Le FN en campagne à Bandol pour 2014 (pour ou contre le maire???)

La profusion des listes aux municipales de 2014 se confirme toujours à Bandol, avec le Front National qui annonce son lancement de campagne dès à présent, et a présenté sa tête de liste dans une interview accordée à Var Matin dans un entretien auquel Bandol-blog était associé et qui l’a filmé. Intéressante découverte de quelqu’un qui il y a 3 mois déclarait vouloir soutenir le maire de Bandol aux prochaines élections et adhérer au Club des Amis de Christian PALIX (ce qui ne supposait pas de présenter une liste face au sortant).

Une année de campagne, c’est « ZE » année de la concertation.

Initée par le maire avec sa téléconsultation aux frais de la mairie, ces douze mois de propagande intense vont d’abord donner l’occasion aux bandolais de donner leur avis. Chez Bandol Passion on en est déjà au moins au 2ème questionnaire en ligne, et le FN annonce 4 feuilles format A4 prochainement en distribution. Ajoutons les cafés en ville organisés par les différentes équipes (Bandol Passion, Vigilance et Vérité à Bandol, Bandol 2014-2020, etc.), ou les réunions de quartier de la municipalité, si vous avez des questions, ou voulez vous exprimer, cette année électorale est la vôtre.
Oserai-je remarquer que les rencontres du web bandolais sont les seules rencontres mensuelles qui sont nées dès le début du mandat comme espace d’échange? Peut-être parce que ce sont les seules qui n’ont pas de visées politiques… et que j’ai donc plus envie de les stopper en période électorale que de les intensifier. M’enfin ça y est, les politiques sont au climax de leur disposition au dialogue avec leurs électeurs : profitez-en!

Revenons à la candidature FN proprement dite.

Tous mes lecteurs savent que j’ai déjà du mal avec les partis, et encore plus avec les extrêmes (ma sensibilité politique centriste est connue, et suffisamment solide pour ne pas permettre le grand écart). J’ai cependant regardé la vidéo de Bandol-blog, et vous livre quelques réflexions, non exhaustives assurément (à vos commentaires) :

  • Le candidat FN Philippe PONGE se dit chef d’entreprise, par deux fois, sans préciser. Moi aussi, même si tant dans ma structure SARL les premières années à Bandol que dans mon statut actuel, je n’ai aucun salarié et travaille essentiellement seul. Chef d’entreprise, c’est vague. Très.
  • Philippe PONGE déclare avoir déjà une pré-liste de douze noms (ils seront 29 au final pour pouvoir se présenter). Plus tard au sujet de la parité il précise : 7 hommes et 3 femmes. Ca fait 10. Rajoutons-le en tête de liste, ça fait 11. Il veut désendetter la ville, prioritairement. J’espère qu’il est plus à l’aise avec un tableur que dans la gestion du stress pendant sa première interview audiovisuelle de campagne (je taquine, je suis probablement encore moins à l’aise que lui devant micros et caméras).
  • Avec la sécurité en priorité et des effectifs de police la nuit, il commence par envisager des nouveaux coûts pour la ville. A charge pour lui de nous clarifier dans les 12 mois à venir où seront faites les coupes pour maîtriser le budget, et désendetter Bandol, son autre priorité.
    logo FN du VarFrédéric BOCCALETTI (le chef de file varois du FN) précise que les frais de représentation et de communication sont les principaux postes excessifs dans les communes de notre taille. Quand ils auront réussi à obtenir les données comptables qu’ils comptent demander à Bandol comme dans les autres villes où concourra le FN, ils pourront préciser. J’ai dû être distrait, mais si ces points ont été mentionnés, comme la politique d’animation, je n’ai pas entendu le mot culture. De mémoire, c’est presque systématiquement ce point de la politique culturelle qui a laissé des souvenirs cuisants dans les précédentes expériences de municipalités gérées par la « droite nationale »… C’était sage de ne pas aborder le sujet, devant un journaliste (Var Matin) qui n’aurait pas manqué de s’engager dans la brèche, la vidéo aurait duré 2H dans une ambiance plus tendue, et personne ne serait allé au bout.
  • Philippe PONGE est un politique rafraichissant. Son « patron » le reprend quand il dit que les commerçants doivent faire un effort d’amabilité. Le FN n’a pas un réservoir de candidats rôdés permettant de faire de la langue de bois partout, et Philippe PONGE dit ce qu’il pense et sait, comme beaucoup de gens l’ont expérimenté sur ce sujet, quitte « à ne pas se faire que des amis »… Ca lui jouera des tours électoralement, mais hormis quelques commerces très pros, c’est un message que beaucoup de bandolais (et leurs amis ou visiteurs) co-signeront. Le renouvellement du personnel politique en l’ouvrant à des nouveaux venus, c’est aussi sortir un peu des discours trop maîtrisés.
    Raffraichissant aussi quand il reconnaît à Christian PALIX avec qui il confirme être en très bons termes, d’avoir bien commencé le boulot quant au désendettement (si c’est sa priorité, peut-être devrait-il laisser le maire poursuivre). Heureusement que son « patron » n’oublie pas de rappeler des dépenses qui font hurler les bandolais (les éclairages « brosses à dents » si typiquement provençaux) pour qu’on comprenne qu’il sera bien contre le maire avec une gestion différente.
  • Le FN est un parti, avec une base électorale bien connue dans sa segmentation, et hop, on finit par un petit signal aux « rapatriés » (NDLR : d’Algérie). Il n’est pas encore temps de dévoiler avec précision un programme pour la ville, mais il est toujours temps d’appuyer sur des boutons. Les boutons sont les trucs qui font réagir épidermiquement certains électeurs. A défaut de réflexion, on joue sur les ressorts communautaristes, et le fraichement politique Mr Ponge applique déjà les recettes des vieux briscards (celle qu’on m’a donné, c’est : un peu de franc-maçonnerie, un zeste d’arménien, quelques juifs, des homos, évidemment des pieds-noirs, j’en oublie, et de bonnes ramifications dans le tissu associatif – laissez mitonner et les réseaux s’activent pour vous si votre liste est bien composée). Il est évident que le choix de la date du 5 décembre ou du 19 mars était un signal fort à adresser à l’électorat bandolais et que ça nous avance énormément sur ce qu’il adviendrait de Bandol une fois le FN en charge de la mairie : ES-SEN-TIEL…
  • A écouter ce candidat, on comprend qu’il a accepté à reculons, que conseiller d’opposition lui suffira amplement, mais que le responsable varois se dit qu’il y a un coup à jouer à Bandol (pourquoi pas la mairie tant le jeu est ouvert à Bandol du fait de l’éclatement potentiel des candidatures, probablement pas dès 2014 mais..): pour paraphraser les « Bronzés » (la largesse de ma palette de références culturelles va devenir proverbiale), « sur un malentendu, le FN pourrait conclure » à la faveur d’une triangulaire voire quadrangulaire. Ca demanderait quand même d’arriver probablement devant la liste d’un maire sortant au premier tour: pas gagné.
  • Philippe PONGE déclare être très connu à Bandol.

    Sûrement dans le quartier dont il est délégué pour la mairie et « voisin vigilant ». Dans les associations dont il s’occupe aussi certainement (lesquelles?). Moi à part 2 commentaires sur Facebook, je le découvre. D’un coup je me dis que si ça se trouve, moi aussi je suis connu à Bandol… En tous cas je connais beaucoup de bandolais qui me connaissent. Comment ça se mesure la notoriété d’un bandolais? Je n’ai pas les moyens de vous financer une téléconsultation marketing pour faire un hit-parade de la notoriété locale.

Allez, assez éditorialiser pour aujourd’hui, je vous laisse réagir à votre tour, à cette candidature de soutien au maire qui sera en même temps rivale (va comprendre – en même temps, on est à Bandol, alors tout cela semble parfaitement normal): disons qu’on a déjà un TRES gros indice sur les potentielles alliances de second tour (on attend juste la réaction du maire à ce soutien si particulier à bien des égards).

F.M. – www.bandolais.fr





54 Commentaires

  • En réponse à votre Mail, Monsieur ? Madame?

    Je refuse d’entrer dans toutes polémiques stériles, je ne répondrai donc pas a toutes ces questions qui n’engagent que vous.
    Les Bandolais je pense en ont assez de toutes ces polémiques, sachez donc que je suis candidat pour mener un projet à terme.et ne m’occuperai que de cela….

    Je vous invite a consulter le site de notre parti ,afin de ne pas garder une vision archaique du Front National http://www.frontnational.com/le-projet-de-marine-le-pen/

    Je viens juste d’etre investi candidat, laissez moi le temps de présenter un programme, un projet constructif, et ensuite nous pourrons débattre sur des vrais sujets.

    Je préciserai donc un seul point, sans m’étendre, sachez que je suis délégué de quartier depuis 4 ans, puis référent des voisins vigilants, auprès de Mr Palix, Maire actuel, je pense que vous avez compris que les membres du comité de quartier, sont apolitiques, nous sommes la pour essayer d’apporter une aide, et des réponses à tous les habitants de Bandol.

    Sachez donc que durant ces années, j’ai agi auprès de la Mairie comme un simple citoyen au service des Bandolais, en rappelant que je ne suis candidat que depuis une semaine.

    Je représente maintenant, les 19% d’électeurs qui ont votés pour le Front National, et ai l’intention de faire monter le score pour les Municipales.

    Pour cloturer, ai adhérer a l’association CAP, APOLITIQUE ,en tant que Bandolais et délégué de quartier, je suis aussi adhérent d’une autre association politique, avant d’être nommé candidat.Front National .

    A ce jour, ma position demeure la même en restant au service des Bandolais. sans m’occuper d’un autre parti que le mien.

    Etre adhérent en tant que citoyen sur des associations apolitiques. est un droit de tout Bandolais.

    Pour conclure, je ne suis pas homme a perdre mon temps et mon énergie en de vaines polémiques , et privilégie un dialogue constructif, voila ce qu’attendent les Bandolais.

    Bien cordialement.

    Philippe PONGE
    Candidat Front national Bandol

    ——————————
    NDLR : Mr Ponge, vous démarrez votre commentaire en mentionnant « en réponse à votre mail, Monsieur? Madame? ».
    Est-ce que votre réponse est la copie du message standard que vous envoyez aux mails de non sympathisants que vous recevez? Sinon à qui répondez-vous (nous n’avons jamais eu de contact par e-mail)?
    Pour ce qui est du « Monsieur? Madame? », si ça m’est adressé c’est facile :
    – Frédéric = un garçon
    – Frédérique = une fille

  • salut Fred,
    Je pense que tu aurais du te contenter d’annoncer la candidature de Monsieur Philippe Ponge comme représentant du front National, sans apporter des appréciations négatives, même si ces appréciations ne sont pas dénuées de fondement. Le faisant tu tombes forcément dans le piège du procès d’intention alors qu’en exposant les quelques éléments connus de son « programme » ou de son « équipe » tu l’exposais ventre en avant aux Bandolais. A charge pour eux de commenter et d’apporter leur propre connaissance de la personne.
    Concernant les extrêmes du panel politique français : Lorsque les français, et donc les Bandolais assistent à ces mascarades politiques que sont les faux événements autour du mariage pour tous, ou autour du bourbier malien, ou autour des primaires UMP à la mairie de Paris, ou autour des escroqueries financières PS et UMP confondus, où le Qatar achetant la ville de Paris, ou Hollande qui vend la France aux chinois, ou les socialos qui accusent Merkel de leurs propres errements, etc ils se disent qu’il faudrait simplifier tout ça et ils se réfugient sur des idées simples représentées par les extrêmes.
    Qu’ensuite tu saches que les idées simples, voir préfabriquées comme des slogans riches de beaucoup de vide conduisent vers des horizons où tu ne veut pas aller : le pouvoir au peuple côté Staline, où la rigueur morale côté Chancelier Hitler, ne change rien à l’affaire. Il y a toute une partie de la population qui ne peut pas voir les dangers des slogans simplistes.
    Par contre nous pouvons avoir confiance que la grande majorité des français garde un certain bon sens et devine instinctivement que dans une société civile complexe les solutions simples ne peuvent qu’aboutir à des mises en oeuvre de ces solutions « au forceps » pour faire le bonheur des français « de gré ou de force » et donc . . . de force.

    La seule méthode est de proposer des projets pour le développement harmonieux de Bandol en évitant de faire la promo des personnes qui tout d’un coup découvrent qu’il y a des blogs dynamiques à Bandol et qui décident de les utiliser pour leur promo tout en les vilipendant. Ils y en aura d’autres et la seule bonne solution est de les inviter à exposer leurs projets, à charge pour les Bandolais de participer à la concertation ainsi proposée.

    La voix du peuple fera le reste. Et si le peuple est enroué : on aura les chefs qu’on aura mérité 🙂

  • @ Patrick Lacaze,
    on voit que tu n’as pas connu le blog à ses débuts, et pas intégré certains des motifs de son origine (simple constat, pas un reproche).
    A la création il s’agit d’un blog citoyen individuel, destiné à faire entendre ma voix, à exposer mon ressenti de citoyen : j’ai plusieurs fois parlé d’exposer mon cerveau ouvert aux personnes engagées en politique pour qu’elles y observent la façon dont leur action est perçue.

    La fréquentation aidant, c’est devenu un média local qui complète utilement (si on en croit le « succès ») la PQR ou le magazine municipal pour observer l’actualité. Mais ça ne change pas la philosophie de départ, ni le fait que j’y profite de ma liberté de m’exprimer plus fortement que par mon seul bulletin de vote.

    Je fais régulièrement de la diffusion d’info le plus platement possible, mais l’aspect éditorial reste une base de cet exercice, individuel même si partagé par le biais des commentaires.
    Je n’avais aucune envie d’annoncer cette candidature en étant seulement relais d’information. Elle me fait réagir, et comme tu le notes, mes remarques « ne sont pas dénuées de fondement »: elles avaient leur place dans ma diffusion de cette actu.

    Calculer si ce que je dis ou ne dis pas sert ou pas un objectif politique ferait de moi un acteur impliqué dans le combat politique. Tout ce que je prétends faire ici, c’est stimuler et participer à un échange qui nous éduque tous politiquement, au sens sensibilisation. Comme le rappelait Titi l’autre jour en citant Montalembert : « Vous avez beau ne pas vous occuper de politique, la politique s’occupe de vous tout de même. »
    Donc aider à faire que les électeurs soient des citoyens qui s’interrogent et usent de leur esprit critique me suffit comme « combat ». Ce blog sert à ça, aussi petitement que ce soit.

  • Est-ce que monsieur PONGE pourrait nous dire ce qu’il pense de la condamnation d’un élu de la ‘majorité’ monsieur Palix pour prise illégale d’intérêts, s’il est du même avis que monsieur Palix et ce qu’il aurait fait (soutenu l’élu ou demandé sa démission) s’il était à la place de monsieur Palix ?

  • Front national bandol

    Mr Lecomte, j’ai eu le plaisir de vous répondre directement au mail que vous m’avez adressé, pour vous dire la position qui est la nôtre, sur un élu condamné.
    La personne concernée à fait appel comme vous le savez.
    Mais vous connaissez notre position qui est très claire.
    Cordialement
    Ph. Ponge

  • @-Ph. Ponge,

    Vous avez peut-être répondu en privé à monsieur Lecomte mais votre réponse publique à sa question sur Bandolais.fr ne nous dit pas qu’elle est votre position face à un tel cas … Pouvez-vous nous éclairer davantage et nous dire réellement ce que vous auriez fait dans ce cas. Approuvez-vous ou non l’attitude et la décision de monsieur Palix de soutenir et de garder un élu condamné de sa majorité ? le soutenez-vous ? Je vous rappelle que l’appel n’enlève pas la condamnation qui demeure jusqu’à une nouvelle décision judiciaire !!!!! Pouvez-vous nous dire qu’elle est votre conception de la moralisation de la vie politique bandolaise ?

  • Front national bandol

    Je le rappelle donc tout élu condamné aura immédiatement toutes ses fonctions retirées
    C’est la position du Front National , elle est très claire.
    Qu’en pensent les autres candidats ???
    Il serait très intéressant aussi de connaître leurs positions ??

  • @-Ph. Ponge

    Donc vous désapprouvez la position de Monsieur Palix dont les attitudes ne correspondent pas à vos convictions ?

  • @ Fred.
    Je sais que tu souhaites avoir « toi aussi » le droit de t’exprimer sur TON BLOG. 🙂
    Manquerait plus que non 🙂
    Mais il me semble que nous entrons dans une période ou tout le monde va s’exciter comme des puces en multipliant les invectives personnelles (la preuve ici) et en oubliant de parler de l’avenir de Bandol, de Bâtir des vrais projets réellement orientés en direction des vrais besoins des Bandolais.
    De montrer comment en jouant sur le POS, sur l’urbanisme, sur la création de sites, sur l’aménagement des stationnement, sur l’utilisation qu’on peut faire de notre littoral pour le « performer », ils vont stimuler l’économie locale, sachant que l’état est en quasi cessation de paiement et que c’est l’argent que nous fabriqueront demain qui nourrira la foule immense des bénéficiaires de la solidarité à la française.
    Pour l’instant je ne vois rien venir, ni au niveau national, ni au niveau local . . . ça craint si le peuple n’est même pas capable de s’exprimer intelligemment et positivement au niveau local en réclamant des projets et en se détournant des querelles intestines.

  • sur le fond de ce thème proposé, je suis allé à la demande de son candidat local sur le site de Marine Lepen. je suis tout à fait capable d’en faire une analyse détaillé et d’en montrer les lacunes et les contre-vérités, mais à quoi bon ? qui va me lire, hors du microcosme des agités de la politique, des hobereaux locaux et de leurs plus proches affidés?
    Personne !
    Donc projets, mâtinés d’un peut de philo sociale et libérale, ce n’est pas incompatible, avec en ligne de mire que le pays est en perpétuel déséquilibre financier, mais aussi submergé par les interdits les plus égocentriques, par les taxes les plus ubuesques, par les réglementations les plus émasculantes et par une valorisation de la matière grise en panne tant en industrialisation qu’en commerce international.
    Sinon pour l’instant ça va . . . comme disait le mec qui tombait du 30ème en passant devant le 8 ème.

  • Front national bandol

    Monsieur Lacaze
    Je vous rejoins sur un point, parlons de l’avenir de Bandol et pas de son passé. Ce qui intéresse je pense les Bandolais ce n’est pas des polémiques.
    En tant que candidat. Je ne suis pas dans cette optique.
    Je suis à l’écoute des Bandolais pour le futur de Bandol, on peut être en désaccord sans forcément être dans la critique constante.
    Qu’on aime ou pas le Front National, je suis la pour représenter ses électeurs (1710).

    La démocratie c’est accepter tous les candidats qui représentent les Bandolais.
    Chacun a des opinions différentes.
    Cordialement

  • Petite précision sinon grosse… L élu dont il est question, a fait appel de la décision le déclarant coupable de prise illégale d interets. Il est donc toujours présumé innocent, en attendant la décision de la cour d appel.
    Alors il faut être précis dans les propositions et déclarations des uns et des autres. Si on parle de culpabilité d un élu, il faut que la décision le condamnant soit définitive , ce qui n est pas le cas ici.
    Ou alors employons les termes de mise en examen, poursuites, etc…. en préjugeant d une éventuelle condamnation, d un possible non lieu ou d une relaxe.
    C est un choix politique, mais qu il soit clair, tant pour la collectivité, les électeurs…. que la personne concernée.

  • Précision intéressante, précision qui s’adresse à toutes les pendules pour une mise à l’heure leur évitant, pour celles qui n’ont pas encore sonné le tocsin, d’éventuels remords, et pour celles qui se sont précipitées telle la meute aveugle, la confrontation devant le miroir sur le ridicule de leur précipitation.

  • @-Prinz Karl – @-Jean Sarrat

    Je regrette messieurs de vous contredire… Vous vous trompez. Ce n’est parce qu’on fait appel qu’on redevient innocent. D’autant plus que c’est l’élu qui a fait appel. L’appel n’annule pas la sentence. Dans ce cas, l’élu est coupable jusqu’à ce que ces avocats aient démontré le contraire. Il a été condamné par le tribunal correctionnel de Toulon pour prise illégale d’intérêt. Le deuxième procès (auquel tout condamné a droit) confirmera ou infirmera la sentence.

    La présomption d’innocence s’arrête là ou commence la décision de culpabilité.

    Ce serait trop facile de redevenir innocent en faisant appel …… dans quelle république bananière avez vous cela ?

  • … pour être juste dans les termes, il convient de parler de « condamné en première instance qui a fait appel de la décision »….

  • En tant que grand « facebookeur », je rejoins Fred sur un point :

    Je ne connaissais pas monsieur Ponge avant de voir ses multiples publications (dont je ne donnerais pas mon avis ici…).

    Je tiens Bandol News (+1400amis) et Bandol Basket Club (+1500amis),
    Est ce pour ça que les bandolais me connaissent ?
    Je ne sais pas, peu être.

  • @ G. Rahier
    Devant la Cour d’appel les compteurs sont remis à zéro, et il appartient au ministère public de démontrer la culpabilité du prévenu (condamné en première instance, … (mais aussi parfois non condamné ce qui a amené le parquet à faire appel))… et à la défense de démonter les éléments avancés par l’accusation. Tant qu’une condamnation n’est pas définitive (ce qui est le cas s’il y a appel) on ne peut effectivement que dire « condamné en première instance qui a fait appel de la décision »… Mais une telle condamnation ne peut préjuger de ce qui sera décidé par la Cour… laquelle peut trés bien relaxer .
    Il y a des élus (ou ministre) qui ont démissionné (ou été révoqués) dés une mise en examen, d’autres qui malgré certaines condamnations , à défaut de non prononcé d’une peine d’interdiction des droits civiques ou d’exercer un mandat) s’accrochent à leur mandat comme patelle sur rocher…. et le summum de notre démocratie, c’est que certains sont réélus malgré la multitude de casseroles judiciaires (avec condamnations ) qui accompagnent leur « carrière politique », donnant ainsi un sens particulier à ce qu’on nomme le vote républicain….
    Dans notre cas le maire a choisi de conserver son adjoint (il ne pouvait que lui enlever la délégation); c’est son choix, et il est respectable s’il est convaincu de l’innocence de cet adjoint. Quant à ce dernier (seul à savoir ce qu’il en est réellement) c’est son choix, et en l’état il doit être respecté tant que la justice n’a pas tranché de manière définitive sur les faits reprochés.

  • @ Prinz Karl

    Je suis entièrement d’accord sur le fait que le jugement d’appel confirmera ou infirmera la condamnation en première instance et qu’à ce stade nous ne pouvons que prendre acte du verdict de première instance. Comme vous l’écrivez le cours d’appel peut tout à fait prononcer une relaxation.

    Je suis également entièrement d’accord sur le fait que tout condamné doit être respecté. Il ne me semble pas d’ailleurs que le débat initié par monsieur Lecomte ait porté sur l’adjoint mais d’une manière générale sur qu’elle aurait été la position de monsieur Ph Ponge s’il avait eu à faire face à une telle situation.

    D’ailleurs monsieur Ph. Ponge a écrit « Je le rappelle donc tout élu condamné aura immédiatement toutes ses fonctions retirées. C’est la position du Front National, elle est très claire ».

    Une prise de position de monsieur Ph. Ponge qui est très louable et qui n’attend pas le verdict de l’appel mais qui est diamétralement opposée à celle prise par Monsieur Palix.

    Les français souhaitent la moralisation de la vie politique et cette moralisation doit commencer à l’échelon le plus bas, celui des collectivités territoriales. Il est donc important que chacun des candidats nous donne son point de vue sur ce sujet et qu’il nous dise, ce qu’il fera si une telle situation se rencontrait de nouveau.

    Nous connaissons la position de monsieur Palix, aux autres de nous dire sur quoi ils s’engagent.

  • Monsieur RAHIER,
    Monsieur P. PONGE ne dit pas qu’il n’attend pas le verdict de l’appel, il dit:
    « Je le rappelle donc tout élu condamné aura immédiatement toutes ses fonctions retirées ». Le bon sens de Monsieur PONGE parle bien d’une condamnation définitive, ce qui ici n’est pas le cas.
    Vous avez raison de souligner que les Français souhaitent une moralisation de la vie politique, j’en fais partie et je l’ai prouvé dans de nombreux cas mais pas de la façon dont on peu lire ici ou là. Tant que les faits ne sont pas avérés la conscience appelle à un respect de la personne. Je pourrais vous citer 1 exemple:
    -la mise en examen d’un Elu Bandolais qui a passé 24 heures, sans lacets ni ceinture et cravate sur un banc de pierre, libéré avec dépôt de caution et qui a été relaxé sans excuses.
    Alors, à tous les impatients, imaginez aussi le comportement que vous devrez avoir si l’objet de vos attaques devait être lavé de tous soupçons!…

  • Monsieur Ponge,

    La réponse que vous m’avez apportée reste pour moi très ambiguë.

    L’avenir de Bandol se construit non seulement sur des projets mais aussi sur des non-alliances. Les alliances contre nature du passé ont été désastreuses pour notre commune et ont conduit à la situation ubuesque que nous vivons aujourd’hui avec un maire qui n’a plus de majorité, sans projet d’avenir pour Bandol et dont les lignes directrices de sa politique s’apparentent à du n’importe quoi.

    A ce jour, votre manque de réponse claire et nette ne nous permettent pas de révéler aux électeurs bandolais si vous serez ou non un soutien de monsieur Palix !

    Pouvez-vous nous dire quelles sont vos réelles convictions politiques, celle d’un homme qui a un projet pour Bandol ou celle d’un homme assoiffé de pouvoir qui est prêt à s’allier à quelqu’un qui n’a aucun projet pour Bandol ?

  • Front national bandol

    Monsieur
    Je pense àvoir été clair. Mr Palix n’est pas encore candidat, actuellement je suis délégué de quartier (apolitique)
    Ca ne vous a sûrement pas échappé, je suis Front National, M Palix ne l’est pas, donc arrêtons toutes ces suppositions inutiles.
    Je représente Le 19/0 d’électeurs Fn. Qui sont aussi des Bandolais respectables,.
    Comme je respect aussi tous les partis, et leurs électeurs.
    Je ne reviendrai plus sur ce sujet.
    Cordialement

  • Monsieur,

    Les suppositions « inutiles » viennent de vos déclarations « je soutiens Mr Palix, je l’estime bon Maire, et souhaite même le soutenir pour les prochaines municipales » (vos écrits le 7 février 2013 à 19h21 sur Bandolweb) ….. qui ont jeté le trouble parmi les électeurs bandolais (les respectables comme les autres).

    Certes à l’époque vous n’étiez pas candidat … mais maintenant que vous êtes candidats, nous aimerions savoir si votre ligne politique risque de rejoindre à un moment ou à un autre celle de monsieur Palix si par exemple vous deviez être un des candidats qui n’arrive pas en tête des municipales.

    De nombreux bandolais voudraient connaître ce que vous avez vraiment dans vos entrailles et ce n’est pas en éludant la question que vous allez gagner des voix.

    Je comprends que vous ne souhaitiez pas répondre pour le moment. Mais j’aurais l’occasion de vous rappeler cette question pendant la campagne jusqu’au soir du deuxième tour des élections municipales.

    Cordialement

  • Front national bandol

    Je pense avoir été suffisamment claire pour ne plus revenir dessus.
    La question ne se pose pas.
    Comme vous le dites très justement, à l’époque je me suis inscrit au
    CAP, comme à une autre association entant que Bandolais. Et au vu que je suis délégué de quartier il me semblait logique de l’inscrire au Cap. (apolitique)
    Entre temps, la situation à évoluée, je suis investi candidat Fn. Mr Palix n’est pas candidat.
    Et nous ne serons pas sur la même liste.
    Cordialement

  • Arrêtons toutes ces supputations sur la liste coalisée qui l’emportera au 2ième tour en 2014. Quelqu’un peut-il citer une liste élue sans alliance directe ou indirecte ? Ah oui certains brandiront immédiatement le fait que telle ou telle liste n’était pas ou n’est pas FN ! Qui peut dire aujourd’hui que X ne fera pas alliance avec Y, alors que tout les séparait. Croyez-vous que les listes coalisées seront la résultante de leur électorat!!
    Quant à l’existence du FN à Bandol, elle est réelle avec la particularité de s’exprimer par bulletin et pas par blog! Alors tenons en compte et pas d’exclusion ni pour le FN ni pour la Gauche de la Gauche, ni pour le centre du Centre, ni pour la Gauche du Centre et ni bien sur pour le PS et l’UMP. C’est cela la démocratie, et c’est moins triste avec l’avantage d’un éclairage qui n’existerait pas si nous étions en bipolarisation politique.

  • Connaître les intentions des uns et des autres, FN, Gauche, Droite, Centre, ….. et à minima ce que réclament les électeurs afin de faire le bon choix au premier tour. C’est le minimum de franchise qu’on demande aux candidats pour ne pas retomber dans la situation ubuesque que nous connaissons.

    En ce qui me concerne (et j’imagine que ce sera également le cas de nombreux bandolais avec qui je parle), le vote que je ferai au premier tour ne sera pas celui de mon second tour si la liste que je choisis décide de faire des alliances avec ceux que je ne veux pas voir aux manettes de notre commune.

  • Front national bandol

    Monsieur Sarrat
    Je partage votre avis, arrêtons ses supputations inutiles pour le moment.

    Nous sommes à un an des élections, les candidats de l’ex majorité ne sont pas encore déclarés , nous ne savons pas encore si Mr Palix se présentera.
    Bien des surprises peuvent arriver en un an….

    Je suis ravi de représenter mes électeurs, le Front National est bien présent sur Bandol.

    Ce sont les Bandolais qui décideront de leur futur Maire en temps voulu.
    je respecte tout candidats. Tout électeurs, peu importe le parti, la démocratie c’est accepter la différence.
    Pour moi le sujet est clos., nous aurons l’occasion d’en reparler

    Bon week-end à tous sous le soleil de Bandol..

  • @ Jean Sarrat

    Je pense que vous n’avez rien compris au débat initié.

    Personne n’attaque l’élu condamné en première instance, ni même ne lui reproche quoi que ce soit. Laissons faire la justice et attendons le verdict de l’appel.

    L’objet du débat est de savoir s’il faut, pour moraliser la vie politique bandolaise (et nationale), retirer les fonctions d’un élu après une première condamnation ou attendre que toutes les voies de recours aient été épuisées ? Prenons par exemple le cas des ministres qui ont été « accusés, soupçonnés, …. » d’un quelconque délit …. Doivent-ils rester ministres et/ou députés jusqu’à ce qu’ils soient jugés et aient épuisé toutes les voies de recours ou est-il plus sage qu’ils se retirent en attendant le verdict de la justice ? Quitte à les réintégrer dans leurs fonctions si la justice concluait à un non lieu ?

    Tout est une question de perception de la fonction d’élu et du respect que l’on doit à ses électeurs. Quel est le degré de moralisation que l’on s’inflige ? Doit-on laisser le doute envahir les électeurs ? Quelle est l’attitude la plus sage à adopter ? et donc est-ce que les choix de monsieur Palix sont en adéquation avec les attentes des bandolais ? Quelle doit être l’attitude d’un chef qui se veut intègre ?

    Quant aux propos de monsieur Ph. Ponge « Je le rappelle donc tout élu condamné aura immédiatement toutes ses fonctions retirées » …. Monsieur Ph. Ponge ne précise pas si la condamnation est définitive ou pas !!! Ses propos mériteraient des précisions sur le seuil de moralisation que se fixe le FN.

    Enfin, est-ce que l’élu dont vous parlez a fait l’objet d’un jugement ou a-t-il été relaxé sans procès ? Dans ce dernier cas, la situation est différente et ne rentre pas dans le débat auquel nous nous livrons pour tenter d’améliorer et assainir la vie politique bandolais.

  • Gilbert RAHIER,
    1°)Merci de m’apporter quelques précisions surtout lorsque vous confirmez que personne n’attaque…etc, cela démontre à l’évidence que cela n’a pas été fait!
    2°) Sur la moralisation de la vie politique Locale ou Nationale il me semble qu’en matière de liberté il appartient à l’Élu de prendre sa décision de suspendre ses fonctions, soit avant la procédure définitive soit pendant ou après. Et cette liberté, exécutée dans le sens choisi par l’Élu, sera observée et suivie d’effet par l’Électorat LIBRE de sanctionner et l’Élu et sa liste.
    Autrement dit  » Le Chef » court le risque de jugements personnels et individuels mais en aucun cas généralisés.
    3°) Ph.PONGE, je pense, voulait parler de condamnation définitive, en tout cas c’est comme ça que je l’ai compris.
    4°) Quant à l’Elu dont je parle, je pense qu’autour de vous il existe bien une personne qui pourrait vous donner tous les détails. Mais simplement pour vous dire, que le cas de cette personne sert d’exemple dans la modération et la mesure que l’on doit avoir, nous, les Electeurs dans des apriori quelquefois « assassins ».

  • 28 commentaires + le mien = 29 : un record !
    On voit bien ce qui passionne ces messieurs : les projets : que nenni !
    la politique politicienne et les querelles intestines : dame oui ! dame !
    Kenavo.

    PS :
    si le candidat du feuneu veut bien me communiquer son mail je lui donnerais quelques projets qu’il pourrait utilement porter durant sa campagne. On ne sait jamais 🙂
    moi c’est j.lacaze@sfr.fr
    et c’est gratuit : je ne suis candidat à rien.

  • Monsieur Lacaze,

    C’est bien de venir faire le donneur de leçon sur les différents blogs mais comme les autres vous ne proposez pas grand chose non plus. L’intérêt de ces blogs est pour les citoyens de venir écrire, dénoncer, …… ce qui les dérange, ce qui ne va pas dans la politique conduite actuellement sur la commune de Bandol par monsieur Palix et sa majorité, et en quelque sorte de dire qu’il est temps de prendre une autre orientation. A partir de là, il appartient aux candidats qui briguent la mairie de faire des propositions….. et là, je vous rejoins sur un point, c’est que pour l’instant on ne voit pas apparaître sur les blogs de réelles propositions DES CANDIDATS. J’ajouterais toutefois un bémol car les candidats lisent nos commentaires et alimentent ensuite leurs propres blogs, pages facebook, ….. de propositions à partir de nos commentaires. Donc en quelque sorte, nos commentaires sont constructifs puisque les candidats s’en servent …. sauf bien sur Monsieur Palix qui encore dernièrement face à la quantité de messages dénonçant le bétonnage excessif de la commune s’obstine de déclarer dans Var Matin (http://bandolweb.com/2013/05/09/var-matin-le-maire-est-en-campagne/) que le centre ville ne sera pas bétonné. Monsieur Palix prend une nouvelle fois les bandolais pour des imbéciles (car il ne parle pas des quartiers de Bandol) et fait une nouvelle fois un pied de nez aux bandolais car il n’a pas l’intention d’arrêter le bétonnage des quartiers de Bandol, faisant perdre ainsi à Bandol chaque jour un peu plus son authenticité et aux villas la vue sur mer.

    Enfin, concernant le débat initié sur cette page (la moralisation de la vie politique), si les bandolais non candidats (comme vous et moi) sont venus s’exprimer sur la question et dire leurs attentes, j’aurais aimé que les candidats (LE CANDIDAT …. puisqu’un seul est venu écrire) qui se sont invités au débat nous disent leur point de vue. On ne peut pas reprocher aux candidats qui ne viennent pas écrire de ne pas faire de propositions (ils le font certainement sur leur blog) mais on peut effectivement reprocher à ceux qui viennent écrire de ne pas faire de propositions et de répondre aux attentes fortes des bandolais.

  • Le Mail du Front National Bandol est bbm2014@free.fr (si votre mot m’est bien adressé)

    Je suis à l’écoute de tous les Bandolais, et en effet il serait temps que nous évitions ces querelles intestines, ce n’est pas ce qu’attendent les Bandolais.

    Je profite de l’occasion pour dire que je ne rentrerai pas dans ces discussions, il est inutile de m’y amener.
    je préfère discuter du futur, une fois que nous aurons établi notre projet, en attendant cela, vous pouvez bien sur m’adresser un mail ,voir même se rencontrer .
    .
    Bien cordialement et Bon dimanche

  • La politique de l’autruche ………dommage, on aurait bien voulu savoir quelle est le seuil de moralisation que se fixe le FN !!!! Visiblement pas celui de mes attentes et de celles de nombreux bandolais.

    Monsieur Ponge, plutôt que de venir s’inviter à un débat pour dire que vous ne souhaitez pas rentrer dans ces discussions, je vous conseille de ne rien venir écrire.

    A ce jour, seul J.P JOSEPH s’est prononcé sur la question et a établi une charte de moralité.

  • Monsieur Rahier

    je viens d’être investi candidat FN, laissez moi le temps de m’exprimer sur de vrais sujets et non des querelles de partis.

    Le blog est intitulé le » blog des citoyens » ,je pense qu’il est ouvert a tous..y compris au Front National, qui représente un certain nombre d’électeurs sur Bandol .

    La démocratie est d’accepter les autres opinions.

    Vous êtes le seul à apporter ce jugement qui n’engage je pense que vous, je ne pratique nullement la politique de l’autruche puisque j’ai répondu aux questions posées.

    On aime ou pas le Front National ,il est bel est bien présent dans le Paysage politique de la Ville, il établira en temps voulu des déclarations.

    Les futurs candidats de l’ex majorité ne se sont pas encore déclarés ,Monsieur Palix, n’est pas encore candidat.

    Nous avons une éthique au Front National , Monsieur Joseph n’est surement pas le seul.

    Sans rancunes.
    Cordialement

  • Monsieur Ponge,

    « Accepter les opinions des autres » … encore faut-il les connaitre ?

    Je n’ai jamais dit que je n’aimais pas ou aimé le FN ….. je souhaiterais avant tout connaître quelles sont ses opinions, ses convictions, …… et ses projets avant d’y apporter un jugement.

    Nous attendons donc avec impatience vos déclarations avant d’y apporter notre jugement.

    Cordialement

  • je vous remercie de votre compréhension.

    En attendant, si vous voulez connaitre les opinions du parti, je vous invite a consulter le site http://www.frontnational.com/

    Quant a moi, Vous connaitrez mes opinions, mes convictions..soyez sur que je ne m’y déroberai pas en temps voulu en ce qui concerne notre commune.

    En tant que candidat, J’ai répondu a une question posée. il serait d’ailleurs intéressant de poser la même question aux futurs candidats de l’ex majorité.

    Bon dimanche à vous.

  • Ouh la, j’ai l’impression que ces commentaires tournent un petit peu en rond. Il me semble que Mr Ponge a 12 mois devant lui pour affiner, répondre : on n’aura pas toutes les réponses aujourd’hui.
    On va lui laisser un peu de temps, en rappelant que quand la discussion tourne en boucle, il faut parfois prendre directement contact et se rencontrer.

    P.S.: non ce blog n’est pas intitulé « blog des citoyens » mais « blog citoyen à Bandol »
    P.S.: non le record de commentaires sous un article n’est pas de 29 (ni 36). La campagne de 2008 notamment a donné des discussions bien plus longues

  • Effectivement, il serait intéressant de connaître la position du FN vis-à-vis du maire car en ce qui me concerne il est hors de question de donner ma voix à un candidat qui a l’intention de soutenir celui qui n’a pas répondu aux attentes des bandolais au cours des 6 dernières années et qui a l’intention de transformer les quartiers de notre commune en cité Berthe. Six année ça suffit, il est temps maintenant de tourner la page et d’avoir une autre vision de Bandol….. une vision d’un village provençal, une vision d’un village dynamique, jeune, ….. et ce n’est avec Palix et son équipe qu’on atteindra ce but.

    D’ailleurs, est-ce que monsieur Ponge (en tant que candidat et membre d’un comité de quartier) approuve les intentions du maire publié dans var matin ?

  • @ Ponge : Bonne réaction merci c’est noté je vous passe mes dossiers. Ceux qui veulent en savoir plus n’ont qu’a faire comme vous.

    @ Portal
    @ Rahier
    je vous ai communiqué mon mail donc si vous voulez dépasser le stade de la polémique qui tourne en rond comme le dit si justement Fred contactez moi vous aurez ainsi accès aux même dossiers que tout le monde et constaterez qu’il existe des gens qui essaient d’être une force de proposition sans chercher à railler qui que ce soit.

    @ Fred : on arrive à 38 . Le record est à combien ?

  • Front national bandol

    @ Patrick
    J’ai votre mail Je vous remercie bien. En effet je ne souhaite plus discuter sur des polémiques, ou même après m’être expliqué il faudrait encore répreciser.
    je préfère parler de projets être à l’écoute de tous Bandolais.
    J’apprécie ie votre façon d’appréhender la situation, et ne manquerai pas de vous contacter.
    Cordialement

    @nous en sommes à 39.qui dit mieux….

  • Sympathisante FN aux dernières élections, je ne m’engagerai pas dans un vote FN pour soutenir un candidat qui a l’intention de soutenir le maire sortant. Nous ne pouvons pas revivre ce que nous vivons depuis 5 ans. Il faut tourner définitivement la page. Stop aux alliances contre nature qui sont contre productives et qui ternissent l’image de notre ville.

  • Madame,

    J’ arrête de répondre a ces questions sans fin, je vous invite à lire mes réponses ci dessus ou je me suis justifié.
    Je ne reviendrai plus sur cette question.
    Bien à vous

  • De mémoire, je n’ai jamais vu un éventuel candidat susciter autant d’intérêt 1 an avant une élection !!! Chacun pourra tirer ses conclusions !!

  • Car tout le monde est conscient que le FN peut faire quitte ou double …. tout dépendra de ses alliances ou de ses non-alliances ……. Autant d’intérêt indique également que de nombreux bandolais sont en attente forte de changement en 2014 et je rejoins @-maribandol qu’il faut tourner définitivement la page de cette mascarade.

    Rappelez-vous les municipales de 2001….. Marcel n’était pas arrivé en tête au premier tour et est battu au second tour. Tout peut arriver à Bandol et monsieur Ponge doit en être conscient car le candidat qui arrivera en tête au soir du premier tour ne sera pas forcément celui qui sera élu maire ?

    Les bandolais sont imprévisibles. Alors pas de blabla avec les bandolais car la campagne du blablateur peut tourner au cauchemar.

  • Front National Bandol

    Je vous remercie tous de l’intérêt que vous portez à ma candidature, Sachez que je n’ai nullement l’intention de faire du blabla avec les Bandolais, pour le moment, je suis a l’écoute de tout le monde.

    Je suis conscient de beaucoup de choses, je sais que les gens attendent un vrai changement.

    Nous allons diffuser un questionnaire courant juin pour mieux connaitre les attentes des concitoyens.
    -contacter l’association des commerçants,.
    -le Président des hôteliers du Var…etc
    – faire des réunions chez les Bandolais. dans TOUS les quartiers.

    Je suis ouvert à discuter avec tous, parler des attentes, mais ne me demander pas encore un projet, je ne pourrai l’établir que après avoir consulté les résidents, une fois vérifié les comptes administratifs .et j’en passe…

    Je suis le seul candidat déclaré, les autres ne le sont pas encore, je ne sais pas qui de l’ex majorité sera mon  » adversaire ». peut être Mr Palix, peut être pas, peut être X, peut être Y..

    C’est la première fois ou un candidat Front National passe sur Bandol, après avoir eu plus de 19%° aux Législatives, et plus de 41% aux cantonales.

    Nous représentons un électorat Bandolais, nous respecterons les autres futurs candidats, et vous me jugerez sur mon programme une fois établi.

    Comme le dit si justement M. Metey, j’ai encore 12 mois, laissez moi le temps, laissons venir les autres candidats, voir se dessiner notre paysage politique.

    Pour ceux qui souhaitent me rencontrer il n’y a aucun problèmes, mon mail est bbm2014@free.fr
    Je pense avoir répondu par rapport a mon adhésion au CAP du fait que je suis délégué de quartier , je ne reviendrai plus sur cette question, j’essaye d’être le plus honnête.

    Et je refuserai d’entrer dans des querelles intestines, les Bandolais attendent plus un rassemblement, répondre à leurs attentes…

    Cordialement

    Ph PONGE

  • @ Jean SARRAT :
    je ne sais pas comment tu mesures l’intérêt pour un candidat à un an de l’élection…
    Si c’est par le nombre de commentaires sous ce billet, dois-je rappeler qu’en 2007, sur Internet à cette époque, à Bandol il n’y avait strictement rien (même l’article du blog de Jaxx qui avait recueilli près de 170 commentaires et lancé le web local est postérieur – septembre 2007). Comparer va être dur.
    D’autre part les commentaires me semblent largement motivés par l’attitude vis à vis d’une autre figure locale, le maire… que j’associais à cet article dès le titre). Difficile de dire quel est l’intérêt.
    Enfin notons que les 45 commentaires ici ne sont le fruit que d’une dizaine d’internautes. On a connu des débats beaucoup plus largement alimentés.

    Je précise aussi que le record de commentaires n’existe pas, puisque souvent les débats qui faisaient péter des scores ont été interrompus pour cause de tournage en rond et d’agressivité stérile, débats auxquels j’ai mis un terme en clôturant les commentaires. Le très anodin article sur la place de la poste en 2008 restera dans les annales comme un bon candidat au score maximum mais qui m’a fait fermer tous les commentaires du blog pendant 48H… histoire de calmer les esprits. Et je me suis tâté pour fermer les commentaires de ce billet que nous commentons, juste sous les 40…
    Citons des articles qui ont franchi les 50 sans interruption ou avant interruption : LGV, TPM, ou les commerces de la rues des écoles par exemple, et comme ça arrive souvent dans ces cas-là, on y a vu du point Godwin. Bref, ne cherchez pas les records, c’est pas bon signe.

  • @ fred, Je ne sais pas ce qu’est un point god win (en 2 mots ça me plait bien : humour ).
    Je suppose qu’il doit être question d’une énergie négative qui s’auto-alimente avec comme image un trou noir ou un maelstrom.
    Je profite que tu me laisses la parole, par rapport à d’autres plus sectaires, pour remarquer que pour mon propre engagement le tri des intervenants se fait tout seul entre ceux qui me contactent (j.lacaze@sfr.fr) pour connaitre mes suggestions pour améliorer Bandol et ceux qui s’en gardent bien, préférant la chicanerie à l’argumentation.
    Peut-être ne savent-ils pas que la liste de mes lecteurs est totalement anonyme et que mes billets sont envoyés en copie cachées.
    A ce propos mon cher Fred sache qu’un très grand nombre de tes lecteurs n’interviendra jamais pour des raisons tactiques ou professionnelles et c’est bien normal. Mais ils sont là, lecteurs assidus des débats suscités par tes billets. Je suppose que, comme moi et comme eux tu souhaiterais des interventions plus « argumentées », plus riches d’enseignement. Ben oui mais c’est tout le problème. Vu que les mieux placés ne « peuvent pas » intervenir.
    Le « remue méninge » ne doit pas faire prendre des risques aux personnes souvent impliquées dans les rouages de la vie Bandolaise, salariés municipaux, personnes politiques, présidents de clubs et associations, sous traitants ou prestataires municipaux.
    Mais je confirme : il y a du monde qui lit ton blog.

  • Bonjour,
    Par curiosité je me suis rendu sur le site de M. PONGE pour voir ce fameux sondage.
    ici: http://bbm2014.eklablog.com/sondage-concernant-bandol-c23468104
    Ce n’est pas tant la teneur des questions qui me dérange mais plutôt le nombre de fautes que je trouve affligeant (une bonne dizaine).
    Par exemple:
    « Les aides aux personnes agées et dépendantes vous sembles t’elles suffisante? »
    « Faut t’il redynamiser notre marché journalier? »
    « Les projets d’urbanisme, vous semble t’il satisfaisant ? »
     » Les Animations sur Bandol vous conviennent t’elles ? »
    « L’action et les moyens de notre police municipale sur Bandol vous semblent
    Trés satisfaisante
    Satisfaisante
    Pas satisfaisante »
    Cette liste est non exhaustive et malheureusement sans trucage.

    C’est lamentable, surtout pour un parti prônant la défense, l’amour et le respect de son pays… qu’ils commencent par donner l’exemple en s’exprimant correctement sur leur site officiel.
    Cela me rappelle une émission (M6 « ils ont voté Front National » juin 2013 même si je suis tout à fait conscient de l’objectif « à charge » de ce programme), et particulièrement une séquence dans un village paysan dont le maire FN et certains administrés parlaient un français plus qu’approximatif, alors que le seul immigré de la commune employait un français exemplaire.

    Enfin rien de grave, surtout à l’heure actuelle, mais j’ai trouvé cela « remarquable ».

    Bonne semaine à tous!

  • le site est géré par un de nos adhérents, les erreurs sont rectifiées, dont acte!!

  • Bonjour,
    C’est clair que c’est déjà mieux… même si il en reste encore.
    Le pire c’est de voir qu’en tant que responsable vous n’aviez vraisemblablement pas pris la peine de faire un tour (ne parlons même pas d’implication) sur votre site (ou vitrine) représentant votre candidature et votre parti (ou alors c’est autre chose).
    Quoiqu’il en soit cela ne transmet pas une image de sérieux. Le pire c’est de rejeter la faute sur un autre, on est responsable ou on ne l’est pas (belle solidarité).

    Aussi, vu le niveau, je pense que vous devriez coupler des moments de soutien scolaire à vos réunions car il semble qu’avant mes remarques PERSONNE n’avait pipé mots… on imagine alors le niveau dans vos rangs, très drôle! surtout pour un parti dit nationaliste. Si vous le souhaitez je peux vous recommander quelqu’un 😉

    Enfin mieux vaut en rire.

    Bonne rentrée à tous!

  • Philippe Ponge (Candidat Front National)

    je ne répondrai même pas a vos critiques si basses. on peut ne pas aimer un parti, mais en restant correct
    Bonne journée Momo

  • @Momo, vous devriez poser la questions aux autres candidats et ex-futurs candidats 🙂

  • Messieurs,

    Pour clore mon intervention, j’aurais agi de même pour un autre organisme, certes j’aurais moins appuyé mes remarques sur le côté opposé au « côté » patriotique mais cela est une revendication intrinsèque de votre parti et qui n’est pas de ma responsabilité.
    Après vous juger que je n’aime pas votre parti (une propension à la victimisation??), mais qu’en savez-vous? peut-être ne suis-je pas nationaliste mais j’aime un minimum la langue française et de voir de telles erreurs m’a indigné.
    Déjà que les jeunes ne savent plus s’exprimer correctement, que le niveau diminue continuellement, de voir que sur le site politique d’une personne qui souhaite devenir le premier magistrat d’une commune l’on publie (ou laisse publier ou on n’a pas vu) de telles erreurs dignes d’un niveau école primaire… (enfin on a compris que cela n’est pas vous, que c’est le pauvre gars bénévole qui investit du temps pour votre campagne), cela me m’inquiète.
    En agissant comme tel vous ignorez, par dessus le marché, des règles basiques que tout bon communiquant doit connaître: votre site c’est Vous, votre image! et il faut assumer.
    Après c’est sûr qu’il y a bien plus grave, mais bon si l’on s’habitue à tout…
    Par ailleurs, je vous rejoins sur le fait que vos adversaires auraient dû voir cela, peut-être n’ont-ils pas pris la peine de venir « espionner », ce qui stratégiquement est aussi une grave erreur.
    Mais si au moins les autres candidats ont su gérer leurs propres sites c’est déjà pas mal. Comme l’on dit avant de critiquer le voisin, commençons par balayer devant notre porte.

    Bonne continuation à tous!

  • ah faute … lol

    « après vous jugez » ce sera mieux ou même interprétez… désolé il est tard !

    Si le cher modo pouvait faire la correction sans diffuser ce dernier commentaire de correction….

    Merci
    Cordialement

  • Philippe Ponge (Candidat Front National)

    @ Momo

    Pour clôturer votre commentaire
    Rassurez vous, que vous soyez Nationaliste ou pas,cela ne me regarde pas, nous avons des opinions politiques différentes, et fort heuresement d’ailleurs, et si vous l’êtes ,bienvenu.

    Sachez enfin que je suis Front National certes, mais je suis avant tout pour Bandol et les Bandolais.

    Pour le reste tout le monde à le droit à l’erreur

    Bonne journée