La liste BBM fixe encore l’attention à Bandol

Après ma synthèse des éléments publics en fin de journée de dimanche (et largement documentés par des journalistes*) y compris des éléments avancés par le FN pour sa défense (et contre-attaque), et avec le signalement sous mon article d’un communiqué de presse et d’une interview du responsable départemental de ce parti (qui reprennent ces éléments en direct et en détail) on ne se sort décidément pas de l’affaire de la contestation interne à la liste Bandol Bleu Marine : Var Matin dans une nouvelle brève publiée en ligne lundi à 18H25 dénombre maintenant pas moins de 6 colistiers contestant leur appartenance volontaire à la liste !!!

L’article fait également état de la décision exprimée par le secrétaire départemental du FN (Frédéric Boccaletti) de déposer plainte à son tour pour dénonciation calomnieuse contre tous ceux qui contesteront la validité de leurs signatures sur les formulaires de candidature (et va publier ceux-ci). Pour l’instant la menace semble sans effet si les nouvelles personnes recensées par Var Matin vont au bout de leur démarche de contestation (3 colistières l’ont fait aujourd’hui selon le quotidien) et se confortent mutuellement dans leur retournement sous l’effet du nombre (et se sentent confortées par une situation qui n’est pas une particularité bandolaise – chaque cas local ou ailleurs renforce les autres, qu’ils soient de bonne ou mauvaise foi, ce que la justice tâchera de nous dire sous forme de vérité judiciaire, ville par ville j’imagine si ce n’est au cas par cas).

Je commence à avoir une théorie, et même deux concernant la situation, que je partagerai peut-être avec vous quand on y verra plus clair et que les choses seront calmées (après les élections?). Mais l’électeur apprendra déjà une chose :

A priori, la liste Bandol Bleu Marine semble moins soudée que ses rivales (euphémisme). On ne nous met pas en avant de réunions de travail qui auraient rassemblé ce groupe de colistiers, pas de longue préparation commune ou de campagne sur le terrain mobilisant toutes les énergies de la liste, etc. On a essentiellement demandé et obtenu des colistiers leur engagement formalisé dans les conditions prévues par la loi, pas plus en termes de participation qui soit connu, en tous cas rien qui soit mis en avant aujourd’hui et qui prouverait une implication supérieure ou dans la durée.
La liste a peut-être au bout du compte bien été finalisée avec les difficultés de recrutement qui faisaient jaser dans Bandol, possiblement sans trop de marge par rapport à la date limite de dépôt des signatures pour réunir son monde et harmoniser tout ça. Pendant ce temps, les autres listes procèdent à des rencontres chez l’habitant, à de la distribution en boites à lettres (j’ai reçu le matériel papier de chacune des 6 autres listes par ce biais), etc., bref, les figures imposées d’une campagne de terrain pour les municipales. Elles se montrent aussi en photos sur Facebook dans leurs réunions de travail ou commissions thématiques, etc.
N.B. : En fait vous avez déjà là une bonne part des éléments d’une de mes théories personnelles sur ce qui a conduit à ce méli-mélo, théorie qui ménage la bonne foi des uns et des autres (j’aurais dû faire médiateur)…

D’un point de vue analyse politique, on peut penser qu’avec un plafond bandolais au mieux légèrement au-dessus des 20% en regard du passé, la liste BBM pourra difficilement jouer la gagne contre un maire sortant (même François Barois a réussi à conserver plus de 30% au deuxième tour en 2008) : en tous cas difficilement en gardant sa ligne de conduite à Bandol de se maintenir sans alliances au second tour.
Comme l’avait laissé entendre Philippe Ponge à l’automne, raisonnable et réaliste dans l’expression de ses ambitions pour sa première candidature, il s’agit d’abord de faire entrer un ou des conseillers FN au conseil municipal, et d’y représenter avec l’indépendance qu’on connaît à ce parti la voix de ses électeurs (et donc éventuellement au conseil de Sud Sainte-Baume, où plusieurs villes auront peut-être des délégués communautaires à faire entrer sous l’étiquette FN, en faisant pour le coup une véritable force politique unie au sein de la CCSSB – la logique d’investiture par les partis semble retrouver du sens quand on dépasse l’échelon strict de la commune, et c’est la nouveauté de ce scrutin 2014).

J’aurais préféré vous parler d’autre chose cette fois encore, et m’en tiendrai probablement là concernant le FN jusqu’au premier tour avec un agenda professionnel et personnel qui se marie mal avec cette période électorale, et quelques brouillons à terminer encore avant la suspension officielle de la campagne. Mais le feuilleton n’est pas fini, et je vous renvoie vers vos autres supports habituels en ligne et la Presse Quotidienne Régionale qui ne manquera pas de couvrir les prochains rebondissements que j’aurai personnellement du mal à suivre de très près dans les tous prochains jours.

 F.M. – www.bandolais.fr

P.S.: au passage, je note que les colistiers candidats à cette élection auraient bien fait d’avoir tous assisté à un conseil municipal au moins une fois (pour ceux en position de siéger, ou pas très loin en cas de remplacement). Histoire de savoir à quoi ils s’engagent en siégeant, et d’avoir une idée de la littérature à engloutir s’ils veulent vraiment préparer les conseils et assurer pleinement le rôle de représentants de la collectivité qu’ils ont choisi d’assumer… Ce n’est pas rien, et je voudrais être convaincu que sur chaque liste, les éligibles en aient conscience. Le doute m’habite.

* et respectant la règle du « contradictoire »





Article précédent : Palix répond à Tambon

44 Commentaires

  • […] Ponge me demande (comme suite aux articles sur les déboires de sa liste) de bien vouloir publier (ci-contre) un encart de Var Matin (qui aura la bonté de ne pas […]

  • Je cherchais sur google une référence littéraire pour qualifier le comportement de ces personnes qui s’inscrivent sur une liste électorale sans savoir ce qu’ils font de leur signature. Un truc du genre 1 idiot, 2 naïfs et trois couillons. Et google a ouvert sur un site que je vous recommande : nikibar.com
    Je n’ai pas vraiment trouvé de citations adaptée, du genre « Lou Ravi De la Crêche » à part peut-être celle-ci :

    BOY SCOUT : Un enfant habillé comme un couillon, commandé par un couillon habillé comme un enfant.
    Je remplacerais volontiers le mot habillé par habité (au sens métaphysique) : enthousiasme, inculture, recentré sur son moi, aucune capacité à prendre du recul, binaire . . . comme un enfant. Donc à préserver avec amour, mais à éduquer longtemps, longtemps, longtemps.

    Par contre allez sur le site vous y trouverez quantités de citations connues et d’autres moins connues, comme celles pour :
    Facebook; GPS; Maison Blanche; parents; amour, autobus, j’adore chandail, dette nationale, parlement, . . . une bonne heure de rigolade.

    Pour revenir à nos 6 gogos il ne fait guère de doute qu’ils ont signé ce qu’ils croyaient être une pétition en faveur de . . . mais devant un juge, renier sa signature ? ? ?
    Pour prouver leur naïveté il faudra peut-être leur faire passer la dictée de Bernard Pivot et ainsi faire la démonstration que tout le monde à LE DROIT DE VOTE.
    Qu’on se rassure ils ne sont pas les seuls invités en bouche trou pour clore les listes (probablement toutes) et particulièrement les femmes pour respecter la parité. Simplement on comprend qu’ils veulent bien soutenir le feuneu à condition que ça ne se sache pas. Et là je pense qu’on devrait se pencher sur ces personnes, leur mal être, et cesser de diaboliser le FN pour récupérer les brebis égarées dans le giron de la nation dans sont entière diversité.
    Isoler = exacerber. C’est ce que j’ai exprimé ici dans un autre sujet dont je ne me souviens pas le titre et où je contestais la notion de vote contestataire en décrivant le mal être de millions de travailleurs de l’économie réelle qui, sans savoir le formuler clairement se retrouvent dans la frange des méprisés et des laissés pour compte alors qu’ils ont pleinement conscience que ce sont eux qui portent l’économie de la France à bout de bras et qu’ils sont les dindons de la farce de ceux qui passent leur temps à leur compliquer la vie, voir à les conduire à la ruine, la clochardisation, etc . . . tout en leur expliquant comment ils devraient s’y prendre pour gagner de l’argent, eux qui n’ont jamais gagné 10 balles !

    Et il ne faut pas négliger la capacité de persuasion de certains vendeurs, comme ces bonimenteurs qui, au bout du marché, vous enferment sous une tente pour vous vendre des assiettes 10 fois le prix. On a vu des litiges commerciaux naître sur de plus petits malentendus.

    Le commentaire de Patick Lacaze a été édité par le modérateur.

  • @ fred,
    j’ai ma petite idée moi aussi et je pense qu’elle doit ressembler à la tienne où tous les acteurs auraient une part de responsabilité

  • j’apporte une petite rectification, si vous permettez, bien que je ne puisse pas trop m’étendre. j’ai quand même le droit de répondre.
    Ces 4 jeunes filles se connnaissent très bien, elles sont toujours ensemble,en fréquentant une certaine école de danse.
    Par ailleurs, le père est employé de marie et en HLM sur Bandol.
    J’ai aussi démontré que je n’étais pas ric rac en cerfa, en ayant une petite dizaine de plus.

    Je suis certain d’une manipulation,premiere année d’une liste FN, ma liste continue, des plaintes ont été déposées comme nous le ferons à chaque fois pour dénonciation calomnieuse.
    Imaginez une personne ayant déposé plainte, a rempli trois fois le cerfa, à la main, une fois par erreur d’adresse, une autre fois par omission du nom de jeune fille et une autre fois encore pour refaire la bonne feuille, donc trois fois sur deux exemplaires, ce qui fait écrire 6 fois. (je détiens ces documents à disposition)

    J’ai pu prouver tout ca, et il est bien dommage qu’une des personnes ayant trés facilement déposé une plainte n’ai pas eu le courage de venir à la confrontation alors que moi je m’y suis rendu.

    Je peux comprendre que le père se soit énervé,mais cette jeune femme à 19 ans, elle travaille,il faut à un moment assumer ses responsabilités.

    Pour finir, ai eu deux autres cas avant le dépot de ma liste ,dont une femme dont le mari travaillant aussi en Mairie,m’a demandé de se retirer, ce que j’ai fait immédiatement,comme pour une autre, et je l’ai aussi démontré.

    je dénonce donc une pure manipulation,je me pose aussi la question pourquoi une heure après le dépot de plainte de cette jeune fille un des webmaster me fait transmettre la plainte de cette jeune femme,et celle ci est diffusée dans le centre à certaines personnes.

    nous serons présents,et si je suis élu, je pense que la meilleure des solutions sera que ces femmes démissionnent,afin de rester avec une équipe solide.
    Je ne m’étalerai pas plus,la police ayant tous les éléments pour cette enquète. la justice suivra,mais je me devais de vous apporter quelques précisions.

    Merci de faire passer ce message afin d’éclairer les Bandolais.et je finirai en remerciant les nombreux soutiens de toute part.

  • Et si personne n’était coupable!!!
    Monsieur Ponge tout comme ces quatre jeunes filles peuvent être de bonne foi!!!
    Combien de personnes signent des contrats sans tout lire, même s’ils doivent apposer la mention « lu et approuvé » avant leurs signatures.

    Alors, M.Ponge n’a peut être pas insisté sur le fait qu’elles remplissaient un formulaire pour être présente sur sa liste.
    Elles ont vraiment cru qu’elles signaient une pétition pour que celui-ci puisse se présenter.

    Signer une adhésion sur le marché n’est pas l’endroit idéal. surtout que c’est souvent que l’on nous présente une pétition à signer en ce lieu.

    Il faudrait pour éviter toute ambiguïté que le document « Cerfa » soit rédigé de telle sorte que la personne concernée soit obligée d’écrire de sa main:

     » Je soussigné Tartampion léontine m’engage par la présente à figurer sur la liste de (Monsieur, Madame ou le nom d’un parti) pour les élections (municipales, régionales ou européennes) du………
    Fait à ……… le ………….
    Signature.

    Là il ne peut plus y avoir de contestations.

  • Monsieur Gervais,
    petite précision,ce document a comme je l ai mentionné été rempli de sa main.
    sur le marché ce document n a été finalisé que pour une,personne,les autres fois à domicile.

  • Monsieur Ponge

    Je ne mets nullement en doute votre bonne foi, ni votre honnêteté, je ne fais que me poser des questions!!!

    Avez vous bien précisé que le fait de remplir cette feuille était un engagement pour figurer sur votre liste?
    Ont elles bien compris qu’il s’agissait d’un engagement et non d’une pétition?

    C’est pour cette raison que j’ai indiqué que si la mention d’engagement était manuscrite on éviterait ce genre de problème, Je pense que les policiers et les magistrats ont suffisamment de travail sans les surcharger avec ce genre de conflit

    C’était un appel à l’administration et non une mise en doute de votre bonne foi

  • M. Ponge,

    Merci pour ces explications.

    Un point m’étonne tout de même. Je suis inscrit sur la liste de Jean Paul Joseph, une Vraie Vision pour Bandol.

    Je connais tous les colistiers depuis des mois.

    Nous avons fait des dizaines de réunions de travail. Nous avons échangé des notes, des mails. Nous sommes en photos ensemble sur des dizaines de supports différents, Nous avons participé à des manifestations ensemble. Et cela pour tous les membres de la liste, du premier au dernier.

    Autant je ne crois pas que l’on peut se retrouver inscrit à son insu sur une liste, autant je ne comprends pas que vous n’ayez pas autre chose que ce Cerfa pour démontrer l’engagement de ces 5 personnes à vos cotés.

    Comment des gens qui, manifestement, ne se connaissent quasiment pas et n’ont jamais travaillé ensemble, peuvent imaginer pouvoir gérer une ville ensemble ? Pendant 6 ans ?

    Jacques

  • Je fait des réunions avec mes très proches.ceux qui veulent y venir
    je n en,rajouterai pas,plus

  • @ Monsieur Ponge
    je ne suis pas sûr d’avoir compris : vous êtes tête de liste du Front National à Bandol et vous vous retrouvez en procès avec des Bandolais et Bandolaise sympathisantes du front national ?
    Comment c’est possible ça ?

    C’est du Léon Zitrone cette affaire, je cite :
    Qu’on parle de moi en bien ou en mal, peu importe. L’essentiel, c’est qu’on parle de moi ! »

    Sauf que dans 6 ans je ne suis pas certain que les Bandolais auront oublié ce coup fourré. Parce que bien évidemment chacun voit la légèreté avec laquelle les personnes ont étés briefés avant d’être engagées sur votre liste électorale. Et comme c’est vous le leader . . . Que vous le vouliez ou non vous êtes responsable des malheurs qui vous frappent. Que ce soit par trop plein d’enthousiasme, par manque de clairvoyance, ou toutes autres raisons.
    Comme le dit Kauffmann et d’autres, ces choses-là ne se décident pas entre la poire et le fromage, même si on comprend bien que seuls les 1 / 4 premiers de liste ont des chances de « régner ». J’ai été colistier d’Arthur Paecht et ensuite de Beissier et tout était clairement défini, longtemps à l’avance, avec même une distribution du manuel officiel des élections municipales + des classeurs pour tous avec le programme + la méthodologie pour porter la bonne parole, etc . . .

    Il y a un truc qui m’échappe : il faut un extrait du casier judiciaire de chacun des 29 colistiers, donc aucun membre de votre équipe ne pouvait ignorer l’enjeu de son engagement. ? ? ? Ou alors la question est : qui a fait les demandes ? ? ?

    Gérer une ville ça ne s’improvise pas. Plus fort que les lois et autres règlements il y a l’éthique, le respect du travail bien fait, comme de monter une liste électorale qui tienne la route, avec des coéquipiers fiables, de confiance, bien informés. Ce n’est qu’à ce prix qu’on peut avoir le droit moral de se présenter aux électeurs. Pour l’instant vous n’aurez fait que vous ridiculiser en publique et aucun tribunal ne lavera ce ridicule, d’autant que les juges n’apprécient guère qu’on tente de se servir d’eux pour faire du « allo maman bobo ».

    Question coaching vous avez sérieusement merdé sur ce coup là. Même si la justice vous trouve des circonstances atténuantes, ou tout simplement que le combat ne mérite pas un tribunal et qu’il convient de renvoyer tout le monde à la maison . . . et à la raison 🙂
    comme on le cite souvent en fac de droit : Nemo auditur propriam turpitudinem allegans.
    Ça veut dire que personne ne peut être entendu en justice (ester) s’il argumente à partir d’un fait répréhensible commis par lui.
    Dans la réalité du droit il peut mais ça ne va jamais très loin 🙂 Fort heureusement il y a encore des juges doués de raison et armés du simple bon sens.
    Quelles que soient les résultats de vos plaidoiries présentes et à venir au grès de vos humeurs tempétueuses, ou des consignes nationales données par votre parti, sur Bandol vous êtes grillé de belle manière. Pour votre avenir politique il vous faudra trouver un meilleur coaching, ce qui reviendra à changer de méthodes et in finé cela reviendra à changer de parti ou à changer votre parti de l’intérieur, ce qui revient au même. cqfd.
    Les besoins des électeurs du FN ne sont ni à droite, ni à gauche, ils sont au centre comme je l’ai expliqué récemment.
    Je parle des électeurs, pas des leaders, mais ceci est une autre histoire.
    patrick lacaze

  • c’est votre droit de penser ca, attendons un peu…..

    je ne suis absolument pas grillé ne vous réjouissez pas si vite, la vérité arrivera.je ne m’étalerai pas plus.
    Non Monsieur je ne changerai pas de parti car je ne rentrerai jamais dans des partis, ou il y a des corrompus, des gens qui cherchent à salir le Front National, par ce que nous génons, eh bien Monsieur cette cabale sortira.

    Comment peut t’on m’accuser quand cette personne a rempli trois fois en deux exemplaires un Cerfa, fait à la main,suite a des erreurs,(les documents sont entre les mains de la justice,mais j’ai des copies,pour le prouver, rencontrons nous je vous les fais voir).
    Il n’y a aucun fait répréhensible commis par moi, vous ne connaissez pas le dossier, mais que ce qui se dit dans la presse.

    Nous génons sur Bandol tout simplement,je suis fier d’être de ce parti, d’avoir un coatcheur comme Mr Boccaletti qui est un homme intègre, et ne soyez pas trop réjoui, attendez un peu.

    Ne salissez pas le reste de mon équipe, certains ont eu aussi des pressions d’autres adversaires. mais encore une fois, attendons, vous aurez encore de quoi parler.

  • Boccaletti un homme intègre ? C’est sans doute pour cette grande qualité qu’il a été condamné à un an de prison pour violence en réunion avec arme. Quand je pense que le FN propose d’interdire l’accès au CcAs et au logement social des gens qui ont un casier judiciaire j’espère que M boccaletri n’aura jamais besoin de HLM

  • Osez mr dire avec un vrai nom ,pas un pseudo

  • @Patrick,

    Je partage à peu près ce que tu écris sur le peu de sérieux du montage de certaines listes, manifestement plus constituées de « candidats pour faire nombre » que de compétences habituées à travailler ensemble.

    Mais tu éludes la deuxième partie de la question : pourquoi ces 5 personnes ont-elles changées d’avis ? Qu’est ce qui a pu se passer ?

    Jacques

  • Vous le saurez très prochainement…..

  • salut Jacques,
    Pourquoi ? j’en sais fichtre rien ! Mais le résultat est là.
    5 défections sur une liste c’est du jamais vu ! ! !
    ça fait désordre !
    Et maintenant que les listes sont closes le FN disparait-il de facto du panorama politique Bandolais où est-il possible de refaire la « feuille de match ». ?

    Ce serait dommage parce qu’on ne saura jamais pour qui mr Ponge aurait appelé à voter au second tour 🙂
    Quelqu’un aurait-il une idée sur la question ?

  • @ Patrick Lacaze

    D’après les textes, si j’ai bien compris, il est impossible de démissionner entre la dépot de la liste à la préfecture et le jour du scrutin, donc la liste BBM doit être présente.

    Pour ce qui est du second tour, deux cas peuvent se produire.
    Soit BBM peut se maintenir et il se maintiendra
    Soit il n’arrive pas aux 10% et là comme c’est une première à Bandol, je ne peux que me référer au comportement national. Le FN étant contre l’UMP et le PS et qu’à Bandol cette année il n’y a pas de liste PS, il devrait être contre les listes M.Bogi, C.Palix et L.Quilici, mais je le vois mal se désister pour les autres, dans la logique des choses il devrait laisser le choix à ses électeurs ou encore la consigne de voter blanc (qui pourrait être un bulletin BBM)

    Surtout pas d’extrapolations, ce n’est que mon avis!!!

  • L’absence de photo de l’équipe de Monsieur Ponge montre bien qu’il s’agit d’une équipe factice et surtout qu’il n’y a pas d’unité et d’une vraie équipe pour Bandol proposée par le FN ?

    Surtout je ne comprends pas la démarche de Monsieur Ponge. Si j’ai bien compris ses colistiers ont signé leur déclaration de candidature sur le « capot d’une voiture » ou sur le coin d’un banc sur le port ? et qu’ils ne se sont jamais tous rencontré !!!!!!! étonnant cette manière de monter une liste électorale qui a la prétention de gouverner pendant 6 ans notre commune !!!!

  • Monsieur Ponge on attend aussi vos explications quant aux défections de 6 de vos colistiers. Pour l’instant c’est le mystère complet !!!!! et surtout ce n’est pas très sérieux

  • Messieurs ne vous réjouissez pas trop tot, je ne suis en aucun cas condamné, je ne peux pas m’exprimer car c’est dans les mains de la justice, ce que je sais, c’est que vous allez d

  • Je disais, Je ne peux pas m’exprimer, ne vous réjouissez pas trop, la semaine prochaine attendez vous à un revirement ,juste avant les élections. après vous parlerez peut être un peu moins…..
    Je n’en dirai pas plus, attendez

  • Juste avant les élections, c’est trop tard.

    Si vous savez quelque chose, dites le maintenant. Les candidats pourront vous répondre où en tirer des conclusions lors de réunions publiques qui s’échelonnent quasiment tous les jours.

    Jacques

  • Je cesse des conversations de gamins d’école, vous savez que la justice est saisie.
    donc patientez.
    Mr Boccaletti s’est largement exprimé à ma place pour ces raisons, toutes les preuves sont remises à la justice.
    http://www.varmatin.com/politique/municipales-impossible-detre-candidat-front-national-sans-le-savoir.1606599.html

    Que les candidats sérieux en tirent les conclusions qu’ils veulent, ils ne sont pas au dessus de la justice, la vérité sera dite,je n’ai RIEN à me reprocher.

    Il ne vous est pas venu à l’idée qu’il y a une cabale contre le FN ?

    Sachez que les manipulateurs vont devoir assumer leurs actes jusq’au bout.
    La justice tranchera.

    Je n’écarte aucune option sur l’avenir des élections…..

    Si il existe des candidats courageux qui m’invitent à une de ces réunions pour m’exprimer sur ce sujet; je suis d’accord car je pense étre apte à pouvoir dire ce qui s’est réellement passé en début de semaine

    Mardi dernier je suis allé a une confontation malheuresement cette jeune femme n’est pas venue…..

    Je note bizarement que Mr Viala qui a eu la plainte de Marion H. de suite en main, ne prends pas la peine d’aller voir cette jeune femme pour lui demander de s’exprimer !!
    Mr Viala si habitué a vouloir des scoops..Tiens comme c’est drole !!

    Mais soyez sans crainte, nous en reparlerons, cela n’est qu’une mainipulation .

  • monsieur Ponge il me vient une question comment pouvez vous toucher une partie des électeurs Bandolais, vu le fait que vous n’avez pas de permanence à bandol pour les rencontrer à la différence des autres candidats ?

  • Cette allusion à Ch. Viala et son blog est pour le moins incompréhensible. Il a publié sur son blog un communiqué de mise au point du FN sur cette histoire de candidatures, ce qui’l n’était pas obligé de faire puisqu’il n’y avait eu aucune information sur ces faits dans son blog jusqu’à cette date.

    http://www.bandol-blog.com/?p=58654

    suggérant même:

    « Il m’est venu une idée tout à l’heure et j’en ai fait part à Monsieur Boccaletti ainsi qu’à Monsieur Ponge par SMS, du fait que l’espace occupé par le marché hebdomadaire du mardi à Bandol est surveillé par des caméras et qu’il suffirait de demander à visionner les images de ce mardi 12 février pour voir dans quelles conditions les événements contestés par les uns et confirmés par les autres se sont déroulés.(…) »

    Attendons donc la semaine qui vient pour savoir quel nouveau chapitre va s’écrire dans les élections municipales bandolaises.

  • Une confrontation générale entre tous les différents acteurs de cette ténébreuse affaire a été organisée par le procureur de la République ce lundi matin à 9h au commissariat de Sanary.

  • la justice dira que ce n’est pas ma faute, elle dira que ce sont les démissionnaires les fautifs, que c’est un complot, etc . . .
    Sur le fond le problème reste entier : on monte une liste avec des gens qui ne se connaissent pas, qu’on ne connait pas sois-même, qui n’ont qu’une très vague idée de ce que doit être un engagement citoyen et qui à un moment, après la clôture des listes, lâchent l’affaire. C’est du jamais vu.
    Quel est donc ce « leader charismatique » qui s’entoure de personnes au pied levé, et qui leur fait signer des engagements sans les réunir dans une pièce quelconque, à la maison, au resto, . . . pour un (ou plusieurs) briefing général préparatoire. Mais non rien de tout ça.
    Peu importe ce que dira la justice : on est dans la plus totale improvisation. Et pour s’en expliquer Monsieur Ponge nous sort la théorie du complot et nous promet des scoops par voie de justice. Pincez-moi je rêve !

    Je voudrais passer un message à ceux qui sont tentés par l’extrême droite :
    Ces défections qu’on retrouve un peu partout en France, conséquences d’impréparations évidentes devraient vous faire Réfléchir aux fondamentaux de vos problèmes et vous inciter à vous orienter différemment :
    Pas la gauche de l’assistanat et des faux métiers.
    Pas la droite des lobbys qui apportent des solutions hors de prix pour répondre à des besoins qu’ils inventent, qui veulent nous vacciner pour des maladies imaginaires, . . .

    Dans ces conditions, pourquoi pas le centre. C’est quand même là qu’on trouve le plus de gens cultivés, bien informés, capables d’humanisme, imprégnés des valeurs démocratiques, du respect de l’autre, du juste équilibre entre les personnes, entre les pouvoirs et peut être aussi de probité.
    C’est le choix que je conseil à tous ceux qui à juste titre sont tentés de fuir les deux grands parti politiques français. Parce que l’extrême droite, tout comme l’extrême gauche ça craint. Et moi je n’ai pas envie que ça recommence sous prétexte du « tous pourris ».

    Une certitude pour conclure : il n’y a pas de solutions simples (binaires) de type Front national, dans un monde complexe ni de solutions figées dans le temps dans un monde en perpétuelle évolution. Non plus que de solutions de type « retour au bon vieux temps de la splendeur de la France ».

  • tout est dit, attendons……..voila la raison pour laquelle je ne peux rien dire pour le moment

  • Monsieur, vous ne savez rien de cette histoire, la vérité sortira
    tout ce qui est raconté est faux, y compris ce que vous dites.

  • Moi j’aimerais tout de même qu’à moins de 7 jours des élections que :

    – nous puissions voir la photo de groupe, comme pour les autres listes, de la liste de monsieur Ponge
    – voir le trombinoscope (+CV), comme pour toutes les autres listes, des colistiers de la liste de Monsieur Ponge
    – le programme, comme toutes les autres listes, de la liste de monsieur Ponge ….

    Actuellement, nous n’avons rien de tout cela !!!!! est-ce une liste fantôme ? est-ce une liste sérieuse ?

  • @ Patrick LACAZE :
    Certes le débat est ramené à l’échelle nationale par le comportement des listes FN (qui s’appuient sur la marque du parti, et dont la construction de listes ou le programme local est pratiquement inconnu). C’est la seule raison pour avoir laissé passer ton commentaire. Mais merci de ne plus nous proposer ici d’analyse (un chouilla caricaturale) de l’offre politique nationale (sur laquelle je me refuse à héberger des débats).
    Bandolais.fr et les commentaires qui y figurent n’ont de sens qu’au plan local, surtout dans la perspective d’une élection municipale où les étiquettes de parti (hormis celles des extrêmes) ont si peu de sens qu’elles en sont pratiquement absentes…

  • A-t-on des nouvelles du résultat de la confrontation qui devait se dérouler ce jour au commissariat de SANARY?

  • Bandol Bleu marine continu, les plaignantes, restent sur leurs positions, moi sur la mienne
    Les documents cerfas ont été remplis de leurs mains, voir a deux ou trois reprises.
    rien n’a été fait dans l’illégalité.
    Peut etre le cerfa n’est t’il pas assez clair, mais ca, je n’en suis pas responsable, rien d’autre n’a été démontré.
    La justice continue. je ne m’en exprimerai donc pas plus…. laissons trancher la justice.

  • Ok, M. Ponge,,vous continuez comme cela.

    Vous présentez une liste faite à la dernière minute, en assemblant des gens qui ne se connaissent pas, qui n’ont jamais travaillé ensemble, qui n’ont pas de programme et le tout sans faire la moindre réunion publique et sans diffuser le moindre document écrit par vous.

    Et dont 6 personnes, dont quelques unes placées potentiellement à la place d’adjoints ou de délégués, ont déja dit, et de quelle manière, qu’elles se désolidarisaient totalement de vous et de votre parti;

    Cela montre toute la considération que vous avez pour vos électeurs.

    En termes plus simples, cela s’appelle simplement se moquer du monde.

    Jacques

  • liste faite a la dernière minute, non.
    Vous ne pensez pas qu’il y a embrouille, ou vous faites semblant…

    pour le reste ,je n’en rajouterai pas plus, ai bien plus de considérations que vous le pensez Monsieur, mais c’est votre droit de penser cela.

    la vérité sortira un jour. et que cela ne vous plaise pas c’est votre droit, mais je serai la les 23 et 30 Mars

  • Bertoncini Sandrine

    Bonsoir,

    Je me permets de réagir, chose que je fais très rarement, mais là je trouve ça très fort de la part de BBM qui se permet de s insurger contre ces jeunes filles alors qu il dit lui même et je cite : peut être le cerfa n est pas assez clair mais ca je n en suis pas responsable … C est une blague ?? Ces quelques mots montrent bien les manœuvres employées !!!

  • vous semblez donc insinué que je ne suis pas honnête? de quel droit dites vous ça?

    il y a la justice madame, et la justice ce n’est pas vous

  • j’adresse ce mail que je recois d’une personne a qui on refuse l’accès a ce blog, les droits doivent se faire dans les deux sens. Faute de quoi , je n’ai vraiment plus rien à faire sur ce blog

    Le débat vole très bas je constate ! TOUS CONTRE le FN et son candidat !
    Il faut être stupide pour signer sans lire et là c’est on ne peut plus clairement explicite.
    La Justice est saisie ! laissons faire.
    Si Monsieur PONGE n’a pas de permanence c’est que sûrement il n’a pas les moyens de se l’offrir ni de se la faire payer en acceptant quelques
    compensations pour le futur !!!!!!
    Comme par hasard 6 co listiers se rendent comptes qu’ils ont été abusés à 8 jours du scrutin la ficelle est énorme la cabale contre le FN encore plus !
    LE FN gêne ça on le sait mais dénigrer l’intégrité d’un homme pour de sombres magouilles car ce sont des magouilles de bas niveau c’est HONTEUX.
    La politique, je parti on peut critiquer mais jamais la personne humaine qui est respectable et qui ne mérite pas de subir ce qui se passe en ce moment.
    Vos commentaires sont plus Odieux les uns que les autres .
    J’espère que la Justice fera l’éclairage total sur ce qui ce passe et que tout éclatera au grand jour !
    Aurez vous le courage de vous excuser quand la vérité éclatera j’espère que oui mais j’ai de gros doute quand on lit vos écrits vomitifs.
    J’espère juste une belle victoire pour ce candidat plus que méritant.

  • @ Mr Ponge :
    j’avoue que prendre l’initiative de publier le texte d’un troll (Mr Simon) placé sous modération indépendamment de ma propre décision (je viens de constater la présence de son commentaire en attente de ma validation) est une nouveauté (je ne dois pas modérer suffisamment de monde sans doute).
    On ne me l’avait encore jamais faite celle-là !

    Ca m’épargne la prise de décision concernant ce commentaire spécifique du sieur Simon, mais je goûte assez peu la manoeuvre : ici, le modérateur, c’est moi, et quand je fais sortir des gens par la porte, j’apprécie moyennement qu’on les introduise par la fenêtre. Vous ne devez qu’à votre statut de candidat au scrutin municipal de ne pas rejoindre Mr Simon dans la liste des gens soumis à modération. N’en abusez pas, il reste 3 jours à tenir et j’aimerais que vous restiez libre de vous exprimer ici en votre nom jusqu’au bout, justement parce que vous êtes candidat.

  • je le fait ,ce monsieur m’adresse un mail se plaignant que vous le refusez ,mes électeurs ont aussi le droit de répondre aussi sur votre blog.
    Si vous refusez ca, en effet je n’interviendrai plus .

    Je pense également m’exprimer à titre personnel et non, il ne reste pas trois jours, mais 3 jours et ensuite une semaine.

    ————————–
    NDLR : j’insiste ! Dans 3 jours l’arrêt de la campagne officielle va me donner l’occasion de fermer tous les commentaires pendant 48H, et je vous assure que ça va me faire des vacances…
    Et vos électeurs ont le droit de répondre s’ils se comportent en commentateurs citoyens, pas quand ils se comportent en trolls. Ou ailleurs que chez moi.

  • il me tarde au plus vite que l on arrête de faire du mal a Philippe Ponge merci e

  • quoi qu’il en soit ce matin un épais brouillard recouvre Bandol . . . quel beau symbole !

    —————–
    NDRL : je déclare ce commentaire comme officiellement le plus court jamais produit par Patrick

  • Bongiovanni Jean Claude

    Je precise n’avoir aucun lien de parente avec l’auteur du commentaire ci-dessus.