Le bilan du maire de Bandol

C’est Var Matin qui nous offre un parallèle sur le bilan de Christian Palix en 6 années de mandat comme maire de Bandol (dont les deux premières sous le contrôle de son premier adjoint titulaire de nombreuses délégations avant leur rupture) :

le bilan du sortant par le maire sortant

le même bilan fait par ses rivaux de mars 2014

Je sais, je vous ai rarement habitués à faire si court un lundi matin, mais je pense que vous allez avoir de quoi vous rattraper en lecture avec les 2 articles du quotidien régional, et si vous restez sages et que je n’ai pas besoin de censurer trop de trolls et militants en pleine crise de mauvaise foi, ce 17 février pourrait bien être la fête du commentaire… Ca m’arrange, je suis d’humeur feignasse avec cette campagne qui est triste comme l’hiver, et puis comme vous avez totalement boudé mon édito de lundi dernier, vous m’avez démotivé pour cette semaine (pourtant je travaillais sur un super sujet… plus tard, peut-être*).

 F.M. – www.bandolais.fr

* en être réduit à se faire prier, à quelques semaines de l’arrêt du site, quelle triste fin pour un blogueur ! Ca va donner le sourire à quelques détracteurs… (mieux vaut qu’ils ne voient pas la courbe des chiffres du blog depuis septembre, aucun saut spectaculaire et brutal, mais une montée en puissance régulière vers un retour aux maxis qui indique que les électeurs rentrent dans la campagne plus progressivement que les candidats tardifs : et on est actuellement sur des valeurs qui explosent la même période en 2008, malgré un rythme de publication beaucoup plus light qu’alors** ou pendant la période la plus intense du blog).

** 50 articles en janvier 2008, 70 en février 2008, 88 en mars 2008…
contre 21 en janvier 2014 et probablement moins de 20 pour ce mois de février 2014…





9 Commentaires

  • S’était une boutade ah ok
    Comment peut on dire que le PLU va être moins constructif quand on voit des immeubles et j’ai bien dit immeubles pousser un peu partout comme des champignons
    Comment peut on affirmer cela quand on voit photo à l’appui se que ces constructions font subir au sentier du littoral
    Allez donc voir l’état de la route rue rêne Cassin ou un lotissement face à la gendarmerie
    Les 6/4 ont défoncé l’enrobe de la route en l’espace de 3 semaines alors pensez le sentier du littoral en terre naturelle
    Comment peut on dire qu’il y a plus de sécurité Grace aux caméra il y a à peine 3 mois qu’elles sont branchées (beaucoup en ont eu la triste preuve)
    Allez dire ça aux habitants du hameau de la Garduere qui en 6 ans ont été vandalisé 11 fois et qui sont l’objet de vol quotidien (merci les 45 caméras )
    Au fait combien cela à t il coûte à notre commune?
    Et parlons des plateaux transersant demande à tous les propriétaires de voiture sport ou au conducteur des autobus scolaire se qu’ils en pensent et je ne parle même pas des commerçants qui bénicent le maire à chaque pluies ( non les plateaux ne sont toujours pas réglementaires en cas de poursuites la mairie est en tord)
    Quand au projet on ne parlera même pas de l’entrée du parking central très controverse ni même des constructions qui ne serve à rien puisque peu de personne voir pas du tout ne les occupe
    Je vous épargnerai la baisse des impôts qui n’en ai pas une et l’histoire du casino car tout le monde sait très bien se qu’il en est
    Chacun aura sa propre définition de ce mandat mais les bandolais doivent connaître la vérité et ce n’est pas mais alors pas du tout un mandat positif

  • J étais pressée de répondre a ce bilan que j en ai oublié un de mes sujets favoris je veux parler évidemment des rythmes scolaires
    Vous allez me dire que le maire était obligé d appliquer cette réforme
    Faux personne ne l obligé a devancer cette mise en place la preuve le dispositif financier d aide au commune a été prolongé
    Cette décision a coûté a la mairie 130000€ pour 1 semestre (belle preuve de concertation) une fermeture du centre aéré pendant les fêtes de fin d année des parents mécontents des enfants épuisés des le jeudi un fort absentéisme le mercredi et aucun véritable projet scolaire comme le définissez le décret mais il paraît que BANDOL est pris en exemple par les autres communes sauf que les autres ont conservés le transport scolaires qu elles ont réfléchis a 2 fois sur les activités propose car elles ont moins d équipement et surtout elles ont estimés sur 1 année le coût de celles ci
    J ai du forcément oublié des sujets mais ne vous inquiète pas j y reviendrai

  • Je vais sur var matin tel que fred nous propose et je lis :
    VM : La forte hausse du taux des taxes locales en 2008 a marqué les esprits…
    Palix : Nous avons été contraints d’augmenter leur taux de 24% en début de mandat. Mais depuis, ils ont baissé de 10%, ce qui fait que sur les six années, la hausse moyenne est de l’ordre de 2%.
    je ne suis pas sûr d’avoir compris :
    pour 1 € une hausse de 24 % ça fait 1.24 €
    si j’enlève 10 % ça fait 1.24 x 0,90 = 1,116 €
    donc une hausse de 11,6 % et non pas 2 % qui aurait donné 1,02 €.

    Mais peut-être qu’il y a des subtilités que je ne connais pas comme de noyer cette hausse partiale dans un total général. Une bonne façon de jouer à toi, à moi, comme ça personne ne fait de grosses hausses mais ça hausse quand même genre : chacun à son tour et on noie le tout dans le global. Cherchez l’arnaque 🙂

  • @ Patrick :
    non, le calcul est plus subtil et fait appel à des formules classiques de maths financières. 2% de hausse annuelle pendant 6 ans s’écrirait 1€ x (1,02)^6 soit 12,6%

    Déjà un point d’écart avec ton calcul, donc il s’agit de raisonner sur les vrais chiffres, comparer pourquoi pas avec l’inflation, les points d’indice d’imposition des communes du Var, de la Région de France, etc.
    D’autre part cette présentation veut comparer le point de départ et le point d’arrivée en effaçant tout le scénario intermédiaire où la ponction a été la plus forte.

    – Parce qu’en année 1, tu as payé 24% de plus
    – En année 2, si on t’a réduit le taux de 2% (soit 1,24 x 0,98) tu payais encore 21,5% de plus qu’en année 0
    – en année 3, si on t’a réduit le taux de 2% (soit 1,215 x 0,98) tu payais encore 19,1% de plus qu’en année 0
    – etc.

    Donc faire croire à une hausse régulière de 2% par an est fallacieux. Dans ce schéma théorique qui augmente de 24% au départ puis retire 2% par an, on t’a ramené le taux 6 ans plus tard à un niveau qui s’aligne sur ce qu’aurait fait l’inflation plus ou moins dans la même période, mais dans l’intervalle tu as fait un gros effort… une année d’impôt en plus, et l’inflation, étalée sur 6 ans…

    Je laisse les spécialistes de l’Euro constant et de la fiscalité bandolaise te faire le calcul avec les vrais chiffres, mais la présentation simplificatrice est toujours une présentation électoraliste.

  • Sans avoir les chiffres exacts, la démonstration de Fred est très claire, nous avons été trompés (pas moi!!), mais la ville était au bord de la mise sous tutelle et il fallait payer le crédit de la médiathèque!!!
    Mais malgré le trou annoncé, on n’a pas oublié de monter les indemnités Maire et adjoints au maximum.
    Et aujourd’hui, par une manipulation des chiffres, on nous fait croire que nous avons même subit une baisse des impôts.
    Merci la municipalité sortante!!!!!
    Il faudra d’autres explications et surtout avouer les mensonges de 2008!!!!!

  • @ Serge :

    – rappelons que le risque de la mise sous tutelle (que tu mentionnes ironiquement je suppose) est un mensonge éhonté.

    – rappelons aussi que le crédit de la médiathèque que tu mentionnes dans la même phrase est bien réel et supposait un effort fiscal : que nous avons fait.

    Plus que la gestion Palix, c’est la façon dont lui et son premier adjoint nous ont baladé en mentant sur plusieurs dossiers qui est en cause.
    La démocratie ce n’est pas de mettre des améliorations cosmétiques inspirées par la « démocratie participative » dans l’air du temps (tout en ne les utilisant pas à 10% de ce qu’ils peuvent produire), mais de traiter les électeurs comme des adultes responsables. Euh, enfin, ça c’est ma vision.

  • @ fred

    Aucun soucis, Fred, la mise sous tutelle est bien sur le ton ironique, et même le crédit médiathèque ne justifiais pas une telle augmentation (voir le programme Barois en 2008)
    par contre pour ce qui est des mensonges c’est d’un air tout à fait sérieux

  • excuse moi Fred je croyais que la hausse était sur la mandature 🙂
    parce que si c’est 1,2 x 1,2 x 1,2 etc. . . ça me rappel trop les commentaire bidons sur la courbe d’endettement et la courbe du chômage où il n’est de commentaire que de l’accélération ou du freinage d’une pente « têtue » et persistante.
    Pour faire simple : lorsqu’il y a une hausse tu te la manges tous les ans toute ta vie.
    Vue ainsi nous sommes d’accord.
    mais ce n’est pas ce qui me choque le plus fondamentalement :
    6 ans de passés et quoi pour Bandol ?
    6 ans de frais fixes de fonctionnement.
    6 ans de dépenses spécifiques.
    quelles dépenses spécifiques ? pour quel avenir ? pour quel bénéfice ?
    * nous avons financé le goudronnage du quai De Gaulle sans aucun apport profitable en terme de fonctionnalités nouvelles; C’est même carrément des gènes supplémentaires.
    * Nous avons financé une maison des énergies nouvelles installée sur le front de mer, comme si c’était la place d’un laboratoire expérimental d’études scientifiques et techniques : de qui se moque t-on ?
    * pour la prochaine mandature le maire se propose de re-goudronner le quai De Gaulle.
    il propose également de re-goudronner le parking du casino.
    * où sont les projets d’avenir pour le commerce, l’artisanat, le confort des Bandolais de souche et autres ? Il n’y a rien que de la dépense stérile.
    * dans le programme présenté par le maire sortant il est question de faire revenir le port dans le giron de la commune. Promesse de type bandolo bandolé (Bandol aux Bandolais)