Le patrimoine, premier pas du renouveau du port de Bandol?

pointus à Sanary
La nouvelle équipe municipale va peut-être offrir à Bandol un bijou qui sonnerait le début du renouveau du port… Comme cela se fait beaucoup tout autour (Marseille, La Ciotat, Sanary, Carqueiranne, Antibes, Nice, Saint-Tropez, le Brusc, entre autres), elle étudierait actuellement la possibilité de rassembler dans un bassin face au centre-ville, les bateaux traditionnels de Provence et de Méditerranée:
pointus et voiles latines (peu nombreux et éparpillés à ce jour dans le port) pourraient trôner pratiquement face à la place de l’Eglise, pour le plus grand plaisir des touristes, des photographes, et de tous les bandolais amateurs de patrimoine ou de bateaux.
J’ai en effet appris qu’une association serait sur le point d’être créée (à condition bien sûr que ce bassin « provençal » soit réservé au prix d’une petite réorganisation de places), afin d’attirer d’autres pointus et voiles latines actuellement en rénovation (car de plus en plus de passionnés se lancent dans le travail exigeant de restauration de ces bateaux traditionnels en bois). Le dossier déposé à la Mairie il y a quelques semaines pour apporter les éléments nécessaires à cette réflexion, intègre les points clefs qui ont fait le succès de ce type d’initiatives chez nos voisins:…/…


…/…
– décoration « provençale » de ce bassin par l’association pour parfaire son rôle de vitrine pour la ville.
– tarifs portuaires préférentiels pour inciter les propriétaires de ces bateaux typiques à les exposer dans cet écrin bandolais.
– gratuité de quelques jours par an sur la zone de carénage pour l’entretien de ces bateaux hors saison (le bois exige de ses propriétaires un entretien fou, qui mérite un coup de pouce).
– obligation de participation de ces bateaux aux fêtes et événements nautiques bandolais (incluant sortie en mer pour les membres « supporters » sans bateaux de l’association, etc.).
Ushas - pointu de 1933 classé au patrimoine
Bref, c’est une nouvelle attendue par tous ceux qui trouvent que Bandol a perdu et doit retrouver de son charme, comme par les passionnés de mer et de bateaux. Il est d’ailleurs possible de se rapprocher de l’éventuelle future association pour manifester votre intérêt (voire pré-réserver vos cartes de membres, propriétaire de ces bateaux ou simple « fan »). Le plus simple étant de contacter Michel GILLOPE, qui vient d’obtenir le classement au patrimoine de son propre pointu de 1933 (« Ushas ») après l’avoir longuement restauré, Michel que tous les amateurs d’activités nautiques à Bandol connaissent:
il avait déjà sa boutique rue Pierre Toesca face à la Frangipane quand j’ai commencé le « funboard »: Hookipa était alors un magasin dédié à la planche à voile.
Plus tard animateur du Sport Fishing CLub, il fût le moteur de la pêche sportive à Bandol, et sa boutique a pris le virage de la fin du boum de la planche en épousant cette deuxième passion pour la pêche: son magasin (aujourd’hui MG Diffusion) étant le carrefour incontournable des pêcheurs de tous poils, voire des navigateurs les plus divers puisqu’il intègre une activité d’accastillage. Aujourd’hui c’est en authentique passionné et en heureux possesseur d’un magnifique pointu vert et blanc qu’il contribuera à faire connaître et vivre cet héritage maritime à Bandol, si ce projet aboutit…
Peu complexe ni coûteuse, cette idée pourrait donc vraisemblablement être l’un des premiers signaux forts envoyés par l’équipe Palix et Bogi (tous deux connaisseurs de la mer et des bateaux) dès avant la haute saison pour marquer leur reprise en main de l’image de notre ville à travers l’élément essentiel qu’est son port…





7 Commentaires

  • Les bateaux de la Méditérranée-
    voila le commencement d’un sujet qui m’interesse particulierement – concernant la remise en état d’un pointu par Michel GILLOPE est a féliciter et de meme que Pierre CHAMBENOIT pour son bateau –
    voici enummeré sommairement – les bateaux qui au cours des temps anciens allant de l’époque des premiers navigateurs à nos jours.
    la navigation se divise en trois fonctions qui sont ; les unités marchandes et les unités de guerre – les unites de la pêche –
    les unités marchandes ou commerciales —
    – la Barge – la Bombarde – la Felouque – la gabarre – la Pinasse – le Polacre – le Chebec et de nombreux autres unités .
    les unités de guerre qui sont armés – la caravelle – le galion – le brick – la corvette et les vaisseaux de guerre allant jusqu’a 120 canons bien autres
    les unites de pêches ; la catalane – la felouque – le lougre -le mourre de pouar – la tartane et le pointu et autres.
    pour ceux qui souhaiteraient avoir une documentation plus complète concernant ces embarcations avec photos gravures de l’epoque
    j’offre gratuitement une documentation pour cela me faire parvenir – son nom et premons avec son E mail pour l’envoie –
    pour me joindre –
    E mail : maxalex1@free.fr -( Max MOUTTE Historien communal)
    cordiales Salutations – Max

  • @ Max: merci pour cette mise en bouche. Je suis preneur de la documentation en question. Par l’adresse mail du blog ou si tu peux prévoir de l’avoir sur une clef USB mardi prochain, on la glissera dans mon ordi.
    Et il n’y a pas que toi que le sujet intéresse: quelques coups de fil ce matin m’ont confirmé que ce thème peut être creusé. Si des volontaires ont des infos à partager sous forme d’articles sur ce blog, je les publierai bien volontiers (moi je suis toujours limité dans mes investigations par mon temps disponible). N’hésitez pas à faire signe pour me communiquer juste des photos ou des sites intéressants à ce sujet…

  • Pour une fois, je suis heureux de cette initiative, même si c’est de « l’histoire », car face à l’hôtel de ville, la présence de quelques bateaux de ce type redonnerai un charme provençal à notre port.
    N’étant pas un brin marin, je ne peux qu’encourager cette initiative et souhaiter à tous ces volontaires bon vent!!
    Serge

  • Avant hier, mon épouse et moi sommes tombés admiratifs devant un pointu flambant neuf, son propriétaire (je suppose) mettant les derniers coup de mastic. Ce pointu, si j’en crois l’inscription sur son capot de rouf porte l’inscription 1933. Magnifique pour 75 printemps. Bravo et merci Monsieur.

  • INTERNAUTES
    j’ai un autre sujet dont vous avez oublier l’existence LA PLACE DE L’EUROPE,
    qu’est devenu la reconnaissance de nos villes jumelles de WEHR – ONEX – NETTUNO
    je dispose des documents sur ce sujet et photos
    amities
    max

  • Bonjour,
    Comme Max et bien d’autres amoureuse de Bandol….je peux vous faire envoi (uniquement en cartes postales et que sur le port de Bandol) de belles illustrations pour vos travaux à venir….
    bon courage de Paris et bientôt de Bandol
    Nicole

  • bonjour
    la reunion de mardi soir est un succes au service de tous ou chacun peu exprimé ses divergences.
    nous avons dans cette assemblée une importante presence féminine de qualité et surtout de jeunesse (j’en suis le doyen).
    il est souhaitable que ces reunions se continuent avec moderation.
    sur le projet des bateaux je peux apporter de nombreux documents historiques .
    cordialement
    MAX