Etat de la modération sur Bandolais.fr

  • Publié le 3 Fév 2014
  • Commentaires fermés sur Etat de la modération sur Bandolais.fr
  • Vie de ce blog

N’ayant pu boucler entièrement un édito pour ce matin*,  j’ai décidé de donner droit via un article vite fait à une demande de mon premier troll Henri Burillard : je prêche la transparence et sa demande est légitime (a fortiori en période électorale). Et il s’étonnait dans la réponse à un de ses commentaires bloqués qu’il y en ait plus de 80 en attente d’approbation (mention dans le titre du message que je lui adressais).
A noter que c’est pour que les lecteurs ou futurs webmasters puissent poser ce genre de questions que j’avais créé les rencontres du web bandolais que j’ai organisées pendant 6 ans. Henri n’y a jamais mis les pieds. Ses questions le démontrent.

La liste des gens soumis à modération (commentaires qui ne sont pas publiés directement en ligne, mais seulement si je le décide) à ce jour contient les noms suivants (tels que communiqués comme auteur des commentaires) :

Uludujas (alias Mr Cloney et quelque autre pseudo), Max Moutte, Serge Gervais alias Sep83 (il vient de révéler publiquement l’identité – que je connaissais – derrière son pseudo), Camelarde, Servier, Philippe Moulin, Henri Burillard, Antoine Lecomte, Gilbert Rahier, Patrick Lacaze, Simon vincent, et Jeune carabin. Je pense avoir rendu publique la décision pour pratiquement chacun d’eux presque aussitôt. Je ne pratique pas une modération spécialement occulte.

Une demie-douzaine d’autres sont à ajouter, bloqués non pas pour comportement trollesque ou indiscipliné, mais pour avoir fait de la pub sans raison ni permission dans les commentaires réservés à vos discussions (un site toulonnais, un blog techno, …) : ce ne sont pas des commentateurs, ni même lecteurs du blog, mais des squatteurs du web (et ma protection automatique antispam ne les a pas détecté et bloqué par ailleurs, donc je l’ai fait en mode « manuel »).

Pour les 80 commentaires bloqués, la plupart des commentateurs mentionnés ci-dessus y sont rares, les trolls se fatigant en général quand ils ne peuvent plus être lus, et ont cessé de tenter d’obtenir ma validation, et ceux qui ont été rappelé à l’ordre font des efforts de présentation qui leur permet d’obtenir mon feu vert au cas par cas. C’est ainsi que Sep83, Max Moutte ou Patrick Lacaze par exemple voient quand même leurs commentaires souvent validés. Mais dans les 80 commentaires bloqués que je garde pour archive, on trouve Henri Burillard qui avec 16 commentaires bloqués, continue de m’écrire (et je lui réponds, c’est un jeu entre nous qui lui manquera à partir d’avril). Patrick Lacaze écrit beaucoup, et si vous voyez souvent ses commentaires, je les raréfie un peu, lui aussi en a 16 sur les 80 bloqués.
Le gros du stock se répartit ensuite entre Gilbert RAHIER, Antoine LECOMTE, Philippe MOULIN, Servier, Camelarde, mais on trouve aussi Jacques Kauffmann, Christian Delaud, Philippe Ponge, Prinz Karl, Max Moutte, Pierre Clooney alias Uludujas, Pierre du Cap des Palmes, lune, Franck Bertoncini,…
La plupart ne sont pas en liste modérée, mais le message passé en blocage est souvent un doublon quand la personne a tenté de publier plusieurs fois de suite le même message (avec ou sans variation) suite à un bug du blog ou de leur navigateur par exemple. Le message n’est donc pas « censuré » mais je garde pour archive la version initiale ou postérieure du message qui est parfois rédigée différemment quand ils n’ont pas fait de copier/coller entre leurs tentatives mais réécrit le commentaire.
Pour le candidat Philippe Ponge par exemple ce sont les messages qu’il a commencé à rédiger avant la fermeture des commentaires d’un article mais qu’il a validé après que j’ai fermé les commentaires (le système les a donc bloqués). On s’est expliqué par la suite via un autre article et par échange de mails.

Bref, voilà l’état de la modération sur Bandolais.fr, où les commentaires sont libres pour tous ceux qui ne sont pas soumis à ce régime de modération, et dont je ne doute pas que les semaines qui viennent donneront l’occasion de faire grossir un peu la liste, la période étant favorable aux dérapages.
Reste que sur environ 8000 commentaires en 6 ans, 80 commentaires restés au frigo, dont une quasi moitié pour raisons techniques, ma foi je me dis que je n’ai pas eu la main trop lourde, ni en soumettant à mon contrôle une douzaine d’intervenants sur plusieurs centaines de personnes qui ont laissé des commentaires écrits. Surtout que je n’ai par ailleurs jamais chipoté le droit de réponse aux personnes mises en cause.

Ceux qui ne se satisferaient pas de ma méthode de modération, ne sont pas obligés de commenter, ni même de lire. Et puis il ne reste que 2 mois à supporter ma gestion de la liberté d’expression sur ces pages, même pour ceux qui n’arrivent pas à décrocher. Courage Henri !

F.M. – www.bandolais.fr

* je tâcherai de me rattraper dans la semaine, mais vous avez le droit de me contacter pour me proposer vos articles indépendants of course, les renforts sont bienvenus en cette période