Le péage de Bandol à 1,30€

Ben oui, il est minuit passé, et on est déjà le premier février. Le prix du péage qui fait râler tous les bandolais vient de prendre 10 centimes d’augmentation.
images-1.jpegVous le saviez depuis 48H via Var Matin (papier et en ligne) notamment par la reprise des articles relatifs à Bandol en colonne de droite de ce blog, mais ça y est c’est effectif. Et en francs (vous savez, d’avant 2002) ça fait quand même 8,53 francs pour avoir le droit de faire les 15 kms jusqu’à Toulon par l’autoroute…
.





3 Commentaires

  • Bonjour
    On devrait comme pour le gasoil ne plus prendre l’autoroute pendant un certain temps ou ne plus le prendre du tout sa leurs feraient bizarres
    Pour Marseille prendre à saint Cyr sur mer et pour Toulon prendre à la Seyne sur mer et on finira par s’habitué
    ( Beau budjet pour ceux qui paye deux foix par jour pendant 5 jours 52€ le mois)

  • Bonjour,
    L’idée de Jacques est intéressante et je la pratique chaque fois que je me rends en voiture sur mon lieu de travail à Toulon. Mais je préfère utiliser le train car les transports en commun sont plus pertinents aux plans écologique, économique et nerveux.
    Au plan nerveux, car après avoir acquitté le péage à Bandol et roulé 10 km, vous tombez sur un bouchon qui vous fait perdre entre 25 et 40 minutes (cela dépend des jours).
    Mais ce qui m’irrite le plus est que certains (regardez du côté de la mairie de Toulon) souhaitent que Bandol rejoigne TPM (Toulon Provence Méditerranée, communauté d’agglomérations bien connue, appelée aussi par certains de ses membres Tout Pour Moi) et ne s’inquiétent pas de ce péage qui représenterait une iniquité.
    Iniquité car à l’est de Toulon, pas de péage alors qu’à l’ouest, les bandolais paieraient 1.30 euro (et plus si nécessaire).
    Cette discrimination est une des raisons qui me fait combattre l’adhésion de Bandol à TPM.
    Ce n’est pas la plus pénalisante pour Bandol mais elle est significative de la considération de certains (regardez toujours du même côté) pour les bandolais.
    Au fait si je vous dis de regarder où vous savez, c’est à cause d’une cérémonie de voeux en 2006 (si ma mémoire est bonne) en mairie de Toulon où l’adhésion de Bandol, avec celle d’autres communes, était plus que souhaitée.
    Même si la santé de nos finances n’est pas excellente aujourd’hui, je préfère que Bandol reste indépendante de toute communauté.
    J’ai longtemps milité pour la communauté de communes Sud Sainte Baume moins pénalisante pour Bandol que la communauté d’agglomérations TPM.
    Ils ne veulent pas de nous ! Alors restons seuls et indépendants de toute forme de communauté.
    Si le préfet du Var voulait imposer, ce que je n’imagine pas, l’adhésion de Bandol à TPM, il faudrait qu’il fasse respecter le principe constitutionnel d’égalité en supprimant le péage de Bandol.
    Suppression gracieuse pour les bandolais évidemment.
    Lors de l’intervention pour la suppression du péage, entre 1995 et 2001, du groupe municipal d’opposition dirigé par Maurice CONNAT, ESCOTA avait proposé à la commune de Bandol de racheter le péage à un prix extravagant.

  • Il est clair que sans aller jusqu’à penser qu’un boycott peut avoir quelque influence, en tout pour mon budget, la route du littoral ou l’ancienne route de Toulon sera beaucoup séduisante à l’avenir ! ça devient pénible d’être racketter à tout va…