La flemme d’écrire? Allons prendre un verre…

On ne peut pas dire que l’article sur l’éventuelle réapparition du Tour de France à la Voile ait déclenché une avalanche de commentaires… Je sais qu’écrire, et particulièrement à l’aide d’un clavier, s’apparente pour la plupart des gens, à un calvaire.
Comme je suis toujours curieux de vos retours, et désireux de stimuler les échanges entre vous, je vous rappelle que les 3èmes mardis du mois ont lieu les « rencontres du web bandolais« , tout à fait informelles. Alors mardi prochain, j’espère que vous serez quelques-uns à venir commenter les dernières actualités de Bandol.
Et pour une fois, on va changer de quartier (notre dernier QG, l’Escale, sera fermé mardi 18 novembre). C’est l’occasion d’honorer la proposition de l’un de nos participants. Marc nous a suggéré son propre QG, Planete cafe.JPGle salon de thé cybercafé vidéoclub de la Peyrière (commerces de la Porte d’Azur, face au garage Citroën – et à la station service de la route de Marseille).
Alors notez-le, mardi 18 novembre à 21H, venez digérer en bavardant avec nous au Planète Café. Et il y aura de quoi boire autre chose que du thé. Pour une fois, vous serez quelques-uns à devoir monter sur les hauteurs de Bandol en voiture, et moi j’irai en presque voisin, à pied.
.





8 Commentaires

  • ce 11 novembre 2008 a été dignement commemoré religieusement par le Curé Marius BOYER qui a énumméré les noms des 65 defunts de la commune morts aux champs d’honneur de la patrie – LA FRANCE .
    le devoir de memoire a été completé par un discours du Maire Christian PALIX au monument aux Morts
    BANDOL a rendu un vibrant hommage a la mémoire des familles de ses valeureux combattants..
    Max

  • Et bien oui Fred, je ne sais si c’est l’approche de l’hiver ou que les derniers articles sont moins interressants, mais nos amis ne semblent pas trop avoir d’intéret aussi bien pour le tour de France à la voile que pour la misère.
    Put être mardi soir nous en discuterons autour d’un verre.
    A+ Serge

  • je regrette que le devoir de mémoire du au A C de 1914 1918 ne soit pas un sujet intéressant quand a la misere – pas de morale d’ingratitude – c’est malvenu de critiquer car il y a à bandol de nombreuses personnes qui s’en préocupent discretement –
    a mardi
    max

  • On peut très bien apprécier les informations et articles paraissant dans Bandolais.fr, sans faire un commentaire sur tout. J’ai pris l’habitude d’éviter tous les sujets polémiques sur le net, cela ne m’empêche pas d’en parler en privé avec des personnes que je connais.
    En ce qui concerne le sujet sur l’aide aux plus démunis, cet article m’a intéressé et je compte bien en parler de vive voix avec son auteur.

  • @ Max (et aux autres): gardez en tête que la majorité des lecteurs ne commente jamais.
    D’autre part, beaucoup de lecteurs ne lisent que les articles, pas les commentaires. Quand vous publiez directement en commentaires, il y a encore moins de chances d’obtenir des réactions que dans le cas d’un article, dont les chances sont déjà faibles.
    C’est aussi pour ça que j’ai souhaité organiser nos rencontres du 3ème mardi du mois. Et que mes lecteurs me contactent aussi par mail ou autre. A chacun son canal d’expression…

  • @ Claude et les autres
    Je te remercie d’avoir enregistré le message sur « Merde à la misère… »
    Je serai présent mardi soir et avec moi, ma compagne qui sera avec moi pour cette opération
    Amitiés à tous et à mardi.
    Serge

  • ?- je ne cherche pas la polémique- mais a informer d’un évenement historique sur le devoir de memoire rendu aux 65 morts bandolais – pour la misere je connais l’association « Quart Monde  » de Marseille et a Toulon – j’ai simplement dit que d’autres personnes discretement apportent leurs aides à d’autres – ce n’est pas de la polémique mais une information normale – peut etre que cela ne convient a tout le monde – mais FRED et SERGE demande d’informer par son Blog – malgré la critique ???? AMITIES – max

  • @ Max
    pour moi, il n’y a pas de polémique!!! Tu sais à quel point, je suis attaché au devoir de mémoire et s’il n’y avait pas eu une campagne de désinformation, je serai aujourd’hui président du Souvenir Français.
    Mon commentaire sur l’article de Fred était tout simplement pour faire remarquer que ni pour le tour de France à la voile, ni pour le clan de « Merde à la misère… » il n’y avait eu de commentaire.
    Amicalement et à Mardi
    Serge