Jazz à Bendor: le fantôme d’une bonne idée

Le nom n’a pas changé. Mais c’est bien tout ce qu’il reste du Festival « Jazz à Bendor« , avec on l’espère quand même, de la bonne musique. Il commençait à séduire bandolais et visiteurs ces dernières années, mais les responsables n’ont visiblement pas choisi de l’installer dans la durée, en le prolongeant sous forme d’ersatz. Disparus les concerts dans le cadre très particulier du port de l’île de Bendor.
Disparues les formations aux styles variées qui donnaient envie de revenir s’étonner et s’enthousiasmer pour des sons et des influences diverses.
Disparue l’assistance nombreuse qui pouvait s’étaler du piano jusqu’au quai en face.
Disparue l’acoustique d’un espace ouvert sur l’eau, le ciel et le face à face de l’île et du rivage en face.
Disparue la magie d’un mélange qui ne demandait qu’à être médiatisé pour attirer davantage.
bendor jazz.jpgSi j’en crois l’affiche, c’est un même Trio (Jazz Project) qui assure les 6 dates de l’été 2010. Et comme lors des toutes dernières éditions, ce sera dans le cadre plus confiné de l’hôtel Delos. Je ne doute pas que le groupe enthousiasme par son talent, mais l’ouverture n’est plus là, et Bendor semble n’en pas finir de se refermer.
Est-ce que la Mairie de Bandol a tenté de s’emparer du dossier pour collaborer avec la direction des îles Ricard pour développer un dossier d’animation qui ne manquait pas d’atouts? La communication municipale en progrès n’en est pas encore arrivé à témoigner de ses efforts et démarches donc peu probable qu’on le sache un jour. Moi je ne l’ai su que par cette photo d’une affiche shootée sur l’île par une bandolaise qui elle aussi a découvert seulement sur place le renouvellement du « Jazz à Bendor ».
Ah si, un dernier point positif: la navette qui dessert « l’île de Bandol » reste gratuite à partir de 21H les soirs de concerts. Mouais. Certains d’entre vous ont-ils profité des deux premières sessions de juillet?

Frédéric METEY
www.bandolais.fr

.