La Mairie va lancer le « blog officiel de Bandol »!!!

blog mairie de Bandol.jpgA l'heure où j'écris, le blog en chantier n'est plus visible et seule la capture d'écran ci-contre vous montrera l'état actuel du projet (mais c'est fou qu'il ait été développé sans mot de passe protecteur au départ – on ne met ouvertement en ligne que les sites aboutis, pas les coulisses, en tous cas en contexte professionnel). Peut-être n'est-il plus visible parce que mes visites ont été repérées, d'autant que je m'étais aussitôt abonné au flux (lui aussi maintenant bloqué par mot de passe après ma récupération des premiers billets).
blog bandol pat durville - copie.jpg La Mairie a en effet visiblement missionné Patrick DURVILLE (co-auteur et administrateur technique de Bandol-blog) pour mettre en place le blog officiel de Bandol:

http://www.villedebandol.fr/
Deux ans après son élection, l'équipe Palix/Bogi semble prendre le chemin d'une communication dynamique et continue destinée aux administrés. Il faudra voir évidemment comment cela prend forme car on se souvient que j'avais continuellement critiqué leur site de campagne qui à mes yeux était un monument de démagogie, un recueil de promesses de politiciens… Et j'ai déjà à plusieurs reprises dit ce que je pensais du site de la ville qui n'est pas encore à la hauteur de ce que j'espère en tant que bandolais (ce blog sera peut-être l'occasion d'améliorer les choses).
Pour le blogueur citoyen que je suis, pionnier du genre à Bandol, c'est une petite victoire: je milite en effet pour que …/…


…/…plus d'échanges sur la vie de la ville se fassent hors période électorale, tout au long de la vie de la cité, entre citoyens (via leurs blogs et leurs espaces de commentaires), mais aussi et surtout, entre les élus et les administrés, appelant sans relâche la municipalité à utiliser ces mêmes outils. Et à travers quelques-uns de mes efforts, bien que totalement tenu à l'écart de cette naissance, je me sens un peu à l'origine de l'accouchement qui est en cours:

  • Je veux croire que la visite du Maire à nos rencontres du web bandolais, durant laquelle j'avais montré la courbe de mes statistiques de fréquentation du site aura joué sur la décision de se mettre au blog (rappelons que le Maire considérait qu'un blog était impensable par manque de temps des élus, d'après ce que nous rapportait Jacques d'une conversation à ce sujet). Je remarque que ce futur blog a une rubrique spéciale "Maire" et une autre spéciale "Adjoints" (qui vont peut-être se mettre à communiquer).
  • je me souviens avec émotion des nombreux cafés que m'avait offert l'équipe débutante de Bandol-blog à ses premiers pas en septembre dernier pour prendre mes conseils, et ne peux m'empêcher d'essuyer une larme de fierté paternaliste devant tant de chemin parcouru: c'est un peu grâce à moi que la Mairie de Bandol aura fait de bons choix techniques ou éditoriaux. Et puis en 6 mois, retrouver Patrick DURVILLE (dont la première spécialité professionnelle est l'informatique de gestion des commerces) à la tête du blog officiel de la Mairie, et voir Christian VIALA reprendre les rênes du "collectif pour la survie de Bandol" sur Facebook, il y a de quoi saluer tant de volontarisme et d'efficacité (mais ceux qui les connaissent le savent, ce sont des hommes d'action).

Je vais juste regretter qu'une fois de plus, la Mairie prenne soin de ne surtout pas prendre mes conseils dans un domaine où je continue à m'autoriser des avis avec quelques arguments en faveur de ma compétence (voire de ma légitimité), et au mépris de ses promesses de campagne* (auxquelles je n'étais pas assez naïf pour croire).

Je vais aussi regretter que l'équipe de Bandol-blog ait reproduit semble-t-il les mêmes lacunes que sur son blog: par exemple, les rétroliens (ou trackbacks) sont une fonction oubliée alors que c'est tellement essentiel à l'esprit blog.
Mais de leur part je regrette surtout que Bandol-blog soit resté muet sur cette mission pour la mairie qui éclaire d'un jour nouveau leur propre blog. Marcel BOGI m'a à plusieurs reprises fait part de son (pseudo-) souhait d'étudier une collaboration avec moi pour la communication municipale (mais sans jamais y donner suite même par un premier RV): si cela avait dû se faire, je peux vous garantir que contrairement à ce que pratique Bandol-blog, vous auriez entendu parler de cette collaboration sur Bandolais.fr, et que vous auriez eu droit à toutes les explications nécessaires en amont. Mais ceux qui se souviennent de l'épisode Var Matin/Bandol-blog ou même de l'affaire du nom de domaine ne seront certainement pas surpris: nous avions à l'époque affiché des conceptions très différentes de l'exercice de la prise de parole citoyenne, où Jacques KAUFFMANN avait conclu à la stratégie du coucou… Devant ce nouvel écart entre nos conceptions, et face à ce qui me semble être un problème d'éthique, je reste cette fois sans argument pour tenter de défendre un curieux mélange des genres.
Et qu'on ne se méprenne pas en reparlant de guerre des blogs: il ne s'agit que d'une question de transparence sur leur conduite de la part de ceux qui prétendent animer un blog citoyen indépendant de la Mairie.

Frédéric METEY
www.bandolais.fr
* rappel de ce qui figurait sur la page "quartiers" du site de campagne municipale de Mrs Palix et Bogi:
"nous prendrons l'avis de deux professionnels bandolais JaXX et Fred Metey, qui animent avec brio cette campagne sur la toile. Même si JaXX est parti avec Delaud et même si Fred Metey nous méprise à longueur de colonnes. Avec leur conseil avisé nous chercherons à faire de Bandol un endroit où les nouvelles technologies sont accessibles au plus grand nombre".
.





9 Commentaires

  • […] pour commenter l’apparition du forum officiel de la ville de Bandol, à l’adresse où on avait un temps attendu un blog municipal. Autant vous le dire tout de suite, les forums, ce n’est pas ma tasse de […]

  • muriel Anguenot

    il y a quelques jours , j’avais écrit sur Bandol-blog , qu’a trop vouloir ménager la chevre et le choux , on risque de se prendre les pieds dans le tapis ; ben voila , c’est fait . la crédibilité d’un blog citoyen peut s’émietter s’il y a mélange des genres manifeste .
    et , d’accord avec toi Fred , surtout si ceci c’est fait en catiminie .

  • Humm humm !… Quelle surprise ! Côté suspens, je préfère encore regarder les épisodes de « Plus belle la vie » !

  • Muriel,
    je peux tout entendre comme explications.
    LE problème est : comment se fait-il que ce soit moi qui parle le premier de cette info, et pas les intéressés (alors que je n’étais vraiment pas dans la confidence)? Car ça mérite au moins des explications.

  • Bravo Fred, et… bravo Google !
    En effet, ce site, qui représente un pur exercice de style, en même temps qu’une maquette très personnelle et très éloignée du futur site, a été tellement vite référencé par Google que je me suis laissé piégé !
    mea culpa !!!!!!!!!!!!
    Mais techniquement j’avais besoin de tester certaines fonctionnalités en ligne. Dans ma naiveté, je ne pensais pas que Google me mettrait la main dessus aussi vite. Car personne n’avait l’adresse, mais c’est vrai que j’aurais dû protéger par mot de passe dès le début.
    Maintenant, pour te répondre au sujet de l’info, personne n’a encore été avisé car tout simplement rien n’est encore officiel, donc on n’annonce pas les choses avant.
    Ensuite, il faudrait éviter les amalgames, et je fais confiance à ton honneteté intellectuelle pour ça, sur bandol-blog, je ne suis que le réalisateur technique, et il est évident que j’en sortirai complètement dès ma nouvelle prise de fonction, programmée début avril.
    Je t’informe que mon ordre de mission à la mairie sera beaucoup plus large que le développement du blog, et sans mettre en doute tes compétences, compte tenu de mon expérience dans le milieu professionnel informatique depuis plus de 25 ans, pas seulement avec les commerces bandolais, mais aussi dans diverses sociétés, services de clinique, le développement de logiciels, de sites et blogs divers…
    Je peux te confirmer, et je ne suis pas le seul, que je lis attentivement tes articles, et que j’ai toujours pensé que tes critiques avaient un fond justifié, aussi puis-je te dire que je tiendrai toujours compte de tes remarques, dans la mesure où elles font avancer les choses.
    Désolé mais je ne suis pas, comme certains, à la recherche permanente de polémiques, ma seule ambition est de trouver du plaisir dans ce que j’entreprends, même si parfois je fais des erreurs, l’essentiel est de les reconnaitre et de les corriger : c’est comme ça que l’on progresse !

  • Patrick,
    je veux bien entendre tes remarques, mais je tique quand même sur plusieurs points:
    – tu n’es pas seulement réalisateur technique de Bandol-blog puisque tu en es aussi largement le photographe, et l’auteur de nombreux billets: ton implication dépasse largement le rôle de prestataire technique (sans que j’ai besoin de lister toutes tes interventions sur Bandol-blog, avec un discours qui t’associe largement à Christian dans la gestion de « votre » blog (à mon avis, mais je pense que d’autres lecteurs pourraient confirmer qu’ils considèrent ce blog comme celui d’une équipe et pas seulement de Christian). Mais mon honnêteté intellectuelle s’appuyant sur des faits, reporte-toi quand même à votre article du 12 novembre, à sa formulation, à la photo que publie Var Matin (et à l’emploi du « nous » qui contrebalance furieusement ton rôle de maître d’oeuvre), et demande-toi si pour le lecteur il n’y a pas équipe. Personnellement si je devais rencontrer la presse, j’irai sans un prestataire purement technique (c’est d’aspect éditorial qu’on va parler, pas d’informatique) à moins qu’il soit co-rédacteur…
    Tu reconnais la préparation d’un ordre de mission te concernant à la Mairie. Ce n’est peut-être pas officiel, mais c’est visiblement du sûr, et le fait que tu sois donc lié à la Mairie est un point que les lecteurs de Bandol-blog devraient d’ores et déjà connaître, de mon point de vue (je te renvoie à ma pratique personnelle de la « disclosure »).
    Quand je mentionne ta spécialité informatique, c’est aussi pour te dédouaner de la bévue de la mise en ligne, car si j’ai mes limites dans la spécialité internet, les tiennes sont plus marquées malgré l’expérience que tu revendiques dans le domaine des sites et blogs:
    – si Christian et toi avez sollicité mes conseils au lancement de ce qui ne s’appelait pas encore Bandol-blog, c’est bien parce que j’avais plus de bouteille sur cette question spécifique.
    – les diverses anicroches rencontrées traduisent une démarche qui n’est pas celle d’un pro du développement web:
    – rétroliens jamais activés.
    – développement d’un site sans protection.
    – un « exercice de style » n’a pas besoin d’être développé sous une adresse web officielle (même quand on ne protège pas un site en développement, on l’enterre dans des sous sous sous répertoire d’une adresse bidon.
    – etc. et je ne reviens pas sur le problème du choix du nom de domaine initial de Bandol-blog, qui en dit quand même long sur soit l’expérience, soit les intentions (et là il faut bien choisir).
    On peut faire une bourde de temps en temps (ça m’arrive aussi), mais l’accumulation traduit le fait que ta compétence est plus portée sur les systèmes des commerces ou la programmation pure que sur le web, et ce n’est en aucun cas un reproche (d’autant que tu fais preuve d’humilité en reconnaissant que nous avons tous une marge de progression), juste un constat.
    En revanche ça débouche naturellement sur une autre critique de mon article, qui ne te vise pas toi, mais la mairie. En annonçant qu’ils me consulteraient (ainsi que Jaxx) sur les dossiers relevant de notre compétence, alors que les élus étaient en campagne électorale, on peut considérer plusieurs choses:
    – qu’ils essayaient de jouer sur une fibre clientéliste en tentant de nous amadouer par le miroitement d’une possible collaboration future (dont ils ne pensaient pas un mot visiblement).
    – qu’ils font des promesses politiciennes et démagogiques (elles ne les engagent pas, et ils n’hésitent pas à utiliser le nom des gens sans leur accord pour formuler ces promesses).
    – qu’ils préfèrent faire appel à des compétences incomplètes plutôt qu’à des conseils dont ils ont « officiellement » reconnu la valeur pour éviter de faire travailler des gens qui ont une libre parole face à eux (euh, ça s’appelle comment ça? – en tous cas pas la prise en compte de l’intérêt général ).
    Voilà, je reste sur une attitude très étonnée face à nos élus, et face à l’éthique de l’équipe de Bandol-blog qui a monté son blog parce que le mien ne la satisfaisait pas entièrement, mais qui commet en 6 mois plus de manquement à l’éthique que je n’en ai commis en 30 mois, seul… En espérant que Christian était quand même déjà au courant de ta prochaine mission pour la Mairie, parce que lui surtout en tant que « directeur de la publication » aurait dû avoir le réflexe « disclosure ».
    Dernier point Patrick, ne crois pas que je te reproche de me voler un travail que je « mériterais » (il ne s’agit pas de jalousie et je ne sais pas faire bien ton travail) :
    – je pense en effet qu’il faut quelqu’un de beaucoup plus souple que moi pour pouvoir travailler avec la municipalité en place.
    – Et en l’occurrence nous sommes complémentaires et non concurrents
    o Je ne fais pas de sites webs moi-même (très mauvais technicien)
    o Ma prestation se limite au conseil ou à l’assistance à la maîtrise d’ouvrage dans ce domaine.
    o La mairie bénéficie déjà gratuitement de mes prestations à travers ce blog (c’est juste un peu gênant puisque ça se fait a posteriori et en public, alors que ça pourrait se faire en amont et avec de bien meilleurs résultats mais en payant).
    Donc je suis ravi que ton engagement public débouche sur une opportunité pour toi, mais regrette juste que la Mairie ne sache pas assez souvent soigner sa maîtrise d’ouvrage, avec des résultats qui frisent souvent l’amateurisme dans un peu tous les domaines (tous les adjoints n’ont pas forcément la compétence nécessaire pour superviser les dossiers qu’ils gèrent). Et si les chefs de service ont eux aussi un profil maîtrise d’œuvre plus que maîtrise d’ouvrage, ça peut déraper. « L’amateurisme » de l’équipe Barois est un mot qui revenait souvent dans la bouche des opposants à l’ancien Maire : attention à ne pas tomber dans le même travers.
    Disclosure: révélation proactive de la vérité

  • Patrick DURVILLE et moi-même avons pris la décision de nous rencontrer ce dimanche pour lever un certain nombre de malentendus, et être en mesure de donner une meilleure vision de cette affaire pour sa compréhension par tous.
    Je tâche de publier rapidement un article complémentaire et correcteur de ce qui a déjà été dit ici, et après validation par Patrick. En conséquence je suspends donc les commentaires sur cet article, en attente de ces nouvelles précisions.

  • Rencontre avec Patrick DURVILLE

  • Rencontre avec Patrick DURVILLE

    Suite à l’article relatif au lancement d’un blog par la Mairie de Bandol, Patrick DURVILLE et moi-même avons échangé quelques commentaires, car il pouvait se sentir mis en cause et par l’article, et par la réponse que je formulais suite à ses explicati…