La cale va devenir payante

Reverdy2.jpgLa cale de mise à l’eau des bateaux derrière le stade de Bandol, semble à nouveau utilisable, mais va subir une modification substantielle. C’est le Maire qui l’écrit à Roland REVERDY (connu de la plupart des lecteurs comme étant entre autres, fromager du marché de Bandol) qui l’interrogeait. A l’occasion de travaux de sécurisation et d’entretien, elle va être basculée en accès payant.
Si cela est certainement fait dans l’idée de filtrer une partie des utilisateurs pas toujours désirés/désirables, il y a pas mal de bandolais qui s’en servent pour mettre à l’eau à chaque sortie pêche ou chasse sous-marine qui vont râler: il leur faudra attendre la politique tarifaire envisagée pour savoir si un abonnement gardera leur pratique raisonnable.
Reverdy1.jpgA noter quand même, qu’il est dommage que pour avoir cette info, il faille tout le poids et la notoriété (voir son propre courrier ci-contre) d’un Roland REVERDY qui prend la précaution d’une demande en envoi recommandé pour se garantir une réponse… Le déficit de communication de la Mairie est franchement pénible: sa lettre du 19 mars était un écho à mon article du 27 février: pourquoi n’avons nous pas eu de communication explicite dès le départ?
Frédéric METEY
www.bandolais.fr
.





3 Commentaires

  • esperons que les infrastructures nécéssaires au paiement d’un passage pour mettre son bateau à l’eau seront amorties rapidement
    Vu l’amplitude des horaires je ne pense pas que du personnel soit affecté pour percevoir un péage quant aux barrières automatiques avec cout d’entretien ce n’est pas spécialement bon marché ; tout ca pour encaisser combien?
    en se référant simplement au cout des bornes du 11 novembre, de la rue des écoles et du boulevard louis lumière ; ainsi que de leur entretien, il aurait été plus judicieux d’utiliser un disque que chacun aurait apposé sur sa voiture
    On accusait autrefois les hommes politiques de ne songer qu’à «se remplir les poches». Aujourd’hui, on ne leur reproche plus guère que de vider les nôtres.
    Les Pensées
    Citations de André Frossard

  • Jacques KAUFFMANN

    Cette dernière péripétie n’est qu’un épisode de plus dans la disparition des « services gratuits » disponibles pour la plaisance.
    C’est un constat que je regrette vivement. je remarque la disparition progressive de toutes les solutions « alternatives » qui permettaient d’aller en mer sans trop de frais.
    Mise à l’eau payante. Ports hors de prix et archi saturés. Stationnement à sec de plus en plus hors de prix. Corps morts payants.
    Et j’attend la suite, qui sera, comme en Corse, de rendre payant les mouillages forains, même pour une seule nuit.
    Un petit exemple du délire de la situation varoise. J’avais des travaux à faire sur Erendil, notre catamaran rose. Trois solutions :
    – Le faire à Bandol : le portique du port n’étant pas assez large, il me fallait faire venir une grue pour la manutention. Bilan financier : 1.500 €, soit 680 € de location de la grue (Renaudin) et 780 € de stationnement à terre pour un mois (oui, le prix d’un joli appartement…). Indépendamment du prix, j’attend toujours la réponse du port à ma demande, faite début mars…
    – Le faire à Port Pin Rolland : même devis, alors que la manutention était faite avec les engins de PPR (donc en gros, ils tarifient 1/2 heure de leur engin au prix où Renaudin me loue la même grue avec son conducteur pour UNE DEMI JOURNEE).
    – Aller ailleurs, et c’est comme cela que je suis depuis un mois sous un hangar à Port Saint Louis du Rhône, pour un budget de 800 €. Moitié moins cher, alors que je suis stationné sous hangar avec toutes les commodités.
    Il y a vraiment un problème local, la plaisance étant uniquement considérée comme une rente, sans prendre en compte le fait que, pour nombre de Bandolais, c’est un loisir historique. Et c’est particulièrement dommage de voir les collectivités territoriales s’aligner sur cette tendance en supprimant aussi le peu qui restait encore gratuit.
    Sans rire, cela coûte combien, l’entretien annuel d’une cale de mise à l’eau ? Qu’est ce qui justifie sérieusement de rendre ce service payant ?
    Jacques

  • (par R. Reverdy) Cale de mise à l’eau, stade Deferrari , du nouveau!