L’auto-proclamation des blogueurs et le silence des élus

Dans sa critique de la parole publique de certains citoyens (ou électeurs, ou contribuables, ou résidents bandolais – comme il vous plaira), ceux qui utilisent les blogs pour publier leurs réflexions sur la vie de Bandol via des articles (ou des commentaires puisque sa critique les englobait – avec le terme de "cacophonie"), Pierre OLIVIER parlait de:
– “conseiller des rois” auto-proclamés
– ceux qui s'improvisent, censeurs, parfois mal inspirés

– verbillage

– des gens qui ont la responsabilité de ne représenter qu’eux-mêmes ou leurs groupuscules

et j'en oublie sûrement.
Si cela traduit certainement sa vision d'une expression effectivement individuelle (mais multiple), les termes choisis servent aussi à railler et dénigrer avec des critiques éculées un mode d'expression qui – ne lui en déplaise – prend de l'importance dans la vie publique, ne serait-ce que parce qu'il permet déjà à certains de retrouver un intérêt au fait politique. Et tant les chiffres globaux du phénomène blog, que les propres chiffres de Bandolais.fr que je publiais à l'automne 2009 contredisent le dédain qu'il affiche pour cette participation à la vie publique. Cela reste son droit de ne pas apprécier cette forme que prend le débat citoyen, et j'ajoute que je le comprends, sans partager sa vision.
Le vocabulaire utilisé qui sert ce dénigrement me déplaît, mais ce qui me gêne surtout, c'est que Pierre ne reconnaît pas que …/…


…/…personne ne s'est "auto-proclamé", ni conseiller ni censeur, ni ne le prétend. Les chiffres indiquent juste qu'en effet, cette forme d'expression prend son importance, et comme le soulignait Christian DELAUD, permet la pluralité d'expression et d'opinion, que la presse ne satisfait plus suffisamment aujourd'hui (et pratiquement pas du tout si on s'en tient à la presse quotidienne régionale dominée dans chaque zone du territoire, par titres monopoles ou presque, dont l'intérêt est bien faible sur ce plan).
Mais surtout, il ignore totalement le fait que si cette parole s'épanouit et se développe, elle le fait d'autant plus facilement que ceux qui ont la responsabilité de représenter plus qu'eux-mêmes sont bien silencieux. Pierre OLIVIER évoque son souhait de connaître les positions de certains conseillers municipaux d'opposition, et je suis comme lui: je m'étonne.
Comment se fait-il qu'un simple petit citoyen comme moi trouve matière à commenter quotidiennement la vie locale, et qu'on entende si peu nos élus (de tous bords). La parole citoyenne fleurit sur le désert communicationnel de nos "élus du peuple"… Si je parle, c'est peut-être que je n'entends pas ceux que j'ai élu pour parler pour moi, ou qu'ils ne disent pas ce que je voudrais entendre, et qu'ils me représentent finalement mal.
Je prêche pour que la majorité municipale communique, explique son action, commente ses choix, ses difficultés, ses contraintes, ses arbitrages, bref, fasse de la pédagogie politique, en développant dans le même temps la transparence qu'aucun obstacle technique n'empêche plus de nos jours. Mais je veux aussi que l'opposition réagisse, n'attende pas trop pour pointer les anomalies, les éventuels dérapages, les choix audacieux peut-être dangereux. Si les gens qui se sont engagés à nous représenter ne nous donnent pas l'impression d'exercer pleinement la vigilance qu'il est normal de voir en démocratie, nous citoyens finissons, parce que les outils d'aujourd'hui le permettent, par exercer collectivement et par les moyens modernes, cette action qui dans la démocratie représentative du XXème siècle était celle de l'opposition et de la presse.
Si les mots doivent être si durs pour moi, que ne les entends-je concernant nos élus, au rôle certes ingrat mais choisi, courageusement, mais assumé imparfaitement si on considère nos attentes?
Frédéric METEY
www.bandolais.fr
.





11 Commentaires

  • Fred;
    Si je suis en parfait accord avec toi sur l’intéret du blog et l’expression des citoyens, je te trouve un peu dur envers Pierre, car lui aussi à sa manière fait exister le blog.
    C’est son droit de penser que certains articles ou critiques sont démesurés (il m’arrive moi même de friser la provocation!!!) et j’aime bien entendre la voix de ceux qui ne partagent pas mon avis.
    continueztous les deux à faire vivre ce blog.

  • Serge,
    Chacun en s’exprimant fait vivre le blog. Et heureusement que la contradiction existe sinon nous serions tous bons à mener à la bergerie ! Chacun a le droit de penser ce qu’il veut et de ne pas être d’accord avec ce qui se dit ; je ne pense pas que Fred ait jamais dit le contraire, même en s’adressant à Pierre.
    Et lecteurs, citoyens, élus, agitateurs, timides, colériques et trissotins agités, chacun y va de son verbiage et peut participer à la cacophonie locale pour rendre vivante cette voix que nous prête Fred à travers son blog.
    Et je te rejoins Fred dans ton analyse mécanique de la communication. Plus une communication est claire et complète, moins elle laisse de place aux élucubrations et autres dérives de commentaires. Si la mairie communiquait plus (encore qu’il y ait un progrès), les débats seraient moins cacophoniques et voleraient peut-être plus haut. Et règneraient l’intelligence et la courtoisie…heu, non ! …

  • Fred tu as trouvé le sujet le meilleur a développer ; Lorsque tu as succédé à Jullien – tu as alité ta prise de position sur ton blog comme tu le commentes a ce jour. L’auto-proclamation des blogueurs :- “conseiller des rois” autoproclamés – ceux qui s’improvisent, censeurs, parfois mal inspirés – des gens qui ont la responsabilité de ne représenter qu’eux-mêmes. Comme tu as constaté Hélas pour toi que je collectionne les écrits et les discours depuis de nombreuses années et en autres. Je prêche – J’attends juste qu’ils fassent le boulot – (Si je dois écrire) tout ce qui ne va pas – Je ne peux pas tout traiter: je filtre, je priorise. – Si la Mairie m’informait en tant que citoyen de ses bonnes réalisations, J’adresse encore régulièrement des reproches) mais passons… et maintenant un exercice auquel je m’astreins parce que je le crois utile. Si la Mairie m’informait en tant que citoyen je suis exigeant, Et il n’y a à ce jour aucune raison qu’on exige plus de moi (le jour où les dons)…
    Nathalie dit à Serge,
    Chacun en s’exprimant fait vivre le blog. Et heureusement que la contradiction existe sinon nous serions tous bons à mener à la bergerie (Nathalie : je t’informe que j’ai gardé les moutons et dans le troupeau je n’ai pas vu « Pierre » il est prévue pour l’année prochaine demande a Serge), Chacun a le droit de penser ce qu’il veut et de ne pas être d’accord avec ce qui se dit ; je ne pense pas que Fred ait jamais dit le contraire, même en s’adressant à Pierre . Hélas pour ce soutien tu devrais relire les prétentions de Fred modeste au début car il a été éliminer par des nouveaux (Blockhaus et autres champions DU MOI JE. Pour le moment tu fais partie de l’entourage – mais si tu contrarie « le mentor » sens de l’histoire Grecque ( ) le futur de donnera la suite – reçois mes amitiés
    Fred tu peux le supprimé car j’ai ton 1er blog a bientot….

  • Max,
    j’ai suggéré à Pierre Olivier de se relire et il fait dorénavant cet effort avant de poster. Je ne peux que te répéter à toi aussi de prendre cette précaution car ton commentaire reste obscur, d’autant que sur Internet, tu mélanges volontiers les choses:
    – je n’ai JAMAIS succédé à Julien.
    – pourquoi supprimer et quel premier blog? Bandolais.fr est mon seul et unique blog citoyen…
    – Etc.
    Je te propose d’en reparler de vive voix le mois prochain, car pour l’instant, c’est impossible à désembrouiller par écrit sauf à faire des kilomètres de commentaires qui vont épuiser tout le monde.

  • Fred
    D’abord mon texte n’est pas clair et tu as raison car j’avais mis en en gras tes écrits et laissé un espace – je constate que cela n’est plus valable a comprendre…
    Ce que je te reproche en autre sur ton blog que tu prétends être neutre ne l’ai pas car il n’y a pas un texte ou tu ne donnes pas ton commentaire valable ou pas c’est aux lecteurs d’apprécier.
    Je te donne un exemple très précis d’un texte strictement Neutre que je te donnais une solution pour la municipalité de faire des économies dont tu demandes la clarté financières.
    Tu me l’as supprimé car cela aurait peut être aidé les finances municipales avec « Une Paire de gants ». Un adjoint aux finances peut confirmer du Chiffre de 20 000 frs ancien –un paire de gant rapporte le chiffre de 120 000 frs en 1995 à 2000
    Malgré toi chaque écrit d’un internaute, même si tu ne connais pas le sujet tu fais une réponse surtout s’il apporte un soutien involontaire aux administrateurs communaux.
    Ton erreur personnelle avec toujours des reproches contre la ville de Bandol maintenant lorsque l’on parle de BANDOL sa renommer est dévaloriser.
    Certes le mal est déjà un embryon évolué dont ton blog est l’aliment le plus nutritif et ce n’est pas le praticien médical ou autres qui cautériseront cette plaie.
    Fred : je te rassure tu n’ai pas le seul personnage a vouloir régler un contentieux dont il ne connaît STRITEMENT rien – mais dans sa nouvelle fonction (désigné) le personnage autrefois aimable est devenu un sujet manipuler sans s’en rendre compte- le temps lui apportera la vérité.
    Tu dis cela va épuiser tout le monde – cela dépend du lecteur – ce qui est d’abord important c’est la dégradation de l’image de Bandol – Max MOUTTE

  • Max,
    je n’ai jamais supprimé un de tes commentaires, et je ne sais même pas à quel texte tu fais référence (paire de gants?), que je te propose de m’envoyer pour publication. Et quand je publie un article qu’on me soumet, ce n’est pas pour le supprimer 2 jours après.
    Es-tu seulement sûr de l’avoir déposé chez moi (tu m’as déjà accusé d’avoir écrit un article que je n’ai jamais rédigé (sur le patrimoine d’une ville du Var). Ce n’est pas parce que tu cliques sur un lien chez moi que les commentaires que tu laisses à l’arrivée sont sur mon blog, et que les pages que tu visites ailleurs sont sous ma responsabilité.
    Enfin si j’ai parlé de neutralité, c’est parce que je n’oeuvrais pour ou contre aucune des listes candidates en 2008, et préfère d’ailleurs le concept « d’honnêteté intellectuelle » que celui de neutralité, qui est plus difficile à définir, et même à respecter puisque les critiques vont viser majoritairement ceux qui sont aux affaires, et moins facilement ceux qui sont en attente dans l’opposition.
    Quand je formule des critiques, je les argumente. Et m’accuser de la dégradation de l’image de Bandol prête à sourire…
    Enfin tu parles d’archiver mon blog: je te précise que l’ensemble des 1267 notes publiées sur Bandolais.fr, ainsi que les commentaires (ceux qui ont été censurés l’ont été avec des explications qui sont toujours consultables en ligne, et je dispose toujours de l’original de ces commentaires censurés à toutes fins utiles). Enfin je m’engage à payer l’hébergement de mon blog pour que l’ensemble reste en ligne jusqu’en 2014, même si j’arrêtais de bloguer entre temps (ce qui peut aussi t’expliquer l’appel aux dons ou le recours à la pub). Tout est donc consultable via la fonction de recherche et via le bouton ARCHIVES:
    http://www.bandolais.fr/archives.html
    Je dispose également d’une copie d’archives hors ligne pour des raisons de sécurité, donc ne t’inquiète pas pour la pérennité de ce qui est publié ici.

  • SUR les photos de M° GIRARDIN – DETRITUS
    Monsieur GIRARDIN.
    En Accord avec vos Photos.
    Le civisme n’est pas un acte héréditaire seulement de l’éducation que nous avons reçu dans les premières années avant d’être adulte – nos parents (faut il…), nos éducateurs, nos enseignants scolaires qui ont bien de difficultés de nos jours à enseigner cette démarche de respect envers la communauté.
    Les photos envoyées de M° GIRARDIN prouve plus que les paroles : la dégradation du respect que chaque citoyen devrait avoir ; De nos jours toutes les municipalités ont une déchetterie ouverte du lundi au samedi matin.
    anecdote bandolais : En 1994 le lundi devant a porte de la déchetterie à 7,h 30 a l’ouverture se trouvait un important tonnage de toute sorte de détritus. La municipalité a accordé au responsable l’achat d une paire de gant ( . .francs) qui au cours du trimestre suite aux procès verbaux a perçus + de mille fois l’achat des Gants et jusqu’en 2000 plus de détritus (très rare).
    Je connais certaines communes aux cours de ces dernières années ont pris des arrêtés municipaux de verbalisations (Peut des gants pour dans les détritus trouvé des indices des contrevenants).
    des gants font des investigations scientifiques au cout modique.
    Cordialement a Tous Max.

  • SUR les photos de M° GIRARDIN – DETRITUS
    Monsieur GIRARDIN.
    En Accord avec vos Photos.
    Le civisme n’est pas un acte héréditaire seulement de l’éducation que nous avons reçu dans les premières années avant d’être adulte – nos parents (faut il…), nos éducateurs, nos enseignants scolaires qui ont bien de difficultés de nos jours à enseigner cette démarche de respect envers la communauté.
    Les photos envoyées de M° GIRARDIN prouve plus que les paroles : la dégradation du respect que chaque citoyen devrait avoir ; De nos jours toutes les municipalités ont une déchetterie ouverte du lundi au samedi matin.
    anecdote bandolais : En 1994 le lundi devant a porte de la déchetterie à 7,h 30 a l’ouverture se trouvait un important tonnage de toute sorte de détritus. La municipalité a accordé au responsable l’achat d une paire de gant ( . .francs) qui au cours du trimestre suite aux procès verbaux a perçus + de mille fois l’achat des Gants et jusqu’en 2000 plus de détritus (très rare).
    Je connais certaines communes aux cours de ces dernières années ont pris des arrêtés municipaux de verbalisations (Peut des gants pour dans les détritus trouvé des indices des contrevenants).
    des gants font des investigations scientifiques au cout modique.
    Cordialement a Tous Max.

  • monsieur Moutte , j’ai beaucoup d’admiration pour votre implcation constante dans la vie et l’histoire de Bandol ; mais je me permets de vous faire remarquer le coté hermétique , voire incompréhensible , de vos commentaires . peut etre une relecture de votre part avant envoi serait elle la bienvenue ? ceci dit avec tout le respect qui vous est du . cordialement , M A .

  • Jean-Pierre Chorel

    Il est libre Max, il est libre Max !

  • L’incohérence (réelle ou perçue) de Bandolais.fr