La machine à fabriquer des tyrans

Pas d’attaque contre les candidats dans le titre de ce papier, mais contre le mode de scrutin.

Un homme d’expérience m’a rappelé ce que mes cours d’éducation civique en 6ème avaient dû m’enseigner il y a 30 ans…

Au second tour, la liste qui a juste une voix de plus que les autres gagnent la Mairie et les sièges de conseillers municipaux de la façon suivante: …/…

…/…

– 50% des sièges lui sont attibués d’office.

– sur les 50% restants, cette liste remporte encore une proportion de sièges équivalentes à son score du 2ème tour (si elle a fait 40% des voix, elle a 40% des sièges restants). Total dans ce cas, 70% des sièges sont attribués à la liste gagnante qui n’a obtenu que 40% des votes.

– L’opposition se partage le reste.

70% de 29 sièges, ça fait 20 ou 21 conseillers municipaux pour la liste du nouveau Maire (je ne sais pas comment se fait l’arrondi, par un siège en plus ou en moins).

Ca fait 8 ou 9 sièges pour une opposition qui représente 60% de la population…

Avec un tel mode de scrutin, pas étonnant qu’on voit fleurir les potentats locaux dans beaucoup de villes de France. Pouvoir absolu et garanti pendant 6 ans. Ca ferait rêver plus d’un despote.

En tous cas, si les programmes et idées sont importants, je me dis que la valeur humaine des hommes compte rudement depuis cet angle. Car la démocratie locale ne dépend plus pendant 6 ans que de la volonté d’un seul homme.

Je ne sais pas qui gagnera cette élection, mais j’ose espérer qu’il s’attachera à faire vivre la démocratie, en tenant compte de son opposition, en lui donnant aussi les moyens de son action (un conseiller municipal d’opposition ne touche pas un centime d’indemnités, n’a pas de bureau, paye de sa poche les éventuels procès qui l’opposeraient à la majorité municipale, etc.).

En attendant que la loi corrige les excès de ce fonctionnement, j’espère que nous aurons un Maire à l’écoute de l’ensemble de sa ville.

Et je vous invite à n’offrir de plébiscite à personne au premier tour: il est bon de rappeler à chacun la modestie (il ne représente que ses électeurs), et qu’il y a diversité dans la commune. Si Bandolais.fr et les autres blogs doivent avoir un rôle politique après les élections, ce sera bien de rappeler cette vérité, et au besoin de mobiliser les bandolais pour que cela soit pris en compte par la Mairie… Mais j’espère qu’on pourra s’occuper d’autres choses…





Article précédent : Commentaires suspendus

2 Commentaires