J’ai fait de mon mieux

PortraitfEmbarqué dans une aventure que je n’avais pas anticipé (ce blog n’est pas né pour les élections et durera au-delà), j’ai fait de mon mieux pour être utile dans cet épisode de la vie politique bandolaise que sont les élections municipales de ces 9 et 16 mars 2008.

Vous avez offert un certain succès à ce blog et je vous en remercie (bien que ce soit aussi votre « faute » si je me suis pris au « jeu »).

Pourtant, mieux que quiconque, je …/…

…/… mesure la vanité, la déraison, l’impossibilité de réussir dans cet exercice. Je me suis certainement trompé, et quand je l’ai su et que j’ai pu le faire, j’ai corrigé. A ma décharge, mes erreurs ont été commises « de bonne foi ». Je n’ai manipulé personne, et j’espère avoir réussi à échapper aux tentatives de manipulations: pour certaines, j’en ai eu conscience, et les ai soit déjouées, soit ai validé le fond sur la base des informations dont je disposais. J’espère simplement que grâce au volume d’informations traitées, par les pages et les sujets multiples que j’ai abordé, je n’ai pas trop déformé la réalité. En tous cas je sais qu’il n’y a pas « une » vérité.

Je ne suis pas en position d’indiquer des choix de votes, mais mon voeu est que cette élection ne soit pas un plébiscite pour qui que ce soit: ma conviction est qu’aucun ne le mérite, et qu’il faut les obliger à travailler ensemble. Pour cela, peut-être faut-il éviter un duel annoncé entre 2 mastodontes, et obliger les vainqueurs à ne pas ignorer le reste de leurs concitoyens. Aucun programme n’a emporté mon adhésion totale, aucune équipe ne m’a complètement enthousiasmé. Je crois que c’est humain, et sage, même s’il faut bien que certains s’enthousiasment et s’engagent pour agir en politique. Et comme je l’ai dit, je m’interdirais le vote blanc auquel j’ai souvent eu recours dans le passé.

J’irai voter comme vous demain dimanche. A vous aussi de choisir l’équilibre des forces qui vous paraît souhaitable pour la bonne administration de Bandol dans les 6 ans qui viennent.

Je remercie ceux qui m’ont aidé depuis octobre (Nathalie Caune, Jean Revolon, Guy C. Lévy, Sébastien Delayes, « Zozo », etc.), pour vous offrir un éclairage différent sur la campagne. Et je remercie tous ceux qui m’ont fait confiance, notamment une grande part de mes lecteurs (l’autre part était souvent là pour me surveiller).

Je n’ai aucune idée de ce qui va sortir de ce premier tour, et n’ai aucune idée de ce que j’aurai à vous dire la semaine prochaine… Je sais juste qu’après l’élection, je parlerai encore de politique, mais moins souvent, et donnerai à entendre ma voix, comme celles qui s’exprimeront sur Bandol-Forum et ailleurs, pour veiller à la meilleure qualité de vie de notre ville.

Et si je lèverai un peu le pied (je vous avoue que ces 5 mois m’ont épuisé), je tâcherai de publier régulièrement, sur des sujets plus variés, pour maintenir ce lien entre nous, cette conversation qui si elle m’a stressé, m’a aussi beaucoup apporté, avec pas mal de plaisir.

Frédéric METEY





Article précédent : Quatre listes pour une Mairie

2 Commentaires

  • Et c’est d’abord en tant qu’internaute (et bloggeur quand j’ai le temps) que je te remercie, et en tant qu’ami que je continuerai de te soutenir !
    Je pense que bien d’autres, tous bords confondus, s’uniront à ma voix, pour te féliciter, pour ta démarche honnête et aussi indépendante que possible.
    Et peu importe la municipalité qui viendra, tu as prouvé que l’internet était un vecteur plus que viable pour la démocratie (participative) d’une ville de moins de 10k habitants, et tu en es un acteur incontournable et de surcroit un pionnier pour Bandol.
    Julien Banchet./.

  • Tu as fait mieux que ton mieux, nous qui ne pouvons que louer ton engagement modeste et sans doute désintéressé nous sommes admiratifs de ta diplomatie et force morale afin de déjouer toutes les chausse-trappes et les mesquineries sous-jacentes.
    C’est du bel ouvrage clair et novateur et peut-être salvateur pour ce petit village.
    Dont acte, encore bravo.
    A bientôt.
    Valeri et Daniel