notre efficacité collective. Bandol-Forum fait d’ailleurs le même pari: que ceux qui savent ou ont le temps et les moyens, partagent et informent ceux qui ne savent pas. Sur le port, il faudrait que la Mairie réponde, que la Sogeba réponde, que le port réponde, que les professionnels répondent, et que les représentants des usagers répondent. A partir du moment où tout le monde « ferme sa gueule » et qu’il y a refus du débat, tout cela échoue. Et cela échoue pour l’instant car je suis bien seul… Quand Bandol-Forum, Bandolais.fr, et d’autres blogs citoyens seront nombreux, il sera difficile de rejeter les questions, et de refuser le débat.

– en refusant d’user du droit de réponse, de la fonction commentaire, en refusant de participer au débat démocratique, en n’étant pas capable de suivre le lien qui l’aurait mené directement à l’article clef du problème, il prouve juste qu’il ne comprend rien aux outils actuels qui bouleversent notre vie démocratique en l’enrichissant, qu’il entend poursuivre avec la bonne vieille politique « à la papa » qui se contente pour chaque candidat de vendre sa salade, en ignorant les idées des concurrents (et des citoyens) quand ce n’est pas le dénigrement pur et simple.

Cette attitude reflète l’échec de mon action, l’échec collectif des électeurs à obtenir des débats et des réponses par notre passivité, l’échec des politiques dans leur tentative d’intéressement des citoyens à leur démarche.

C’est surtout extrêmement préoccupant pour l’électeur, car le refus du débat contradictoire empêche notre information, notre choix éclairé, comme le co-signait un de mes lecteurs en commentaire ce soir même. C’est la confiscation des décisions par de pseudo-élites auto-proclamées (le seul élitisme en la matière s’est de s’engager en politique, et d’être élu au besoin sur des promesses démagogiques), au nom de la démocratie représentative inscrite dans notre constitution. Messieurs les politiques, ne vous étonnez pas que les électeurs rêvent régulièrement d’hommes neufs. Vos pratiques actuelles héritées d’un passé lointain sont détestables, et portent en elles le soupçon de clientélisme qui pèse sur votre « corporation ». Mais profitez-en bien, car même si ça vous paraît farfelu, je vous en prédis la fin d’ici quelques années.





Article précédent : Bandol-Forum en direct

13 Commentaires

  • Bonjour Fred, bonjour à tous les lecteurs et « dieu » sait qu’ils sont nombreux!!
    Je viens de lire ton article où tu déplores le manque de débat contradictoire, et tu as raison!!
    Pour le port, n’étant pas propriétaire d’un bateau, ni utilisateur du port, je ne peux que te parler du gardiennage. Au temps où j’étais président de la boule de Bandol, je me souviens que le matin entre 4h et 6h, lorsque je traçais les terrains pour un concours ou pour le vide grenier, j’ai toujours vu un gardien qui arpentait les pannes.
    Pour ce qui est du débat, je n’ai moi non plus aucune réponse de M. C.Palix sur sa non intervention auprès de ses supporters le 21 décembre ainsi que de Ms C.Delaud et JP.Chorel sur la même question et sur un éventuel rapprochement avec l’équipe Palix-Bogi au second tour.
    Bien que je ne sois plus membre de son équipe et que je ne cautionne pas sa décision qui a été une des raisons de mon départ, au moins M.Sauzet est clair sur sa position, s’il en a la possibilité, il se maintiendra au second tour.
    Je ne peux que te remercier d’avoir ouvert ce blog et t’encourager à continuer dans la même direction. Tu es à ce jour le seul qui malgré tes opinions et sensibilités, reste neutre.
    A + Serge

  • Depuis plusieurs jours déjà je parcours avec beaucoup DE RESPECT les lignes de ceux qui disent ce qu’ils pensent et les lignes de ceux qui disent le contraire. C’est cela la démocratie et c’est bien ainsi car une collectivité sans des avis contraires devient dangereuse, mais cette démocratie si elle veut durer doit accepter ses contradicteurs. Pendant 13 ans j’estime avoir rempli mon rôle de Conseiller Municipal au service des Bandolais, de tous les Bandolais, ceux d’hier et ceux d’aujourd’hui, avec une affection particuluère pour ceux d’hier. Pourquoi? Parce que pièce rapportée de rivages qui n’éxistent plus que dans la mémoire de ceux qui y ont vécu, déraciné, j’estimai que ceux qui ont traversé pendant leur existence, l’évolution de leur village méritaient autre chose que le déplacement du Monument aux Morts, autre chose qu’une Place de Village qui a perdu son âme, autre chose qu’un minable plagiat que j’appellerai le Beaubourg Bandolais, autre chose qu’une règlementation à la poursuite de PV minables, de délais très brefs de stationnement sur la zone de carrénage, autre chose qu’une suffisance dans la présentation d’un programme électoral. Pendant 13 ans j’ai tenu mes engagements, pourquoi? Pour qui? Je n’ai fait que constater l’absence de Démocratie que notre système engendre, nous sommes dans nos Communes dans des Républiques Bananières où les Elus en place oublient très vite qu’ils sont là grâce à une alchimie electorale injuste, il faut avoir vécu ces 13 années de dédain d’indifférence de combat inégal. Doit-on le rappeller à ceux qui prétendent gagner leur élection, en cas d’échec et d’election en opposition, rien, pas 1 timbre remboursé, tout sort de la poche du malheureux vaincu, et cerise sur le gateau impossibilité de déduire de ses revenus les sommes engagées pour la défense des Contribuables. Car ne vous y trompez pas, durant un mandat, on peut être amené à engager une procédure couteuse. Alors tout ceci pour dire que la réaction du prétendant à la succession de Mr Leblanc ne m’étonne pas, 7 ans de pouvoir absolu pourquoi voulez-vous que cet homme là et les autres changent?
    Si ma réaction suscitent des envies de réponse je suis prêt à alimenter le débat, il y aura de la lecture interessante pour beaucoup…

  • Petite réflexion pour nos politiques

    …/… Je suis donc heureux de leur proposer la vision d’un non-expert, plus âgé et respectable que moi (e…

  • PAS DE BOOGI BOOGI

    Hum impressionnant…y en a qui ça monte à la tête ici.

  • Bonjour,
    Je viens de recevoir le prospectus de campagne de Pallix-Boggi et je suis mort de rire en lisant non seulement leur programme mais aussi la liste des candidats qu’ils présentent. C’est pas sérieux !!!!!!
    Ca fait des semaines que ces deux passent leur temps à critiquer les travaux entrepris par la maire sortant et voilà que la première chose que nous racontent ces deux compères c’est qu’ils vont entreprendre de gigantesques travaux sur le port, supprimer le parking de la capitainerie et repenser le plan de circulation du port (en diminuant le nombre de voies circulables)……
    Ils sont déjà venus sur le port un dimanche après-midi ou un soir d’été ….. déjà que la circulation n’est pas top avec ces mesures ça va être encore pire …. et que font-ils de l’accès aux secours en cas de problème ?
    Mort de rire aussi quand ils nous racontent qu’ils vont réaliser ces travaux gigantesques sans que les Bandolais ne déboursent un sou. Il y en a plus d’un qui a tenu ce type de discours et jusqu’à présent c’est toujours le contribuable qui a payé.
    Qu’ils nous promettent et qu’ils fassent que les impôts locaux ne vont pas augmenter dans les 5 prochaines années et là on va commencer à s’interesser à ce qu’ils disent. Mais qu’ils arrêtent de se moquer de nous.

  • @ Fred et Jean Bonsoir,
    Mon commentaire concernera le port et ensuite la Démocratie.
    Sur le port, il est vrai que nous n’avons pas de la municipalité les réponses à nos interrogations.
    Ce qui a motivé mon vote contre la hausse des tarifs lors d’un précédent conseil municipal.
    J’ai d’ailleurs demandé par écrit, le 13 février, des éclaircissements au maire.
    Eclaircissements que je souhaitais voir apporter lors du conseil municipal du 18 février.
    Le maire a refusé, au motif que ma demande était trop tardive, ce que je lui concède compte tenu du règlement intérieur du conseil municipal, mais n’aurait-il pas été préférable de vider un abcés avant les élections municipales?
    Ensuite concernant la Démocratie, je ne partage pas votre sentiment.
    Je connais suffisamment Jean Sarrat et le travail qu’il a accompli durant 13 ans dans l’opposition municipale pour penser un seul instant qu’il met en cause la Démocratie mais par contre souhaite que certaines améliorations soient apportées à son application et particulièrement sur la place donnée à l’opposition.
    Par contre Fred, je suis en total désaccord avec ton analyse.
    Ce que tu suggères est une Démocratie virtuelle dont les internautes, seuls véritables citoyens, défendraient la cause devant leur écran.
    Il serait préférable de s’épancher sur la toile que de participer à la vie du terrain « les mains dans le cambouis » en justifiant son absence par des « tous pourris » ou « ils sont incompréhensibles ».
    Les discours du Café du Commerce, qu’ils se tiennent au comptoir ou sur la toile, resteront, à mes yeux, de purs propos démagogiques.
    Dans ma diatribe, saches Fred que tu n’es pas (directement) visé car tu remplis un réel rôle de média objectif et de plus tu t’exposes à la critique contrairement à certains commentateurs anonymes.
    De plus, la toile reste pour moi un outil extraordinaire d’informations et d’échange d’idées mais ne remplace pas une assemblée élue et surtout ne remplacera jamais une confrontation directe (charnelle) d’idées.
    Christian Delaud

  • Commentaire corrigé par Fred (bandolais.fr), BOSS n’ayant rien à voir dans tout ça (voir mon propre commentaire plus loin).
    ——————
    Je viens de lire ton sujet Fred et comme d’habitude j’y trouve une source de questionnement et de satisfaction…je passe sur l’intervention de M.Sarrat qui rattache son passé sur les rives de la Méditerranée, le déplacement du monument aux Morts et la personnalité de Joseph Robert ??? Le lien entre ces trois épisodes est à trouver rapidement car ça relève de l’énigme ?
    Sinon, je voulais juste ajouter en commentaire que, bien que le site bandol-forum, n’ai aucun lien avec le tien, les « vérités » énoncés par le « blogeur » qui le tient méritaient d’être éclairées à la lecture de son passé « difficile » avec les gestionnaires du Port…
    Je pense que M. Rossignol, est un homme d’affaires et un entrepreneur qui va au bout des choses qu’il met en oeuvre, aussi l’article publié sur son site est tout en nuance, je le félicite pour cela.
    Mais et il y a un mais, je pense que M. Rossignol, aurait pu préciser l’historique et une certaine « motivation » à cet article, ancien propriétaire d’un anneau sur le Port qui a vendu ce dernier suite à un différent « important » sur l’évolution de sa place de Port avec les dirigeants de la SOGEBA, M.L pour ne pas le nommer…il a d’ailleurs depuis rejoint les rives espagnoles (proche de la feu patrie de Jean Sarrat)…plus évoluées à son goût
    Aussi, même si certains points semblent justifiés, il aurait été bon de préciser en tête de l’article que M. Rossignol a eu ce différent au sein du Port…car la gestion du Port, ses infrastructures et son exploitation sont des points bien différents…on peut blâmer les gestionnaires, sans y mélanger les activités professionelles (qui bénéficient de tarifs adaptés et dont les installations sont mises à disposition), les installations techniques, les formations du personnel et tout ce qui s’en suit…
    Pour conclure simplement, je dirai que Rome ne s’est pas faite en un jour et que depuis 2004, les évolutions arrivent petit à petit : rénovation de la capitainerie, réhabilitation de la distribution de carburant, embauche d’un directeur de Port dont chacun s’accorde à dire qu’il est compétent et connaît son affaire et dernièrement rénovation de l’aire de carénage…les choses avancent !

  • @ Jean Guitton: j’ai corrigé ton commentaire car M. Rossignol est lié à son centre d’affaires plus haut rue des écoles, mais n’a rien à voir avec l’officine BOSS au 9 rue des écoles (eurl PBS), avec laquelle je collabore – la vitrine Apple qui est présentée, c’est pour moi. BOSS a été sollicité pour diffuser la synthèse mensuelle de Bandol-Forum, et a accepté comme ils diffusent des affiches culturelles et des prospectus commerciaux pour plein de gens. Le gérant est un nouveau bandolais qui n’est en rien impliqué dans nos affaires politiques. Merci de le laisser à l’écart.

  • @Fred
    Excuse moi j’ai confondu j’ai toujours cru que le centre d’affaires de la rue des écoles c’était l’officine dont tu parles, toutes mes excuses au propriétaire j’en suis confus et désolé…en plus j’ai envoyé ce message depuis un PC, quel con je fais !

  • @ Jean Guitton:
    😀
    Y’a pas de mal, j’ai corrigé rapidement. Et c’est vrai qu’entre le 9 et le 19 de la même rue, y’a pas grand-chose comme écart…
    😉

  • @ Christian Delaud: ouh que non, pas de démocratie virtuelle en ligne, ce n’est pas mon rêve. D’ailleurs pour la confrontation charnelle d’idées, les rencontres du web bandolais te rejoignent.
    Non je souhaite simplement que le monde politique et le monde « civil » des citoyens s’interpénètrent davantage. Plus de transparence. Je pense d’ailleurs qu’une bonne part des critiques faites au Maire (parfois à tort) auraient pu lui être épargnées s’il avait mis en place certains outils de communication et de transparence. Parce qu’avec une simple recherche sur un mot-clef, on aurait accès à l’information complète, à l’historique de ce que la Mairie aurait dit et fait sur un sujet. Parce que le débat pourrait s’organiser via ceux qui utilisent ces outils et diffusent un bouche à oreille autour des questions qui nous intéressent, avec une information facilement vérifiable par tous. Je n’aspire qu’à plus de réactivité, de transparence encore une fois. Mais il est vrai aussi que les contre-pouvoirs (de contrôle comme de proposition) s’organisent plus facilement grâce au web, ne serait-ce que par la mise en relation d’individus jusqu’à maintenant isolés…

  • @ Jean Guitton: pour avoir fréquenté en navigateur certaines marinas espagnoles, je confirme que je suis désolé du niveau des ports français en termes de prestations et de services. Ca ne concerne pas que Bandol, mais un port avec les atouts du nôtre devrait être en pointe pour aligner le niveau national avec ce que j’ai pu apprécié ailleurs…

  • Petite réflexion pour nos politiques

    …/… Je suis donc heureux de leur proposer la vision d’un non-expert, plus âgé et respectable que moi (e…