La vengeance de la suite du Manège 2 le retour!!!

Les politiques ont quand même une curieuse tendance à vouloir plier le droit.
Pourquoi j’en parle? Parce que Philippe COULON qui vit et travaille à Bandol (vous connaissez peut-être son agence immobilière) m’a fait parvenir un dossier dans lequel il semble particulièrement agacé par la Mairie qui est quai consigne.JPGpartie pour répéter une violation du droit contre laquelle il s’est déjà battu il y a quelques années: l’utilisation de l’espace situé « quai de la consigne » entre l’Office du Tourisme et l’aire de jeux pour enfants, au mépris du POS/PLU, de l’avis du service départemental du patrimoine, et des règles de procédure…
Eh oui, l’ancien manège dont je signalais la disparition l’an dernier, avait été construit sous la municipalité Suquet m’a raconté Mr Coulon que j’ai rencontré, malgrè un refus du Permis de Construire imposé par la D.D.E., en contrevenant à pas mal de choses (ce qui a abouti avec quelques péripéties à sa disparition en 2008). Comme une part de la municipalité actuelle était dans l’équipe Suquet à l’époque, il est difficile d’imaginer qu’il n’y ait pas conscience de faire bégayer l’histoire.
permis manege.JPGComment? En délivrant un permis de construire pour réimplanter un manège, assorti d’un kiosque/buvette et réciproquement. Avec toujours un avis défavorable du service départemental du Patrimoine et non-respect des règles qui régissent ce genre d’affaires.
Comme Philippe COULON l’explique mieux que moi dans son courrier au Maire qu’il m’a autorisé à publier, je vous laisse lire sa lettre et les autres pièces du dossier qu’il a bien voulu me transmettre:

recours gracieux.pdf

dossier manege.pdf
Bref, on attend quelques explications sur le pourquoi de cette décision déjà problématique dans le passé, et à défaut, je reprends les mots du chef du Service Départemental de l’Architecture et du Patrimoine: « Ce nouveau bâti va occulter les vues vers la mer et l’Office du Tourisme dans un espace déjà encombré. Une réflexion sur l’espace public et les perspectives urbaines du front de mer sera utile. »
affiche manege.JPG

F.M. – www.bandolais.fr

.





30 Commentaires

  • […] du feuilleton concernant l’installation dans des conditions discutées du nouveau manège attenan…, couplé à une buvette. Cette fois c’est l’autre manège, celui situé entre le port […]

  • […] la première affaire de manège à Bandol, (jusqu’ici) il a fallu se contenter d’une réponse basée sur le pouvoir […]

  • […] de disparaître après l’avoir autorisé (et dans des conditions qui ont largement poussé à en parler sur ce blog). Certains se l’expliquent ainsi : – l’autorisation est venue au temps où […]

  • Je ne suis même pas surpris les faveurs sont toujours à l’honneur .

  • buvette + manège c’est trop
    a partir du moment ou il y a un avis défavorable , je ne comprends pas qu’une telle construction soit autorisée
    Concernant les services de l’urbanisme de la ville de Bandol , j’ai déja eu à faire avec eux concernant des modifications de facade ( volets, fenetres, baies)dans une copropriété à Bandol.
    Malgré mes demandes, courriers, RDV, et en dépit du non respect de la loi ( absence de déclarations aux services de l’urbanisme, déclarations tardives pour la fermeture des terrasses, réponses orales différentes ( en l’occurence il m’avait été dit oralement que compte tenu du COS et de la surface construite il ne pouvait etre construit de baies fermant les terrases car il y avait un agrandissement de la surface habitable et surprise à la réponse qui accordait l’autorisation ) malgré un rendez vous auprès de Monsieur BAROIS qui avait fait venir le responsable de son service ; je n’ai jamais recu de réponse sur la validité de ces modifications
    Une seule réponse verbale ou il aurait été dit qu’un courrier avait été adréssé au syndic lui demandant qu’à l’avenir la législation soit appliquée .Je n’ai jamais recu copie de ce courrier
    Conclusion : a quoi bon légiferer si chacun fait ce qu’il veut.

  • Pour la petite histoire, la première fois le manège a été construit sans permis de construire, la mairie jugant que c’était une construction qui était dispensée de permis de construire.
    Bien entendu j’avais écrit en mairie et à la DDE.
    La DDE a demandé à la mairie qu’une demande de PC soit déposée.
    Le PC a été déposé par Monsieur MARCOU, Architecte ,et REFUSE sur avis négatif de l’Architecte des Batiments de France.
    (A l’époque les PC étaient instruits par la DDE et non par la Mairie et elle suivait l’avis de l’ ABF)
    ET LE MANEGE EST RESTE, BIEN QU’AYANT SUBIS UN REFUS DE PERMIS DE CONSTRUIRE.
    J’ai écris au Maire, DDE, au service de légalité de la Préfecture.
    Un procès verbal d’infraction a été établi par la DDE et transmis au Procureur.
    Et malgrès mes relances le manège est resté et le dossier n’est jamais passé devant le tribunal.
    Ensuite, d’après mes informations, le manège a été fermé à la suite d’un accident, le propriétaire ayant un défaut d’assurance. Et là ,la Mairie a été placée au pied du mur.
    Voilà brièvement un petit historique du manège.
    Aujourd’hui « bis repetita »
    Ph.Coulon

  • Fred,
    J’apprécie de plus en plus les interventions sur ton blog, car je constate que bien des personnes qui ne sont pas expansives publiquement n’en sont pas moins interessantes. Les valeurs de chacun sont souvent méconnues mais très riches d’expérience. Si nous avions eu des informations et connaissances précises sur nos candidats aux élections municipales, notre jugement ou notre choix auraient été difficile, mais peu de citoyens se préoccupent de la façon dont sont gérés leurs deniers ou plus exactement réagissent que lorsqu’ils sont touchés personnellement. Si nous savions comment sont gérés les fonds publics, je pense qu’il y aurait une révolution. Il suffit de constater, par ces temps de récession ,quelles sont les orientations et préoccupations de notre municipalité – d’un côté les dépenses – remplacer tout ce que la ou les municipalités précédentes ont fait -, rajouter du personnel municipal, se donner du confort, souhaiter remercier ses fidèles etc…, mais entendez vous parler de l’économie? Jamais ! ce n’est pas le problème, les impôts sont là pour équilibrer!
    Voilà, bandolais, ce que vous subissez à ce jour est tout simplement dû à la crédulité de chacun, alors qu’il existe de nos jours des moyens d’expression, de communication et de pression qu’il faut utiliser. Ton blog est la preuve vivante d’une liberté d’expression
    à laquelle il faut être respectueux et tolérant, dans la limite du correct.

  • OH LA LA IL Y VA FORT ROLAND
    GROSSE ERREUR LA MUNICIPALITE CONSCIENTE DES DEPENSES A MIS EN PLACE UN CONTROLEUR DE GESTION QUI VERIFIE LES FACTURES
    SUR LE DERNIER BULLETIN MUNICIPAL 40 000 € D’ECONOMIES
    ENFIN SE BASANT SUR L’AUDIT, ET CONSCIENTE DE LA MISE SOUS TUTELLE ELLE S’EMPLOIE A MIEUX GERTER LES FONDS PUBLICS
    PERSONNE N’A ENTENDU PARLER D’EMBAUCHES NI REMERCIER SES FIDELES
    LISEZ LE BULLETIN DE LA MAIRIE
    allez mr REVERDY JE VOUS DECERNE NON PAS LE PRIX CITRON MAIS LE PRIX ORANGE
    PEUT ETRE A DEMAIN SUR LE PORT

  • Ouïlle! Jean-Charles, ne pas écrire en majuscules. Sur Internet, ça revient à crier…
    Pour la mise sous tutelle, il me semble que le Dr Joseph a déjà expliqué que d’après les chiffres qu’il a pu comparer aux fiches techniques de Bercy, il n’y a aucun risque de mise sous tutelle, malgré des finances effectivement pas très en forme.
    http://www.bandolais.fr/2009/01/par-le-dr-j-p-joseph-bandolais-notre-commune-nest-pas-en-situation-de-mise-sous-tutelle.html
    Pour ce qui est des embauches, moi j’en ai entendu parler, mais n’ayant à ce jour aucun document prouvant les informations qui m’ont été données, j’attends pour faire un point précis sur le sujet.
    Pour ce qui est de remercier les fidèles, pas de commentaires pour l’instant.
    Et Roland sera peut-être un peu occupé par son stand commercial sur le port demain, mais certainement plus disponible à notre RV mensuel de demain soir. Joignez-vous à nous!

  • Michel SAUZET conseiller municipal

    Lors de la dernière séance du conseil municipal du 09/02/2009, j’ai attiré l’attention de Monsieur le Maire de Bandol et de son équipe à propos de ce permis de construire accordé sur le domaine public. C’est ce que l’on appel une A.O.T.
    (Autorisation d’Occupation Temporaire)
    Mon intervention était orienté surtout sur le fait qu’aucune publication et publicité avait été faite pour faire savoir à la population qu’une opportunité était à saisir pour tous ceux qui souhaiteraient bénéficier d’un emplacement de premier choix sur le port de Bandol, dans le but d’exercer une activité commerciale. Un snack avec terrasse + un manège en première ligne face aux bateaux. Je suis intimement convaincu qu’un tel marché mis en concurrence aurait certainement rapporté gros à la commune. Par les temps qui courent, avec les problèmes de trésorerie que connait notre ville, je pense que cette manne financière aurait été la bienvenue. Comment se fait-il qu’il n’y ait pas eu d’appel d’offre? La réponse du maire fut: » Nous avons eu plusieurs propositions pour l’exploitation du manège, et celle qui a retenu mon attention est celle du bénéficiaire actuellement affiché sur le panneau du permis de construire. » Je ne devais surtout pas prononcer, en séance du conseil, le nom du fameux bénéficiaire, que tout le monde connait à Bandol. Pour ne pas le nommer, il s’agit de Monsieur Jean René MULLER. Je n’invente rien, c’est le nom affiché sur le-dit panneau. Aprés l’intervention de monsieur le Maire de Bandol, ce fut le tour de Monsieur Lucien RODRIGUEZ, qui en sa qualité d’adjoint à l’urbanisme, nous déclara:  » Cette autorisation d’ A.O.T. a été délivrée selon le pouvoir discrétionnaire de monsieur le Maire! » Que voulez-vous répondre à celà? Evidemment, je ne connaissais pas encore les « difficultés » qu’avaient rencontré, dans un passé pas si lointain, les autorisations administratives de ce manège!!!

  • Je me suis absenté quelques temps de Bandol et voilà qu’à mon retour il me semble être revenu en février 2008, en pleine campagne électorale!!!!
    Sur le blog, dans la rue, j’entends les mêmes chansons. Qu’ils vont être longs ces six ans à venir!!!
    Les mêmes personnes qui ont oeuvré pour la réussite du duo C.Palix et M.Bogi, qui chantaient dans la cours de l’école Octave Morel et qui leur sautaient au cou pour les embrasser, aujourd’hui se manifestent en opposants.
    Il me viens plusieurs pensées:
    Sommes nous assez adultes pour mériter la démocratie et le droit de vote?
    Nous voulons du social (RMI, revenu de mère isolée, Aide aux personnes agées, aménagements divers…..) mais nous ne voulons pas payer d’impots!!
    J’entends beaucoup parler de l’augmentation des impots locaux, mais beaucoup moins des Batavias (salades) qui en deux ou trois mois sont passée de 0,80 à 1,20 euros et pourtant nous ne manisfestons pas devant Carrefour, Super U ou Casino.
    Il reste six ans de mandat à l’équipe du Docteur Christian Palix pour exécuter leurs projets pour Bandol. Attendons la dernière année pour commencer le bilan et comparer le positif du négatif. Les urnes ont parlé, plus de 60% des Bandolais ont choisi, restons démocrates et le moment venu, nous seront apte de choisir la future équipe. Il ne sert à rien de mettre la pression.
    Mais ce comportement est bien français, ont critique aujourd’hui celui que l’on a adoré la veille.
    Heureux M. Sauzet et C. Delaud qui sont dans l’opposition et à un degré moindre l’équipe Barois, car on lui reproche son passé!!
    Je n’ai pas voté pour l’équipe actuelle, j’ai même fais la campagne contre, mais tout comme je n’avais pas voté François Mitterand, je respecte le choix de la majorité des Bandolais et je me garderai bien de ne pas porter de jugements avant l’heure du bilan.
    Serge

  • (J’ai voté pour eux et s’est vrai je le regrette tellement)
    Mais 6 ans ça passe vite quand même et je serais sur tous les fronts contre eux.

  • @ Serge: tu n’es pas le seul à porter les commentaires sur le plan politique, mais l’article part d’un problème de droit, pur et simple.
    Je sais que toute forme d’antagonisme t’est actuellement pénible, mais pour ma part je ne suis pas disposé à attendre 5 ou 6 ans pour compter à la fin les éventuelles boulettes que j’aurai laissé commettre les yeux fermés.
    Je suis vigilant, et comme Mr Coulon, lorsque c’est un problème d’abus de droit qui semble être soulevé, je m’y intéresse, et comme Michel Sauzet je trouve un peu insuffisant une réponse qui argumente sur le « pouvoir discrétionnaire du Maire ».
    Si tu ne peux accepter cette vigilance citoyenne, nous ne parlons peut-être pas de la même chose en parlant de démocratie, et il vaut mieux ne pas lire ce blog et ses commentaires: contrairement à l’activité des partisans très cyclique (les campagnes électorales), l’activité du citoyen indépendant (et d’un blog qui se prétend tel), est permanente.

  • @ Fred
    Heureusement que je ne suis pas le seul à porter des commentaires politiques, si non nous ne serions pas en démocratie!!!
    Tu me parles d’antagonisme, il est évident que ma conception de la démocratie est de laisser travailler les gens qui ont été élus sans leur mettre la pression et de juger ensuite si je dois les reconduire ou changer d’équipe.
    Que tu fermes les yeux ou que tu les laisses ouvert, le « pouvoir discrétionnaire du Maire » fait partie des lois Françaises que les députés que nous avons élus ont voté et tu ne changeras pas la décision. Si boulette il y a, que tu les comptes une à une ou toutes à la fin, même avec les maths modernes nous devrions arriver au même nombre.
    Je suis surpris que tu puisses dire que je ne peux accepter cette vigilance citoyenne et m’inviter à ne plus lire ce blog ( invitation anti-démocratique).
    Mon commentaire n’avait qu’un but, faire ressortir le mal Français en général qui est de critiquer et de rejeter celui que l’on a mis en place au lieu de le laisser travailler en paix et entre les lignes je posais la question:
    Avez vous voté pour le duo Palix-Bogi ou contre Barois?
    Autre mal Français, on ne vote pas pour, mais contre.
    Pour conclure, si tu penses que tu as seul le sens de la démocratie et que mes commentaires te gènent, il faut le dire, je m’abstiendrai à l’avenir de lire Bandolais.fr
    Serge

  • @ Serge: encore une fois aucune malice chez moi, mais ça fait 2 fois que tu te plains récemment en commentaires de trouver pénible à lire ce que moi et mes commentateurs écrivent. Si c’est pénible, ne t’y oblige pas car c’est l’essence même de ce blog, et pour ma part je trouve salutaire que des soutiens du Maire puisse soutenir un citoyen qui signale une faute de la Mairie: il y a bien un problème de droit dans ce dossier manège, et on ne va pas le nier sous prétexte qu’on aurait voté Bogi/Palix…
    Contrairement à toi, je pense qu’il faut mettre la pression aux élus tout le temps:
    Philippe COULON soulève un problème de légalité d’un permis de construire. Si on prend le problème à temps comme il l’a fait, on a une chance de faire réfléchir les élus avant que le problème ne tourne mal pour nous et en casserole pour eux.
    Dans n’importe quelle entreprise, demande aux salariés si on les embauche pour 6 ans et on fait le bilan à la fin… Tu verras que la pression est permanente.
    La question de savoir pour qui on a voté que tu réintroduis n’a rien à faire là… Le permis de construire de ce manège est-il conforme à ce qu’il doit être est la seule question.
    Il y aura toujours des réactions politiques autour. Si ça doit te rendre pénible les 5 prochaines années, épargne-toi. Si tu penses que ça peut être normal, tes commentaires et autres compte-rendus sont toujours les bienvenus dans mes colonnes.

  • Bon je voulais pas m’emporter mais je vais quand même apporter ma contribution :
    – Sur la forme carton rouge pour la mairie, la décision des Architectes des Bâtiments de France est non équivoque
    – Sur le fond … c’est la décision que je remettrais en question. Je suppose que la majorité d’entre vous est déjà allée faire un tour a Sanary… Sanary ou le frère jumeau du manège en question trône fièrement sur les quai du port…
    Sanary dont on rappelle régulièrement le charme et la beauté de petit village…
    Alors quoi messieurs les architectes? Bandol est une ville beaucoup trop moche pour avoir le droit à un manège « ancien »?
    Les enfants bandolais n’ont pas le droit de faire un tour de chevaux de bois quand ils sont sur le port avec leurs grand parents?
    On nous gonfle avec un manège tout ce qu’il y a de plus charmant et on laisse construire des « immeubles d’arts » bleu rouge noir et blanc à l’escourche…
    Après comme toujours on peut aussi se poser en avocat du diable et voir le mal partout… La demande d’annulation est elle liée a des motifs purement légaux, ou à la volonté de conserver une vue mer à tout les étages sur certains immeubles…

  • @ Seb:
    – il y a le manège, PLUS un kiosque buvette, dans un espace décrit par les bâtiments de France comme encombré entre l’aire de jeux et l’office du tourisme.
    Il y a peut-être d’autres endroits plus aérés pour un manège seul…
    – les consultations obligatoires ne concernent pas tous les quartiers de Bandol: c’est la bande littorale, ou la proximité de l’église qui impose ce genre d’avis. N’accuse pas les batiments de France d’autoriser des trucs qui ne les concernent pas…
    – le droit des riverains à défendre leur vue sur mer est parfaitement légal, légitime, compréhensible, et constitue certainement l’une des bases de cet affrontement sur le respect du droit des uns et des autres… Pour l’instant, le droit est pour ces riverains.

  • @ Fred
    Oh là; que t’arrive-t-il? Pour quelqu’un de neutre, tu perds ton sang froid et en plus tu déformes mes propos.
    Je n’ai jamais dits qu’il m’était pénible de lire tes commentaires,ni cette fois, ni avant.
    Je n’ai jamais cité un commentateur, je parle simplement de ce que j’entends dans la rue et ce que je lis sur le blog.
    Mon commentaire n’était pas lié exclusivement au manège, mais l’occasion faisait de généraliser la situation.
    Maintenant s’il faut être absolument de ton avis pour écrire, alors je suis désolé d’avoir eu une formation politique et d’avoir un autre sens que le tiens de la démocratie.
    Te viendrait-il la grosse tête? je te cite
    « moi et mes commentateurs » une grossière erreur de politesse.
    Enfin comparer une municipalité avec une entreprise et les élus les employés, je ne vois pas trop le rapport. Et dans ce cas qui est le patron?
    Fred, je suis désolé de ne pas partager ton point de vue, mais tant que tu me laisseras ton blog ouvert, j’exprimerai mon opinion en toute franchise.

  • Jean-Pierre Chorel

    Décidément Serge Gervais a une conception de la démocratie assez singulière ! Si je comprend bien son raisonnement, une fois le résultat des urnes entériné nous devrions attendre patiemment et passivement la fin du mandat pour tirer le bilan de l’action des élus ? Allons monsieur Gervais, ressaisissez-vous, la conscience citoyenne s’exerce au quotidien, et tout élu doit rendre des comptes en continu, pas uniquement à l’approche des échéances électorales !
    Quant à ses propos sur le revirement des supposés électeurs de l’équipe en place qui l’amène à s’interroger si nous méritons la démocratie et le droit de vote, le simple souvenir de son virement de cap pendant la dernière campagne municipale me fait sourire…
    Mais après le sourire il me vient aussitôt une grimace devant un tel opportunisme, continuez monsieur Gervais, vous arriverez certainement à trouver enfin le bon cheval !

  • Monsieur Chorel
    Encore un qui déforme mes propos, je n’ai aucun opportunisme, car je ne cherche pas à défendre tel ou tel et je n’ai aucune ambition future. Une campagne électorale aura suffit à me faire comprendre que je n’ai pas ma place dans ce milieu. Donc et que ce soit clair, je ne suis pas l’avocat du Docteur Palix, pas plus que celui de F. Barois ou un autre. je dis simplement que les mandats ont une durée légale et que ce n’est pas après une année sur sept que l’on peut juger du travail accompli.
    Il est vrai que pour vous en étant un éternel opposant, votre seule compensation est d’être en bon chasseur à l’affût.
    La stratégie de tout dénigrer n’a jamais été la mienne
    Maintenant si vous voulez sourire ou grimacer, c’est votre droit le plus absolu.
    Venant de vous votre jugement sur ma personne ne me touche absolument pas.

  • Jean-Pierre Chorel

    Votre commentaire aura un seul aspect positif, rassurer F. Barois et C. Palix…
    Pour votre information, la durée du mandat municipal est de SIX ans.
    La stratégie de tout accepter sans exercer mon sens critique n’a jamais été la mienne.
    Mais j’arrête là la pollution d’un sujet autrement plus important que la vision politique de Gervais ou Chorel.

  • Michel, Roland, Serge et les autres……
    Je suis assez déçu des commentaires que j’ai pu lire içi.
    En effet, je pense que certaines personnes font fausse route sur l’objet de mon propos.
    Il n’est ni économique, ni politique, ni personnel.
    Je travaille dans l’immobilier depuis 1974 et ai monté une structure à BANDOL depuis 1976. J’essaye de faire mon métier proprement.
    Et c’est vrai, cette façon de procéder sous mes fenètres m’énerve.
    Aujourd’hui, à quoi bon vais-je m’embêter à déposer des permis de construire, respecter les règlements et avis si la mairie agit pareillement?
    Enfin, travaillant sur le port et y habitant, c’est vrai également que je préfère avoir la vue sur celui-ci et les bateaux que sur un manège. Mais çà c’est mon goût, et çà n’a rien à voir avec les grands parents et leurs « petits n’enfants » ou sur la qualité artistique (?) du manège.
    En faisant passer un article içi, je pensais éveiller une réflexion autre qu’un débat politique qui n’a pas sa place, ayant rencontré des soucis lors des municipalités SUQUET, BAROIS et aujourd’hui PALIX… avec ce problème.
    Je remercie encore l’auteur de ce blog pour le passage de mon dossier.
    Ph.Coulon

  • Le Dr Palix a assez critiqué la construction de la médiathèque et de l’oenothèque, en citant justement les désagréments colossaux infligés aux riverains. Pourquoi un tel virement dans ce cas précis?
    Un manège pourquoi pas, mais un snack alors qu’il y en a 5 derrière? Il faudrait peut être arrêter de défigurer Bandol, et d’attendre la fin de mandat des différents maires. Attendre quoi? Nous sommes condamnés à garder la médiathèque et l’oenothèque pour des générations, même si on a changé de maire entre temps.
    N’y a t-il pas moyen de faire une pétition?

  • on ne peut dans ce dernier cas empécher de faire plaisir à ses amis dans la premiere année!!!!!!!!!
    monsieur MULLER propriétaire du restaurant le PINOCCHIO et qui a su servir pendant la campagne de QG pour mr palix et mr bogi .
    ensuite les choses sont plus simple .
    vive la démocratie tant décrit par notre duo
    en espérant que d autres promesses pas trop extravagante ne se profilent à l’horizon.
    à quand un travail pour la collectivité et non un travail pour les amis des amis

  • Réponse de la Mairie sur le manège

  • Nouveau manège : installation en cours

    Enfants (petits) et (grands-)parents de Bandol seront certainement ravis. Le seront un peu moins les riverains qui se sont plaints au Maire et qui peut-être poursuivront au tribunal… Les essais du microphone avaient déjà l’air de fatiguer les personn…

  • (par P. Coulon) Manège: retour sur l’argumentaire de la Mairie

  • Pour repondre a Mr sauzet qui site le maire:
    La réponse du maire fut: » Nous avons eu plusieurs propositions pour l’exploitation du manège, et celle qui a retenu mon attention est celle du bénéficiaire actuellement affiché sur le panneau du permis de construire. »Comment a t-il choisi cette proposition de manège alors que j’ai moi meme fait cette proposition avec manège identique a celui installer actuellement et le hasard etant que le constructeur etait également le notre!! notre dossier a du donc servir sans aucun doute!!notre projet avait été présenté également sous l’ancienne municipalité. Nous souhaitons malgré tout une bonne réussite à l’actuel propriétaire de ce manège!!

  • Voilà donc la buvette de la discorde…

    Je ne l’avais pas encore vue depuis mon retour, mais déjà entendu parler d’elle. Les commentaires commencent même à aller bon train à son sujet sur ce blog…

  • Bail renouvelé pour « le » manège de Bandol