Le débat sur l’eau et l’assainissement à Bandol

Mis à jour samedi 2/01 à 20H00: Christian a repris son scanner et vous a réduit le poids du PDF de 95%!!! Merci à lui.
Pas mal de gens s’interrogeant encore sur ce que nous réservent les modifications de délégation de service public (DSP) sur l’eau et l’assainissement, le conseiller municipal d’opposition Christian DELAUD m’a transmis la retranscription intégrale en 15 pages du débat sur ces questions lors du Conseil Municipal (dont 4 pages sur la délibération lue par le maire qui a précédé le débat, et qui comportent des informations utiles).
Hormis l’effet comique que peut provoquer parfois la lecture à froid de débats souvent chauds (interruptions mutuelles par les orateurs avec un rendu écrit surprenant), j’espère que certains trouveront là les réponses à leurs questions: c’est un peu lourd à télécharger, mais c’est ici !!
Rappel: j’avais rédigé un article sur le sujet qui est bien entendu toujours consultable comme mise en bouche.

.





Article précédent : Le 1er janvier 2010 à Bandol

11 Commentaires

  • muriel Anguenot

    merci a Christian Delaud de cette communication ;
    j’y étais , comme toi Fred , mais c’est édifiant pour les absents .je pense qu’il aurait fallu donner des exemples tres concrets lors de ce debat : 2 douches , c’est 120 litres , tirer 4 fois la chasse d’eau c’est 32 litres , et on y est presque au 165 litres au tarif preferentiel pour les bandolais .sans maison a 500 000 euros , ni piscine , puisque c’est la cible du maire . je pense que les habitants de Bandol en habitation particuliere ,avec ou sans piscine , seront surpris de lire que le maire de Bandol en a fait son bouc émissaire , avec hargne , et en parle avec un ton aigre de fort mauvais aloi . j’habite en maison particuliere , sans piscine , et ma facture d’eau va exploser en 2011 pour satisfaire la SEM , ça c’est compréhensible , et le maire de ma commune , et ça c’est incompréhensible !

  • Claude Seux- Bos

    Je n’arrive pas à télécharger !!!

  • Jean-Pierre Chorel

    Idem Claude, message « le fichier est endommagé » !

  • bizarre , pour moi aucun probleme .

  • En espérant que vous ayiez plus de chance par ce biais, je le mets également en ligne à cette adresse:
    http://dl.free.fr/cslzr16uq
    Vos commentaires soulignent les frustrations quand la Mairie qui ne diffuse pas ce document en dehors des membres du Conseil Municipal ne fait tous les efforts de transparence attendus par les citoyens.
    Merci à Christian DELAUD qui a fait l’effort de scanner ces 15 pages (c’est un travail quand on ne dispose pas d’un appareil multifeuilles), et qui a produit un paquet assez lourd. Mais il a promis d’améliorer sa technique de scan à l’avenir pour nous donner des fichiers plus légers.

  • Claude Seux- Bos

    C’est tout bon, merci Fred et grand merci à Christian pour son travail de scanneur, un vrai pro.

  • Jacques KAUFFMANN

    Et bien, prenons M. le Maire au mot !
    J’ai lu la retranscription et j’ai retrouvé les mêmes mots dans Bandol Mag.
    M. PALIX nous affirme que les bandolais à l’année paieront au final moins cher.
    OK. Relevé des compteurs l’année prochaine.
    Gardons nos factures et comparons…
    Jacques

  • Jacques KAUFFMANN

    Et ca me pose un probléme particulier que quelques centaines d’autres Bandolais doivent aussi avoir.
    J’habite un lotissement de 8 maisons. Nous avons un seul compteur de la compagnie des eaux et nous avons chacun un sous-compteur pour répartir la facture globale.
    Alors évidement, ces compteurs ne savent pas faire le comptage journalier de l’utilisation du forfait.
    Pour compliquer, quatre maisons sont habitées à l’année. Deux par des familles, avec des enfants, deux par des personnes seules.
    Les quatres autres sont utilisées en résidence secondaires…
    Impossible de gérer le nouveau tarif avec notre équipement.
    J’ai demandé la pose de 8 compteurs par la compagnie des eaux. J’attends la réponse, et donc savoir combien cela va nous couter juste pour remplacer les compteurs, avant même de parler de facturation de l’eau.
    Je continue à ne pas comprendre pourquoi l’équipe Barois à voter ce truc, apparament si mal préparé et si mal adapté.
    Jacques

  • Le document que nous fournit Delaud ne fait pas apparaître le terme de « compteur », mais ce qui est dit du contrat est clair:
    d’ici au premier janvier 2011, tous les compteurs de Bandol seront remplacés par des équipements permettant la radiorelève, élément essentiel de ce nouveau contrat de 12 ans avec la SEM.
    Il n’est pas précisé si les compteurs collectifs seront remplacés par des compteurs individuels, mais il semble inenvisageable qu’il en soit autrement (la S.E.M. ne découvre pas cette particularité des copropriétés à Bandol).

  • Jacques KAUFFMANN

    Compliqué.
    Nous 8 sous-compteurs sont loués à une société (pas la compagnie des eaux, une autre) qui en assure la maintenance et, si je me rappelle bien, les relevés semestriels. Cette prestation est encadrée par un contrat et évidement facturée. Je ne sais pas du tout comment ce contrat pourrait être résiliés, ni combien cela coutera, et encore moins si la compagnie des eaux acceptera bien de remplacer un compteur par huit compteurs sans le facturer.
    Le problème était connu, M. Barois en parle. Mais cela ne veut pas dire pour autant qu’il ai été réglé…
    Cette histoire de flotte me donne un impression d’amateurisme invraisemblable.
    Jacques

  • Les nombreux et délicats volets du dossier « eau » à Bandol

    Le contrat de distribution d’eau à Bandol a été réattribué récemment.
    La station d’épuration de la Cride est en cours de mise aux normes.
    Apparemment, le futur de l’eau à Bandol, approvisionnement comme assainissement et jusqu’à la baignade, semble sur…