Je me suis inscrit à la médiathèque de Bandol

  • Publié le 7 Juil 2009
  • Commentaires fermés sur Je me suis inscrit à la médiathèque de Bandol
  • Urbanisme

IMG_0205.jpg
Je ne connaissais pas l’ancienne médiathèque. Ce week-end, j’ai profité d’une visite de famille pour entrer dans la nouvelle (eh oui, quand on vient à Bandol, cette curiosité est incontournable), maintenant que c’est aussi ouvert le samedi matin. J’avais déjà eu un aperçu de l’étage « bureaux », mais trop rapide pour juger de sa fonctionnalité. Je ne connais pas encore la salle Jules Verne, mais au moins j’ai vu l’espace médiathèque du rez-de-chaussée.
Et franchement même si les colistiers de l’ancien Maire François BAROIS en font une lecture assez sombre (accusant la majorité actuelle de ne pas avoir respecté l’esprit du projet, et multiplié les coûts), c’est plutôt pas mal.
Détails et photos dans la suite de l’article…/…


IMG_0206.jpgLa salle est grande, et l’impression d’espace est accentuée par des gondoles d’exposition des ouvrages assez basses (le blog Bandol pour tous de François BAROIS conteste – ce n’est pas faux – la fonctionnalité d’étagères qui obligent à se baisser).
Le fond d’ouvrages, livres, magazines ou DVD, est peut-être faible comparé à ce qui existe ailleurs, mais on a quand même l’impression d’avoir pas mal de choix. Liberté aux bandolais qui le souhaitent, d’enrichir ce fond en léguant des ouvrages dont ils voudraient faire profiter nos concitoyens.
IMG_0199.JPG
Les aquariums bien qu’encore un peu vides, donnent une touche sympathique qui habille le local. Reste que le coût annoncé par l’opposition fait un peu froid dans le dos… 100.000 euros, rapporté aux 18 millions de l’ouvrage complet, ça reste un détail, mais moi qui milite pour que même les petites dépenses soient justifiées et solides (les petits ruisseaux font les grandes rivières), IMG_0200.JPG je m’interroge sur la pertinence de cet aménagement (là c’est directement un fleuve). J’espère qu’il n’y aura pas à le regretter dans la durée car cela reste un élément décoratif mais générateur de coûts récurrents.
De la place toujours avec beaucoup de points où se poser. J’ai noté au fond de la salle, près de l’accès à la cyberbase, IMG_0201.JPG une longue table aménagée avec des câbles réseaux, sur lesquels je suppose qu’en branchant des ordinateurs portables, on doit pouvoir travailler avec accès à Internet: bonne idée pour les étudiants, surtout si les rayons proposent des ouvrages utiles à leurs recherches (est-ce le cas?).
Peu avant midi en ce samedi matin, 15 à 20 personnes profitaient de cette salle et de son offre de produits culturels en libre consultation ou à emporter. L’adhésion annuelle coûte 8 euros aux résidents bandolais et permet de garder quelques livres et DVD entre 7 et 20 jours selon la catégorie. J’ai étrenné ma carte en empruntant Babel, film sombre à la structure narrative ébouriffante, sur recommandation de la famille.
Enfin, petite surprise en regardant le mur qui protège la douve créée en amont du bâtiment: je suppose que sa fonction est de recueillir les eaux de ruissellement ou autres, mais les infiltrations donnent déjà un aspect dégradé à un bâtiment qui peut être considéré comme neuf, et ce n’est pas le seul détail du genre (on a déjà parlé des volets qui protègent les surfaces vitrées, dont l’aspect donne une impression défavorable.

IMG_0202.jpg IMG_0203.jpg IMG_0204.JPG fenetres poussiere.JPG
Frédéric METEY
www.bandolais.fr
.